Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Environnement > Le Bon Coin tolère-t-il des activités illégales ?

Le Bon Coin tolère-t-il des activités illégales ?

La suppression du filtre à particule sur un moteur diesel est une pratique passible d’une lourde amende. Malgré cela, des garagistes peu scrupuleux la proposent toujours ouvertement sur internet, en particulier sur Le Bon Coin.

Les filtres à particules, aujourd’hui obligatoires sur tous les véhicules particuliers diesel mis en circulation, ont pour rôle d’éliminer les particules fines, responsables de nombreuses maladies respiratoires. Si le moteur fait surtout de la ville à bas régime, le filtre peut s’encrasser et nécessiter une coûteuse remise en état.

Des petits malins ont trouvé une solution, celle de démonter définitivement le filtre à particules, opération appelée « défapage ». Des garagistes se sont mis à proposer ce service. Cette transformation revient à laisser le véhicule cracher ses particules dans les poumons des habitants des villes, comme un vieux diesel, sans souci de la santé publique. Je rappelle que la pollution de l’air dans les villes françaises fait plusieurs dizaines de milliers de morts par an. A quoi bon imposer des équipements de dépollution si on peut les démonter ? Les pouvoirs publics s’en sont inquiétés.

Dans le cadre de la loi sur la Transition Energétique, un article, le L318-3, a été ajouté au Code de la Route : « Est puni d’une amende de 7 500 € le fait de réaliser sur un véhicule des transformations ayant pour effet de supprimer un dispositif de maîtrise de la pollution, d’en dégrader la performance ou de masquer son éventuel dysfonctionnement, ou de se livrer à la propagande ou à la publicité, quel qu’en soit le mode, en faveur de ces transformations… ».

Toutefois, de nombreux prestataires proposent toujours ouvertement le service de défapage. Il suffit de rechercher défapage sur un moteur de recherche d’internet pour trouver facilement ces garagistes malhonnêtes.

Sur le site d’annonces Le Bon Coin, la recherche donne plusieurs dizaines d’artisans prêts à libérer le malheureux diéséliste de son FAP (voir en photo jointe quelques résultats de la recherche le 20 mars 2016). J’ai contacté le site du Bon Coin le 24 novembre 2015 pour demander la suppression de ces annonces en citant l’article L318-3 du Code de la Route. La réponse, reçue immédiatement, est consternante : « Il est possible que cette annonce soit abusive mais nous n'avons pas suffisamment d'éléments pour la supprimer. Vous êtes libre de ne pas donner suite si vous ne le souhaitez pas. »

J’ai alors envoyé un courrier au Ministère chargé de l’Environnement dans les jours suivants pour demander que des mesures soient prises pour mettre fin à ces annonces. Après une réponse d’attente me précisant que ma demande était transmise au directeur général de l’énergie et du climat, j’attends toujours une action, près de quatre mois après mon courrier.

On ne peut pas dire que nos gouvernements successifs se préoccupent beaucoup de la pollution de l’air. Pour une fois qu’une mesure a été votée, il est regrettable que son application ne semble intéresser personne !

JPEG - 381.4 ko
exemple d’annonces sur le Bon Coin

Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • tonimarus45 21 mars 13:00

    bonjour— Si cette pratique est illegale vous avez tout a fait raison de protester.Ceci dit au sujet de la pollution des moteurs diesels je pense aussi que vous devriez protester contre la loi macron qui a jete sur la route des milliers d’autobus, inter cites, tous diesels.mais « chutt » meme les « ecolos » n’ont rien dit, alors ?????


    • vincz777 21 mars 20:07

      @tonimarus45

      Quand on compare le niveau d’émission de CO2 par km et par passager sur le site de la SNCF, on se rend compte que le car (le « OUIBUS » en l’occurrence) se situe à 23 g/km/p, contre 3 g/km/p pour le TGV, 11 g/km/p pour le Thalys et l’Eurostar, et 29 g/km/p pour le TER (entre autres).

      Le match semble donc effectivement tourner au désavantage du car, mais pas de façon scandaleuse. Le résultat pourrait même être contestable si l’on s’apercevait que les lignes de car se substituaient préférentiellement à des lignes TER.

      source : http://aide.voyages-sncf.com/calcul-des-emissions-de-co2-sur-votre-trajet-en-train


    • tonimarus45 21 mars 20:19

      @vincz777--- oui je suis alle sur votre lien.le calcul prend en compte un trajet precis et ne prends pas en compte le nombre de voyageurs il me semble or un train est supceptible de remplacer plusieurs cars


    • tonimarus45 21 mars 20:30

      @vincz777- bonjour—Erreur de ma part, cependant je suis alle sur votre lien et si l’on regarde tout le rail est nettement moins polluant.De plus la façon de calculer les emissions de co2 des « ouibus » me parait curieuse ???


    • vincz777 21 mars 21:02

      @tonimarus45
      Effectivement il est surprenant que le OUIBUS soit à 22g/km/p et l’autocar interurbain à 171g/km/p.

      On peut essayer de faire un calcul sommaire : vraisemblablement un car consomme 30 à 40 litres de gasole par 100 km. Un litre de gasole brulé, c’est environ 3kg de CO2 émis.

      Un car peut accueillir environ 60 passagers. Rempli à 100%, un car émet donc autour de 35*3000/100/60=17,5g/km/p. Reste à connaître le taux de remplissage des bus, mais l’ordre de grandeur a l’air bon, finalement.


    • tonimarus45 22 mars 00:02

      @vincz777-Cela me parait pas tres fiable car on ne connait jamais le taux de remplissage d’un autobus ou d’un trains.De plus les « ouibus » sont des autocars intercites et il faudrait comparer a des trains intercites ;Et pour finir la sncf est tres interressee par les « ouibus » puisque elle est parti prenante et en outre elle compte se servir par ce mode de trans port pour fermer maintes lignes secondaires qu’elle a dans le colimateur, d’ou peut etre ,je dis bien peut etre une volonte de minimiser la polution de ce mode de transport,.Cela me parait surprenant car la traction electrique ne cosomme pas de gasoil.Alors d’ou vient ce co2 provenant des trains electriques ???

      Oui certain vont retorquer que cette electricite doit etre produite mais comme jusqu’a present ,(on peut le regrettter mais cet ainsi) elle provient en majorite des centrales nucleaires ?????
      Et de plus le brut doit etre extrait puis achemine par tankers et raffine ????
      Non je le repete cela ne me parait pas du tout fiable

    • vesjem vesjem 22 mars 10:06

      @tonimarus45
      oui , tonimarus45 , et dans ma petite ville de 70000habitants , nos élus locaux restructurent à grands frais (nos sous ) le réseau routier urbain , obligeant des files de voitures interminables à rester s’agglutiner derrière les bus à l’arrêt (impossible de les doubler) ; pour le bien de l’écologie ! un comble !
      pour mémoire , un bus c’est 100 litres de gazole à l’heure (minimum) , pour la plupart du temps 5 à 6 passagers hors heures de pointe (8-9h le matin , 17-18h le soir) ; s’ajoute à çà la consommation des autos à l’arrêt derrière les bus 


    • Alren Alren 22 mars 20:06

      @vincz777

      Le gaz carbonique est un gaz à effet de serre qui n’a guère d’action en atmosphère libre sur les êtres vivants : nous rejetons des traces de gaz carbonique par nos poumons. Et d’ailleurs le filtre à particules des moteurs diesels, comme aucun filtre d’ailleurs, n’arrête le CO2.

      Ce qu’arrête (en grosse partie) le filtre à particules, ce sont des microscopiques cristaux de carbone, , les mêmes qui donnent sa couleur bleue à la fumée de cigarette du fait de la diffusion Rayleigh, mais sont parfaitement noirs, ce qu’on voit quand ils se déposent sur les parois des cheminées pour constituer la suie. Quand nous aspirons de l’air, comme ils y flottent (du fait du mouvement brownien), ils descendant jusqu’au tréfonds de nos poumons et se collent définitivement aux parois toujours humides de nos alvéoles. D’où ils ne repartent pas à l’expiration. Il y a ainsi de la suie dans nos poumons !

      L’organisme s’en débarrasse très lentement, très difficilement, en les enkystant dans des cellules qui vont ensuite migrer dans le sang. C’est sans doute le foie qui se charge d’évacuer ce poison dans la bile pour expulsion au bout du gros intestin …

      Le moteur diesel a un rendement théorique supérieur à celui du moteur à essence parce que la combustion du gazole a lieu à plus haute température que celui de l’essence (lois de Carnot). Mais si la combustion est complète à très haute température, outre qu’il faut un moteur particulièrement robuste, il se forme des oxydes d’azote qui sont très toxiques aussi.

      On règle donc la carburation pour que la combustion ne soit pas complète car les particules de carbone limitent la formation d’oxydes d’azote. Mais ces particules, plus nombreuses encore quand le moteur est froid, expulsées lors de l’échappement, sont arrêtées par les micropores des filtres et finissent par les boucher. Ce qui occasionne de coûteux frais de nettoyage du filtre.

      La solution serait une combustion complète (dans un moteur céramique ?) avec traitement d ns le tuyau d’échappement des oxydes d’azote, des molécules peu stables pour les décomposer en oxygène et azote inoffensifs.

      On s’est aperçu que l’oxyde de titane éclairé par l’ultra-violet était très efficace pour cela, mais, à ma connaissance, aucun essai n’a été tenté pour utiliser cette propriété dans un tuyau d’échappement ...


    • Clocel Clocel 21 mars 13:01

      C’est pas bien de dénoncer ses petits camarades Monsieur l’ami qui nous veut du bien...
      En parlant de particules....
      Ignorez-vous que nous sommes au pays où trois générations se sont voluptueusement vautrées dans l’amiante avec la parfaite bénédiction des pouvoirs publics, du corps médical, pas freiner les ardeurs frénétiques de nos industriels débridés ?
      Que notre ligne Maginot, qui jamais n’arrêta le teuton, s’est montrée parfaitement efficace pour stopper un nuage pestilent venu d’un lointain pays de moujiks !?
      Que rien n’a été épargné pour promouvoir au plus haut niveau de l’État les moteurs diesel synonymes de progrès, d’économie !
      J’attire votre attention sur le fait que les quelques progrès venus avec l’électronique ont été absorbé par la climatisation, l’alimentation des assistances, « le confort » et qu’une bagnole consomme autant aujourd’hui qu’il y a trente ans...
      En contre-partie, les véhicules et leurs propriétaires sont devenus captifs des réseaux mafieux industriels et bancaires, des services de contrôle et des prostitués qui nous administrent...
      Alors militez pour des particules plus fines, plus dégueulasses, plus intraitables mais cotées en bourse et que brillent les lumières du casino...


      • Abou Antoun Abou Antoun 21 mars 13:48

        @Clocel
        Bonjour,
        Nous sommes ici dans un cas typique où l’exécutif ne peut légiférer ou prendre les décisions d’urgence qui s’imposent par incompétence scientifique et technique plus que politique.
        J’ai déjà illustré ce propos par un article la science politique.
        C’est tous les jours que nous pouvons constater des cas où le conseil des ministres ne peut statuer sur un problème auquel il ne comprend rien.
        Que va-t-on faire avec le parc vieillissant de centrales nucléaires ? De quoi avoir peur...


      • Clocel Clocel 21 mars 19:12

        @Abou Antoun

        Sur les questions techniques, les lobbies sont là pour leur tenir la main, ne vous inquiétez pas...
        Seul un gros pépin nous sortira du nucléaire, rien d’autre...


      • Abou Antoun Abou Antoun 21 mars 20:48

        @Clocel
        Sur les questions techniques, les lobbies sont là pour leur tenir la main, ne vous inquiétez pas..
        C’est ce que j’explique à longueur d’article, comme ils n’y connaissent rien, celui qui paie le plus a forcément raison.


      • straine straine 21 mars 13:07

        Le filtre à particules est efficace sur des véhicules qui parcourent de longs trajets à haut régime, pour les autres cas de figure, cela pose un énorme problème.
        Par contre aucune revendication contre
        les Cargos de transport de fret dont seulement 20 ces géants des mers équivaut à la pollution totale des voitures présentes dans le monde, diesel compris !
        Rien non plus contre les centrales au lignite en allemande ..... La black-liste de la revendication ultra sélective est trop longue dans le cadre d’un commentaire smiley


        • Croa Croa 21 mars 14:30

          À straine
          Les cargos polluent plus, c’est vrai, mais là où personne n’habite. Il faut bien des solutions pour écouler le fuel lourd que produisent les raffineries ! 


        • Jeekes Jeekes 22 mars 12:28

          @Croa
           

          Parce que vous croyez que la pollution reste là où elle a été émise ? 

          Regardez un peu avec quel bon air bien sain, nos « amis » allemands nous arrosent dès que le vent passe à l’Est. 

          Marrant ça fait pas beaucoup réagir notre gouvernement... 

        • Spartacus Spartacus 21 mars 13:22
          Les defapages sont sur des vehicules principalement destinés à l’export.

          Plusieurs centaines de milliers de véhicules d’occasion sont exportés par an principalement vers des pays africains qui ne disposent pas des technologies de recyclage des matériaux des pots catalysés. 

          Ils ne veulent pas de pot catalytiques.


          • Croa Croa 21 mars 14:09

            À Spartacus,
            Les pots catalytiques concernent les moteurs à mélanges stœchiométriques et allumages par étincelles.
            Les filtres à particules concernent les moteurs diesels.

            Ceci dit je pense que les africains ne veulent ni des uns ni des autres car tous ces dispositifs doivent être remplacés régulièrement.


          • Jean Pierre 21 mars 20:56

            @Spartacus
            Pour une fois que vous ne parlez pas de « la caste des gauchistes bolcheviques qui protègent leur gamelle », vous vous mélangez les pinceaux et confondez FAP et pot catalytique. Pas de pot. 


          • Croa Croa 21 mars 15:06

            C’est un faux problème ayant amené forcément à de fausses solutions. En fait la pollution des ville est un épiphénomène accessoire à l’usage exagéré de combustibles d’origine fossile, issus essentiellement du pétrole.
            Le VRAI PROBLÈME C’EST CETTE CONSOMMATION DÉMESURÉ DE PÉTROLE, le reste n’est que complications logiques et peu surprenantes lié à cet excès de départ. Vouloir lutter seulement contre ces effets secondaires à notre boulimie d’énergies fossiles sera sans fin et sans grands effets sauf à croire à des illusions.
            Dans la mesure ou le gouvernement ne fait rien pour réduire globalement nos gaspillages d’énergies, il est mal placé pour critiquer ceux qui s’affranchissent de ses fausses solutions !
            *
            Sinon, pour résoudre le faux problème des suies de diesel (en langage politiquement correct de « particules ») il y a une autre solution : Faire fonctionner désormais les moteurs diesel à l’essence, ce qui suppose juste de remplacer les systèmes d’injection secs pour gazole par des systèmes d’injection lubrifiés pour essence (tout comme les gros bateaux diesels sont équipés de systèmes d’injection haute température pour fuels lourds) car un diesel ça marche avec n’importe quoi  ! Sauf qu’en brûlant de l’essence, bien meilleur combustible que le gazole, on ne produirait plus de suies CQFD !
            (Mais bon... Que faire du gazole ? Vous m’avez comprit là ? smiley ) 


            • foufouille foufouille 21 mars 16:47

              @Croa
              l’essence est cancérigène aussi.


            • Piere CHALORY Piere CHALORY 21 mars 18:26

              @Croa


              désolé mais le taux de compression des moteur diesel est environ le double de ceux qui fonctionnent à l’essence, créant un auto allumage qui enflamme le mélange. 

              Au départ le diesel fonctionnait avec de l’huile, et on peut encore convertir les vieilles Mercedes indestructibles pour les faire marcher à l’huile de friture, avec simplement un système de préchauffage de l’huile qui une une fois fluidifiée, fournit autant de puissance que du mazout basique.

              Sur les moteurs actuel c’est impossible, si vous contentez de changer l’injection pour mettre de l’essence, le moteur va tout simplement exploser, car de fait la puissance serait surmultipliée, et de toute façon l’allumage d’un moteur à essence n’a rien à voir avec un diesel.

            • Clocel Clocel 21 mars 18:37

              @Croa
              On peut aussi foutre la paix aux gars qui bidouillent des systèmes (dérivés du Pantome) qui injectent de l’hydrogène après craquage de la flotte dans l’admission d’air...
              J’ai vu des démos sur des vieux diesel rincés, (Peugeot 504, matos agricole) c’est bluffant, notamment le test d’opacité...
              Moteur bien chaud, ça passerait au contrôle technique sans problèmes si les dés n’étaient pas pipés...
              Pour les petits trajets ça ne vaut rien bien entendu...
              Mais bon, j’ai cru comprendre que le but n’était pas d’améliorer notre cadre de vie mais de gaver l’actionnaire...


            • Piere CHALORY Piere CHALORY 21 mars 18:50

              @Clocel


              J’ajoute que le vrai problème est la dimension des micro-nano-particules générées par les ’’filtres à particules’’ considérées par l’Oms comme les plus cancérigènes, et expliquant le fait qu’on arrive plus à respirer dans les villes. 

              Un vieux diesel encrassé qui pue est moins dangereux pour la santé qu’un diesel neuf avec son générateur de micro billes qui s’incrustent dans les poumons, l’europe entière et l’Allemagne en particulier taxait ces moteurs criminels tandis qu’en France on donnait des bonus aux acheteurs de ces génocides ambulants.

              Voilà.



            • Croa Croa 21 mars 19:07

              À foufouille « l’essence est cancérigène aussi. » C’est vrai mais différemment et brûlée dans un moteur diesel le problème est quasiment résolu. J’explique :
              .
              - Moteur diesel classique consommant du gazole : La combustion est quasi-complète mais il reste de la suie : C’est elle qui est cancérigène. (Elle agit comme lorsqu’on fume des cigarette : ce sont surtout les poumons qui sont attaqués.)
              - Moteur à essence classique consommant du SP95 ou 98. La combustion est incomplète et il reste de l’essence dans les effluents : Le pire n’est pas l’essence mais les additifs. Ces essences ne contiennent plus de plomb. Le SP98 contient significativement du benzène, le SP95 des traces de benzène. Le benzène est un cancérigène puissant bien pire que la suie.
              - Moteur diesel à essence (moteur théorique mais qui a déjà existé) => Combustion complète d’un carburant qui brûle bien => pas d’imbrûlés ET pas de suies ! 
              .
              Suite à quoi on peut considérer que le pire pour la santé ce sont d’abord tous les moteurs à essence 2temps (ils ont un très mauvais rendement) puis les 4temps au SP98, puis les moteurs diesels (tous mais sans filtres) puis les 4 temps au SP95, les moteurs diesel avec filtres étant enfin les moins nocifs pour le moment puisqu’il est possible de faire au moins aussi bien avec un diesel à essence.
              .
              Remarque  : Les diesels perdent de leur avantage avec la vitesse. Ce que j’en dit n’est plus valable au delà de 3000 tours/minute à peu près. Avec un diesel il faut rouler « à l’économie » si on veut en plus polluer moins.


            • Piere CHALORY Piere CHALORY 21 mars 19:17

              @Croa



              ’’Moteur diesel à essence (moteur théorique mais qui a déjà existé’’


              vous avez un lien ???

            • Croa Croa 21 mars 22:44

              À Piere CHALORY
              Non je n’ai pas de lien. En réalité les diesels pur essence ont été considéré comme sans intérêt. Par contre ce qui a existé ce sont les diesels polycarburants. Ceux-ci sont lubrifiés car c’est l’exigence requise pour pouvoir fonctionner à l’essence et il y avait probablement en plus un moyen de décaler l’avance à l’injection en fonction du carburant utilisé.
              Le moteur MK640 équipant des camions militaires Berliet était de ce type. Les russes en ont fait aussi (char T-70 et d’autres.) 


            • Croa Croa 21 mars 23:04

              À Clocel,
              Oui, tout à fait. Le système Pantone est aussi une solution efficace pour améliorer le rendement et la qualité de la combustion.
              *
              Ce n’est pas de l’hydrogène qui est ’’injecté" avec cette solution. En fait c’est juste de la vapeur saturée chargée en électricité statique qui est mélangée à l’air d’admission.


            • Croa Croa 21 mars 23:29

              À Piere CHALORY « créant un auto allumage qui enflamme le mélange. »
              *
              Non pas du tout, aucun « mélange » n’entre dans le cylindre d’un moteur diesel puisque à l’admission ne pénètre que de l’air. L’auto-allumage se produit à l’injection, le fort taux de compression n’étant que la condition préalable à cet auto-allumage. La combustion se poursuit ensuite tout le temps que dure l’injection.


            • Piere CHALORY Piere CHALORY 22 mars 00:06

              @Croa


              NON ! 

              Ce qui brûle et produit l’énergie qui fait tourner le vilebrequin est un mélange d’air et d’huile, ou de gazole pour un diesel récent. 

              Même si le mélange, contrairement au moteur à essence à carburateur, n’est pas fabriqué avant d’entrer dans les cylindres, mais se fabrique au moment de l’injection. 

              Comment voulez vous que la combustion ou l’explosion se produise, sans un mélange d’air et de comburant ?

            • Piere CHALORY Piere CHALORY 22 mars 00:21

              @Piere CHALORY


              mélange d’air et de carburant, l’air étant le comburant, mais ça reste un mélange...

              J’ai étudié les moteurs il y a longtemps, et en ai démonté remonté suffisamment pour savoir comment ça marche.

            • Croa Croa 22 mars 08:44

              À Piere CHALORY « Comment voulez vous que la combustion ou l’explosion se produise, sans un mélange d’air et de comburant ? »
              *
              La combustion dans un diesel ne se fait effectivement pas pile à toucher l’injecteur et heureusement (les injecteurs chaufferaient !). Il n’y a pas mélange préalable comme dans un moteur classique mais pulvérisation dans l’air ce qui fabrique un mélange dit ’’pauvre’’ réagissant instantanément en raison de la pression et de la température. Pour que cela se passe bien les chambres de certains moteurs diesel peuvent avoir des formes favorisant des turbulences et la qualité de la pulvérisation a aussi de l’importance.


            • Clocel Clocel 22 mars 08:52

              @Croa

              Dans le système observé, les gars ont été au-delà du Pantone classique, sur la même base...
              Il ajoute une toute petite proportion d’huile (1) dans l’eau du bulleur et une goutte de « dispersant »(2),
              il n’y a pas de vapeur d’eau visible à la sortie du réacteur, on doit être proche du plasma...
              Le moteur est démarré de façon classique, avec la belle fumée bleue des moteurs pompés, puis très vite on bascule sur le Pantone, et là, la fumée cesse, le régime augmente, le moteur « cogne » moins, on sent qu’il aime !!! smiley
              « Calé » pour ce carburant la pompe fonctionne avec plus d’avance, le moteur tire incontestablement mieux...
              La 504 servait de labo à l’équipe, mais le système tournait depuis pas mal de temps sur les tracteurs du coin, avec moins de conso, une huile relativement propre aux vidanges, plus d’odeurs ni de fumées, et du vieux matos qui retrouvait une seconde jeunesse...
              Le système est simple, bien réalisé, parfaitement au point, répondant aux attentes de ceux l’ont mis au point...
              Le dossier doit roupiller dans un quelconque ministère...

              (1) Huile de table ou huile aromatisée qui sert de traceur pour savoir quand le système démarre ! smiley
              Version démo, sinon un quelconque produit carboné peut faire l’affaire...

              (2) Produit vaisselle, ce jour-là du Mir...


            • Croa Croa 22 mars 09:56

              À Clocel,
              Cette vapeur est très transparente, pourtant elle est saturée forcément pour pouvoir s’électriser. Je pense que la présence d’impuretés dans l’eau favorise la présence de particules d’eau liquide dans l’eau vapeur. (Mais tout ça reste à confirmer bien sûr.)


            • Rincevent Rincevent 21 mars 18:08

              Le problème n’est pas si simple. De quoi parle t-on ? De particules (plus ou moins fines). Le Diesel en produit de par son niveau de raffinage (présence de sous-produits du pétrole alors qu’ils sont retirés dans l’essence). Maintenant, dans le but de consommer toujours moins, de nouvelles technologies font appel à des systèmes à hautes, voire très hautes pressions. Conséquence : des particules encore plus fines qui échappent au FAP et pénètrent donc plus en profondeur dans nos poumons.

              Pour l’essence, c’est un peu pareil : nouveaux moteurs à fort taux de compression = apparition de particules qui partent dans la nature puisque pas de FAP sur ces modèles. On risquerait donc de se retrouver, dans un avenir assez proche, avec des versions essence munies d’un pot catalytique + un FAP ? On va doucement vers l’usine à gaz, là...

              La solution serait évidemment l’hydrogène, qui ne recrache que de la vapeur d’eau, mais, au prix où c’est actuellement (80 000 €) il est urgent d’attendre encore un peu : http://www.tf1.fr/tf1/auto-moto/news/salon-tokyo-2015-honda-clarity-l-hydrogene-concurrente-de-toyota-mirai-3234346.html

              De toute façon, même si vous avez les sous pour ça, ce ne sera pas importé en France puisque nous n’avons aucun réseau de pompes prévu. L’Allemagne, elle, s’équipe le long des grands axes : http://www.enerzine.com/14/16325+allemagn---1-reseau-de-distribution-dhydrogene-etendu-a-400-stations+.html


              • Croa Croa 21 mars 19:32

                Rincevent « Le problème n’est pas si simple »
                *
                Ça n’a rien de compliqué mais quand on ne sait pas on s’abstient ! smiley
                Le diesel avec un niveau de raffinage ??? Un diesel c’est UN MOTEUR (un type de moteur) inventé par Rudolf DIESEL : Dans ces moteurs le carburant est injecté directement dans le cylindre ou dans une chambre alors que l’air y a été fortement compressé afin que sa combustion y soit spontanée et complète. 
                « (présence de sous-produits du pétrole alors qu’ils sont retirés dans l’essence) » Là je présume que tu veux parler du gazole ? Ce produit est juste plus lourd que l’essence, il est donc plus difficile à brûler. On ne retire rien à l’essence, le processus de raffinage consistant seulement à séparer les produits.
                .
                Le taux de compression applicable à un mélange stœchiométrique (essence-air) a des limites physiques. Tes « nouveaux moteurs à fort taux de compression » amènerait immanquablement à faire détoner le mélange donc tes moteurs s’auto-détruiraient ! 

                J’arrête là les conneries smiley smiley smiley smiley


              • Rincevent Rincevent 21 mars 20:35

                @Croa

                Merci pour la leçon de mécanique mais je connaissais déjà. Entendons-nous bien sur les mots au lieu d’ergoter, ce sera plus positif. Par Diesel, j’entendais évidemment le carburant gazole. Ce ne sont pas « mes » moteurs mais les nôtres, il existent déjà sous de nombreux capots aujourd’hui et ne s’autodétruisent pas ! Simplement, les constructeurs poussent la (les) technologie(s) plus loin jonglant avec les taux de compression et l’utilisation de turbos en restant bien sûr sous la limite de la casse.


                • Oxi gene. Oxi gene. 21 mars 19:07

                  Avant, la police faisait des contrôles de pollution...
                  même de phares...

                  Gratuitement...
                  mais c’était avant.

                  Maintenant le peu de policiers qui reste sont transformés en agents des impôts.


                  • Le421 Le421 21 mars 19:25

                    Heu...
                    Je vais peut-être encore dire une connerie, mais y’a comme un défaut !!
                    Sauf erreur, le filtre à particule est un « machin » qui entasse les particules fines produites par le moteur diesel lorsque celui-ci fonctionne.
                    Il a cette désagréable caractéristique de « n’éliminer » celles-ci que lorsque le moteur est bien chaud et fonctionne à haut régime et en charge, c’est à dire, pour beaucoup de gens, jamais !!
                    Ce qui donne cette désagréable panne de F.A.P. avec ce fichu voyant qui s’allume et fout la bagnole en rideau.
                    Dans la mesure où on vous explique qu’il faut rouler avec un oeuf entre le pied et la pédale d’accélérateur, vous m’avez compris, c’est mort !!
                    Par contre, si, de temps en temps, vous « dérouillez » la titine en cramant allègrement les limitations sur autoroute (je suis honnête, ça m’arrive, et tant pis pour les « pisse-vinaigre »), à ce moment là, toutes les saloperies entassées dans le FAP vont péter dans la cambrousse en toute tranquillité. La différence, c’est que dans la mesure où y’a moins de monde au mêtre carré, c’est moins perceptible.
                    Mais en fait, on ne fait que déplacer le problème.
                    Belle escroquerie en tout cas, qui ne permets quasiment qu’aux constructeurs de passer dans les clous aux normes en vigueur. A noter que des dépassements de 110% sont autorisés jusqu’en 2019, il me semble.
                    Essayez de faire pareil avec un radar !!
                    Quand j’ai acheté mon dernier utilitaire professionnel (d’occasion), j’ai bien fait gaffe à prendre un modèle sans FAP... Piège à embrouille. Entre ça et l’EGR, je vous dit pas !!


                    • Piere CHALORY Piere CHALORY 21 mars 19:33

                      @Le421


                      Les fap éliminent les grosses particules et ne laissent passer que les plus fines, plus de fumée, plus d’odeur ; simplement des saloperies invisibles et inodores qui tuent les gens.

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès