Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Le directeur de la CIA aborde la géoingénierie à une réunion du (...)

Le directeur de la CIA aborde la géoingénierie à une réunion du CFR

Voilà la traduction du jour, que l'on vous avait préparé hier. Sur ce, bon week end, et pour ceux qui partent en vacances, je ne vous fais pas de dessin ; ))), décompressez bien, la rentrée sera (peut-être) mouvementée au niveau de l'actualité.

Amitiés, ; )

f.

À la fin du mois de juin 2016, le directeur de la CIA, John O. Brennan, est apparu au Conseil des relations étrangères pour donner un bref exposé, et répondre aux questions des membres du conseil. La discussion a été conçue pour faire face aux menaces à la sécurité nationale et mondiale, ainsi qu’à la stabilité du monde. Parmi les menaces, dont Brennan a parlé, se trouvent bien sûr les suspects habituels, comme ISIS et la guerre biologique. Mais de façon assez intéressante, Brennan s’est concentré fortement sur ​​l'évolution rapide et le développement de la technologie. Tout d'abord en mentionnant le potentiel des cyber-attaques, le piratage, et d'autres types de perturbations aux infrastructures gouvernementales, militaires et civiles du monde. Brennan a également mentionné le « problème » d'une population vieillissante en raison de la longévité accrue, ainsi que le potentiel de création de bactéries génétiquement modifiées pour être utilisées à des fins de guerres biologiques. Mais, ce qui a soulevé de nombreux sourcils, c'est le fait que Brennan ait abordé le thème de la géoingénierie. Alors que Brennan n'a pas précisé si de la géoingénierie était menée actuellement, il a parlé de la possibilité de faire de la géoingénierie dans un proche avenir. Brennan a déclaré :

« Un autre exemple est la gamme de technologies, souvent appelée collectivement géoingénierie qui pourrait potentiellement aider à inverser les effets du réchauffement du changement climatique mondial. Celui qui a gagné mon attention personnelle est l'injection d'aérosols stratosphériques, ou SAI, une méthode d'ensemencement de la stratosphère avec des particules qui peuvent aider à refléter la chaleur du soleil, de la même manière que les éruptions volcaniques le font. Un programme d'ISC pourrait limiter l’augmentation de la température mondiale, réduire certains risques associés à des températures plus élevées, et fournir à l'économie mondiale plus de temps pour effectuer la transition depuis les combustibles fossiles. Le procédé est également relativement peu coûteux, le Conseil national des recherches estime qu'un programme SAI entièrement déployé coûterait environ 10 milliards de dollars par année. 

Aussi prometteur que cela puisse être, aller de l'avant sur le SAI soulèverait un certain nombre de défis pour notre gouvernement et pour la communauté internationale. Sur le plan technique, la réduction des émissions de gaz à effet de serre devrait encore accompagner un programme SAI, pour traiter d'autres effets du changement climatique, tels que l'acidification des océans, car le SAI seul ne peut supprimer l'effet de serre de l'atmosphère. 

Du côté géopolitique, le potentiel de la technologie pour modifier les conditions météorologiques au bénéfice de certaines régions au détriment des autres pourrait déclencher une vive opposition de certains pays. D'autres pourraient saisir l’avantage de l'ISC pour tourner le dos à leur engagement à l'égard des réductions de dioxyde de carbone. Et, comme avec d'autres technologies de pointe, les normes et les normes mondiales manquent pour guider le déploiement et la mise en œuvre d’un ISC. »

Alors, nous devons être tout à fait clairs sur le fait que Brennan n'a pas précisé si de la géoingénierie était actuellement en cours, ou qu'il ait fait mention de chemtrails. Il est toutefois important de noter qu'il a décrit essentiellement le processus de chemtrailing et géoingénierie dans un discours qui a été conçu pour discuter d’éventuelles menaces pour la sécurité mondiale dans un proche avenir. Son discours a été donné au Conseil des relations étrangères, pas moins. Une des cellules dans un réseau mondial de « think tanks » qui sont responsables de l'élaboration et de la mise en œuvre d’une grande partie de l'ordre du jour anglo-américaine à travers la politique nationale. Ceci, alors que beaucoup peuvent considérer la géoingénierie comme rien de plus qu'une théorie du complot, le discours de Brennan devrait les amener à repenser leur point de vue. Image créée par Natural Blaze, via un Illustration Dees. Cet article (Directeur de la CIA discute géoingénierie au CFR Event) peut être republié sous une Creative Commons licence avec bon auteur attribution à Brandon Turbeville et naturel Blaze.com. Brandon Turbeville - archives des articles ici - est un auteur de Florence, Caroline du Sud. Il est l'auteur de six livres, Codex Alimentarius - La fin de la liberté de la santé , 7 Real conspirations , Cinq Solutions Sense et Dispatches D'un Dissident, le volume 1 et le volume 2 .

 

Source : Crashdebug.fr via Naturalblaze.com

Traduction :  folamour 
Corrections :  chalouette 

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Case Orange : la vérité sur les chemtrails...
Crashdebug.fr : Géo-ingénierie, chemtrails et manipulation des climats : Une vidéo qui accuse
Crashdebug.fr : No comment – Un chemtrail filmé en flagrant délit d’épandage…
Crashdebug.fr : Le représentant du mouvement écologique Serbe demande l'arrêt des épandages !
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : Chemtrails et morgellons...
Crashdebug.fr : « J'ai passé 17 ans à développer divers produits chimiques pour les chemtrails - Vous pouvez me demander presque n'importe quoi... »
Crashdebug.fr :

 

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • sarcastelle 22 juillet 15:33

    Pendant que les bobos verts et les nigauds d’Agora rêvassent et moralisent, la demande économique croissante de dix milliards de bipèdes amènera vraisemblablement à une forme de géo-ingéniérie. Profitez donc amplement d’Agoravox, amis progressistes de salon, pour déverser votre inutile bavardage décroissant.


    • Alren Alren 22 juillet 16:43

      @sarcastelle

      Le patron de la CIA est comme Obama ou H. Clinton au service des grands lobbies US.

      Parmi eux, on trouve les charbonniers et les pétroliers qui doivent nier l’effet de serre pour continuer à empoisonner la planète, ou, maintenant que cet effet est indéniable pour qui est un scientifique de bonne foi, prétendre qu’il y a une solution pour y parer avec ces « particules » reflétant les rayons UV, lumineux et IR du soleil sans renvoyer vers la Terre les infra-rouges qui se créent à sa surface. Ce qui est impossible.

      La géo-ingénierie c’est comme les hommes sur Mars : une impossibilité, voire une entourloupe avec arrière-pensées.


    • sarcastelle 22 juillet 17:18

      @Alren
      .
      Si la géo-ingéniérie est impossible comme les hommes sur Mars, cette impossibilité reste à démontrer. Veuillez démontrer qu’il est impossible d’envoyer des humains sur Mars. Merci de ne pas ressortir les ceintures de Van Allen. Je sens que je vais me régaler comme je me régale à répondre à chaque article sur les missions Apollo qui n’auraient eu lieu qu’en studio ou en orbite terrestre.
      .
      Les chaleur émise vers le ciel par la surface terrestre n’est due pour plus de 99% qu’à une restitution de la chaleur reçue du soleil. C’est donc une question de calcul d’équilibre radiatif et non de déclarations pleines de mots savants mais vides de sens physique.


    • folamour folamour 22 juillet 17:22

      @sarcastelle si tu as une réponse aux radiations cosmique au delà de van allen, je serait curieux de la connaitre.....


    • pemile pemile 22 juillet 17:29

      @sarcastelle « Veuillez démontrer qu’il est impossible d’envoyer des humains sur Mars »

      Si sur Mars, y’a pas de fastfood ni de relais facebook et twitter, cela semble quand même très difficile d’y installer des humains ! smiley


    • Écriturecitoyenne (---.---.138.186) 22 juillet 18:10

      @sarcastelle

      Je vais pour la première fois sur AGORAVOX, et je constate à mon grand déplaisir que ce site n’est pas exempt de personnes dont la parole est méprisante au lieu d’être réfléchie et constructive. Mais dites moi cher Sarcastelle, pourquoi avez-vous lu cet article si vous saviez déjà comment cela va se passer ? J’imagine également que vous êtes scientifique pour comprendre la mécanique des fluides et que vous êtes d’une stature intellectuelle telle que vous pouvez vous dispensez de respecter ces « bobos verts et nigauds d’Agora ».... Mais s’il vous plaît votre grandeur, initiez moi à cette panacée que semble être la Géo ingénierie, vous semblez avérer son efficacité, pourquoi n’y avons nous pas pensé plus tôt ? C’est formidable !! En outre, il n’était nullement question de morale dans ce que je viens de lire pas plus que la réalité climatique ne s’embarrasse de quelque éthique. Les grands enjeux humains et environnementaux posent avant tout la question d’un dérèglement climatique dont l’une des causes majeures serait la pollution du milieu naturel - si l’on peut dire encore naturel puisque anthropisé sous toute ses latitudes - par l’homme. En réponse à un problème logique dont on a déterminé la cause, ne s’agirait il pas d’apporter des solutions rationnelles ? Agréez donc si cela vous chante ce genre d’aventures fumeuses (la géo ingénierie) qui risque fort d’occasionner des tensions géopolitiques ou plutôt, résignez vous à ce que vous semblez désigner là comme une fatalité. Mais quoiqu’il advienne gardez à l’esprit que votre vision du monde n’est pas forcément celle qui sera, tout comme la mienne, je n’oserais le prétendre. Ayez la politesse de laisser le débat ouvert et de tenir des propos intelligents, par intelligents je veux dire qui montrent une certaine tenue. N’est-ce pas ce à quoi se prête ce site ? J’ajouterais que contrairement à ce que vous semblez laissez croire ce sont bien les écologistes qui sont à la pointe des technologies de demain (le gouvernement à l’horizon 2025 escompte de la mise en œuvre de ses parcs éoliens offshores et sur terre le bénéfice de 20% de la production énergétique nationale et ceci n’est qu’un exemple) et vous dites « bobos verts » ??? Il y a des vrai « progressistes », peut être y en a-t-il de salon, vous avez raison mais il y a des contempteurs de salon dont vous semblez être... Je terminerai en disant que ce que vous appelez bavardage - pourquoi pas parasite ? - dont la définition serait propre à un propos tenus dans un cadre informel, voire familier, et dont le contenu serait quelque peu trivial, donc inutile, n’a rien à voir avec l’expression démocratique de citoyens qui usent de leur droit d’expression sur un site « d’information ». Un site qui permet de partager un avis sur des sujets qui dépassent le cadre d’un simple « bavardage », à moins que vous confondiez débattre et bavarder.


    • sarcastelle 22 juillet 18:11

      @folamour
      .
      L’internet est rempli de références là-dessus. Faites-vous votre cours vous-même. Quand je pense que des escrocs mijotent des astronefs pour faire un voyage où même des robots verraient griller leur électronique ! J’vous jure !


    • folamour folamour 22 juillet 18:29

      @sarcastelle tu peut faire le comique pour essayer de te rattraper, mais à l’heure actuelle même la Nasa n’as de solution a ces radiations, alors si tu est plus pointus que leurs scientifiques je te conseil de les contacter, je suis sur qu’ils ne doivent pas avoir l’occasion de se marrer souvent....


    • sarcastelle 22 juillet 18:56

      @folamour
      .
      Vous mentez.


    • joletaxi 22 juillet 19:17

      @Écriturecitoyenne

      tout la question d’un dérèglement climatique dont l’une des causes majeures serait la pollution du milieu naturel - si l’on peut dire encore naturel puisque anthropisé sous toute ses latitudes - par l’homme. En réponse à un problème logique dont on a déterminé la cause

      ah bon ?
      le climat aurait été « réglé » ?
      et on a déterminé la cause du « dérèglement » ?

      par contre ,on a aucune idée de ce qui a bien pu occasionner l’optimum médiévlal, on cherche.
      à tout hasard, je vous signale que la « pause » continue ... depuis 21 ans sans que l’on n’aie déterminé la cause

      les écologistes qui sont à la pointe des technologies de demain (le gouvernement à l’horizon 2025 escompte de la mise en œuvre de ses parcs éoliens offshores et sur terre le bénéfice de 20% de la production énergétique nationale et ceci n’est qu’un exemple)

      bah oui, les moulins à vent, c’est la découverte du siècle
      si je m’en réfère aux résultats de pays à la pointe dans le domaine, c’est un fiasco d’anthologie.
      Après avoir dépensé( suivant les auteurs) entre 500 milliards et 1500 milliards dans les hachoirs à oiseaux, les teutons ont vu leurs émissions CO2 (pour autant que l’on considère que cela aie une quelconque importance) augmenter
      Cerise sur le gateau, tous les secteurs de l’énergie sont en quasi faillite, leur réseau est fragilisé, on subsidie même les centrales à charbon pour "keep the lights on, comme en UK d’ailleurs, et vous reconnaissez donc que c’est entièrement du chef de la mouvance écolo ?
      belle réussite

      vous en avez d’autres ?
      si on supprimait les pesticides ?


    • folamour folamour 22 juillet 19:35

      @sarcastelle

      pourquoi mentir ? la vérité se suffit à elle même.....

      https://www.crashdebug.fr/sciencess/6787-aller-sur-mars-vaut-il-un-cancer

      Bonne soirée,

      f.


    • sarcastelle 22 juillet 20:49

      @folamour
      .
      C’est ce que j’appelle mentir : affirmer une chose impossible en interprétant des données à sa sauce personnelle, ou rapporter imprudemment les conclusions (opinions, en fait) d’autrui.
      .
      0,66 sievert encaissé sur la durée du voyage ? Wiki plus pessimiste annonce même 1,01 sievert.
      Cela fait un excès de cancers de quelques % sur la durée de la vie restante.
      Pour leur peine les volontaires, car il y en aura, bénéficieront d’une surveillance à vie serrée décelant les cancers précocément, et qu’on n’a pas les moyens d’assurer à tout le monde. Comme mes hémorroïdes pissent le sang par où vous pensez, on me regarde dedans tous les ans : mon risque de mourir d’un cancer du côlon est faible. En fin de compte il est possible que les voyageurs pour Mars soient perdants sur le risque de cancer mais soient gagnants sur le risque de mort par cancer.
      On ne vous proposera pas le voyage, voilà tout.


    • folamour folamour 22 juillet 20:56

      @joletaxi très bonne idée de supprimer les pesticides surtout que les américains savent depuis 30 ans que l’ont peut faire sans (a rendement quasi égal).... mais bon ça ne fait pas vendre d’ogm, ni de pesticide ......

      Les moissons du futur (Important)

      https://www.crashdebug.fr/dossiers/9030-les-moissons-du-futur-important

      Pourtant tout le monde le sait alors pourquoi ce modèle perdure ? est ce « logique » ??? certainement pas,

      Quand à l’énergie depuis 1970 on sait que les réacteurs nucléaire a sel fondu fonctionne, et son sans danger par rapport a ceux utilisant une réaction en chaine et une masse critique d’uranium, et cerise sur le gâteau du thorium il y en as partout

      https://www.crashdebug.fr/sciencess/3153-une-alternative-au-nucleaire-la-filiere-du-thorium

      Pourquoi ne pas les exploiter ? est ce « logique » ? eh bien « peut-être » que parce que sans uranium enrichi on ne fait pas de bombes atomique ?, alors en 2016 a ton encore besoin de bombe atomique ?

      Une autre hérésie pourquoi ne pas utiliser un peut d’électricité et de l’hydrogène extrait de l’eau pour alimenter les habitations en électricité, les maisons seraient quasiment autonome et le modèle serait décentralisé ? Des choses sont en cours dans ce domaine, et son encourageante (notamment avec les propriétés du graphène) , mais encore une fois c’est redécouvrir la roue, ça fait des années que la production d’énergie a base d’hydrogène existe.....

      https://www.crashdebug.fr/high-teck/11875-stor-h-de-l-hydrogene-en-poudre-pour-propulser-un-scooter

      Quand à l’EPR de l’aveu même des ingénieurs d’EDF c’est juste une vaste blague, alors pourquoi risquer la survie d’EDF et en construire 2 ? pour faire plaisir a son PDG ?

      Le comité central d’EDF convoqué pour se prononcer sur le projet de l’EPR d’Hinkley Point

      https://www.crashdebug.fr/actualites-france/12008-le-comite-central-d-edf-convoque-pour-se-prononcer-sur-le-projet-de-l-epr-d-hinkley-point

      Est ce « logique » ?

      Certainement pas......

      Merci de votre attention

      f.


    • folamour folamour 22 juillet 20:58

      @sarcastelle rigolo, et tes descendants seront tous mongoliens comme toi.....


    • sarcastelle 22 juillet 22:32

      @folamour
      .
      Eh bien voilà une réponse excellente. Vous tranchez ; les contradicteurs sont des cons. C’est assez commun sur Agoravox.


    • sarcastelle 22 juillet 22:41

      @folamour
      .
      Vous trouvez des avantages au réacteur à thorium ? Ignorant que vous êtes, Un spécialiste fiable et réputé en a déjà fait des confetti :
      .
      http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/la-fable-du-thorium-122188


    • sarcastelle 22 juillet 23:03

      @folamour
      .
      Pourquoi ne pas utiliser un peu d’électricité et de l’hydrogène extrait de l’’eau pour alimenter les habitations en électricité
      .
      Si je comprends bien vous avez là un multiplicateur d’énergie électrique.

      Il y a des moyens moins absurdes pour produire de l’hydrogène que décomposer l’eau en y consacrant autant d’énergie (en théorie, et plus en pratique) que l’hydrogène va en produire en se réoxydant ensuite dans une pile à combustible. Ah évidemment la maison ainsi alimentée en électricité dépend de l’usine à hydrogène et n’a plus exactement l’autonomie dont vous nous parlez. Vous avez un problème avec la physique élémentaire ?


    • sarcastelle 22 juillet 23:49

      @folamour
      .
      J’ai un peu fouillé « votre » site « crashdebug » rempli d’articles sur les merveilles énergétiques en cours de mise au point. Je ne passerai pas la nuit à l’analyser, mais je note quelques trucs :
      .
      1) Ca y est, on a enfin un générateur d’énergie à mouvement perpétuel qui ne consomme rien.

      2) Je relève quelques citations qui témoignent de la maîtrise des sujets par les rédacteurs : 
      .
      Cependant sur le soleil, les réactions [de fusion] sont incontrôlables et destructrices, tout comme l’explosion d’une bombe H vue sur la Terre.
      .
      La couche supérieure des panneaux [panneaux solaires nouveaux] est composée d’électrons enrichis avec du graphène
      .
      3) Je note que le réacteur au thorium est très sûr puisqu’il s’arrête de lui-même en cas de coupure du « faisceau de photons » qui l’amorce.
      Heu, non, c’est un faisceau de protons. Bah, quelques lettres de différence !
      .
      Voilà où vous vous documentez. Ca vous va bien de me traiter de mongolien. smiley


    • sarcastelle 23 juillet 00:02

      @Écriturecitoyenne
      .
      Comme tout un chacun vous réagissez en fonction de ce que vous comprenez et comprenez en fonction de ce que vous savez de physique. Je fais ainsi, naturellement, d’où ce que j’écris. Que voulez-vous que j’y fasse ? Je ne peux pas revenir au niveau CM1 pour vous complaire.


    • sarcastelle 23 juillet 01:16

      @folamour
      .
      veuillez m’excuser, j’ai écrit entre guillemets « votre » site (Crashdebug) pour exprimer rapidement l’idée : « le site que vous citez abondamment ». Je n’avais pas saisi que c’est bel et bien votre site. C’est un imposant travail, mais sapristi puisque c’est le vôtre améliorez la partie scientifique. Je n’ai pas regardé le reste.


    • folamour folamour 23 juillet 03:18

      @sarcastelle pitoyable, mentir sur nos reprises d’article vous en êtes la ? je ne perdrais pas de temps a démonter un a un vos extrait d’article avec les erreurs que vous inventez vous même, pour le KPP c’est une reprise d’article et il existe vraiment, tout comme l’ECAT.

      Pour le thorium il n’as jamais été cité le mot photon dans l’article il s’agit bien d’un bombardement de proton que l’ont peut arrêté quand on veut a la différence, d’une masse critique d’uranium ou il faut ôter des barres de combustible, ce qui n’est pas possible en cas de gros soucis, comme a Fukushima.

      cette technologie est largement connu documentez vous,

      Je croie que vous avez fait la preuve de votre mauvais foi, en arriver a mentir c’est pitoyable. avez vous pensez a consulter un opticien ?


    • folamour folamour 23 juillet 03:24

      @sarcastelle et vous dite que j’ai un niveau de CM1 ?

      petit cours gratuit (du réel pas de la théorie)  :

      https://www.crashdebug.fr/dossiers/2502-nenki-generatrice-a-hydrogene


    • folamour folamour 23 juillet 03:29

      @sarcastelle oui c’est certainement pour cela que la chine fait d’énorme recherche en ce sens....

      https://www.crashdebug.fr/sciencess/8485-la-chine-anticipe-une-exploitation-du-thorium-pour-2024

      pour faire des confetti .....


    • folamour folamour 23 juillet 07:08

      @sarcastelle je te remercie toutefois pour tes encouragements sarcastelle sache que même si on n’est pas d’accord tu est le bienvenu sur le blog,

      amicalement,

      f.


    • gaijin gaijin 23 juillet 10:00

      @Écriturecitoyenne
      bienvenue sur avox
      vous vous rendrez vite compte que l’espace de commentaire est quasi monopolisé par des personnes occupées a défendre des positions précises qu’elles soient économiques ou politiques ......il n’ y a pas généralement ici d’espace de débat citoyen ( a part parfois sur des articles hors champ de la politique ) mais une confrontation absurde d’opinions plus proche de la guerre de tranchée que du discours courtois ...........

      un article que je vous invite a lire pour vous aider a comprendre le pourquoi du comment :

      http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/l-ue-va-financer-des-trolls-pour-130702


    • sarcastelle 23 juillet 10:03

      @folamour
      ..
      Lu encore ce matin :
      la fission meurt au moment où vous coupez le faisceau de photons ; article « la Chine sur le chemin flamboyant du nucléaire »
      C’est facile : mettez « protons » à la place.
      .
      Précision pour les lecteurs : un accélérateur de protons annexe du réacteur au thorium envoie continuellement un faisceau sur une une cible (du plomb, je crois) qui en les recevant émet un flot de neutrons (on ne peut accélérer directement des neutrons) alimentant la fission dans le réacteur lui-même sous-critique (ne produisant pas la quantité de neutrons suffisante à entretenir son fonctionnement).
      .
      Ma référence à l’article d’Agoravox « la fable du thorium » est de l’humour interne au site. Voyez dans ses derniers commentaires ce que je pense de cet article...
      .
      Je sais que vous n’avez pas inventé le générateur à mouvement perpétuel dont vous parlez. Seulement, vous croyez bon de faire crédit à l’extraction d’énergie depuis un mouvement perpétuel. Dès lors, pour moi tout est dit.
      .
      Nous avons ici des partisans d’une physique qui leur est personnelle. Il y en a un qui pense que remonter un poids en suivant un chemin en pente consomme moins d’énergie que ce poids n’en fournit en descendant sur la même dénivellation, mais descendant à la verticale. D’où possibilité selon lui de récupérer la différence d’énergie.
      .
      Pour l’ECAT, je serais heureuse de savoir où on achète le petit modèle domestique ou quel producteur d’électricité a mis en service un gros modèle.
      .
      Etes-vous implicitement d’accord avec mes observations que vous n’avez pas contredites ?
      .
      Pourtant, j’aime bien voir un site qui n’est pas antinucléaire hystérique.


    • sarcastelle 23 juillet 12:06

      @ gaijin
      .
      L’UE envoie des intervenants sur les forums pour y militer ? C’est son affaire.
      N’ayez pas l’air d’insinuer que les enquiquineuses et les enquiquineurs ne partageant pas les thèses qu’il est de bon ton d’avoir sur Agoravox, seraient payés pour intervenir. On l’a si souvent raconté et c’est si sot. 
      Quand vous voyez froidement affirmée une chose que vous savez factuellement fausse, je serais étonnée que vous n’intervinssiez point.


    • folamour folamour 23 juillet 13:16

      @sarcastelle c’est corrigé c’est une traduction, il y a du y avoir erreur lors de la trad,

      merci de l’avoir relevé.


    • Alren Alren 23 juillet 16:14

      @sarcastelle

      J’espère Sarcastelle que vous avez compris qu’il est inconcevable que ce soit le produit chimique qui à lui seul renvoie les rayons du soleil vers l’espace : il faudrait une série d’allers-retours, un peu comme un agriculteur labourant son champ, d’un avion répandant ledit produit.

      Les traînées devraient être quasiment jointives pour former une sorte de rideau horizontal de plusieurs milliers de kilomètres carrés pour couvrir la planète entière et ceci en permanence, car à haute latitude les vents atteignent souvent les 400km/h et auraient vite fait de faire des trous dans la « nappe » !

      Il faudrait des milliers d’avions capables de dépasser les 12 000 mètres d’altitude (car plus le rideau serait haut mieux cela vaudrait) en vol en permanence.

      Donc le produit, genre iodure d’argent, dont l’innocuité, répandu à aussi grande échelle, n’est pas prouvée, vise seulement à « ensemencer » les nuages, en l’occurrence des altostratus.

      D’accord, vous suivez ?

      Le problème c’est qu’il faut que l’état de la haute atmosphère soit l’instabilité, c’est-à-dire qu’il y ait un excès d’humidité en fonction de la température et de la pression pour qu’une perturbation puisse provoquer une condensation, que la vapeur d’eau invisible se transforme en fins cristaux de glace s’agglomérant autour des microcristaux dont la blancheur de neige, renverra en effet vers le ciel une partie du rayonnement solaire.

      Ce sera seulement seulement une partie car le nuage n’est pas opaque. Il faut d’ailleurs se méfier des coups de soleil quand le ciel est ainsi car on attrape en montagne et en mer de douloureux coups de soleil, preuve que les UV eux-mêmes, malgré leur plus courte longueur d’onde, arrivent toujours au sol.

      Si l’on arrive néanmoins à créer des altostratus, il est plus que probable qu’ils subsisteront la nuit quand l’atmosphère se refroidit, surtout, là encore, en haute altitude.

      Comprenez-vous que les glaçons ne se sublimeront pas avec davantage de froid ? (Se sublimer c’est passer directement de l’état de glace à celui de vapeur sans passer par le stade liquide)

      Donc nos altostratus renverront gentiment vers nous les infrarouges qu’envoie vers l’infini le sol réchauffé et la température ne diminuera pas comme elle l’aurait fait avec un ciel clair.

      Bon le mécanisme n’est pas facile à comprendre pour certains ...

      Le voyage humain sur Mars est impossible non seulement parce qu’on ne peut blinder le vaisseau spatial contre les rayons cosmiques qui le frapperont durant le voyage d’un an qu’il effectuera dans le vide spatial, non seulement parce qu’on ignore si la décalcification de l’organisme en apesanteur ne sera pas critique, non seulement parce que la fusée amenée sur Mars nécessaire pour arracher les astronautes à la planète afin d’effectuer le retour dépasse les capacités actuelles de l’humanité ( la fabrication sur place à partir de matériaux martiens et ... de l’énergie nucléaire ? relève du rêve éveillé) mais surtout parce qu’on ne pourra pas recycler en nourriture les déchets humains produits par les astronautes.

      Sur Terre, ce recyclage dans la terre met en œuvre une multitude d’unicellulaires différents, champignons, bactéries, algues, dont on ne connaît pas exactement le mode d’action. Elle est sans doute précédée par celles de détritivores genre collemboles, et suivie de celle des lombrics, avant qu’une plante, à la pousse lente, puisse grâce au rayonnement solaire nous fournir ses nutriments.

      À un homme de 80 kg, il faut ainsi une masse de plusieurs tonnes d’êtres vivants invisibles pour qu’il puisse manger trois fois par jour.

      Cette masse est évidemment impossible à emmener sur le vaisseau, sans compter la centrale nucléaire nécessaire pour fournir la lumière indispensable à l’action de la chlorophylle.

      Sans compter qu’au final, cela produirait d’un régime végétalien, peu ragoûtant à la longue et risquant de créer une carence en protéines chez nos humains omnivores et donc engendrer des problèmes de santé ingérables, s’ajoutant au stress du voyage.

      J’ajoute, pour terminer, que l’idée d’emporter la nourriture pour quatre personnes (minimum psychologique pour une telle expérience traumatisante) est complètement irréaliste.

      Et que les culture hydroponiques, comme les allumettes, ne servent qu’une fois.

      Je ne sais pas si vous allez vous « régaler » de démolir cet exposé. Je vous attends de pied ferme, scientifiquement, bien entendu.


    • sarcastelle 23 juillet 19:05

      @Alren
      .
      Tout cela n’est pas bien grave. On remplacera l’empoussiérage atmosphérique par des miroirs au sol. Chacun des huit milliards d’humains devra en disposer un hectare, et le climat se rafraîchira.
      .
      Voulez-vous que je vous appelle Thiers ou Arago ? L’un et l’autre excellent à démontrer l’impossibilité du voyage en chemin de fer, mais sans fournir aucun argument dirimant fondamental. Plus mécanicienne que biologiste, j’apprécie en premier lieu votre impossibilité actuelle de poser sur Mars un étage de remontée suffisant. Mince, tous les plans et tous les calculs sont faux depuis von Braun.


    • Alren Alren 24 juillet 16:33

      @sarcastelle

      On remplacera l’empoussiérage atmosphérique par des miroirs au sol. Chacun des huit milliards d’humains devra en disposer un hectare, et le climat se rafraîchira.


      C’est n’importe quoi, vraiment n’importe quoi ! C’est d’une totale mauvaise foi !

      Avez idée de la masse de verre qu’il faudrait fondre pour une telle opération ? Il serait fondu avec quoi ? Du charbon ? Du pétrole ? Je ne parle même pas de l’aluminium qui exige de l’électricité en quantité pour arracher l’oxygène de l’alumine.

      j’apprécie en premier lieu votre impossibilité actuelle de poser sur Mars un étage de remontée suffisant.


      Si vous pensez qu’il n’y a que moi qui pose le problème de la fusée de retour, c’est bien que vous parlez sans savoir.

      Ceci est évident pour toutes les personnes compétentes du forum que vous devez lasser ... En ce qui me concerne, c’est ma dernière réponse.


      Repartir de Mars, ce n’est pas comme repartir de la Lune. La gravité y est beaucoup plus forte. Il faut donc une fusée beaucoup plus puissante qui, rappelons-le, aura dû être amenée lors du voyage aller.

      Le système de propulsion le plus énergétique est le couple oxygène liquide-hydrogène liquide. Malgré le stockage dans des réservoirs type bouteilles thermos, ces liquides bouillent et s’évaporent en permanence.

      C’est pourquoi on ne fait le « plein » sur Terre qu’à la dernière minute. S’ils voyageaient un an avant usage, il n’en resterait plus une goutte à l’arrivée sur Mars !


      Reste les fusées à poudre. Mais comme elles ont un moins bon rendement que le couple oxygène liquide-hydrogène liquide, il en faudrait une masse plus importante (d’autant plus que les composants ne sont pas aussi légers que l’hydrogène).

      Pour propulser cette masse au décollage de Mars, il faudrait un débit de combustion énorme ... mais pour assurer ce débit jusqu’à la vitesse de libération, il en faudrait une grande quantité c’est-à-dire une masse au décollage plus élevée etc.

      C’est cette masse de poudre qui représenterait le poids le plus important au décollage. Mais le poids du vaisseau de retour des astronautes n’aurait rien à voir avec celui de la capsule Appolo qui ramenait en trois jours les hommes sur Terre. Celui-ci devrait, comme à l’aller, leur assurer l’oxygène, la nourriture, la boisson, le chauffage, l’hygiène pendant un an !


      Mon pauvre Sarcastelle, jamais von Braun n’a été confronté à une telle difficulté !



    • folamour folamour 22 juillet 16:20

      Sous ce ton hautain qui se veut affirmatif, se trouve un petit homme qui la trouille et est prêt à hypothéquer l’avenir de nos enfants pour survivre quelques années de plus, je te rassure, tu mourras comme tout le monde…


      • sarcastelle 22 juillet 16:31

        @folamour
        .
        Excusez-moi docteur Folamour d’avoir l’esprit plus prosaïque que religieux, et de préférer les acquis positifs de la science aux renoncements morbides et aux pulsions suicidaires. 


      • folamour folamour 22 juillet 17:14

        si c’est pour finir l’esprit coincé dans un ordinateur, effectivement je préfère la mort.... ; ))))


        • sarcastelle 22 juillet 17:21

          @folamour
          .
          Eh bien voilà une heureuse initiative !


        • folamour folamour 22 juillet 17:27

          qui t’a parlé d’initiative ? j’ai pas l’intention de me suicider..... je t’inviterais bien à dîner, mais j’ai pas le temps.....


          • alanhorus alanhorus 22 juillet 22:21

            https://www.youtube.com/watch?v=LixM0EKGb8Y
            ChemTrails : The CIA & Weather Modification
            James Corbett


            • davidMG (---.---.69.52) 23 juillet 02:35

              @sarcastelle

              donc nous pouvons aisément passer les ceintures de Van Allen selon vous. apparemment vous en savez plus que Kelly Smith, cet ingénieur de la NASA, qui affirme dans cette vidéo que pour l’instant nous ne pouvons pas faire traverser à des êtres vivants les ceintures de Van Allen (mais qu’on espère y arriver bientôt) :

              https://www.youtube.com/watch?v=tRdujZvCKPc


              • sarcastelle 23 juillet 11:06

                @davidMG
                .
                Si vous avez raison, veuillez au minimum corriger Wikipedia dans votre sens. La prochaine patrouille n’y passera peut-être que demain.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès