Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Le puissant lobby nucléaire

Le puissant lobby nucléaire

C’est bien connu, le lobby nucléaire français est très influent. Il manipule les politiques, les médias et l’opinion publique.

Le lobby nucléaire français est tellement puissant que :

- les reportages et articles sur l’énergie dans la presse montrent bien plus les inconvénients du nucléaire que ses avantages, et omettent la plupart du temps la comparaison avec les inconvénients des autres sources d’énergie ou du manque d’énergie,

- les médias donnent plus souvent la parole aux anti-nucléaire qu’aux pro ; comptez les temps qui leurs sont respectivement accordés, par exemple sur Arte ou France Inter…,

- une recherche Google sur le mot « nucléaire » place le site web de « Sortir du nucléaire » avant celui de EDF ou de la Société Française d’Energie Nucléaire,

- le film « Pandora’s Promise » de Robert Stone, qui montre les avantages du nucléaire, n’a jamais été diffusé à la télévision française ni dans les cinémas malgré les démarches du réalisateur, et a peu fait parler de lui en France alors qu’il a été présenté dans des festivals et suscité des débats passionnés aux USA,

- le moindre incident dans une centrale nucléaire est monté en épingle par les associations anti-nucléaire qui diffusent des communiqués alarmistes repris de suite par toute la presse,

- la moindre mesure de radioactivité supérieure à la « normale » est mise en avant par les médias, alors que cela ne signifie en rien que cette radioactivité soit dangereuse,

- la plupart des gens pensent que la radioactivité est forcément dangereuse, ignorant la radioactivité naturelle du granit, des bananes ou celle de notre propre corps,

- certains français croient qu’il faut sortir du nucléaire pour lutter contre le réchauffement climatique, alors que, sur les 1200 scénarios répertoriés par le Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC), seuls 8 prétendent qu’on puisse limiter le réchauffement planétaire à 2° sans nucléaire,

- pour beaucoup de français, "transition énergétique" rime avec "sortie du nucléaire", alors que toutes les études montrent que les énergies fossilles sont bien plus dangereuses que l'énergie nucléaire,

- la baisse de la part du nucléaire dans la production d’électricité française a été votée, ainsi que le plafonnement de la puissance du parc nucléaire,

- bon nombre de gens pensent qu’on peut remplacer les énergies fossiles et nucléaire par des renouvelables, alors qu’il faudrait pour cela diviser par au moins 3 nos consommations, avec des conséquences considérables,

- EDF n’ose quasiment plus aujourd’hui communiquer sur le nucléaire et préfère mettre en avant les éoliennes, par exemple sur son logo, alors qu’elles ont produit 3,9% de la production d’électricité française en 2015 contre 76,3% pour le nucléaire,

- le CERN se fait aujourd’hui appeler « Laboratoire européen pour la physique des particules » et s’excuse sur son site web de son acronyme historique « Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire »,

- le CEA s’appelle maintenant « Commissariat à l’Energie Atomique et aux énergies alternatives », et travaille aussi sur les énergies renouvelables,

- les politiques qui osent se dire favorables au nucléaire sont peu nombreux, la plupart préférant éviter le sujet,

- l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie (Ademe), organisme public, publie des rapports défavorables au nucléaire, largement repris par les médias français,

- le mode de calcul du Diagnostic de Performance Energétique d’un logement ancien est très défavorable au chauffage électrique, pourtant moins émetteur de gaz à effet de serre et autres polluants atmosphériques que la plupart des autres modes de chauffage,

- la majorité des logements construits selon la dernière réglementation thermique (2012) sont chauffés au gaz et non à l’électricité, moins de 30% des logements neufs sont chauffés à l’électricité.

- le véhicule électrique ne se développe que très lentement alors que sa généralisation serait une bonne affaire pour l’industrie nucléaire (et pour lutter contre le réchauffement climatique et les particules fines),

- la plupart des français pense qu’on leur a caché le passage d’un nuage radioactif après la catastrophe de Tchernobyl alors que les autorités françaises n’ont jamais caché l’augmentation de la radioactivité sur le territoire (elles ont estimé que c'était sans danger),

- la plupart des français pense que le nuage de Tchernobyl a provoqué des maladies en France alors qu’aucune étude épidémiologique n’arrive à cette conclusion : nous recevons plus de radioactivité naturelle provenant de trois corps humains avoisinants qu’en ingérant un kilogramme de champignons parmi les plus contaminés de France en 1987 (un être humain est naturellement radioactif),

- de nombreux français pensent que c’est la centrale nucléaire de Fukushima qui a tué des milliers de personnes et non le tsunami, alors que le rapport de 2013 du Comité Scientifique des Nations-Unies pour l’Étude des Effets des Rayonnement Ionisants affirme que « l’accident de Fukushima n’a fait aucune victime, décès ou malade, du fait des radiations émises, et que dans l’avenir, les conséquences de ces mêmes radiations seront trop faibles pour être discernables » ; un rapport écrit par 80 experts de 18 pays, confirmé en 2015, et largement ignoré des médias français,

- le réacteur à neutrons rapides Superphénix, prototype du nucléaire du futur, a été arrêté définitivement en 1996,

- je vais immanquablement être accusé d’être en conflit d’intérêt si j'arrive à publier cet article, alors que je n’ai aucun intérêt dans le nucléaire.


Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • Aristoto Aristoto 1er septembre 12:13

    ça va tu te sens mieux maintenant que tu nous a deballer tout ce qui te pesait sur le coeur.


    • Patrick Samba Patrick Samba 2 septembre 02:22

      @Bertrand Cassoret :
      .
      c’est dommage vous avez oublié de classer votre article en rubrique « Parodie » et nombre de commentateurs qui suivent l’ont pris au 1er degré !
       smiley


    • Patrick Samba Patrick Samba 2 septembre 10:23

      Pourtant rien que cette phrase par exemple (« EDF n’ose quasiment plus aujourd’hui communiquer sur le nucléaire ») aurait du leur mettre la puce à l’oreille. Mais le déni est un tel moteur du « puissant lobby nucléaire » et de ses biens naïfs affidés qu’ils sont malheureusement soumis à un aveuglement qui ne peut que les conduire droit dans le mur. Mais le malheur c’est qu’ils nous entrainent avec eux...
      .
      Merci pour ce très amusant article. Mais donc malheureusement inefficace sur l’aveuglement de ceux que vous visiez au travers de son redoutable effet comique.


    • shyroki (---.---.56.238) 2 septembre 12:13

      Moi j’y vois plutôt une erreur dans le titre.


      Car l’article parle des lobbys ANTI-Nucléaire

      Même s’il y a des lobbys pro-nucléaire, ils sont en perte de terrain et perso je trouve les lobbys anti-nucléaire bien plus nocif pour notre avenir, mais faut -il savoir lire entre les lignes.

    • sarcastelle 1er septembre 12:16

      J’élève une protestation solennelle auprès d’Agoravox pour la publication de cet article négationniste, réactionnaire, manipulateur, menteur, criminel en un mot. smiley

      .
      Attendons avec impatience Barbucosinus qui va nous faire un cours de physique, ou l’observatoire du nucléaire qui vous dira à son habitude que vous êtes surtout un ignorant. 



      • Aristoto Aristoto 1er septembre 12:25

        @sarcastelle

        il aurait pu y avoir a cette page meme un article enimerant les arguments anti nucleaire qui semblent plus ou moins tenir la route...vu de loin de tres loin parce que bon c un gros bon sujet foutraque qu edt le nuclaire.

        deja il evite l argument du retour a la bougie deja ca.

        pour ma part je suis contre le nuclaire cette energie que nous consommant n est tout simplement que la chair et le sang sacrifier de l homme africain pour asouvir nos bespin en energie...des parasites, des vampires en quelqie sorte nous somme.

        hate que les africain liquide jusqu au derniet des soldat francais. courage mes frere !


      • sarcastelle 1er septembre 12:49
        C’est tout l’intérêt de la surgénération que d’employer l’uranium appauvri qu’on a par milliers de tonnes et ainsi ne plus dépendre d’approvisionnements extérieurs. 
        Certains diraient que c’est un raisonnement égoïste ; vous semblez penser qu’au contraire ce serait salutaire ; mais sortie du côté technique pour passer dans le géostratégique, je passe la main. 


      • chantecler chantecler 1er septembre 13:12

        @sarcastelle
        Z’ êtes sûr ?
        Uranium appauvri ?
        J’avais tendance à penser qu’il s’agissait d’uranium plus du plutonium, autrement dit du mox autrement dit du recyclage de déchet hautement radioactif ...
        Ou alors vous vous fichez de nous ?
        Vous voulez nous vendre le moteur à eau , sans autre source d’énergie ?
        Avec de l’uranium appauvri on peut faire des blindages et des bombes sales .
        (cf les guerres en Irak..)


      • sarcastelle 1er septembre 14:03

        @chantecler

        .
        Avec quoi fabriquez-vous du plutonium ? 

      • bourrico 7 1er septembre 14:55

        @Aristoto

        hate que les africain liquide jusqu au derniet des soldat francais. courage mes frere !


        J’espère pour toi que t’es patient. smiley

      • JC_Lavau JC_Lavau 1er septembre 15:13

        @Aristoto. On le saura, que ton obsession est de zigouiller un maximum de tes contemporains.


      • Ni naïf Ni Crédule Ni naïf Ni Crédule 1er septembre 20:12

        @chantecler

        « Z’ êtes sûr ?
        Uranium appauvri ?
         »

        Il est pourtant si facile, de nos jours, de ne pas passer pour un ignorant avec internet !


      • Doume65 1er septembre 23:47

        @sarcastelle
        « Avec quoi fabriquez-vous du plutonium »
        Avec de l’uranium. Et alors, qu’en conclues-tu ?
        En quoi cette question répond-elle à chanteclair ?


      • sarcastelle 2 septembre 08:15

        @Doume65

        .
        qu’en conclus-tu ?
        .
        Que devant des propos pro-nucléaires Chantecler saute au plafond automatiquement, et en étalant des bêtises. Il fait comme vous mais par sottise tandis que vous le faites par malhonnêteté. 

      • bourrico 7 1er septembre 12:30

        L’auteur peut il nous décrire un scénario en cas d’incident majeur à Nogent qu’on rigole un peu ?


        Défendre le nucléaire quand on connait les aléas et les biais induit par l’industrialisation, la politique et les histoires de gros sous, ça fait pas sérieux, on est plus dans un labo.

        • sarcastelle 1er septembre 14:35

          @bourrico 

          .
          Ce sera terrible. Les entrailles vomies de la centrales s’en iront au fil de la Seine. Des milliards de petabecquerels de Caba-129 et de Bourric-232 défileront au milieu de la capitale entre les quais de Paris-Plage, anéantissant toute forme de vie bobo sur les berges. 

        • bourrico 7 1er septembre 14:53

          @sarcastelle

          Si tu voulais me convaincre, c’est raté.

          Mais, si tu voulais passer pour un con c’est réussi.

        • sarcastelle 1er septembre 15:07
          Si vous vouliez me convaincre...
          .
          Le pensez-vous ? 

        • bourrico 7 1er septembre 15:10

          @sarcastelle

          D’après toi ?

        • JMBerniolles 2 septembre 09:33
          @bourrico 7

          Un accident grave sur un REP est du type TMI.

          Dont l’impact extérieur a été quasi nul.

        • bourrico 7 2 septembre 11:21

          @clone sampiero

          Retournes donc t’exciter sur la guibole de sampiero.

        • bourrico 7 2 septembre 12:20

          @clone sampiero

          Oh, un troll coquin.
          On va te mettre une laisse dans ce cas. smiley

        • bourrico 7 2 septembre 14:23

          @clone bourrico 7

          Profites, c’est la dernière fois que je regarde dans la cuvette pour te causer..
          T’es trop mauvais comme troll, t’es même pas drôle, prends exemple sur raclure, lui c’est un troll avec qui il est amusant de jouer.

        • Aristoto Aristoto 1er septembre 14:18

          dans 100 ans on produira de l energie a foison en utilisanant des micro trou noir bon marche et le bjrkini sera devenue de la maillot de bain a la mode sur les plages de beverly hills ( nouvelle ere glacial oblige).

          alors cesson de perdre du temps avec ces futilite et faisons donc oeuvre d interet general pour les prochaine generation : accouplons nous les uns avec les autre. quel individu producteur d oestrogene se porte candidat


          • leypanou 1er septembre 14:26

            je vais immanquablement être accusé d’être en conflit d’intérêt si j’arrive à publier cet article, alors que je n’ai aucun intérêt dans le nucléaire. : on vous croit.

            Celle-là aussi n’est pas mal : la plupart des français pense qu’on leur a caché le passage d’un nuage radioactif après la catastrophe de Tchernobyl alors que les autorités françaises n’ont jamais caché l’augmentation de la radioactivité sur le territoire (elles ont estimé que c’était sans danger).


            • sarcastelle 1er septembre 14:40
              On a contredit vos textes sacrés ; je comprends votre stupeur. 

            • bibou1324 bibou1324 1er septembre 15:51

              @sarcastelle

              La France respire : « le nuage venu d’Ukraine s’est arrêté net à ses frontières ». Grâce au vent. Le patron de l’époque du Service central de protection contre les rayons ionisants (SCPRI), le professeur Pierre Pellerin, se retrouve rapidement associé à ce drôle de nuage. Il n’en a pourtant jamais parlé. C’est en fait un journaliste qui lui a attribué cette phrase.


            • shyroki (---.---.56.238) 1er septembre 14:41

              Etre Pro-Nucléaire est une tache bien difficile.


              Pourtant je préfère et de loin le nucléaire à l’Eolien, car au moins on ne me prend pas pour un con.

              Le nucléaire représente un danger OK, mais bon sens qu’est ce que c’est efficace, avec quelques centaine de kilo de matière, on produit des Milliards de Watt.

              Le nucléaire est un choix, qui donne de l’indépendance à la France sur le plan énergétique, nous ne dépendons pas du pétrole ou du gaz pour ce secteur.
              C’est un choix géopolitique judicieux, car dans l’avenir il va redonner du pouvoir à la France quand les réserves de Gaz et de pétrole vont s’épuiser.
              Déjà aujourd’hui les anglais n’ont presque plus de Gaz et les allemands réutilise le charbon
              (Économiquement ils font les malins mais pour combien de temps encore ?)

              Le nucléaire et un plan qui s’étale sur plusieurs génération, l’objectif ultime sera la fission nucléaire (totalement non polluant), mais avant il y aura la 4em génération qui réutilisera nos déchets, difficile à dire si on verra ça de notre vivant.


              Sortir du nucléaire n’aboutira qu’a une seul chose la monté du prix de l’énergie.
              Et c’est bien là que la géopolitique entre en jeu, si la France devient moins puissante sur le plan énergétique elle pourra subir les 4 volontés des autres nations.

              Quand on y réfléchi, avoir des déchets nucléaire à gérer est peut être préférable à la perte des nappes phréatique pour du gaz de schiste, ou encore des troues béant sur des millier d’hectare pour le charbon. 

              Après personnellement je trouve très prometteur la solution Algocarburant avec l’exemple espagnol de Bio Fuel system

              • JC_Lavau JC_Lavau 1er septembre 15:11

                @shyroki. [Fu|fis]sion, boaf, tout ça c’est du sion.


              • shyroki (---.---.56.238) 2 septembre 10:44

                @JC_Lavau
                « Dans la BibleSion désigne à la fois des lieux géographiques et tout ce qui personnifie la présence et la bénédiction de Dieu »


                Merci pour la minute culture ^^

                Et non la fussion n’est pas un mythe (désolé pour la petite erreur de terme), cependant cette technologie ne verra pas le jour sans qu’on se fasse la main avec d’autre technologie nucléaire avant.

                Actuellement on est dans la 3em génération et on y fait que des conneries, ex : le dôme fabriqué par Bouygues à toujours respecté le cahier des charges, mais il a été changé à 8 repriseuses, il ne faut pas trop s’étonner que le coût explose, car il font et ils défont pour refaire.
                Cette 3em génération n’apporte rien à la technologie, il faudrait retourner sur le projet Phénix pour mettre en place ce type de réacteur.


              • shyroki (---.---.56.238) 2 septembre 11:17

                @shyroki
                Après une petite recherche google, le prochain projet s’appellera ASTRID, il permettra de recycler nos déchets nuclaires par transmutation (comme phénix).


                Ainsi nos déchets actuelle qui sont radioactif sur des millénaires, pourraient être réutilisé pour donner de nouveau déchet qui eux serait radioactif que sur quelques siècles.

                Actuellement nous n’utilisons que 0.7% du matériel fissible.
                La 4em génération utiliserait pratiquement 100%

                Nous possédons sur notre territoire suffisamment de déchet nucléaire pour avoir une production électrique pour plusieurs millier d’année, sans aller chercher de nouvelle ressource et la capacité de grandement augmenter le niveau de production.

                Il est plus qu’évident que c’est cela qui veut être bloqué, il est quand même comique de voir que les anti-nucléaires ralentissent la futur destruction des déchets. 

              • sarcastelle 2 septembre 13:18

                @shyroki

                .
                Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que l’écologie a tapé en priorité sur le surgénérateur. C’est parce que la surgénération permet de multiplier par un facteur considérable la disponibilité restreinte d’uranium 235 naturel, seul métal fissile sans surgénération. 

              • JC_Lavau JC_Lavau 3 septembre 12:30

                @sarcastelle. Tu peux dire clairement qu’il s’agit de WWF-PisseVerte, soit Shell, BP et les familles royales qui sont derrière. C’est cela les marionnettistes de « l’écologie ».


              • sls0 sls0 1er septembre 15:24

                Il y a toujours des lobbys, par exemple derrière l’éolien on trouve souvent le lobby du gaz, pour 20MW d’éolien on doit installer 15MW au gaz pour les fluctuations. (augmentation de production au gaz en Espagne de 3684% en 23 ans)
                Pour les marchés la vision à long terme c’est 3-5 ans max et un maximum de rendement, le nucléaire est un gène à la spéculation.

                Il y a beaucoup d’argent et d’intérêts pour contrer le lobby nucléaire.

                David J.C. MacKay est un professeur de philosophie avec un sacré bagage technique.
                Il a une approche intéressante pour les énergies du futur, des arguments assez simples, souvent du constat suivi d’une règle de trois.
                Je suis tombé sur cet auteur en faisant une recherche sur la houle et la puissance des vagues.
                Très intéressant pour les vagues, du coup j’ai trouvé le livre d’où c’était extrait. Vraiment intéressant aussi, pas d’à priori, du constat facilement vérifiable, ensuite on se fait une idée de la facilité ou de la difficulté des projets. Une chose qui m’a fait tilt, c’est que l’on ne prend pas en compte le fait que l’on consomme beaucoup plus et que l’on est beaucoup plus nombreux qu’à l’époque où la production pouvait se faire déconcentrée. Un problème de surface tout simplement.
                La puissance par m², une approche différente mais puissante.


                • sls0 sls0 1er septembre 16:26

                  @sls0
                  une gêne à la spéculation, veuillez m’excuser de cet homophone.


                • jedlib 1er septembre 15:32

                  Bravo à Bertrand Cassoret pour cet article bien pesé et courageux. Il est vrai que sur ce sujet l’analyse objective est rare. La subjectivité l’emporte, alimentée par des militantismes sectaires et intolérants.
                  Quand je lis les réactions genre Bourrico ou Sarcastelle on peut mesurer l’endoctrinement antinucléaire de certains au nom d’une pseudo écologie sectaire. Sus aux extrémistes de tout bord !
                  Sachons raison garder et écouter les gens raisonnables comme l’auteur de l’article et les vrais spécialistes du domaine du nucléaire et de l’énergie, ceux qui ont une réelle expérience de terrain et non ceux qui se disent experts sans l’être (cf la majorité des membres de l’observatoire évoqué par Sarcastelle).


                  • JMBerniolles 1er septembre 18:22
                    @jedlib

                    Là vous vous mélangez un peu.... Sarcastelle peut être sarcastique mais est très marquée pro nucléaire... (l’attestation officielle est délivrée par monsieur Cabanel, un expert qui a vite fait de repérer les rigolos qui défendent cette énergie dépassée)

                  • jedlib 1er septembre 23:22

                    @JMBerniolles
                    Les propos de Sarcastelle sont plein de mépris à l’égard de ceux qui ne sont pas de son avis.
                    Je ne connais pas M Cabanel. S’il est vraiment expert et objectif il ne peut que rejeter les « rigolos » anti-nucléaires qui le sont par ignorance ou malhonnêteté ou simplement par militantisme incapable de se remettre en cause.


                  • sarcastelle 2 septembre 08:24

                    @jedlib

                    .
                    C’était votre premier message ; vous ne deviez pas lire Agoravox depuis longtemps ; vous n’avez pas deviné le double second degré. D’une part je défends le nucléaire (au minimum je corrige couramment les conneries en physique des écolos) et d’autre part nous vous invitons à puiser dans les innombrables articles sur l’atome (plusieurs centaines) d’Olivier Cabanel pour juger de sa position et de son argumentation. 


                  • Patrick Samba Patrick Samba 2 septembre 12:25

                    @sarcastelle / joletaxi
                    « vous n’avez pas deviné le double second degré »
                    .
                    Taratata ! Foin de second degré, et encore moins de double second degré, cette affirmation : "article négationniste, réactionnaire, manipulateur, menteur, criminel en un mot"
                    est du pur premier degré !
                    .
                    Pour une fois que vous dites la vérité, n’en n’ayez donc pas honte !
                     smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès