Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Le scandale de l’éolienne domestique lorraine

Le scandale de l’éolienne domestique lorraine

L’éolienne à rotor vertical a été inventée par un Lorrain Celle-ci devrait d’ici quelques temps fleurir sur les toits et dans les jardins des particuliers. Mais faute d’intérêt et d’engagement des pouvoirs publics locaux, elle sera industrialisée hors de notre territoire. Toutes les portes poussées par l’ingénieur en électronique sont restées closes. Lamentable. Retour sur ce scandale.

Outre les immenses éoliennes qui poussent sur nos côtes et nos plateaux venteux (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/f228-eolien), il existe aussi des modèles plus petits, adaptés à nos toits et jardins. L’éolienne à voilure tournante du Lorrain appartient à cette catégorie. Ce dernier remporte avec brio une médaille au Salon des inventeurs de Genève en 2006. La machine fonctionne comme un voilier. Ses rendements sont prometteurs. Le Lorrain cherche alors logiquement des fonds pour réaliser un prototype et des essais en soufflerie. Mais l’inventeur de Bayon (54) est RMIste et ne dispose pas de réseau. Les banques l’ignorent, continuant ainsi à ne pas assumer leur rôle au moment où l’économie et la société en ont le plus besoin. Il contacte par conséquent Oséo Lorraine, organisme de financement de l’innovation et de la croissance des PME. Il envoie un CD d’animation. Aucune réponse non plus. Après un énième appel pour décocher un rendez-vous, son correspondant Oséo lui rétorque « d’arrêter de se prendre pour Léonard de Vinci ». Le père de l’éolienne domestique multiplie les recherches de fonds privés et essuie autant de réponses négatives en Lorraine. En France, certains investisseurs peu scrupuleux essayent de le duper. Dans un dernier espoir, le Lorrain tente d’entrer en contact avec Jean-Yves Le Déaut, député et conseiller régional socialiste. En vain.

L’inventeur met par conséquent son projet de côté pour se consacrer à d’autres recherches. Il est finalement contacté en 2009 par un industriel installé à des centaines de kilomètres de la Lorraine. Celui-ci, qui a appris l’existence de l’éolienne domestique sur internet, souhaite se diversifier dans les énergies renouvelables. Pour être complètement convaincu, il décide de fabriquer un prototype avec l’aide d’Oséo de sa région. Les résultats des tests effectués ensuite en soufflerie sont bons. Le projet est viable économiquement et les premiers clients arrivent. Après six ans de bataille, le projet est désormais en bonne voie d’industrialisation. Les premiers de série pourraient sortir des ateliers en 2013. L’hommes d’affaires vise le marché mondial. Il prévoit à termes une centaine d’embauches, mais hors de la Lorraine.

En conclusion, ce n’est pas tant la volonté de financer ou non le projet qui est scandaleux et source d’inquiétude, mais le respect et l’oreille attentive que l’on porte en Lorraine sur les inventeurs. Alors que sur tous les sites internet institutionnels, on se vante de soutenir l’innovation et la croissance des PME-PMI, ce nouveau scandale renvoie à une toute autre réalité. Le projet d’éolienne domestique n’a jamais eu sa chance. Résultat, il sera industrialisé hors d’une Lorraine qui, bien que déjà sinistrée, rate une nouvelle fois l’occasion de diversifier son économie et de créer des emplois dans l’énergie verte. Et cela est intolérable.

(Source : RL du 19/04/2012)


Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • lulupipistrelle 23 avril 2012 10:16

    Ah la la... si vous croyez qu’une invention qui donnerait à une partie de la population l’autonomie énergétique, l’émancipant des banalités modernes, la libérant des taxes qu’elles génèrent...avait la moindre chance d’être promue....


    • Laury 23 avril 2012 21:37

      Bien sur lulupipistrelle vous avez mis le doit où cela fait mal
      Rien ne doit plus être fabriqué qui ne peu rapporter des taxes
      divers et varié ,le moteur a eau,moteur a air,les voitures électrique
      que l’ont ne pouvait que louer et qui ont un beau jour été retire
      et broyer oligarchie pétrolière ne pas entendre parler de tout cela
      la France ce racheter par petit bout par les pétrolier comme le Qatar ,chercher l’erreur !!!!!


    • reveil 23 avril 2012 10:38

      Ces inventions intéressent uniquement les Allemands, Les Hollandais, Les Espagnols. Un jour, nous nous réveillerons avec une centrale de réacteurs nucléaires à déconstruire tandis que les autres surferont sur l’énergie propre.


      • zadig 23 avril 2012 10:45

        Bonjour,

        Une éolienne sur le toit !
        La maison à intérêt à être solide,sinon bonjour les dégâts !

        Les vibrations, les rafales de vent, c’est un peu comme un marteau piqueur.

        Un peu de bon sens enfin !

        Cordialement


        • Micka FRENCH Micka FRENCH 23 avril 2012 15:03

          De l’Ecossaise...

          Tiens, un idiot qui ne possède ni éoliennes ni panneaux solaires qui tente l’enfumage...
          Demandez-moi au lieu de dire des ânerires...

          Micka FRENCH du Web
          http:://mickafrench.unblog.fr


        • zadig 23 avril 2012 19:49

          Bonjour Micka,

          Idiot, c’est un jugement bien définitif !
          Mais proféré par une si jolie bouche pourquoi se plaindre.
          Avant d’oublier je tiens à vous dire que j’avais bien apprécié vos explications
          sur les leds.

          Cordialement

          (a suivre)


        • zadig 23 avril 2012 20:14

          A Micka,

          Après étude, j’en suis arrivé aux conclusions suivantes :

          .L’éolien aucun intérêt pour moi. Je suis dans une vallée très encaissée.
          En outre cette vallée est mal orientée et de grands arbres sont mal placés.
          Aprés un calcul prenant en compte le coût et le gain éventuel,
          La conclusion était simple :
          Ce serait être idiot que de construire une éolienne.
           Comme je ne suis pas idiot .
          J’ai quelques connaissances dans la mécanique des fluides et le problèmes d’asservissement.

          Par contre je suis à fond pour le système de chauffe eau solaire.
          C’est économique simple et trés rentable.
          D’ailleurs dans ce domaine je suis presque un précurseur .
          Il y a longtemps avec des amis nous avions construit un système complet.
          Nous avions bien ri et cela fonctionnait super bien.

          Pour terminer une confidence, j’aime bien les idiotes,
          Parfois elles sont rigolotes (mais pas toujours)


        • zadig 23 avril 2012 20:37

          A micka,

          Mes projets pour le futur,

          Pompe à chaleur (sous mon terrain une rivière souterraine à faible profondeur)
          Alimentation électrique par panneaux solaires

          Au sujet des vibrations avec les éoliennes, ce sera pour une autre fois


        • Razzara Razzara 23 avril 2012 21:38

          A zadig,

          Une pompe à chaleur, alimentée en électricité pas des panneaux solaires .... mmmmhhh. Avec au mini 2 à 3 kW pour alimenter votre PAC il va falloir prévoir un sacré budget de panneaux en plus ! Ah, ah, ah, bonjour la facture, entre la PAC, les panneaux, l’onduleur, sans compter que la PAC va surtout être sollicitée la nuit quand il fait plus froid ... C’est du n’importe quoi, sauf si vous avez un max de blé.

          Par contre, puisque vous avez constaté que le solaire thermique fonctionnait bien pourquoi ne pas coupler PAC et solaire thermique ? Via un ballon de stockage de 1000l, plutôt qu’en relève de PAC, comme ça toutes les calories récupérées par les panneaux sont utilisées. Regardez ici pour vous faire une idée :

          http://www.bysun.fr/Unit__Thermodynamique_Autonome_F_xp_29.html

          Pour le photovoltaïque je vous conseille plutôt d’alimenter le minimum qui va bien : éclairages, frigo, congélo, voir plus selon vos moyens. Histoire de ’fonctionner’ quand y a plus d’EDF ... Pour avoir chaud prévoyez aussi un insert, avec éventuellement un serpentin pour alimenter le ballon.
          Une dernière remarque pour les PAC : si vous le pouvez faites des planchers chauffants sur dalles épaisse, sur-dimensionnez les radiateurs, ceci pour utiliser une pompe basse température (sortie 45 °C). Sans compter que dans l’optique d’ajouter une source de chaleur via le solaire thermique c’est le meilleurs choix.

          Razzara


        • zadig 24 avril 2012 10:03

          A Razarra,

          Merci pour le lien je vais le consulter attentivement.

          Je suis bien d’accord avec vous.
          Le talon d’Achille de mon projet pompe à chaleur c’est le cout de la partie
          alimentation électrique.
          En France le prix des panneaux solaires est encore élevé.
          Ne parlons pas de la partie électrique (panneaux,onduleur,relais,batteries etc.)
          Sans oublier la maintenance  !

          J’ai déjà isolé au maximum la maison,
          Ma facture annuelle de chauffage est désormais inférieure à 1500 euros.

          A l’heure actuelle mes différents projets ne sont pas amortissables

          Je cherche continuellement des solutions permettant de réduire les coûts.
          Votre idée de profiter au maximum du solaire thermique est bonne.
          C’est l’un de mes axes de réflexion actuels.

          Cordialement

          Remarque : le plus facile sera de remplacer le chauffe électrique par
          un chauffe eau solaire.


        • zadig 24 avril 2012 10:16

          a Razzara,

          J’ai oublié un problème : Le bruit !

          Pour la pompe à chaleur un local technique sera nécessaire.
          Sinon je suis bon pour un procès.

          Et un plus pour le montant de la facture !

          Salutations


        • HELIOS HELIOS 23 avril 2012 11:19

          Je ne sais pas quand votre inventeur s’est preoccupé des eoliennes a axe vertical, mais celles ci existent au moins depuis plus de 20 ans dans le sud du Chili.

          J’en ai personnellement vu en 1994 qui etaient deja tres anciennes, avec 3 ou 4 « pales » orientées grace a des lames-ressorts (et non pas a ressorts simple comme on les presente sur internet actuellement).

          En les regardant je m’etais dit a l’epoque qu’il faudrait deposer un brevet, mais j’ai pensé que cela etait surement deja fait.

          Actuellement, ce type d’eolienne est plus onereux a cause du cout de la platine et du(des) roulement(s) portant l’axe, qui rapellons le a un long porte a faux.

          Leur avantage est bien entendu la discretion —pas de grosse helice, tres peu de bruit lorsqu’elles ne sont pas « ouvertes » a fond... et dans ce cas le vent est plus bruyant qu’elles — pas de vibrations, pas de mecanisme d’orientation, efficacité identique independante des nappes de vent, trainée peu turbulente et constante (permettant d’en mettre plusieurs rapprochées), positionnement du generateur accessible... bref beaucoup d’avantages ! 

          C’est le modele le plus « downsizable » et donc utilisable dans des habitations particulieres, des residences secondaires dont l’entretien est vraiment tres faible (s’assurer seulement de l’entretien des axes des « pales » normalement « a vie »...

          Bonen semaine a tous...


          • Croa Croa 26 avril 2012 19:58

            C’est exact, il ne s’agit pas d’une invention. Cet ingénieur a seulement déposé un modèle certainement plus performant.

            Par ailleurs pour les toits, il existe un modèle d’éolienne du même genre à axe horizontal sur deux paliers (pas de porte à faux donc) capable de fonctionner dans des vents un peu turbulents. Tous ces « moulinets » existent depuis que Jésus Christ portait des bretelles sauf qu’avec les techniques actuelles on double quasiment le rendement (les plus anciennes étaient des pompes au lieu d’être des aérogénérateurs électriques.) 


          • joletaxi 23 avril 2012 11:49

            Je ne sais pas, je n’ai pas votre expertise,mais je crois qu ’il y a une bonne raison à construire des éoliennes les plus hautes et les plus grandes possibles ?
            Quand à votre invention, il y a le long du petit Rhône, près du bac du sauvage, une éolienne à axe vertical, qui vu son état doit au moins avoir 50 ans.

            Il est très curieux de constater que l’on voit fleurir les projets les plus farfelus,alors que cela fait 150 ans que des gens,ingénieurs, techniciens,chercheurs, ont mis au point une infrastructure performante, finalement peu onéreuse,et que tout le monde trouve cela naturel.

            Ici encore une fois, un géo trouvetout va tenter de pomper de l’argent public pour assouvir son phantasme,et s’il fait son chemin dans les méandres des lobbys, il finira par décrocher un budget.
            L’autre jour, je voyais un reportage sur un autre « illuminé » qui avait mis au point un système pour récupérer l’énergie des vagues, bien entendu, sur compte du bon argent public, quand on a des dettes aussi phénoménales, on ne compte plus.C’était hilarant, sauf que cela était présenté comme une avancée sérieuse.
            Ce monde est foutu


            • Traroth Traroth 23 avril 2012 15:27

              Ce qui est marrant, c’est que vous n’expliquez à aucun moment pourquoi l’énergie éolienne est farfelue. Du vent, il y en a toujours, et surtout, il y en a en France, ce qui fait deux différences majeures par rapport au pétrole et à l’uranium !

              Les énergies renouvelables permettraient des régler une fois pour toute la question énergétique, plutôt que de se la reposer à chaque fois que la ressource qu’on exploite s’épuise et/ou s’avère trop dangereuse !


            • joletaxi 23 avril 2012 18:27

              En voiture Simone, c’est reparti pour un tour.
              On a déjà eu cent fois cette discussion sur les limites de l’éolien, et du solaire.
              J’abandonne


            • jlm84 23 avril 2012 18:48

              et si tu nous parlais des limites du nucléaire, ou plutot des limites de tes neurones


            • joletaxi 23 avril 2012 19:16

              en tout cas, votre commentaire indique à suffisance qu’il n’y a pas de limite à votre imbécilité


            • Nethan 23 avril 2012 20:37

              Il n’y a pas toujours du vent à la vitesse adéquate ni constante pour le fonctionnement. C’est d’ailleurs la raison de la hauteur des éoliennes sur pied : plus c’est haut et plus c’est régulier... Et aussi pourquoi certains proposent même l’idée d’avoir des éoliennes volantes, pour pallier à ce souci de constance. Et sinon une éolienne n’est pas aussi maléable qu’une centrale au charbon, or si le vent manque mais que le réseau a besoin maintenant de jus, on risque un blackout complet... En supplément, une éolienne utilise maintenant beaucoup de terres rares pour la turbine, ce qui est très polluant à extraire et raffiner.

              Les éoliennes ne sont pas le futur, mais seulement une partie, il faut trouver quelque chose de plus sérieux pour aller avec (le solaire ne suffira pas non plus).

              Sinon pour revenir à l’article, il est clair que notre système est trop frileux pour aider des entrepreneurs et inventeurs ingénieux... Ce n’est pas pour rien qu’on dit que ce sont les startups et les moyennes entreprises qui font de la recherche, mais pourtant on n’acceptera que rarement de leur prêter quoi que ce soit, alors un particulier... Il y a un moment où l’on se dit que ce devrait être les citoyens qui devraient prendre les choses en main, avec un fond citoyen par exemple pour financer les idées intérresantes parfois à perte...


            • hunter hunter 23 avril 2012 12:14

              Ce type d’éolienne suscite un très grand intérêt aux Etats-Unis ; beaucoup de villes pensent à en installer par exemple sur les gratte-ciels.

              Mais bon c’est sûr, comme le dit notre grand spécialiste Joeletaxi, qui ne lit pas les textes, les ingénieurs américains, sont forcément des « géotrouvetou » fantaisistes, alors que nous en France, on a nos bonnes vieilles centrales nucléaires vieillissantes, qui nous donnent « l’autonomie » énergétique ( et elles sont où les mines d’uraium sur notre territoire ? Tiens je ne savais pas que le Niger c’était la France ?  smiley )

              Ah bon, on est en 2012 ? Ah ben faut préciser, y’en a visiblement ici qui ont le compteur bloqué en 1930, du temps de l’Empire !!!

              Pas vrai Joe ?

              Allez hop, à Barbès !!!!

               smiley

              H /


              • HELIOS HELIOS 23 avril 2012 12:25

                ... j’ai tenté d’acceder au forum (lien dans l’article) et je m’aperçois que c’est un forum privé, qui necessite une inscription pour y acceder !

                Sans faire de proces d’intention, mais ce genre de comportement ne correspond pas a l’esprit d’internet, l’esprit ecologique et encore moins l’esprit de partage que ce type d’equipement laisse supposer dans son comportement social et citoyen.

                Si l’auteur (? un geoupement) veut faire sa promotion, il peut la faire en produisant des eoliennes et en les mettant sur le marché. ils respecteront les regles commerciales qu’ils semblent souhater.

                Peut on imaginer que tous les contact et les actions citées dans l’article ont echouées a cause de l’esprit même de ce « lorrain inventeur de l’eolienne verticale » ou de ses representants ???


                • HELIOS HELIOS 23 avril 2012 18:44

                  ... vous avez raison, sauf que là, on ne peut même pas lire ce que ce forum contient !

                  Je ne comptais pas intervenir, juste m’informer comme le conseille l’article puisqu’il en donne le lien.

                  En l’absence d’accés (et d’explication), je pense sincerement que cet article est donc une pub.


                • alain_àààé 23 avril 2012 16:00

                  je suis lorrain d origine et je ne suis pas surpris par l attitude des socialistes qui ne sont que la merde et je dis de lla merde que lorsqu ils donnent une interwieu c est dans les brasseranies les plus upéés de nancy ou metz et de plus se font« payés » pour cela lorsque les usines se sont fermés ont ne les as pas vu .mais pour se pavaner ils savent y faire


                  • diverna diverna 23 avril 2012 19:05

                    « Hors du territoire » faisait penser que les dites éoliennes étaient finalement produites dans un autre pays. Mais non ! C’est juste une autre région. La question ensuite est de savoir si ce dispositif est réellement novateur ce qui ne peut pas sortir de cet article peu argumenté au niveau technique. Il est possible que la France n’ait pas été couverte par un brevet, auquel cas c’est le point qu’il fallait soulever car c’est une aubaine pour un RMiste de trouver un brevet sur un dispositif qui existe ailleurs. Alors, et alors seulement, on pourra dire qu’il y a eu une faute de la part de l’Oséo Lorraine . Il sera facile de régler les comptes au niveau Oséo puisqu’on apprend que c’est un autre Oséo qui a permis le développement du projet.
                    Je retiens que c’est un dispositif qui sera commercialiser en France et je reste sur une absence de liens pour plus ample information, comme on dit.


                    • jacques lemiere 23 avril 2012 19:06

                      où il est le scandale ???

                      donc vous connaissez un procédé révolutionnaire qui va tout péter et rapporter plein de tunes ...pourquoi vous ne le financez pas ???????
                      C’est scandaleux de parler de scandale....
                      ah oui vous voudriez que l’état le finance... et le subventionne....tenez, un tenancier de site climatosceptique en Allemagne vient de monter des panneaux solaires sur son toit....
                       et ce n’est pas le seul qui trouve cette politique de subvention ridicule mais qui en profite...

                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 24 avril 2012 01:26

                        Bonjour l’auteur. 


                        Votre article manque d’indications techniques. Nous ne savons pas de quelle invention il s’agit précisément (ou alors je suis mauvais lecteur), par conséquent il est impossible pour le lecteur de décider si les pouvoirs publics ont eu raison ou tort de s’en désintéresser.

                        C’est dommage.

                        Ne pourriez-vous pas nous mettre un lien explicatif ?! 

                        • HELIOS HELIOS 24 avril 2012 02:17

                          ... voila comment en construire une, artisanalement parlant...

                          http://www.onpeutlefaire.com/construire-une-eolienne-a-axe-vertical


                        • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 24 avril 2012 09:26

                          Intéressant ! Merci.


                        • robin 24 avril 2012 10:31

                          Bof ! des scandales comme ça, il en arrive presque tout les jours dans l’indifférence générale, tout le monde se fout de tout et n’attend plus que le dernier rouleau compresseur mondialiste qui nous transformera tous en clochards apeurés aux ordres d’un 4e reich fianncier implacable.


                          • silvano 29 avril 2012 09:09

                            il li a mieux que les éolienne tous ca c’est du vent . il faut du vent en permanence l’energie est cumuler dans des batteries qui donne tres peux d’amperage juste de quoi alimenter des petite lampe en plus il faut changer vos batterie tous les 4 ans , pas tres ecolo. pareil pour les panneaux solaire.
                            taper sur les net energie libre


                            • phil34720 2 mai 2012 15:49

                              Je ne vais pas polémiquer sur la faisabilité d’une éolienne à axe vertical, ni sur son intérêt économique, car j’en vois une presque tous les jours qui équipe la piscine de OUISTREHAM calvados France. Ils ont à côté de cela une demi douzaine de panneaux solaire sur le toit de la piscine, (peut être plus je ne suis pas monté sur le toit).

                              Certes il n’y a pas toujours grand soleil en Normandie, mais le cout d’exploitation a du être fait pour ces panneaux solaires.

                              En revanche, pour le sentir et le voir, il y a presque tous les jours du vent (un peu frais) venant de la mer ou de l’ouest. On voit bien l’éolienne tourner quelque soit la force du vent (sauf par grand calme très rare).
                              Elle est montée sur un pylône tubulaire à une hauteur modeste de 3m. Elle semble ne faire quasiment pas de bruit, le vent serait plus bruyant qu’elle. Le terrain est relativement dégagé autour.
                              Voilà ce dont je peux témoigner. Cela marche depuis au moins un an il me semble.
                              Quelle est le retour sur investissement ? J’ignore mais à voir la robustesse de l’installation, il semble qu’il ne devrait y avoir que peu d’entretien.

                              Si il y a des journalistes intéressés pour approfondir la question, je suppose qu’il peuvent aisément prendre des renseignements auprès de la mairie de Ouistreham.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès