Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Le Singe Bonobo utilise le sexe, comme instrument de la paix (...)

Le Singe Bonobo utilise le sexe, comme instrument de la paix sociale

Le Bonobo appartient à la famille des « grands singes », sans queue, dit anthropomorphe, c’est-à-dire que sa physionomie se rapproche de celle de l’Homme, comme 3 autres espèces. Parmi, les singes, il est celui qui partage le plus de gènes avec l’Homme, soit 99.4 % du code génétique humain. Par comparaison, le chimpanzé, son très proche cousin, n’aurait « que » 98% de gènes communs avec nous.

La découverte du bonobo, comme espèce de singe, à part entière est relativement récente (1929), car sa physionomie est très proche de celle du chimpanzé. Il se distingue de son très proche cousin par sa couleur de peau (noire/brune pour le bonobo et claire pour le chimpanzé) et aussi par sa plus petite taille, il est à ce titre aussi appelé « chimpanzé nain » ou « chimpanzé Pygmée ».
 

Le tronc commun que nos ancêtres ont partagé avec ces espèces de « grands singes », s’est scindé au cours des 15 derniers millions d’années :
 
  • L’orang-outan : 15 millions d’années.
  • Le gorille : 9 millions d’années.
  • Le chimpanzé : 6 millions d’années.
  • La disjonction entre le Bonobo et le Chimpanzé a eu lieu, il y a 3 à 4 millions d’années.
 

Alors que l’orang-outan vit en Asie (Indonésie et Malaisie), le gorille, le chimpanzé et le bonobo se concentrent en Afrique centrale, autour de l’équateur.
Le bonobo vit exclusivement en République Démocratique du Congo (RDC), au sud de la rivière Congo. Sa population est estimée à 15 000 individus.

Comme tous singes qui se respectent, l’arbre reste son habitat principal, malgré tout, il ne rechigne pas à se mettre en position bipède (20% de son temps), notamment lorsque ses mains sont occupées à saisir des objets de son environnement naturel.
 
Végétarien, il ne chasse pas, même si parfois, quelques insectes peuvent composer son menu.
 
Comme les Chimpanzés, le Bonobo vit en groupe de 50 à 100 individus et les femelles donnent naissance à un petit tous les 5 ou 6 ans. Mais la comparaison s’arrête là.

Alors que la vie sociale des chimpanzés est organisée autour d’un mâle dominant, qui a pour conséquences de provoquer des rixes et conflits au sein du groupe, celle du Bonobo est plutôt de type matriarcale et pacifique.
 
Même si des tensions existent, elles sont rapidement apaisées, par le biais de pratiques sexuelles fréquentes, car le sexe est un instrument essentiel de leur vie quotidienne, il est utilisé pour le plaisir et pour supprimer l’agressivité entre les membres du groupe, avant d’être un moyen de reproduction.
 
Le Bonobo n’a pas un taux de natalité supérieur aux autres espèces de singes, même si ses journées sont ponctuées de très nombreux contacts sexuels, en moyenne un toutes les 90 minutes, bien supérieur, à ceux des autre primates.

Par ailleurs, le Bonobo est le seul animal à faire l’amour à la missionnaire, même s’il pratique de nombreuses positions et s’adonnent couramment à la masturbation.
Les pratiques sexuelles entre adultes du même sexe sont également courantes et les plus jeunes sont aussi mis à contribution. Par contre, l’inceste est inexistant.

 
Les femelles bonobo, très solidaires entre-elles, tiennent une place plus importante que les mâles et sont à l’origine des décisions du groupe. Le lien entre la mère et son petit est très fort et cela tout au long de la vie du singe, même devenu adulte.
Le bonobo serait le seul animal à ne jamais pratiquer d’infanticide, alors qu’il reste assez courant chez le chimpanzé et dans le monde animal en général.


Malheureusement, comme tous les « grands singes », le bonobo est une espèce particulièrement menacée, du fait de sa concentration exclusive dans une région ravagée par la guerre. La déforestation, l’exploitation du diamant et sa chair contribuent aussi à le rendre particulièrement vulnérable.

Bon, moi si je dois me réincarner en animal, ça sera le Bonobo !
 
 
Sources :

http://martinwinckler.com/
http://www.grands-singes.com/
http://www.science.gouv.fr/
http://www.protection-des-animaux.org
http://www.4apes.com/
http://fr.wikipedia.org/
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • Gül 27 avril 2009 11:56

    Un exemple à suivre ??? smiley

    Article très sympa et finalement comme une sorte de leçon en forme de clin d’oeil ! Merci.


    • antyreac 27 avril 2009 15:47

      Je suis preneur


    • Gül 27 avril 2009 18:30

      Je suis réac !


    • plancherDesVaches 27 avril 2009 18:49

      Là, c’est plus un râteau, c’est carrément une herse.... lol

      Je compatis, Antyréac.


      • Kalki Kalki 27 avril 2009 12:10

        Quand on vous dit faites l’amour pas la guerre.

        Bon sinon l’auteur reste consensuel, pas un mot sur les relations homosexuel coutumière, sans distinction d’age chez beaucoup d’animaux, certaines relations de domination, certains relation hierarchique, des petits chefs, ou certaine « manipulation » pour se faire « beau », draguer, ou paraitre pour quelqu’un de sensible ( en s’occupant gentiement des gosses, chimpanzé),
        certain coup en douce.

        VOila nous descendons du singe, mais est ce qu’on se comprend nous meme ?


        • Chromino Chromino 27 avril 2009 18:13

          Kalki, j’évoque bien ces relations « homosexuelles » chez le bonobo, qui sont sans doute beaucoup plus fréquentes, que chez bien d’autres espèces et y compris avec les plus jeunes singes.

          D’après le spécialiste du bonobo, le néerlandais Frans de Waal, il ne s’agit pas d’homosexualité, car il n’y a pas de notion de préférence volontaire ou consciente (?) pour un sexe en particulier. Il parle lui de « pansexualité », terme freudien, utilisé pour décrire le sexe comme la cause de tout comportement.


        • Veilleur de Nuit 27 avril 2009 12:18

          Merci pour ce beau moment de lecture philosophique

           pure éclate à la face simiesque de la jouissance !

          « Mettre ou ne pas mettre, telle est la fornication. »
          Woody Allen

          • maxim maxim 27 avril 2009 12:20

            ah dis donc ,il fait l’amour toutes les 90 minutes le Bonobo ? ..

            il ne me bat que de 5 minutes maxi !......c’est encore jouable !...

            bon et bien je reprends l’entrainement ,et je vous communique mon score au prochain article !

            tenez compte quand même que je ne pratique pas que le Missionnaire ! smiley


            • plancherDesVaches 27 avril 2009 19:43

              J’ai failli délirer avec l’influence du vélo, mais je me suis retenu.... smiley


            • Gül 27 avril 2009 12:54

              Coucou Cap’tain ! smiley

              Et vive la paix version bonobo.... smiley


            • maxim maxim 27 avril 2009 12:47

              salut Capitaine ,tiens c’est pour toi !


              • maxim maxim 27 avril 2009 12:48

                et ça aussi


                • maxim maxim 27 avril 2009 12:50

                  ton chateau ...


                  • maxim maxim 27 avril 2009 12:51

                    ta copine


                    • maxim maxim 27 avril 2009 12:53

                      le moment de conclure avec ta copine !


                      • maxim maxim 27 avril 2009 12:54

                        allez ,bonne bourre Capitaine !


                        • maxim maxim 27 avril 2009 13:29

                          un petit dernier ..


                          • Fergus fergus 27 avril 2009 13:35

                            Sarkozy a conscience qu’il y a là une possibilité nouvelle. D’où son travail de musculation du périnée !!!


                            • Le Bordelleur Le Bordelleur 27 avril 2009 14:22

                              Les bonobos maintiennent leur cohésion sociale par le biais d’un individu oméga.

                              Il n’y a pas de mâles ou de femelles alpha chez les bonobos (comprendre dominants)à la place, le groupe a son soufre douleur, sa tête de turc, l’individu oméga.

                              Les bonobos sont tellement courageux qu’ils préfèrent passer leurs nerfs sur l’individu le plus faible du groupe...

                              Et oui, même chez les bonobos, le monde bisounours n’existe pas...


                              • antyreac 27 avril 2009 15:52

                                Si je comprends bien c’est le plus faible qui prend plein le c...dans le monde de bonobo.

                                Est-ce que c’est de la chance ou alors on doit considérer cela comme de la malchance ?


                              • plancherDesVaches 27 avril 2009 16:18

                                Réflexion profonde, ça, Antiréac.

                                Auriez-vous un tatouage « BON » sur la fesse gauche et « BO » sur la fesse droite... ?? smiley


                              • Gül 27 avril 2009 18:28

                                Profonde..... ?

                                Dites donc, Plancher des Vaches, vous avez une prédilection pour le choix (excellent soit dit en passant) des mots qui percutent.... ! smiley


                              • Chromino Chromino 27 avril 2009 18:34

                                Vous n’avez pas tord, le monde du bonobo n’est pas tout rose.

                                Le Bonobo a aussi été vu en train de chasser en meute des singes d’autres espèces, pour les dévorer. La chasse est aussi un moyen de se confronter en particulier chez les mâles chimpanzés. Chez le Bonobo, les femelles et les mâles participaient de concert à cette chasse.

                                Par ailleurs, les spécialistes s’accordent à dire, que selon les groupes de singes, l’environnement, pour une même espèce, les comportements diffèrent aussi.


                              • Gül 27 avril 2009 18:40

                                Cher auteur,

                                Vous êtes d’un sérieux sans faille pour quelqu’un qui annonce l’humour et l’autodérision comme forme d’intelligence.... Seriez-vous timide ?

                                En tous cas, merci pour votre article, qui en dehors d’être informatif (et de plus vous ajoutez des précisions), donne prétexte à des amusements potaches qui font du bien au moral.

                                Cordialement.


                              • plancherDesVaches 27 avril 2009 19:45

                                « le monde du bonobo n’est pas tout rose. »

                                Je confirme : seules les parties utiles... smiley


                              • Gül 27 avril 2009 19:52

                                Rhôôô.... ! smiley


                              • Chromino Chromino 27 avril 2009 19:55

                                Gül,

                                Je suis ravi, que cet article informatif, ait pu apporter un peu de fraicheur et d’humour... .

                                D’ailleurs, je vous laisse le soins de constater sur cette petite vidéo (http://www.dailymotion.com/relevance/search/bonobo/video/x2m34b_bonobo-mating-animals_animals) que Dieu a inventé Rocco Sifredi, parce qu’il n’avait pas assez de poils pour en faire un Bonobo... ;o)


                              • Gül 27 avril 2009 20:01

                                Ah ! Cher auteur !

                                Question action certainement, question mensurations, je doute un peu plus ! smiley

                                Mais bon, tant qu’on se marre, hein !

                                Y a pas de mystère, dans la vie, ce qui rend heureux, les 3 B (boire, bouffer, baiser) ! dans l’ordre qu’on veut !


                              • plancherDesVaches 27 avril 2009 20:10

                                Évidemment, avec des mains à la place des pieds donne un avantage indéniable. Idée à creuser, ça...

                                Hhmm... ça manque de lianes, dans ma chambre.


                              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 avril 2009 15:54

                                Si cette espèce disparait, alors on aura plus la preuve de notre évolution et ce sera la part belle pour les crétinistes...heu, les créa-sionnistes, heu, les créationnistes ( qui parfois ne font qu’un ).

                                Sûr que quand les Bonobos voient les hommes en train de s’entretuer pour des arbres, ils doivent connaitre des sentiments si proches des miens...

                                L’ennuyeux chez l’humain, c’est qu’il fait autant l’amour que la guerre, surtout quand il envahit un pays pour violer les femmes et les vendre sur internet. J’ai lu un jour cette phrase éloquente de je ne sais plus qui mais pourtant tellement vraie :

                                l’homme a un comportement sexuel digne du singe en captivite

                                • Internaute Internaute 27 avril 2009 19:04

                                  L’évolution de l’homme ne passe pas par le bonobo car nous ne descendons pas du singe. Il n’y a pas un seul singe qui ait le pied droit, appareil indispensable à la marche debout. Il semblerait que nous venions d’une branche antérieure aux lémuriens.

                                  L’étude du génome est intéressante. Si nous avons 99,4% de gènes en commun cela signifie qu’une minuscule, ridicule différence de quelques gènes est suffisante pour créer de trés larges différences de comportement et d’intelligence. A 6 pour mille prés nous n’appartenons pas à la même espèce.


                                • maxim maxim 27 avril 2009 19:32

                                  je me demande si on vient pas d’un oeuf ....

                                  un jour ,que j’étais petit ,un de mes copains vient me rejoindre pour jouer ...

                                  et la voisine en le voyant dit à l’autre bonne femme « tiens ,regarde ,v’la le gamin de la poule du 3eme étage !... »


                                • Internaute Internaute 27 avril 2009 20:44

                                  @Maxim,

                                  L’homme descend du singe et le singe descend du vélo.  smiley


                                • Chromino Chromino 27 avril 2009 21:07

                                  Internaute,
                                  Le rat de laboratoire à pourtant 90% de gènes communs avec l’Homme et la souris...ce qui signifie que nous avions un ancêtre commun il y a environ 20 millions d’années...dixit les spécialistes.


                                • plancherDesVaches 27 avril 2009 16:13

                                  Donc, le 68 tard serait un descendant direct du Bonobo... ??? smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès