Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Le Spitzberg converti en coffre-fort international de semences (...)

Le Spitzberg converti en coffre-fort international de semences végétales

200243063001 Un entrepôt hautement sécurisé perdu en Arctique accueillera dès 2007 les principales espèces végétales de la planète.

Détrompez-vous, il ne s’agit pas du scénario d’une superproduction hollywoodienne, mais d’un projet scientifique de première importance. La paternité en revient à Cary Fowler, chef du Fonds fiduciaire mondial pour la diversité des cultures, une organisation indépendante, méconnue du grand public, qui oeuvre pour la diversité végétale.

Pour ce scientifique, l’humanité doit prendre toutes les précautions pour éviter la disparition d’espèces végétales essentielles. Cette idée, un peu folle, a germé dans son esprit dans les années 1970, après qu’il eut lu les travaux d’un botaniste, Jack Harlan, qui soulignent l’importance des cultures végétales. Or, depuis le XIXe siècle notamment, de nombreuses variétés disparaissent et, sans diversité génétique, ce sont les espèces elles-mêmes qui sont de plus en plus menacées.

Bien qu’il existe déjà plusieurs banques de gènes dans le monde, ces dernières ont un statut commercial et ne présentent pas de garanties suffisantes de protection des éléments déposés. D’où l’idée de créer une "chambre forte du jugement dernier", une arche de Noé végétale au coeur du sanctuaire arctique.

Les travaux, de 3 millions de dollars, ont déjà commencé sur l’archipel norvégien du Svalbard, financés par la Norvège qui en assumera également la gestion. La future chambre froide, enfouie dans la roche, pourra accueillir derrière sa porte blindée et ses murs en béton d’un mètre d’épaisseur jusqu’à 3 millions d’échantillons. Le froid naturel des lieux devrait en garantir la conservation, pendant plusieurs siècles, même en cas d’arrêt du système de refroidissement.

Les semences entreposées resteront la propriété de leur pays d’origine. Une opportunité importante pour les pays économiquement faibles qui n’ont pas toujours les moyens de conserver leurs semences dans de bonnes conditions. Au grand dam des semenciers privés, et des producteurs d’OGM.


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • romG romG 22 juin 2006 13:17

    Pour compléter le propos de monsieur Moreigne, il faut noter qu’un tel mécanisme de banque de semences a été utilisé au Rwanda et en Ouganda pour réintroduire des variétés locales de haricots.

    Ce n’est donc pas de la science-fiction et la faible dépense que nécessitent de tels travaux est une forme d’assurance indispensable (d’un point de vue agricole, mais aussi afin de sauvegarder la biodiversité végétale.

    Cordialement.


    • Guillaume AGNELET Guillaume AGNELET 22 juin 2006 14:51

      Superbe !

      Evidemment il faut bien les trouver les 3 millions de dollars pour les travaux.

      Mais c’est un prix respectablement bas pour justifier l’investissement !

      Dans un monde bien fait, c’est l’impot qui servirait à financer un tel projet.


      • romG romG 22 juin 2006 15:04

        Bonjour Guillaume,

        C’est en partie le cas puisque ce fonds a été abondé par la Suède ( article de médiaterre ). Mais il est au départ pourvu par les pays concernés (Cap Vert, Equateur, Egypte, Ethiopie, Jordanie, Mali, Maroc, îles Samoa, Syrie, îles Tonga et Togo).

        Cordialement.


      • Guillaume AGNELET Guillaume AGNELET 22 juin 2006 15:11

        Merci pour le lien !


      • nimportnawak (---.---.151.82) 22 juin 2006 15:55

        « dans un monde bien fait » dites vous ...


      • aurelien 22 juin 2006 20:13

        Bonjour et merci pour cette info :

        De telles initiatives devraient être encouragées par les pouvoirs publics, sans attente commerciale ou industrielle d’aucune sorte.

        C’est un très bon projet, qui devrait inspirer moralement d’autres institutions.

        Cordialement


        • aurelien (---.---.151.238) 25 juin 2006 10:51

          Encore faudrait-il que ce genre de projet ne serve pas de prétexte aux industriels fanatiques des transgènes et autres d’éradiquer toutes les espèces traditionnelles des cultures, comme cela est malheureusemeent déjà le cas avec l’agriculture conventionnelle par rapport aux variétés rustiques.


        • Aurélien (---.---.161.60) 26 juin 2006 08:55

          « Parmi les donateurs, on compte DuPont et Syngenta, deux multinationales de l’agrochimie contrôlant une part importante des brevets sur les biotechnologies et la production de plantes génétiquement modifiées (PGM)... »

          Etonnant ou logique ?

          Je dirais plutôt détonnant !


        • Svalbarden est sous-finance (---.---.41.253) 22 juin 2006 21:18

          Les echos de la population indigene concernant ces projets sont de plus en plus : « Faites ca chez Vous et Nous voulons l’independance du Norge »[comparez Groenland(Danois)].A Svalbard[Spitzbergen] il y en a plusieurs[comparez Henry Moreigne, « Le Spitzberg converti en coffre-fort international de semences végétales », agoravox France, 22.6.06] comme celui-ci de Jan Mayen : "Floraen og faunaen på Svalbard utviklet seg langt på vei uavhengig av menneskelige inngrep og styring, og øygruppen er det nærmeste man kommer uberørt natur og store intakte økosystemer i Norge, såvel som i europeiske sammenheng. Selv om enkelte dyrebestander fortsatt preges av tidligere tiders overbeskatning er det naturlige biologiske mangfoldet opprettholdt.

          På disse sidene finner du detaljert informasjon om de enkelte plante- og dyrearter som opptrer på Svalbard. Blant annet omtales artenes utseende, levevis, utbredelse, bestandsutvikling, forvaltning og forskning"(www.npolar.no). Ce projet est plus important que l’autre si on voit comme Svalbard est sous-finance et sous l’octroy d’Oslo.


          • (---.---.110.151) 22 juin 2006 23:38

            Et voilà où même les turpitudes et la malhonneteté intellectuelle d’une civilisation qui a brimée, massacrée et détruite toutes les autres civilisations qui avaient un peu de respect pour la nature !

            Voilà où mènent la bêtise et le saccage de la planète pour le confort illusoire d’un seul continent !

            Progrès ! ???? on a bien envie de rire !


            • (---.---.59.193) 22 juin 2006 23:49

              Quoi de plus normal !!!


            • Antoine Diederick (---.---.250.55) 23 juin 2006 10:32

              Initiative intéressante....

              Serions nous donc arrivé à un point de non retour justifiant une telle initiative ? Pourquoi ne pouvons-nous pas maintenant, immédiatement protéger la bio-diversité par la pratique plutot que de mettre en place un conservatoire des semences ?

              Pourquoi d’une part on permet la suite de la déforestation sauvage et d’autre part ressentir une nécessaire obligation de conservation des espèces ? Faut il aller saccager le Spitzberg au motif de l’impossibilité de sauvegarder des lieux naturels ailleurs ?

              C’est la shizophrénie de notre temps.


              • (---.---.168.211) 23 juin 2006 11:52

                M. Spitzberg a-t-il des comptes en Suisse et des avoirs dans les banques « Américaines » ?


              • (---.---.118.243) 26 juin 2006 06:18

                Le Spitzberg n’est pas une personne, mais une archipel de Svalbard à quelques centaines de km du Pôle Nord.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès