Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Le tombeau de Bill Gates au Spitzberg

Le tombeau de Bill Gates au Spitzberg

Le monde évolue à une vitesse grand « V », ça tout le monde s’accorde à le dire. Résultat, des choses disparaissent : espèces animales, végétales, etc., pas un jour sans qu’on ne parle de diversité en danger et de raréfaction d’espèce. Aussi l’annonce, il y a quelques mois, de la création d’une sorte de bibliothèque d’espèces végétales sous forme de graines n’a pas vraiment surpris, on se dit que c’est dans la logique des choses. En réalité, cette création est beaucoup plus inquiétante qu’il n’y paraît.

On peut en effet y voir deux choses : une réelle volonté de garder au frais des stocks de graines pour les siècles à venir... mais en même temps ce projet en cours de réalisation a des relents de préparation à une fin du monde programmée extrêmement inquiétante. Un article apparu récemment sur internet signé de l’auteur de "Seeds of destruction" le démontre jusqu’à l’absurde. En voici un résumé.

L’inquiétude ne vient pas nécessairement de celui par qui le projet se réalise : Bill Gates, seconde fortune mondiale, réalisée, on le sait avec une escroquerie fondamentale, celle d’un système d’exploitation d’ordinateur qui ne sera jamais complètement au point, ni jamais correctement fini. A savoir la longue saga des Windows, dont le dernier fleuron recueille une jonchée de critiques comme rarement (à part la version Millenium), ce système n’en avait vu. L’homme, devenu philanthrope par intérêt (il y gagne en imposition, que croyez-vous ?) a créé la "Bill and Melinda Gates Foundation" du nom de son célèbre couple. Bill a jeté récemment son dévolu sur un bout de rocher perdu, au Spiztberg, où doit se construire (c’est déjà en cours) une sorte de tombeau en béton, près du petit village de Longyearbyen. sous les auspices conjoints du gouvernement norvégien, de la fondation Rockfeller, du grainetier Monsanto et de Syngenta Fondation, les Suisses issus de la fusion de AstraZeneca et de Novartis. Celle qui commercialise le fameux maïs Bt, génétiquement modifié, qui a valu un superbe petit papier cette semaine dans Le Canard enchaîné ("Savez vous planter du Bt ?"). La réunion de Monsanto et de Syngenta sur un projet commun n’annonce rien de bon : avec Bill Gates comme cerise sur le gâteau, on peut tout craindre en effet. Et ça craint. Fort, très fort.

Le blockhaus, car c’en est un, avec ses murs d’un mètre d’épaisseur et ses portes anti-déflagrations (tiens, tiens, pourquoi donc ?) est destiné à recevoir les graines du monde entier "so that crop diversity can be conserved for the future", affirme le gouvernement norvégien investi dans le projet. Certes, mais aux noms déjà cités s’ajoute également DuPont/Pioneer Hi-Bred, la firme la plus investie dans les organismes génétiquement modifiés et CGIAR, division du Rockfeller Group lui aussi noyé jusqu’au cou dans la recherche sur les OGM, et qui tente en ce moment même de s’infiltrer dans le débat sur le réchauffement climatique, dans lequel il voit une manne supplémentaire et rien d’autre. L’organisme a un poids énorme depuis 1970, ayant réussi à s’infiltrer jusque dans les instances même de l’ONU. Il truste aujourd’hui la United Nations’ Food and Agriculture Organization, le Development Program des Nations unies et... jusque la Banque mondiale. Or, chez Rockfeller, lié à la famille Bush, on a depuis toujours eu une tentation : celle de l’eugénisme, à savoir l’édification d’une race pure, oui, celle-la même prônée par le régime nazi : les eugénistes n’ont pas été tous Allemands, bien au contraire, et cela a déjà été dit également sur Agoravox. Une idée née en 1946 avec la Révolution Verte, présentée alors comme un bon moyen de nourrir la planète. Sous Eisenhower, un secrétaire à l’agriculture avait trouvé la solution : “the only way to solve the so-called farm problem once and for all, and avoid cumbersome government programs, is to progress from agriculture to agribusiness.” C’est dit clairement. Et pour aller plus vite, autant prendre des organismes génétiquement modifiés, ce qui fut fait, après même des tentatives pour garder plus longtemps les produits agricoles par irradiation. A l’époque un magazine comme Mécanique populaire se fait le chantre de la méthode : juste après guerre l’atome va servir à tout, c’est évident. Et surtout l’armée américaine a besoin d’un gros paravent pour cacher ses activités douteuses sur la mise au point de la bombe H ! L’une des conséquences de cette fameuse révolution verte, orientée vers une agriculture intensive fut de chasser des populations entières vers les villes, en créant des ghettos et en réservant la terre pour l’agriculture industrielle seule. L’adjonction massive de pesticides, alors vue comme un progrès incontournable a vite rabaissé les ambitions : les terres sont devenues incultivables, ou quand elles le demeuraient, les rendements s’effondraient. D’où l’arrivée de la génétique, censée palier les ravages des pesticides... Il y a sept ans, un directeur de Rockfeller annonçait fièrement la "seconde révolution" celle des OGM...

Aujourd’hui, donc il peut sembler fort étrange que les créateurs de la notion d’OGM comme remède aux maux de l’agriculture se mettent en tête (enfin) de préserver ce qui est encore préservable... La notion d’apprenti sorcier ayant déjà été trop loin apparaissant rapidement dans la démarche : "ah oui, mais comment faire pour revenir en arrière, puisqu’il n’y a plus rien de naturel ?" L’Afrique est tombée depuis longtemps sous la coupe des trois "Ogéémistes" déjà cités. Le continent est déjà fichu, ou presque. Le projet de Gates consiste en quoi, alors ? Un ultime réflexe pour aider ceux qui survivront à un conflit mondial ? Ou pour aider les seuls détenteur des clés du tombeau à graines ?

Un tombeau, justement, et c’est bien ça le problème, géré par Global Crop Diversity Trust, un organisme romain dirigé par Margaret Catley-Carlson, membre également du conseil d’administration de... Suez Environnement. Elle fait aussi partie de la New York-based Population Council, un organisme signé Rockfeller créé en 1952, aux forts relents eugénistes. On y trouve aussi un indou, le Dr Mangala Rai, qui, lui, est à la tête de l’International Rice Research Institute (IRRI), créateur de la variété hybride du "Riz d’or" (‘Golden Rice’), espèce qui s’est avérée un échec total à ce jour. Parmi les généreux donateurs, on peut aussi ajouter Dow Chemical : oui, la firme restée mondialement célèbre pour avoir aspergé le Vietnam avec son fameux agent orange que les fans de jardinage connaissent bien finalement : c’est du Round-Up à la glyphosate ! Aujourd’hui, Dow, bizarrement, se targue de faire dans l’eau propre, en affichant sur son site de petits Indiens en quête de salubrité. Si le public boude aujourd’hui la société ce n’est pas le cas de la bourse, qui s’envole le 13 décembre de 6 % après l’annonce de la firme maudite de créer un "Joint Venture" avec le Groupe Petrochemical Industries Company (PIC) de l’Etat du Koweit, filiale de Kuwait Petroleum Corporation (KPC). Pétrole et eau, tout ce qu’il faut pour une bonne agriculture !!! On croit rêver !!!

Et il y a pire encore : en 2001, une petite entreprise californienne, Epicyte, annonçait la réalisation d’un maïs génétiquement modifié capable de rendre stériles ceux qui l’ingurgitent "And the company is branching out, developing plant-grown antibodies to fight respiratory syncytial virus, treat Alzheimer’s, battle weaponized Ebola and even attack sperm - a kind of biopharm birth control". La firme depuis a été contrôlée... par Monsanto. A l’époque, on évoque déjà le mot de Pharmageddon. En 1990, lors d’une campagne de vaccination contre le tétanos en Amérique centrale..., on découvre que dans le vaccin a été glissée une hormone naturelle, la Chorionic Gonadotrophin ou hCG qui a comme particularité, quand elle est mélangée au vaccin du thétanos... de rendre les femmes stériles. Les partisans de l’eugénisme ont de drôles de méthodes aujourd’hui... L’arme génétique est déjà utilisée par les Etats-Unis, et l’annonce de la construction de ce blockhaus renforce l’idée comme quoi le gouvernement américain est déjà allé bien loin, et souhaite garder la mainmise sur un possible retour en en arrière si besoin était en cas de catastrophe mondiale : on est loin de la sauvegarde annoncée, très loin même.

Les blockhaus ont toujours eu des relents de fascisme, et celui du Spitzberg, sponsorisé par Bill Gates en personne, n’y échappe pas. Ce qu’on y stocke, ce n’est pas que la mémoire végétale de l’humanité, c’est aussi une idéologie nauséabonde... bien cachée sous des mètres de béton.

Documents joints à cet article

Le tombeau de Bill Gates au Spitzberg Le tombeau de Bill Gates au Spitzberg Le tombeau de Bill Gates au Spitzberg

Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 31 décembre 2007 13:38

    Rappelons la recette communiste pour un article à succès auprès des gauchos gogos : les ingrédients :

    - une touche de méchante Amérique (les Etats-Unis en fait...)
    - une touche d’OGM très-dangereuse-pour-la-santé (quoi ? le prouver ? pourquoi ?) Au cri de « Bové, nous voilà ! », les lecteurs s’affolent.
    - une touche de nazisme : ressortons les blaukhaus qui comme chacun sont l’oeuvre du IIIème Reich US. Et aucun américain n’est mort en Normandie face à ces saloperies.

    Momo, t’en fais trop ! On dirait du Sarko qui récupère Jaurés, Johnny, Blum, Möquet...


    • anvil mac lipton anvil mac lipton 31 décembre 2007 14:22

      Au delà du contenu de cet article, intéressant et visiblement documenté, je tiens à réagir sur l’image de Bill Gates qui est donnée ici.
      Tout d’abord, je tiens à dire que je travaille (aussi) dans l’informatique, que mes deux ordinateurs personnels sont respectivement un Mac (sous MacOS X) et un PC (sous Ubuntu - Linux), que j’estime que les systèmes Windows sont des cochonneries infâmes, et que le seul produit « Microsoft » que j’utilise de manière non forcée, et avec plaisir, c’est mon joystick Sidewinder.

      Il faut nuancer l’image que vous donnez de Bill Gates. Il est vrai qu’il a fait fortune (et quelle fortune !) grâce aux fonds alloués par son père (lui-même déjà très riche), au rachat de brevets aux tout début de l’informatique « grand public », et à une idée de génie, dissocier le système dd’exploitation de la construction de l’ordinateur. Que ses méthodes comemrciales soient navrantes, qu’il tente de maximiser le profit de son entreprise, ça fait partie du « jeu ».
      Mais ses fondations n’ont pas pour seul but de lui épargner des impôts.
      Bill Gates, comme Warren Buffet, deux des hommes les plus riches du monde, ont critiqué fortement l’administration Bush, et les lois réduisant les impôts et les droits de successions. Ensemble, ils ont demandé à ce qu’une politique plus juste pour les classes moyennes et plus pénalisante pour les classes aisées soit adoptée.
      Enfin, Bill gates a annoncé, il y a déjà un moment, que 95% de sa fortune serait léguée, à sa mort, à sa fondation, et non à ses héritiers (chose impossible en france, mais légale aux Etats-Unis où on peut même léguer sa fortune à un animal).

      De fait, donc, le rapprochement avec l’imagerie très « troisième Reich » est de trop dans cet article qui, allégé de sa critique envers Bill Gates et des accroches faciles sur l’extrémisme, est un excellent article de fond sur les perspectives d’avenir décelables dans une décision de « sauvegarde des graines ».


      • tvargentine.com lerma 31 décembre 2007 14:37

        oualalalalala !!!!!!

        MORICE il fini fort avec un complôt mondialisé payé avec les licences Microsofts qui fait planté des OGN !!!!!!

        Mon povre ami,j’ai mangé beaucoup de fruits et légumes OGM 100% en Argentine et je ne suis pas mort !

        Comme des millions ou des milliars d’habitants de la planéte TERRE.

        D’ailleurs,en Argentine,je vais acheté des hectares et planter du sojas transgénique et du blé OGN comme beaucoup de gens actuellement


        • spartacus1 spartacus1 31 décembre 2007 16:18

          @Lerma, non, malgré tout les OGM que tu as mangé tu n’es pas mort, mais regarde un peu dans quel état mental cela t’as laissé !


        • Dégueuloir Dégueuloir 1er janvier 2008 03:02

          c’est officiel,Lerma est un pur organisme génétiquement modifié,le clône du roitelet cocu......lol smiley smiley smiley smiley ahahahaha !!!!! meileurs voeux à tous smiley


        • Halman Halman 1er janvier 2008 09:58

          Mais on en bouffe tous tous les jours des Ogm.

          Et toi aussi.

          Et personne n’en est malade que je sache.


        • Numero 19 Numero 19 1er janvier 2008 21:59

          >Mais on en bouffe tous tous les jours des Ogm.

          >Et personne n’en est malade que je sache.

          Chez l’homme, la qualite du sperme se degrade d’annee en annee... environnement, ou alimentation... ou les deux.

          Imaginons.

          Voici devant vous un bon steak decongele d’homme qui a grandi a la campagne durant le XIXe siecle. Et un autre d’homme moderne, nourri chez eco+ avec des conservateurs, colorants, hormones, OGM, pesticides...

          Imaginez la difference de gout. Aucun n’est malade, les deux courent dans le pre, ils sautillent, et disent autant d’aneries.

          C’est comme le camembert au lait pasteurise et au lait cru... c’est pas le meme gout.


        • Numero 19 Numero 19 1er janvier 2008 22:41

          Votre raisonnement est tout a fait legitime, mais ne pousse-t-il pas trop dans le fantasme et l’imaginaire ? Pourquoi les diabolisez vous ainsi ?

          Je suis parfaitement en accord avec vous sur le fait que les differents participants au projet ne sont pas tres rassurants.

          Cependant, je pense que le projet et la facon de le mener sont legitimes, meme pour eux :

          1-Quitte a creer une banque destinee a faire une sauvegarde/backup, autant la faire de bonne qualite, on ne sait jamais

          2-Peut-etre sont-ils du meme avis que moi, quand je pense que notre civilisation en arrive a un tournant majeur
          - un tournant technologique majeur (et pas seulement l’arrivee de vista), avec entre beaucoup d’autres l’arrivee des technologies OGM, et dont on ne sait pas si les effets sont reversibles ou pas
          - un tournant ecologique derangeant, avec notre rechauffement
          - un virage geopolitique menacant, qui se promene entre instabilite religieuse, economique, sociale, et qui pourrait a terme transformer notre ’pax americana’ actuelle
          - et nombre de propheties prevoient une grosse cata pour 2012 (Hopis, mayas, propheties de St Malachie, bible...), rien ne nous dit que les initiateurs du projets ne soient pas superstitieux

          Et le, je vous pose la question, morice : et si ?

          Et si leur intention etait une tentative desesperee de sauvegarder un bout de notre planete, tant qu’il en est temps ?

          Bien sur qu’ils peuvent comploter. Et alors ? Des complots, il y en a tellement que moi-meme je m’en lasse. En plus ce ne sont pas mes sous qu’ils depensent... Oui, cher lecteur, j’ai plié sous l’abondance des complots et mon impuissance face a eux.

          Bonne année quand meme. smiley


        • Arno l’inculte 31 décembre 2007 15:05

          Je rejoins complètement anvil mac lipton. Cet article a bien des points intéressants... dommage que le deuxième paragraphe et l’image que vous donnez de Bill Gates vous décrédibilise un peu à l’entrée. Je ne suis pas un fan de l’ami Bill mais quand même, parler de Windows comme d’une escroquerie... Si Microsoft a aujourd’hui un quasi-monopole avec Windows, c’est que le système d’exploitation inventé par Bill Gates a rendu possible l’accès à l’informatique au plus grand nombre... ce que n’ont pas été capable de faire Apple ou Linux. D’ailleurs si Windows était si mauvais que cela, il n’aurait pas autant d’utilisateurs...

          Sur le coup des impôts et de sa fondation, il a sûrement des réductions d’impôts mais ça m’étonnerait qu’il ait des milliards de réductions...

          Je ne dis que Bill Gates est tout blanc dans tout ce qu’il a fait ou ce qu’il fait (d’ailleurs, il y a déjà des polémiques sur la gestion de l’argent de sa fondation) mais parmi les plus riches de ce monde, je ne pense pas que ce soit lui qui ait fait fortune le plus salement.


          • Céphale Céphale 31 décembre 2007 16:02

            @Arno

            Une précision concernant Windows

            Bill Gates et ses collègues de Microsoft n’ont pas « inventé » un système d’exploitation. Ils ont d’abord conclu avec IBM un contrat qui leur donnait l’exclusivité pour développer un système d’exploitation dérivé du DOS utilisé par IBM sur de plus grosses machines. C’était en 1982 si ma mémoire est bonne. La première version n’était pas Windows. L’utilisateur travaillait sur un écran noir, sans souris.

            La même année, Apple a sorti une machine avec des fenêtres et une souris semblable à ce qu’on connait actuellement. Le système d’exploitation était entièrement original, rien à voir avec le DOS. Puis en 1984 Apple a sorti le premier Macintosh, avec Mac OS3. Gros succès. C’est alors que Microsoft a sorti Windows, vulgaire copie de Mac OS3.

            Le système d’exploitation Mac a évolué jusqu’à Mac OS9, puis a changé radicalement avec Mac OSX pour se rapprocher du système Unix. On peut remarquer que chez Apple le développement software va toujours de pair avec le développement hardware.

            Le système Windows a évolué lui aussi, mais il a toujours souffert des défauts qu’il avait à l’origine. Développer un système d’exploitation pour PC à partir du vieux DOS de chez IBM n’était pas une très bonne idée. Vista semble avoir pour but de partir sur de nouvelles bases, mais il y a encore des problèmes.

            Le succès de Windows est dû essentiellement au fait qu’il fonctionne sur toutes sortes de machines, avec une dizaine de marques différentes, alors que Mac OS ne fonctionne que sur les machines de marque Apple. Il faut ajouter que les programmes d’application les plus répandus sont faits pour Windows.

            Les experts prévoient le déclin de Windows au profit de Linux. On peut maintenant acheter chez certains revendeurs une machine neuve équipée d’un système Linux. Mais le problème restera longtemps la compatibilité des programmes d’application.


            • Halman Halman 1er janvier 2008 11:33

              « La même année, Apple a sorti une machine avec des fenêtres et une souris semblable à ce qu’on connait actuellement. Le système d’exploitation était entièrement original, rien à voir avec le DOS. Puis en 1984 Apple a sorti le premier Macintosh, avec Mac OS3. Gros succès. C’est alors que Microsoft a sorti Windows, vulgaire copie de Mac OS3. »

              Céphale, ce n’est pas aussi simple que ça.

              Dès l’époque du Dos, que Gates a acheté 50000 dolars à un copain de classe qui ne le vendait même pas, mais en faisait des copies aux copains que ça interessait ; Windows 1 et 2 existaient. Avec la souris sur des prises séries du pc, les fenetres, les copier coller, les suites bureautiques avec les premiers tableurs comme Visicalc.

              Versions connues seulement aux Etats Unis pour processeurs 8086 et 80286.

              Encore trouvables sur le net.

              Ibm a demandé à Microsoft de leur écrire leur système d’exploitation graphique pour leurs Ibm, OS2. Mais une close du contrat stipulait que Microsoft ne devait pas commercialier de produit similaire pendant un an après la sortie d’Os2. Mais c’est curieux comme les pro Apple ont oublié cet épisode.

              Hors, pendant cette année là, Windows 3 a été conçu, prèt à être mis en boite.

              Et cette année là, Apple a sorti son Mac et tout le monde de hurler que c’est Apple qui a sorti le premier os graphique. Et lorsque Microsoft a sorti Windows 3 quelques mois après, tous les boeufs de hurler à la copie, au pliagia.

              Je me souviens encore lorsque sur les étalages de la Fnac, j’hésitais entre OS2 et Windows 3, pour voir ce qu’il y avait d’autre que Windows 2, parmi tant d’autres os graphiques qui n’ont pas su évoluer.

              Et le PC.DOS d’IBM écrit par Gates dans les bureau d’IBM sur un prototype de l’IBM PC, c’était en été 1981, pas en 1982.

              Gates a signé le contrat IBM le 6 novembre 1980 parce que Kildall, de Digital Resarch Intergalactic (déjà le nom de la société, c’est spécial) avait laissé sa secrétaire s’occuper de recevoir Jack Sams d’IBM, qui, dégouté, est retourné voir Gates pour signer le contrat du PC.DOS d’IBM.

              Et encore, c’est Gates lui même qui a envoyé IBM chez Digital Resarch Intergallactic parce qu’honnêtement, il leur a dit qu’il ne savait pas faire de système d’exploitation, mais seulement des langages de programmation comme le Fortran, le C, le Basic. Lorsque les gars sont revenus de chez DGI, dégouttés d’avoir passé une journée avec une secrétaire paniquée, Gates a signé le contrat sans hésiter. J’ai vécu cette époque, et des livres écrits par des journalistes en informatique en parlent, dont La Saga Microsoft, par Daniel Ichbiah, livre rempli de détails dont rares sont ceux qui s’en souviennent.

              Dans le genre de détails croustillant, c’est Microsoft qui a vendu le Basic pour processeur 6502 à l’automne 1977 à Apple, qui a écrit le premier Excel pour Mac...

              Et les Appleistes de cracher sur Microsoft... Ca a faillit être comique, mais cela ressemble trop à cracher dans la soupe.

              A l’époque du Basic, Gates ne touchait des revenus que sur le Basic 6502 et le Fortran à cause d’une société Pertec qui se revendiquait les droit du Basic.

              Ensuite, lorsque Gates a vendu une version pour processeur 8080 du Basic à Ed Roberts pour faire fonctionner son Altaïr en 1975, il en touchait 35 dollars par copies vendues sur l’engin. Mais comme Gates s’apperçoit que ses revenus restent très faibles, il enquete et découvre que la plupart des Basic utilisés sont des copies piratées. Alors il écrit un courier diffusé dans les revues des hobbyistes pour expliquer que ces copies sont du vol : « Pourquoi agissez vous ainsi ? En tant que hobbyistes, vous savez bien que la majorité d’entre vous volent le logiciel. Vous achetez le matériel, puisqu’il n’est pas possible de faire autrement, mais vous partagez le logiciel. Que celui qui a écrit ce logiciel soit rémunéré ou non ne semble pas être votre problème. Qui peut se permettre de travailler pour des prunes ? Quel est le hobbyiste prêt à consacrer trois années de sa vie à programmer, trouver les bugs, écrire la documentation, pour ensuite distribuer le tout gratuitement ? » Ecrit Bill Gates.

              Quant au Dos, c’est Digital Research qui a détéré la hache de guerre dès 1979. Gates n’a fait que défendre ses positions.

              Etc, etc, etc...

              Et quantité d’autres rebondissements de ce genre.

              L’histoire Microsoft / IBM / Apple est extrement complexe et ne se résumera jamais à du Mac mieux que PC, ou MacOs sorti avant Windows.


            • HELIOS HELIOS 1er janvier 2008 18:33

              Comme ce n’est pas clairement indiqué dans le commentaire, les OS « windows », n’ont plus rien a voir avec DOS depuis la version NT4 pour les pro et Windows 2000 pour tout le monde.

              Les windows basés sur DOS etaient les versions 2, 2.1, 3, 3.1, 95, 98 et millenium.

              Donc les Windows (5 pour 2000, 5.1 pour XP, 5.2 pour 2003 et 6 pour vista) sont des systèmes multitaches préemptifs, au même titre qu’Unix.

              Laisser penser que XP est dérivé de DOS est une imbécilité. XP et ses suivants possèdent un système d’émulation (la boite de compatibilté) qui permet de faire marcher tous les logiciels écrit pour les versions antérieures de windows (et de DOS), ce qui est une démarche professionnelle et respectueuse du consommateur.

              A ce titre (respect) Windows incorpore le maximum possible de pilotes (drivers) destinés a ce que l’installation se passe bien quel que soit le hardware. il en manque toujours évidement, mais on est loin des versions de Linux qui ne proposent rien et qui obligent l’utilisateur a balayer tous internet pour trouver son bonheur, quand il le trouve.

              Cela dit, cela ne dedouane pas Windows de ses défauts, qui sont souvent liés a l’installation de produits non conforme.

              Un autre problème (pour Windows) vient du respect de la vie privée, car TOUS les windows communiquent lors du démarrage du système. Mais Microsoft n’est pas seul dans l’exercice de ce travers, puisque la majorité des grands editeurs de logiciels font de même avec leurs produits.


            • melanie 31 décembre 2007 16:27

              Bien qu’écrit dans la forme de façon assez malhabile et de manière par trop concentrée et et même compactée, tout y est passionnant et demanderait un article plus long et qui mette en exergue les rapports d’interêt entre tous ces poids lours de la gestion de la Planète : Information, Gestion des Ressources Alimentaites, de l’eau, des effets sanitaires éventuels ...

              Depuis longtemps , et de façon accélérée depuis la seconde guerre mondiale ce sont en effet les groupres Chimiques - Ex producteurs de gaz de combat reconvertis en producteurs de pesticides et d’engrais , même composants de base- et agrochimiques qui associées plus recemment aux Gestionnaires de l’eau, qui gèrent l’avenir et la survie de la Planète. Ajoutons y les mastodontes pétroliers et les interêtsdes grands groupes financiers...

              Sans compter la connaissance patente des producteurs d’OGM que la dissémination forcée et imposée de leurs semences sera un point de non retour par hybridation des plants non-OGM et bio.

              Tout cela n’a rien d’un complot primaire et manichéen visant à présenter les USA comme les méchants .... Le débat est en dehors de cette problématique et concerne le gestion et la préservation des restes de semences « vierges » encore disponibles avant que la contamination ne soient totale .

              Je viens de l’industrie pharma et j’ai failli rentrer chez Pharmacia Upjohn phagocitée par Monsanto...

              Je vous engage aussi à louer ou acheter le DVD d’un film sorti récemment « We feed the World » ou « le marché de la faim » ...

              Quant à l’eugénisme et les notion de selection de la race humaine, c’est un fantasme très ancien et les américains l’avaient expérimenté en effet bien avant les Nazis - Source « Science et Avenir » -

              Dow Chemical qui est cité ; c’est aussi la catastrophe de Bhopal en Inde où une usine de pesticides avait explosé et qui fait encore par diffusion aérienne, dans le sol et les la nappes phéatiques des centaines de mutilés indiens par an. Dow Chemical doté d’exellents avocats, n’a jamais payé pour la dépollution du site souillé .....


              • geko 31 décembre 2007 17:46

                Tout à fait d’accord avec Mélanie, dans « we feed the world » le PDG de Nestlé nous dit sans sourciller que les profits et les potentiels de croissance économique sont infinis !! hallucinant non ? Il nous dit aussi qu’il faut commercialiser l’eau et nous sort « il faut travailler plus pour gagner plus » comme quoi notre bon roi est un pion adoubé par les grands de ce monde !

                Je ne comprends pas cette curée orchestrée contre José Bové (certes aux petits airs de père des peuples) qui a le mérite de lutter contre une bande de salopards s’appropriant la nature pour nous la revendre !

                Moi je ne veux pas bouffer d’OGM dans ma nourriture parcequ’hier l’agriculture extensive mise en place par ces mêmes groupes devaient régler les famines sur Terre, résultat : Ils ont pourris les sols et organise auourd’hui les famines pour s’enrichir ! leurs graines n’ont d’autres buts que de rendre captifs les agricultures parceque de leurs plantes vous ne récupérez aucune graine !

                Ne vous étonnez pas de voir le terrorisme vert se développer face à des multinationales qui n’ont aucun respect pour l’humanité ! Peut demain un virus nettoiera une bonne partie de l’humanité au profit de quelques grands groupes pharmaceutiques !

                Bonne année 2008 à tout le monde


              • Halman Halman 1er janvier 2008 11:52

                Geko, un José Bové qui pousse au suicide des agriculteurs en leur détruisant leurs parcelles, qui détruit sans dicernement des parcelles de cultures qui servent à la mise au point de molécules contre des maladies mortelles.

                Autant je comprend sa guerre anti mondialiste, autant je ne comprend pas son manque de dicernement.


              • lisa SION (---.---.16.14) 3 janvier 2008 01:09

                En effet, José Bové, notre Astérix bien de chez nous, notre gaulois local, le seul défenseur de la nature si belle à qui l’on doit tout, y compris le respect...Notre Coluche d’aujourd’hui, bien moins drôle mais pas pour autant sinistre, et tout aussi véridique. Lui qui connait bien la terre, mais ne lève jamais le ton, cet homme sûr de sa bonne foi au point de désobéir civilement sans aucune sorte de terrorisme. Ce courageux grand frère s’étant fixé pour vocation de faire reculer le pot de fer...doit bien savoir, pour agir ainsi, des choses que nous ignorons, même sur AV !


              • morice morice 31 décembre 2007 16:29

                « Si Microsoft a aujourd’hui un quasi-monopole avec Windows, c’est que le système d’exploitation inventé par Bill Gates a rendu possible l’accès à l’informatique au plus grand nombre.. » c’est faux : ce n’est pas grâce à lui que l’informatique s’est démocratisée. La seule forme de démocratisation informatique c’est l’Open Source. Gates a créé un marché captif à son seul usage, et accessoirement pour une clientèle. Que celle-ci soit devenue largement majoritaire ne prouve en rien sa prétendue valeur. Et ça n’a aucun rapport avec un mouvement démocratique, tout au contraire : les monopoles en sont l’inverse absolu ! Ça ne démontre que son talent commercial : à fourguer des produits gratuits, on tue les produits payants : vous avez déjà tous oublié la mort de Netscape, tué par Explorer ? En aussi peu de temps ? Votre mémoire est bien courte ! Et qui a reçu des subsides de l’état US pour introduire dans Vista des psywares maison allant directo renseigner la CIA (en améliorant déjà ce qui existe depuis toujours dans n’importe quel « .doc ») ? A votre avis ? 65 millions de dollars inclus dans le Homeland Security, pour qui et pour quoi, pour satisfaire quel type de gouvernement ? Pas la démocratie en tout cas ! Les machines à voter sous Windows, pourquoi ? Parce qu’un gruyère pareil, on y rentre ce qu’on veut dans les trous ! C’est ça Bill Gates : celui qui participe en premier à la mise en place d’une société Orwellienne. Sciemment, en en tirant au passage le maximum de profits. A partir de là, vous pouvez lui trouver n’importe quelle qualité, moi, je ne lui trouve que les mêmes que celles du gouvernement de Bush : le mensonge pour s’imposer avant tout (« Vista est un produit entièrement nouveau », ouarf !), et l’élimination de l’adversaire par tous les moyens. Regardez l’aventure récente arrivée à Mandriva, et on en reparle !!! L’Afrique qui pouvait voir l’Open Source débouler chez elle ne verra que du Windows... et retombera donc vers une autre forme de colonialisme. Une de plus. Mais celle-là elle est terrible pour la jeunesse. Bill Gates peut jouer devant moi au bon samaritain qui découpe son manteau de milliards pour en refiler parfois à quelques uns. Ça c’est l’image pieuse. En réalité, quel est le principal opposant au projet « un laptop pour chaque enfant ?? » qui permettrait aux pays pauvres de faire accéder à l’informatique ? BILL GATES, bon sang de bonsoir !!! ET pourquoi ? Parce que ça marge brute deviendrait perte pure, rien d’autre ! Le mec BLOQUE l’accès au savoir de millions de gamins et vous trouvez ça NORMAL ? Vous en rendez-vous compte au moins ? Même pas, à vous lire ici...Quand à la Taverne, les fêtes ne lui réussissent pas trop. Faut arrêtez le foie gras, mon vieux. smiley Dernier détail, celle du « bunker » : dans l’état actuel de la conservation, expliquez-moi donc l’intérêt de mettre des murs de 5 m d’épaisseur de béton pour protéger des choses qui ont aussi peu de poids relatif ? Pourquoi donc refaire de l’organisation Todt, sinon dans une crainte apocalyptique, seule capable d’expliquer la bunkerisation d’un telle opération ? Désolé, mais je reste sur ma notion de Bunker, liée pour moi aussi à une forme d’idéologie. Quand à un Bill Gates de gauche, devenu subitement bienfaiteur d’un future humanité (après quel événement ?), permettez-moi fortement d’en douter. Le caritatif, chez lui, c’est poudre aux yeux et rien d’autre. La graine qui cache la forêt, pour résumer... smiley


                • Vincent 31 décembre 2007 17:55

                  Paradoxalement, le succès de windows est dû à la plateforme ouverte pour laquelle il a été créé : les specifications des premiers PC de IBM étaient ouvertes, ce qui a favorisé la concurrence et donc fait baissé les prix et démocratisé l’informatique.

                  Nul doute que si l’architecture des premiers mac avait été ouverte, le paysagee informatique ne ressemblerait pas à ce qu’il est aujourd’hui...


                • Halman Halman 1er janvier 2008 11:37

                  « Et qui a reçu des subsides de l’état US pour introduire dans Vista des psywares maison allant directo renseigner la CIA (en améliorant déjà ce qui existe depuis toujours dans n’importe quel ».doc« ) ? »

                  Ca Morice c’est de la légende urbaine, de la théorie du complot pur jus.

                  Même si la première version du Pentium IV contenait des circuits renseignant Intel sur le pc et son utilisation, cela a été vite retiré.


                • Halman Halman 1er janvier 2008 11:41

                  Exactement Vincent.

                  Les pc sont conçus dès l’IBM PC sur des pièces fabriquées par des sous traitants, avec une architecture documentée, que n’importe quelle société d’éléctronique pouvait copier.

                  C’est ce qui a donné l’industrie explosive des clônes de pc.

                  Compaq a eu tout son succès grâce à ça avec ses premiers 80286 Deskpro.

                  Apple n’a jamais compris ça.


                • Halman Halman 1er janvier 2008 11:46

                  « En réalité, quel est le principal opposant au projet »un laptop pour chaque enfant ? ?« qui permettrait aux pays pauvres de faire accéder à l’informatique ? BILL GATES, bon sang de bonsoir !!! »

                  N’importe quoi !

                  Les futures versions du pc à 200 € et du Asus EEE pc à 299 € seront équipés d’abord de Linux, mais ensuite de versions allégées de Xp et Vista.

                  Drole d’opposition de Bill Gates non ?


                • morice morice 31 décembre 2007 16:36

                  « Bien qu’écrit dans la forme de façon assez malhabile et de manière par trop concentrée » : je voudrais vous y voir, chère Mélanie, entre deux parties acharnées de Warcraft avec l’avatar de Ron Paul en face... pour l’eugénisme, chère mademoiselle-madame, je vous reporte directo à un article que j’ai dû écrire aussi mal ici-même : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=22204 Tenez-nous surtout au courant de ce que fait Monsanto, ici, ça nous passionne, figurez-vous... (voir Naturavox aussi).


                  • morice morice 31 décembre 2007 18:36

                    « Nul doute que si l’architecture des premiers mac avait été ouverte, le paysage informatique ne ressemblerait pas à ce qu’il est aujourd’hui... » Vincent, heureusement que ça ne s’est PAS passé ainsi : l’ouverture matérielle est incontrôlable : vous avez beau éditer des normes, les constructeurs les poussent toujours : dernier exemple en date : le wifi version « n ». Apple a choisi la seule bonne voie possible pour garantir des outils stables. S’ocuper du hard ET du soft. Microsoft lui, la facilité, en ne s’occupant pas de la contrainte matérielle. Le pire en fait qu’aît pu faire Gates, c’est d’ACCUSER nommément ses utilisateurs d’être responsables du virussage de son système : les gens, une fois rendus complétement paranos, ne songent pas une idée à se dire que s’ils le sont, virussés, ce n’est pas de leur faute mais de celle de l’abruti en chef qui a concocté pareille merdasse comme système d’exploitation ! A partir de là c’est gagné : le bidule ne marche pas correctement, mais c’est de la faute de l’utilisateur et non du constructeur ! Géniale idée ! Le marketing ultime ! la contrition journalière comme méthode Coué : « ça ne marche pas et c’est de MA faute »...Ça porte un nom comme méthode : c’est de l’escroquerie pure et simple ! De même que Bush est un fieffé menteur, Bill Gates est une escroc patenté : ça fait plus de 20 ans qu’il nous vend un produit qui n’est jamais fini, sous différentes étiquettes alors qu’il clame partout que chaque version est « différente » alors qu’il ne s’agît que de retouches cosmétiques, le plus bel exemple étant Vista, un XP à peine retouché, et vingt ans également qu’il n’innove en RIEN. Chez Microsoft, quand on a une idée nouvelle, c’est qu’on vient de racheter une start up qui en avait une de bonne. Le gag ultime, chez ses crétins, car il n’y a pas d’autre mot à ce stade, c’est le rachat de la société Connectix pour réussir enfin à émuler leur propre système, chose qu’ils avaient infoutus de réaliser eux-même ! c’est ainsi qu’on a enfin réussi à faire tourner des vieilles applis NT4 dans des serveurs 2003, grâce à un EMULATEUR imagné par une demi-douzaine de petits malins. Chez Krosoft, il n’avaient jamai songé à le faire, et surtout pas pensé une seconde de prévoir une transition douce entre systèmes, ce que Apple a toujours fait avec brio. Le pire, c’est les gamins qui jouent à la XBox sur processeurs PowerPC sans savoir que le moteur de leur merveille n’est que la vieille version de NT4 pour PowerPC que Microsoft avait enterré... à une époque où Motorola n’avait pas voulu cracher au bassinet de Bill Gates pour développer davantage le système, qui marchait aussi bien pourtant que sur Intel. Bref, vous l’avez compris : je ne souhaiterai même pas à Vista de passer l’hiver. D’ailleurs ça semble assez inutile, vous en êtes déjà tous revenus à reprendre XP.. allez encore un effort et vous serez sous Leopard dans les semaines à venir. Le prochain bidule qui l’hébergera ne fera qu’un seul cm d’épaisseur : ça vous changera de votre portable 17cm de 4,5 kg à 1/2 h d’autonomie... smiley


                    • Vincent 31 décembre 2007 18:53

                      Vous préchez un converti pour ce qui est de l’arnaque microsoft (produit pas fini, cher, responsabilité des bugs et virus reportée sur l’utilisateur, « informatique de confiance », abus de position dominante, etc.). Je n’étais simplement pas au courant pour le système de la xbox, mais je ne suis pas étonné.

                      En revanche ne comptez pas trop sur moi pour Léopard, je ne changerais pas mon PC ouvert contre un... PC proprio déguisé en mac. J’aime bien la profusion chaotique de code, softs, et bidouilles matérielles qu’on trouve dans le monde PC. Et puis il y a linux...


                    • Vincent 31 décembre 2007 18:56

                      Par contre pour Vista, je ne serais pas aussi confiant : le dernier directx (10) a été conçu pour ne fonctionner que sous Vista, donc tous les gamers seront bientôt forcés de passer sous vista si il veulent jouer à la prochaine génération de jeux. Autant dire que ce n’est qu’une question de temps


                    • Dégueuloir Dégueuloir 1er janvier 2008 04:06

                      effectivement,vista,ce n’est qu’une console de jeu haut de « game » et pas plus !! il y a bien mieux que cette daube infecte !! smiley


                    • Halman Halman 1er janvier 2008 12:01

                      « Chez Krosoft, il n’avaient jamai songé à le faire, et surtout pas pensé une seconde de prévoir une transition douce entre systèmes, ce que Apple a toujours fait avec brio. »

                      C’est l’inverse Morice.

                      Les logiciels créés sur des 8086 et les documents écrit avec Word sont exécutables et lisibles sur Vista.

                      Tous les logiciels vieux logiciels écrits sur pc sont exécutables sur Vista. Même mes trucs écrits en basic et mes vieux jeux.

                      Hors je me souviens de ces logiciels Apple inutilisables sur Apple II et encore moins sur Mac, incapables de lire les disquettes autres que pour Mac pour les Mac ou Apple II pour les Apple II...

                      Tous les logiciels écrits pour Apple de mes copains, j’ai du les réécrire entièrement pour les Apple II et les Mac.

                      C’est nul.


                    • Halman Halman 1er janvier 2008 12:05

                      « Le prochain bidule qui l’hébergera ne fera qu’un seul cm d’épaisseur : ça vous changera de votre portable 17cm de 4,5 kg à 1/2 h d’autonomie... »

                      Oui ça existe.

                      C’est des pc sous Linux et Vista allégé.

                      L’Asus EEE pc dont les Appleistes rêvent et que Asus a créé. Ram flash à la place du disque dur, 8 heures d’autonomie...

                      A chaque nouveau truc Apple sorti, comme dernièrement l’Iphone, les pro Apple hurlent au génie et à la nouveauté. Alors que tout ce que sort Apple, ça éxiste en mieux chez d’autres marques bien avant.


                    • xa 1er janvier 2008 20:13

                      Désolé, mais là je suis obligé de réagir...

                      Dire que Crosoft a prévu une rétrocompatibilité des logiciels anciens est une énormité.

                      Les codes relativement simples, ne triturant pas trop la machine passent. Mais tout de même....

                      Que dire d’un Photoshop ne fonctionnant pas sous Vista parce que la version n’est pas assez récente ? Ce n’est que l’avant dernière, c’est à dire la dernière avant Vista !!! Et un Première ?

                      Nombre de logiciels professionnels ne fontionnent toujours pas sous vista. C’est une des raisons qui ont poussé Microsoft à autoriser la vente, pour les professionnels, d’ordinateurs disposant de windows XP qui ne devrait plus être fourni en préinstallation. C’est ce qui a poussé certains constructeurs à différencier leurs gammes en Certifié Vista pour les particuliers, et Compatibles Vista mais livrés sous XP pour les pros. On pourra par exemple citer Dell et HP, évidement, mais aussi Asus (qui fournit encore des ordinateurs sous XP sur vente directe, alors que tous les portables asus sont censés être sous vista et qu’asus ne délivre les drivers XP qu’au compte goutte).

                      A le bonheur de se retrouver avec un Autocad d’un an ... qui ne fonctionne plus parce que la nouvelle machine, qui est enfin assez puissante pour qu’on profite d’Autocad, est sous Vista ... qui ne supporte pas Autocad ... Ah le bonheur de s’entendre dire par téléphone qu’il faut une version plus récente d’un logiciel qui vaut beaucoup plus que la machine et son système, alors qu’il marche très bien sur la version précédante du système.

                      Et que dire d’un logiciel, qui ne fonctionnait pas sur la version de Vista initiale que nous avons reçu, logiciel dont l’éditeur est ... Microsoft !!!! un comble tout de même de se voir entendre dire par Microsoft « repassez sous XP, il y a qq problème de compatibilité avec Studio qui seront résolu plus tard ».

                      Par ailleurs tous les documents Word antérieurs ne sont pas lisibles avec les versions récentes de Word, et cela est indiqué dans la documentation d’Office. Encore une fois, si les documents sont simples, ca va. Mais que dire des fonctions non compatibles, des macros qui ne marchent plus, des formules dans les classeurs qu’il faut réécrire parce que la version 2003 introduit des changements par rapport à la version 2000 et que « l’importateur » de documents ne gère pas correctement ces modifications ???

                      Tout cela, non pas sur des programmes exotiques, mais des programmes utilisés quotidiennement : Office, Studio, Autocad, 3ds, Première, ... on est pas dans des sharewares à 30$, mais dans des logiciels qui nous sont vendus, y compris par microsoft, à des prix défiants « toute concurrence ». Quand vous dépensez 2500€ HT pour un logiciel pour qu’on vous dise par téléphone « non, désolé, ca ne marche pas avec notre nouveau système, et non désolé, on ne vous change pas la licence Vista qui ne sert à rien pour un XP qui lui marche » ....................... Heureusement que le vendeur de la machine, lui, en est capable.

                      On rappellera tout de même que la branche Système de Microsoft se targue d’un bénéfice de 86%. A ce niveau, il devrait pouvoir corriger les défauts de leur système.


                    • xoj 1er janvier 2008 02:16

                      d’un mausolée de béton un peu prétentieux on arrive a un complot mondial des firmes chimiques en passant par une volonté d’eugénisme et les OS pourris de Microsoft (qui d’ailleurs me sont bien utiles). cela fait beaucoup de cheveux tirés pour un article .....


                      • La Taverne des Poètes 1er janvier 2008 03:16

                        Oui c’est du grand n’importe quoi ! Je l’ai dit d’emblée mais les vérités déplaisent. C’est que Momo a plein de copains qui viennent voter pour ses théories du complot mondial. Rappelons que selon Morice, Bill Gates est à la tête d’une organisation nazie qui fait de l’eugénisme au plan planétaire. Et les bunkers, il tient à les appeler Blokhaus par un amalgame honteux que personne n’oserait faire à part lui qui ose tout ! Pauvre Morice il finit mal l’année.


                      • La Taverne des Poètes 1er janvier 2008 03:19

                        C’est dommage car il y a de bonnes infos mais l’article relève d’une telle manipulation des esprits et d’un gauchisme tellement bête, que ça décrédibilise complètement le propos.


                      • Dégueuloir Dégueuloir 1er janvier 2008 03:48

                        Il attaque sec le Momo !! c’est un feu d’artifice en ce moment !il pourfend,taille du lard et du cochon,il étripe à tour de bras,il liquide ,atomise,tranche,empale les têtes,la guerre totale ,tu vas finir à Guantanamo !!tiens,je t’y apporterai des oranges....,on peut même y jeter en pâture le vatican...

                        http://ichbiah.online.fr/extraits/gates/gates23.htm

                        Belle doc Momo ! mais quels sont tes sources ?? lol on en apprend vraiment tous les jours,faut être solide pour encaisser,les probables et sombres complots passés,présents,et futurs,toutefois une note d’espoir en ce début d’année...

                        http://www.syti.net/Prophetie.html

                        Ils ne réussiront pas dans leurs tristes plans !! mais ils risquent de causer de graves dommages,les seuls empécheurs seront le peuple,à condition qu’il soit informé....réellement et objectivement !!

                        Meilleurs voeux à tous !! smiley


                        • ernst 1er janvier 2008 04:59

                          Alors, Momo, on a tiré trop goulu sur le dernier tarpé ?...

                          Il a les dents qui poussent, Momo ?... attaqué par des renards nazis ?...

                          Cela posé, le coup des brevets Montsanto me paraît effectivement criticable et, dans ce cas particulier de survie, impropres : que feront nos descendants atomisés avec leurs graines qui donneront des épis stériles ?...

                          Allez, bonne année quand même, Momo, on se reparlera en 2009 !...


                          • Halman Halman 1er janvier 2008 09:51

                            Ce genre de projets était à l’origine prévu sur la Lune dès les années 1950.

                            Pour y mettre sous quarantaine les souches de virus mortels, les produits chimiques mortels, et des archives scientifiques et intellectuelles de l’humanité.

                            Trop cher probablement.

                            Peut être dans 20 ans quand enfin la Nasa installera une base sur la Lune.

                            Et puis cette éternelle diatribe anti Windows, putain que c’est lourdingue.

                            Dans mon service informatique, quand quelqu’un dit Linux ou Apple, tout le monde explose de rire, ils ne veulent surtout pas de ça.


                            • thirqual 1er janvier 2008 21:20

                              « Dans mon service informatique, quand quelqu’un dit Linux ou Apple, tout le monde explose de rire, ils ne veulent surtout pas de ça. »

                              Et le démon, il met le cadavre dans le cercueil. Pour raisons de sécurité, la quasi-totalité des grands serveurs non-m$ tournent sous base unix. La compatibilité de vista avec les programmes complexes tournant sous XP est une catastrophe (autocad ! autocad qui marche pas sous vista, du délire !). La compatibilité des versions d’office avec les documents des autres versions est à aller se pendre.


                            • Ntilza 1er janvier 2008 10:40

                              Morice dit : « Pourquoi donc refaire de l’organisation Todt, sinon dans une crainte apocalyptique, seule capable d’expliquer la bunkerisation d’un telle opération ? »

                              Non pas une crainte mais un Risque, un risque potentiel a ne pas négliger comme d’autres risques potentiels tres certainement pris eux aussi en compte lors de la construction de cet abris destiné a recevoir cette bibliotheque d’especes végétales.(humidité- stabilité du pays ou le projet se construit- tremblement de terre - etc,etc)

                              Si vous avez envie d’y voir l’expréssion d’une idéologie douteuse et nauseabonde, libre a vous, pour ma part j’y vois la volonté de bien faire ce qui a été décidé d’etre fait. Et rien de plus.


                              • videofred 1er janvier 2008 11:20

                                Article très intéressant ! Bonne continuation au rédacteur.


                                • morice morice 1er janvier 2008 11:30

                                  « Dans mon service informatique, quand quelqu’un dit Linux ou Apple, tout le monde explose de rire » : purée, mes clients n’aimeraient pas avoir VOTRE service informatique qui refuse l’UNIX, mr le retardaire qui continue à croire que l’informatique c’est du DOS, à moins que même ça c’est déjà trop novateur... Linux bouffera a petit feu Windows, c’est tout couru et tout le monde le sait... sauf vous. Quand à Apple, vous n’avez pas fini de le voir... embarqué dans des objets dont vous n’avez même pas idée, à croire que Windows Mobile est un système d’exploitation conçu spécialement pour téléphone alors qu’il n’est qu’un downsizing maladroit d’un système déjà redondant. Vous avez déjà démontré ici, Mr Halman, que vos connaissances ne valent pas tripette, en aviation comme en informatique. N’insistez donc pas : les manches à air, pour fonctionner, doivent être dans le sens du vent. Pour celui de l’histoire, visiblement, vous êtes dans le mauvais sens... en tout. Continuez à vous gargariser des promesses jamais tenues de Microsoft, en croyant connaître les clés de l’avenir. S’il ya bien quelque chose de « lourdingue » en ce bas monde, c’est le système d’exploitation dont vous ventez desépérément les mérites. Le jour où le code source réduira à la cuisson, chez Krosoft, on commencera à y croire. C’est pas demain la veille. Même un Vénusien doté de 8 paires de bras, puisque vous parlez aussi spatial (aïe) saurait imaginer meilleure interface. Continuez à slash-dotez, c’est pas loin de radoter non plus comme technique. Allez, on vous souhaite un bon Windows 2012.. faudra bien ça pour arriver à la prochaine version (Hasta La, après Vista ?)... http://www.infos-du-net.com/actualite/10078-crack-vista.html .Finalement, Windows, c’est un peu comme les présidents de la république : de belles promesses... jamais tenues. Sans compter le flou de l’écran... Je parie que vous avez Carla Bruni en économiseur d’écran, Mr Halman... ah non, trop moderne, ça. Chez vous, c’est Microsoft Windows en lettres 3D à pans coupés sans lissage à 72 Pts/pouce qui défile en boucle... ou qui rebondit à chaque coin. Tout le modernisme qui vous caractérise, quoi. smiley


                                  • morice morice 1er janvier 2008 11:47

                                    « pour ma part j’y vois la volonté de bien faire ce qui a été décidé d’etre fait. Et rien de plus ».Ntilza : si c’est pour mettre de côté la flore terrestre, je vous signale que ça déjà été fait un peu partout dans le monde depuis plusieurs dizaines d’années, où on a commencé à se rendre compte de la disparition des espèces. Plusieurs firmes grainetières ont dans leurs stocks des « doubles » de l’ensemble des espèces existantes. L’initiative de bunkériser le tout ne s’explique donc pas, sauf en cas d’apocalypse nucléaire annoncée. Qu’on construise des bunkers ne me gêne pas, quoique que l’architecture de Speer soit un peu disons... moche, c’est le prétexte à le faire qui me tarabuste, et en prime, vous l’avez bien compris, ceux qui sont à l’origine de l’initiative. Monsanto, seul à détenir les graines du monde après un ratiboisage planétaire ? L’« Ogéemisation » du monde préparée à l’avance ? En prime, pour « José », ça me paraît un peu plus dur à attaquer qu’un MacDonald : or c’est LA qu’est la clé du pourquoi du comment : seuls les détenteurs des clés pourront se servir, pas les « manifestants » anti-ogm, qui, eux, bien entendu n’auront pas songé à faire leurs stocks au préalable, tous occupés à ramasser l’argent pour libérer leur idole. Non, plus j’y pense, et plus je trouve dans cette initiative des relents, lointains, je vous l’accorde, sinon de fascisme rampant, du moins d’hégémonie future entretenue et préparée à l’avance... et donc nauséabond, je maintiens. Bill Gates servant de cerise sur le gateau et d’attrape-mouches Halman, car dès que le nom de son idole est écrite, l’homme accourt aussitôt la défendre, pour des raisons qui m’échappent à vrai dire. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès