Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Les baleiniers japonais retournent en Antarctique !

Les baleiniers japonais retournent en Antarctique !

Les baleiniers pirates japonais se préparent pour le départ vers l’Antarctique.

La flotte pirate japonaise de pêche à la baleine est prête à partir du Japon cette semaine, c’est une mission qui défie à nouveau le droit international et l’opinion publique internationale.

La saison de pêche à la baleine de 2006/2007 dans le sanctuaire antarctique de baleines sera la campagne la plus conflictuelle connue jusqu’ici.

L’association Sea Shepherd a planifié et préparé cette campagne depuis son dernier retour de l’Antarctique début 2006. Notre objectif, dit-elle, n’est pas de prendre des photos ou de protester à l’encontre des activités japonaises. Notre objectif est d’intervenir directement contre leurs activités illégales. L’activité japonaise de pêche à la baleine en Antarctique est d’une manière flagrante illégale. C’est une violation du moratoire de la Commission baleinière internationale. Il est illégal de tuer les baleines à bosses. Il est illégal de tuer des baleines dans le territoire antarctique australien.

Des volontaires de Sea Shepherd sont prêts à imposer la loi contre les activités criminelles de la pêche à la baleine entreprise par la flotte japonaise

Les yeux du monde seront concentrés sur cet océan difficile et isolé le long de la côte antarctique en décembre et janvier prochains. Ce sera une bataille contre les forces de la cruauté, de la destruction, de la mort, et de la criminalité. Ce sera une épreuve de force. "Notre objectif est de se placer de la meilleure position afin de protéger ces êtres doux, intelligents, sensibles et socialement complexes que sont les cétacés", a indiqué le fondateur et le président de Sea Shepherd, le capitaine Paul Watson.

"Mes équipiers courageux sont disposés à sacrifier leurs vacances loin de leur famille et sont prêts à risquer leur vie dans une des régions les plus hostiles sur cette planète, contre un des adversaires les plus impitoyables."

"Nous sommes prêts", a dit l’ingénieur Willie Houtman de Nouvelle-Zélande. "Ce sera ma troisième campagne, et je me sens confiant, nous pouvons arrêter les harpons cette saison."

Les volontaires de Sea Shepherd viennent d’Australie, de Nouvelle-Zélande, du Canada, des Etats-Unis, de Grande-Bretagne, des Bermudes, de France, de Hongrie, d’Allemagne, des Pays-Bas, de Suède, et du Brésil. Ces équipiers sont des hommes et des femmes de tous les secteurs d’activité, et sont âgés de dix-huit à soixante ans.

La saison passée, Sea Shepherd a chassé les baleiniers pendant plus de 3000 milles le long de la côte antarctique. L’équipage a forcé le navire d’approvisionnement de la flotte de pêche à la baleine à quitter le secteur, et a été "au contact" de la flotte japonaise trois fois.

"L’année dernière, la flotte japonaise était plus rapide que nous, et ils pouvaient nous distancer", dit le capitaine Watson. "Cette année, nous avons quelques surprises pour elle."


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Ar Brezonneg (---.---.15.156) 9 novembre 2006 12:29

    Mais qu attendent Greepeace, Robin des Bois et autres pour provoquer un boycott mondial de tout ce qui est japonais ? Beaucoup de gens suivront ! Et ainsi touchés au porte feuille, leur gouvernement agira !!!!

    On aurait du comprendre ce qui les anime ces japonais depuis Nankin, Pearl habor, et l aggression des francais au Tonkin.....


    • T.B. T.B. 9 novembre 2006 12:46

      Ar Brez. Qu’est-ce qu’ils attendent ? Ton soutien, rigolo !!! Ensuite qu’est-ce que tu en sais que Greenpeace International n’intervient pas ?

      Au fait, la guerre contre le Japon c’est fini. Tu peux sortir de ton abri.


    • T.B. T.B. 9 novembre 2006 12:52

      Si certains japonais s’attaquent aux baleines bafouant les accords internationaux c’est qu’il est malaisé de les surveiller (ils n’ont pas de pays voisins à proximité immédiate de leurs côtes) et que de ce côté du globe il y a - peut-être- plus de baleine qu’ailleurs. Quelques japonais font un peu comme les braconniers un peu partout dans le monde, y compris en France.


    • T.B. T.B. 9 novembre 2006 12:57

      Qui n’a pas de scrupules pour tuer une espèce protégée, au fin fond de la Provence ou dans les Alpes, n’en aura pas pour tuer et dépecer une baleine.


    • Amazone (---.---.4.9) 9 novembre 2006 14:08

      Et le thon rouge de méditérrannée ?


      • louis mandrin (---.---.80.59) 9 novembre 2006 17:15

        je propose que la france envoie des sous-marins sur zone et coule cette racaille nipponne, dans le but de recherches scientifiques, je suggère aussi que chaque groupe de touriste japonais qui visite paris soit systématiquement aspergé de sang (de boeuf, de porc, de mouton, de tout ce qu’on veut) à leur descente de bus, par des pirates français, histoire de rappeler à ce peuple qu’ils n’ont pas de droit sur l’extermination des espèces (baleines, thon, anguilles....). Greenpeace quand à lui, sera mystérieusement absent dans ce débat, ils ont peut être peur de vexer quelqu’un là-bas ?


        • ohlala (---.---.124.230) 9 novembre 2006 18:23

          Le ton (excusez) de l’article est assez surprenant : j’étais loin d’imaginer une flotte jap aussi organisée et « acceptée » par les gouvernements. On comprend mieux le drapeau de Sea Shepherd (noir) et la détermination de P. Watson. Apparemment les japonais n’ont pas lu que les poissons risquaient de disparaître des océans. Merci à l’auteur de nous rappeler que le braconnage illégal s’industrialise partout.


          • (---.---.74.206) 9 novembre 2006 20:52

            louis mandrin comme ar brouzou neck c’est sur que greenpeace est une belle esbrouffe Marketing .

            de la a ne pas etudier l’avenir des baleines il y a une limite .probablement celle de l’etre humain .

            et si vous regardiez les photos sur le site de sea shepperd le japonais friand de viande de baleine il y met les moyens .

            roumi


          • (---.---.176.197) 10 novembre 2006 01:27

            ben ça fera mouin de bestiaux pour emmerder les navigateur qui font la voile à donf et qui font que casser leur bateau à cause qui font que buter dans des baleines


            • arthur (---.---.219.69) 10 novembre 2006 05:45

              mettons la pression sur les industriels et boycottons les achats de produits nippons : sony, hitachi,honda etc....un samedi de la semaine tous les quinze jours... vous verrez que la baisse de vente de 10% sur leurs produits va les influencer car la réalité économique est toujours la plus forte.


              • doudou38 (---.---.7.18) 10 novembre 2006 08:17

                l’homme n’est pas seulemet un loup pour l’homme , il est aussi et surtour le principal fossoyeur sur terre !

                ca me révolte... pourquoi l’homme aurait droit de vie et de mort sur les autres espèces vivant sur terre ?

                Je me bats chaque jour pour proteger l’environnement, sensibiliser l’opinion publique. Ce combat est il légitime ? en vaut il la peine ?

                La finalité de l’homme ne serait ce pas d’aller au bout du bout et de disparaitre comme les dinosaures il y a qqes millions d’année ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès