Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Les jachères fleuries : une nouvelle manière de respecter l’environnement

Les jachères fleuries : une nouvelle manière de respecter l’environnement ?

 

medium_IMG_0289.jpgVous avez déjà tous entendu parler de la jachère. Il s’agit d’une pratique de l’agriculture consistant à laisser une parcelle agricole en repos, c’est-à-dire sans l’ensemencer, pendant plusieurs années, afin de lui permettre de recouvrer sa fertilité, ou du moins sa capacité de production.

Aujourd’hui, en tout cas en Europe, la jachère a aussi pour but de contrôler la surproduction agricole. Elle est souvent imposée par des règlements européens stricts, notamment par la très controversée PAC. Cela peut aller même jusqu’à un paradoxe : une terre en jachère peut continuer à être une source de revenus pour l’exploitant, grâce à un versement de subventions !

La plupart du temps, une jachère se présente sous la forme d’une surface herbeuses non entretenue. Cela ressemble beaucoup à un champ à l’abandon dans lequel on aperçoit un mélange de mauvaises herbes et de restes disparates de plantes cultivées de colza, de tournesol ou d’autres céréales, par exemple.

Alors, il existe plusieurs formes de jachères. La jachère (jachère morte) toute simple consiste à laisser la terre se reposer en laissant faire la nature. Les graines des plantes déjà présentes dans le sol ou disséminées par le vent recolonisent spontanément le sol, et les équilibres se rétablissent avec le temps.

Mais il existe aussi des jachères cultivées. Pas n’importe quelle culture, toutefois. On introduit sur une parcelle destinée à la jachère des plantes améliorantes, comme le trèfle ou la moutarde, selon que l’on souhaite respectivement fixer l’azote dans le sol ou en limiter l’excès. Cette forme de jachère permet théoriquement de restreindre les amendements chimiques localement (sur la parcelle en question, mais pas forcément sur le plan national où la France apparaît comme un des champions du monde de l’utilisation d’engrais et de pesticides).

medium_IMG_0303.jpgDepuis quelques années, on voit apparaître une nouvelle forme de jachère : la jachère fleurie. Il s’agit de plates-bandes vivement colorées, à la façon un peu des tableaux de Renoir, constituées d’un mélange de fleurs multicolores. Les variétés de fleurs ainsi semées sont, par exemple, des tournesols, lupins, pois de senteur, centaurées, gypsophile, cosmos, soucis, eschscholtzia... On peut trouver ces mélanges fleuris en boutique (Nature & Découvertes) ou sur le Net sur Jardins fleuris.

medium_IMG_0292.jpgAu-delà de l’aspect esthétique de ce nouveau type de jachère, ces initiatives favorisent la biodiversité et offrent un refuge et des sources de nourriture, intéressants, à une faune variée : abeilles, araignées, papillons, et même petits mammifères ou oiseaux. Evidemment, on espère que ces jachères fleuries soient pratiquées de façon écologique. Car ce serait véritablement absurde que ces parcelles hautes en couleurs soient dopées aux pesticides et engrais. Par ailleurs, sachez que ces jachères fleuries n’en demeurent pas moins toujours des jachères, donc potentiellement rémunérées par la PAC à 25 euros pour 10 mètres linéaires.

C’est en faisant le tour du pays en mode balade digestive que j’ai eu l’agréable surprise de découvrir une jachère fleurie, à cinq cents mètres de chez moi ! Et effectivement, j’ai trouvé cela tellement original que, ni une ni deux, je suis retourné chez moi pour me munir de mon appareil photo, afin d’immortaliser ce spectacle de milliers de tâches fleuries sur cette jachère d’un nouveau genre, enchâssée au milieu de champs tristes de tournesols coupés. On devrait toujours avoir son APN sur soi.

Remerciements particuliers à David, du blog Empyrée, pour avoir pertinemment suggéré ce sujet.

Pour aller plus loin :

http://www.pacte41.com/jacheres.htm
http://www.futurinc.lautre.net/breve.php3?id_breve=477
http://sa27.free.fr/article.php3?id_article=7
http://www.univ-ubs.fr/ecologie/jacheres.html
http://www.jardins-fleuris.com/


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (102 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Andy (---.---.107.11) 20 septembre 2006 13:06

    Pourquoi des jacheres et une culture intensive plutot qu une agriculture BIO dans le plus grand respect des hommes, de la nature, des terres, etc ... avec son rendement moindre certes mais tellement plus sain Avez vous deja vu les paysans en tenue N B C preparer leurs mixtures a base de pesticides pardon produits phytosanitaires .


    • alberto (---.---.77.123) 20 septembre 2006 13:52

      Pour ce qui concerne l’article : gentil, sympa, belles photos, et sur le fond, mieux vaut des belles fleurs que de la vraie friche d’herbes folles.

      Mais Andy a bien raison : les jachères imposées par la PAC sont une des étapes dans le système de l’agriculture intensive, celle qui nous empoisonne par la chimie qui y est associée, pesticides, insecticides, fongicides, machinticides, pour le plus grand profit des industriels qui les produisent et des professionnels de santé qui prétendront soigner les victimes de ces poisons. (la sécu remboursera...)

      Et Andy a écrit le mot qui fache : agriculture « BIO » ! Un projet d’agriculture qui semble être devenu la bête noire du complexe etato-agricolo-industriel...Mais sera probablement,à terme, la seule alternative (demandez à nos vigneron français dont plus du quart est en phase de « bio-conversion »)pour la sauvegarde de l’eau, des sols... voir de la planète

      Merci à l’auteur et à Andy.


    • www.blogmemes.fr (---.---.179.35) 20 septembre 2006 13:53

      - Vous aimez cet article ? Votez pour lui sur Blogmemes.fr !Vous avez déjà tous entendu parler de la jachère. Il s ?agit d ?une pratique de l ?agriculture consistant à laisser une parcelle agricole en repos, c ?est-à-dire sans l ?ensemencer, pendant plusieurs années, afin de lui permettre de recouvrer sa fertilité, ou du moins sa capacité de production.


      • EricB (---.---.21.226) 20 septembre 2006 16:20

        Merci pour cet article peu banal. En effet, j’ai vu récemment des jacheres fleuries dans la campagne lyonnaise, et c’était trés joli, trés frais. Mais je ne savais pas que c’était devenu une sorte de « mode » agricole.

        Décisdément, sur AgoraVox, on en apprend tous les jours !


        • lesyeux (---.---.31.97) 20 septembre 2006 17:35

          il ya bcp de jachères fleuries ds ma région (chte maritime) on retrouve aujourdh’ui d’ailleurs bcp plus d’insectes butineurs ds nos jardins et campagnes

          le vent oeuvrera pour multiplier ces fleurs

          malheureusement la démoustication systématique qui sévit ds tout le sud ouest dans les campagnes, fossés etc...ternit un peu le coté fleur bleue de ces jachères

          mais on nous assure que ces produits chimiques ne sont ab-so-lu-ment pas nocifs pour les hommes

          ben voyons


          • Babou (---.---.86.5) 20 septembre 2006 19:22

            Nous en avons parlé en commission, mais les semences semblent très chères d’après les agriculteurs présents, qui étaient pourtant très favorables à cette idée. A suivre...


            • Moreau (---.---.166.101) 21 septembre 2006 09:18

              Pour info, je vous conseille le site jacheres-apicoles.fr : on apprend pas mal de choses même si ça peut être un peu trop technique.

              Philippe


              • gsgsg (---.---.98.228) 21 septembre 2006 10:47

                une idée que je répète chaque année : au lieu de tondre le gazon en entier, je dessine des faux crop circles avec la tondeuse. J’essaie aussi de semer des fleurs au centre. Les animaux adorent ca , et les abeilles viennent en nombre. de plus ca fait ca de moins à tondre. Quand ca devient sec , je suis obligé de raser le tout ,mais je constate que les papillons disparaissent si on laisse pas un peu jachère


                • jer’s (---.---.54.153) 29 septembre 2006 11:37

                  l’obligation avec la pac est de faire un minimum de sasurafce en jachère (10 %) et contrairement à ce que vous dites : on ne gagne pas d’argent avec la jachère ( nous avons nos charges de structure et nos frais d’entretien ) . Concernant le « bio » , c’ est une grande escroquerie de faire croire qu’ on va pouvoir nourrir le monde avec des productions vraiment « bio » : en dehors des jardins particuliers faits dans des terrains déjà riches avec des variétés d’amateur(très bon gout mais faibles rendements, souvnt des variétés anciennes), il est illusoire de faire croire qu’on va créer de vrais chaines agro-alimentaires pouvant nourrir toute la population à un prix « acceptable »


                  • JM (---.---.151.115) 20 octobre 2006 23:34

                    j’ai une parcelle de terrain et souhaiterais faire des bandes de Jacheres Fleuries.

                    Comment si prendre ?

                    Merci de vos conseils

                    JM


                    • HKac HKac 21 octobre 2006 09:40

                      Bonjour JM,

                      Vous trouverez toutes des instructions utiles et des contacts pour vous procurer les semences en suivant les liens ci-après :

                      Pour obtenir des graines :

                      http://www.clausetezier.com/graines/jachere-fleurie.php

                      http://www.tezier.com/tezier_flower/wildflowers/images/jacheres_fleuries.pd f

                      http://www.novaflore.com/

                      Renseignements divers (culture, semis) :

                      http://www.reussir81.com/public/index.php?a=ficheDetailArticle&codeArticle=TO25JT10&fldSearch=

                      http://www.oncfs.gouv.fr/choisissez_dosez/choisissezetdosez_jacheres.pdf

                      A noter également que certains conseils généraux (celui de l’Aube par exemple) incitent à semer des jachères fleuries et financent les semences !

                      http://www.cg-aube.com/index.php4?rubrique=9&id=992&offset=0

                      Bonne continuation. HK


                    • chouki (---.---.204.136) 31 mars 2007 18:49

                      c’est une decouverte et je trouve cela magnifique aussi je vais m’y mettre il en faudrrait plus en france !!!plutot que de laisser des terrains en desordre !!!


                      • HKac HKac 1er avril 2007 00:45

                        Merci chouki pour ce commentaire. Ceci attention à quel type de jachères fleuries vous soulez semer. Essayer d’opter pour des fleurs les plus en adéquation possible avec le terroir afin de favoriser la biodiversité locale. Je vous suggère de vous mettre en rapport avec des apiculteurs du coin qui eux aussi sont intéressés par ces jachères fleuries. Ils sauront vous recommander des « mix » de fleurs autant jolis qu’utiles pour la faune locale. Fleurissez !


                      • billyboylindien 29 août 2007 14:48

                        Un site intéressant la dessus : http://www.jachere-fleurie.com/

                        C’est vrai que ça change des jachère en friche !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

HKac

HKac

...


Voir ses articles







Palmarès