Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Les missions militaires au service de la biodiversité ?

Les missions militaires au service de la biodiversité ?

La protection de la biodiversité serait-elle une nouvelle mission militaire de ce siècle ? Deux secteurs traditionnellement en totale opposition, quoique...

De nombreuses recherches ont identifié des liens, au moins indirects, entre les mécanismes qui mènent à des conflits et l’environnement. Les institutions de sécurité se positionnent fermement sur le sujet, tout particulièrement l’OTAN qui a inscrit la sécurité environnementale à son nouveau concept stratégique. Les Nations Unies sont également convaincues que l’environnement représente un levier pour reconstruire la paix, voire même pour prévenir les conflits. Cette orientation est largement relayée dans les discours officiels de ses Secrétaires Généraux - Kofi Annan, Ban Ki Moon - et se traduit dans les faits par des évaluations environnementales post-conflits considérant les impacts sur la biodiversité, comme en Irak, au Kosovo, au Liban ou en Afghanistan.

 Les armées ont également compris que la biodiversité est une richesse. Les millions d’hectares de terrains d’entraînement représentent un refuge pour des habitats et des espèces animales et végétales que les militaires s’engagent aujourd’hui à protéger. Certains pays vont bien au-delà, l’Inde dispose d’unités spéciales dédiées à la protection de l’environnement, et les États-Unis ont mis en place un think tank pour conseiller l’armée sur sa stratégie environnementale.

 Mais si les armées se préoccupent d’environnement, c’est aussi qu’elles y ont tout intérêt. Rentabiliser leurs effectifs et leurs équipements, redorer leur image auprès du public, légitimer leur présence sur les terrains d’entraînement, engager le dialogue avec les armées d’autres pays ou experts du civil sont autant d’opportunités que la protection de la nature leur fournit.

Pourquoi les armées n’interviendraient-elles d’ailleurs pas dans des pays étrangers pour en protéger les richesses biologiques, pour stopper la destruction d’une forêt primaire par exemple ? Un scénario déjà envisagé par les plus hautes instances américaines…

 

"Les missions militaires au service de la biodiversité" par Sarah Brunel

Editeur : EDP Sciences (wwwedpsciences.org) Collection : Intersections

Parution : septembre 2012

Plus d’informations sur le site de l’éditeur :

http://www.edition-sciences.com/missions-militaires-au-service-la-biodiversite.htm


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 27 octobre 2012 14:09

    une bonne dictature verte au service des multinationales


    • sto sto 27 octobre 2012 20:17

      La guerre tue des dizaines de millions d’humains tous les ans.
      Donc, mécaniquement, la guerre favorise la biodiversité. CQFD.

      L’homme est un prédateur pour l’homme, mais apparement pas assez, vu que l’homme est toujours encore en surnombre, et la demographie est toujours en hausse a un rythme infernal, ce qui n’est plus gérable par la planète. Un controle global des naissance serait approprié.


    • foufouille foufouille 27 octobre 2012 22:40

      pour les pauvres, les helicologistes ayant plus de droits


    • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 27 octobre 2012 16:18

      Berk ! ça pue...


      • jacques lemiere 27 octobre 2012 17:26

        bof on avait des gardes forestiers on aura des expert en protection de la biodiversité...


        protéger la biodiversité...pouvez vous définir...s’agit il de protéger ?les écosystèmes les espèces ? commet expliquez vous à un pauvre bougre qui crève la faim de ne pas défricher un bout de foret vierge ? Comment ne pas penser que ça conduit à une volonté de maîtrise de la population humaine ? Mais quelle légitimité peut avoir quiconque de protéger tel ou tel milieu ??

         Baratin de technocrate... technocrate vert mais technocrate. 

        Comment se fait il que tant de gens se posent des questions « planétaires » quand on a pas réussi à résoudre des questions planétaire plus simples..faim éducation ?

        Regardez les réunions pour le climat..dès le départ qui que ce soit avec deux doigts de jugeote pouvait vous dire catastrophe climatique ou pas ...rien ne sortira de ça qui ait un impact sur les émissions de CO2 et la consommation d’énergie fossile, et on constate que la crise économique est beaucoup pus efficace que ces petites folies d’experts aéroportées...

        C’est simple ...jamais on ne peut imposer à plus pauvre que ce soit de se serrer la ceinture...
        c’est vrai entre les citoyens d’un pays et c’est vrai entre les états...
        Donc tout les éventuels objectifs environnementaux exigent au préalable une « égalisation sociale »...
        Soit que les riches acceptent de devenir moins riches, citoyens ou pays...
        Je n’y crois pas Alors arrêtez un peu de raconter que il y aurait un but...
         

        Les pays prendront des décisions sur l’environnement et les feront respecter ou pas...et pareil pour les accords internationaux...et il suffit d’un événement, d’une crise économique ..pour oublier toutes les décisions...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès