Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Les Sénatueurs d’abeilles

Les Sénatueurs d’abeilles

Un lien circule actuellement sur la toile à propos du vote par une majorité de sénateurs CONTRE l'interdiction totale des insecticides "néonicotinoïdes", dits "tueurs d'abeilles" .

Je ne discuterais pas du bien-fondé supposé de l'utilisation de ces produits sur l'agriculture, je ne m'en sens pas la compétence. Toutefois, j'ai pu constater la valeur de la pratique et de l'expérience lorsqu'il s'est agi, dans les années 70, de dénoncer le traitement au mercure des semences de blé, qui occasionnait des ravages sur la faune et la flore de nos campagnes. Je pratiquais alors passionnément la chasse, et j'étais donc directement impacté par la disparition rapide des "volailles" sauvages indigènes.

En effet, l'existence du gibier est la raison de vivre du chasseur ; la disparition du gibier implique la disparition du chasseur. En ce sens, les chasseurs ont été, à cette époque, les témoins et révélateurs de cette pollution chimique des semences et de ses effets dangereux.

Il en est de même aujourd'hui avec la disparition des abeilles et celle qui devrait suivre, c'est-à-dire celle des apiculteurs.

Mais les conséquences, ici, sont d'une toute autre échelle ; la raréfaction des abeilles va entraîner une baisse sensible de la pollinisation et de la fructification des arbres.

Je ne connais pas les motivations du vote des sénateurs contre cette loi, ni de celles, plus énigmatiques des abstentionnistes....certains parlent de lobbies...je n'ose pas y souscrire. Enfin, il y a un bon moyen pour neutraliser l'influence de ces derniers, c'est d'instaurer le vote à bulletin secret dans les 2 assemblées (je ne cesse de le crier à qui veut entendre).

Le lien ci-dessous nous informe du vote de chacun des 348 sénateurs. Vous avez la possibilité de leur demander des comptes ; un mails est associé à chaque photo de sénateur ; ne vous en privez pas ; à défaut d'être absolument indispensables, cette chambre sera ainsi votre exutoire

http://reponses.agirpourlenvironnement.org/neonicotinoides-senateurs/


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 17 mai 13:41

    Veautez mes amis, veautez smiley


    • sls0 sls0 17 mai 19:16

      Ben alors, ils ont des potes et des faux frais les sénateurs.
      Monsanto va bien nous sortir des plantes qui se passent de pollinisateurs et pour spéculer on emploie des dollars pas des abeilles.


      • aimable 17 mai 19:57

        @sls0
        monsanto a toujours arrosé les vieilles plantes ( et pas que ) que sont sont les sénateurs , il y a longtemps qu’ils sont sec et ne produisent plus rien , alors vous pensez bien que la pollinisation ne les concernent plus mais ils s’accrochent a leurs fauteuils, tant que les feuilles tombent ils ramassent


      • Daniel Roux Daniel Roux 17 mai 20:27

        Les lobbies ? Sont ce ces groupes de pression qui invitent les parlementaires au restaurant et leurs écrivent leurs amendements ?

        Comment croire cela possible ?

        http://www.liberation.fr/futurs/2003/09/25/chimie-blair-chirac-et-schroder-en-zorros_446041


        • Fergus Fergus 18 mai 09:32

          Bonjour, Vesjem

          Bravo pour ce zoom sur la duplicité de ces sénateurs qui prêtent une oreille complaisante aux lobbies chimiques.

          Et merci de permettre un accès au vote de chacun de ces prétendus défenseurs des territoires qui, tels Ponce Pilate, se lavent les mains des risques de disparition des abeilles et, comme vous l’avez souligné, des graves problèmes de pollinisation à venir. 


          • Kelimp 18 mai 11:36

            Évidemment que les sénateurs sont manipulés consciemment ou non par les lobbies de la chimie et par celui de la chasse, d’ailleurs.
            Ils passent leur temps au resto avec eux.

            Donc, d’accord avec le sujet de cet article, sauf ...cette phrase : "En effet, l’existence du gibier est la raison de vivre du chasseur ; la disparition du gibier implique la disparition du chasseur."
            Pour moi, c’est plutôt : La disparition des chasseurs impliquerait la renaissance de la faune.
            Car, sous couvert de gestion, c’est bien à la disparition de la faune sauvage commune à laquelle on a assisté tristement ces 50 dernières années. Où sont les faisans, les perdrix, les grives, ... que l’on voyait par milliers autrefois. Remplacés par des lâchers de gibiers, animaux incapables ni de s’adapter ni de de se défendre.
            Et je n’évoquerai pas les formes de chasse innommables (piégeage, vénerie sous terre, chasse à courre) encore couramment pratiquées et soutenue par des élus à la botte de la FFC, ni l’ONCFS noyautée par les chasseurs au point d’avoir refusé son intégration dans l’AFB créée par la loi biodiversité.

            Désolé de m’être étendu ainsi sur ce qui n’est pas le fond de votre article, mais je ne peux jamais rester insensible au rôle de la chasse dans la préservation de la biodiversité.


            • vesjem vesjem 18 mai 12:48

              @Kelimp
              3 millions de chasseurs en 1970
              900 000 aujourd’hui
              on ne peut être que contre les chasses imbéciles, mais le problème est également vrai pour la pêche où l’on voit une diminution sensible de quelques espèces (bars notamment), due pour l’essentiel à un prélèvement trop important des professionnels (aidés par des moyens techniques de plus en plus performants) ;
              Le prélèvement de poisson par la pêche de loisir est microscopique comparé à celui de la pêche professionnelle. De même que les pesticides causent infiniment plus de dégâts dans la population animale sauvage que les chasseurs ; d’où la diminution importante du nombre de ces derniers ;
              Quant à l’activité qu’est la chasse (ou la pêche de loisir), c’est un critère personnel, qu’un non chasseur ne peut comprendre.  


            • sirocco sirocco 18 mai 12:39

              Excellente idée que de nous proposer la liste des parlementaires qui ont voté contre l’interdiction de ce produit tueur d’insectes.

              .

              Comme ça, au moins, on saura pour qui il ne faut surtout plus voter.

              .

              Il faut absolument faire de même pour tous les lois qui sont votées à l’encontre de la volonté majoritaire du peuple, notamment la loi « travail » à laquelle 70 % des gens sont opposés : on doit savoir quels sont les élus qui ont trahi leurs électeurs en votant cette loi et qui ne doivent donc plus être réélus. Il faut aussi trouver le moyen de diffuser largement cette liste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès