Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Les tribulations du bioéthanol... en Allemagne

Les tribulations du bioéthanol... en Allemagne

L’Allemagne, très en pointe dans l’utilisation de biocarburants et en particulier d’éthanol en mélange dans son essence, vient de faire brutalement machine arrière en supprimant le passage au carburant dit E10, de l’essence à 10 % d’éthanol, prévu pour 2009.

Pas pour la raison que la production agricole d’éthanol contribue à la crise alimentaire, mais plus prosaïquement parce qu’une partie importante du parc de voitures allemand ne tolère pas ce carburant. Le ministre de l’Environnement, Sigmar Gabriel, l’affirme, c’est la faute aux voitures importées qui le supporte plus mal que les voitures allemandes. Et, en plus, "on" l’aurait prévenu trop tard. La Fédération des constructeurs allemands en profite pour promouvoir le "acheter allemand". Un affaire mal gérée néanmoins, Monsieur le ministre.

Exit donc le E10 en Allemagne et vraisemblablement en Autriche également. On s’en tiendra donc au E7 en essence et au B7 en biodiesel. Il va falloir par contre compenser par d’autres mesures car il n’est pas question de ne pas respecter l’objectif européen. Il faudra donc faire des efforts dans d’autres domaines, la production d’électricité où la part d’électricité produite à partir d’énergies renouvelables devra ainsi passer de 27,5 % à 30 % et la consommation des voitures qui devra permettre de passer finalement à des émissions maximales de CO2 en baisse de 130 à 120 grammes au kilomètre pour 2012. Une performance que les constructeurs pensaient inatteignable dans le temps imparti, il y a seulement quelques mois...

Si l’on fait référence au rapport de la DGMP que je commentais hier, il n’y a pas de raison qu’il soit plus facile en Allemagne de respecter les engagements européens qu’en France. Surtout en maintenant la décision de démanteler les centrales nucléaires qui est un facteur aggravant considérable dans ce pays. Bonne chance à M. Gabriel pour y parvenir.

A suivre donc.

NB : En France, pas de changement, on passera au E7/NB7 en 2010 a dit Nicolas.


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • OrphelinPolitique 29 avril 2008 01:55

    Il est temps de comprendre qu’avec le pic pétrolier, la civilisation de la voiture individuelle, c’est finit. Il n’y aura tout simplement pas assez de pétrole (ou de bio-carburant, ou d’électricité - l’hydrogène n’est qu’une manière de stocker l’énergie produite grâce à l’électricité) pour tous le monde.

     


    • 30 avril 2008 18:46

      pendant ce temps au Brésil le sans plomb classique pur n’existe plus, il est coupé avec 25% d’ethanol (on peut l’appeler E25).

      Evidement toutes les voitures supportent le E25 depuis fort longtemps.

       


      • brieli67 1er mai 2008 00:44

        QUELQUES POINTS

        d’abord la filière betterave est stoppée net d’où plus d’alcool "végétal"

        de tous ces triturages bioétnanol bioester....c’est pour contrôler les flux de la production consommation et pour lever de l’impôt.

        oui toutes les voitures diesel tournent dès qu’il fait plus de 5° a l’huile de salade de chez Aldi à l’huile de friture filtrée.... on achète en Pologne en Hongrie en Autriche............ bonne odeur de frite au lac Balaton ;

         

        Le gouvernement précédant vert-rose a investit énormément dans les énergies "nouvelles" le Bio le social altenatif..... et visiblement la CDU de ce gouvernement Merkel n’enlêve Rien à ces programmes généreux.

         

        Au point que les "Réalos" pragmatiques des Verts se sont prononcés pour un partenariat avec les "conservateurs" à l’avenir aux prochaines consultations des états fédéraux.

        Le ministre SPD Gabriel.... dans la lignée de Schroeder Blair........ est la risée de tout le monde. C’est le Hardy de la coalition. un gros bébé naïf......

         

         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès