Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Lyon : le préfet décrète l’interdiction des tunnels pour les poids (...)

Lyon : le préfet décrète l’interdiction des tunnels pour les poids lourds et le contournement par la rocade Est

Le préfet de la région Rhône-Alpes Jacques Gérault vient de décider de reporter le trafic de camions sur la rocade Est de Lyon. Au total, ce sont environ 2 400 poids lourds supplémentaires (pour un trafic actuel de 15 000) qui chaque jour vont emprunter cette voie. Dans un communiqué, le préfet indique que « cette décision a été prise en concertation avec les élus concernés ».

Des mesures pour la sécurité dans les tunnels de l’agglomération lyonnaise.
Le Grand Lyon avait transmis en fin d’année dernière les comptes rendus d’études de sécurité relatifs aux tunnels du boulevard périphérique Nord de Lyon et de Fourvière accompagnés de l’avis d’un expert indépendant. Ces études montrant que des insuffisances existent par rapport aux référentiels établis à la suite de l’incendie du tunnel du Mont-Blanc, les mesures de sécurité viseront à limiter la présence des poids lourds, "dont l’incendie constitue le risque principal dans les tunnels", et d’imposer le respect de distances minimales entre véhicules pour réduire les conséquences éventuelles d’un tel incendie.
Voici la liste des mesures qui entreront en application dès le 15 février 2008 :
- interdiction des véhicules de plus de 3,5 m de hauteur sur le boulevard périphérique Nord de Lyon ;
- interdiction des poids lourds de plus de 7,5 t dans le tunnel sous Fourvière et sur l’axe A6/A7 entre Anse et Ternay à l’exception de ceux qui assurent une desserte locale dans l’agglomération de Lyon ;
- obligation de respecter des distances minimales entre véhicules de 50 m dans le périphérique Nord et de 40 m dans le tunnel sous Fourvière même en cas de ralentissement de la circulation ;
- abaissement des limitations de vitesse sur la rocade Est : 90 km/h pour les VL entre la descente de Sermenaz et le boulevard Urbain Sud, 70 km/h pour les PL de plus de 12 t.

Nouvelles limitations de vitesse

"Afin de limiter l’impact pour les populations riveraines et d’améliorer la sécurité, un abaissement des limitations de vitesse sur la rocade Est interviendra simultanément", indique la préfecture.

Ces mesures dureront pendant toute la période de préparation et de réalisation des travaux de mise aux normes de ces ouvrages, soit une échéance de 5 à 10 ans.

Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 15 janvier 2008 09:32

    Voila enfin une très bonne décision politique d’empêcher des camions venir polluer une grande ville.

    Il faut obliger les transporteurs à utiliser le ferroutage par des grosses taxes afin de lutter contre une concurrence qui consistent à utiliser de la main d’oeuvre bien souvent moins cheres (pays de l’est) dans des conditions de sécurité non garantie.

    Pourquoi devrions nous subir la pollution de ces sociétés de transports alors que le feroutage existe ?

     


    • Ledid 28 janvier 2008 18:02

      Oui, je suis routier . On tire sur les camions de jours en jours. On veut nous interdire le Tunnel de Fourvière ...pas de problème !

      Qui a parlé de pollution quand les PL passent par le Tunnel ?? La Rocade Est rallonge d’environ 15 kms un parcours PL soit 2400 PL X 15 kms = 36 000 kms / jour. Pour moi, c’est plus de pollution, plus de gazole aussi, et plus de temps dans le camion etc ...donc plus de risques car plus de kms sur une rocade malheureusement déjà saturée !! ET on me parle de pollution et de sécurité ????? J’ai du mal à comprendre ... !

      Le ferroutage ? C’est merveilleux ...sauf que....seulement il faut comprendre et connaitre le transport tout d’abord.

      Tout à fait d’accord pour tout les camions qui transitent en France...si la SNCF mets le paquet et là gros problème...que je connais bien car j’ai travaillé en container maritime + wagons ...et là GROS SOUCIS...nombreuses heures d’attentes chaques jours simplement pour faire Lyon/Annecy par exemple.

      De plus ,il faut savoir que près de 80% des camions sont en régional en France c-a-dire qu’ils "tournent" sur environ 150 kms autour de leurs points de départ. Avec plusieurs clients, particuliers,entreprise,en ville,en campagne....la SNCF ne peut rien pour eux !! Les chauffeurs sont de plus en plus formés, sont aussi père de famille, ils sont pas sur les routes pour embêtés les automobilistes mais surtout à leurs services...enfin tout ceci encore une fois pose de nouvelles contraintes aux conducteurs (un secteurs qui recrutent massivement car pénurie de conducteurs ...ah bon ??)


    • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 15 janvier 2008 11:39

      - interdiction des poids lourds de plus de 7,5 t dans le tunnel sous Fourvière et sur l’axe A6/A7 entre Anse et Ternay à l’exception de ceux qui assurent une desserte locale dans l’agglomération de Lyon ;

      - obligation de respecter des distances minimales entre véhicules de 50 m dans le périphérique Nord et de 40 m dans le tunnel sous Fourvière même en cas de ralentissement de la circulation ;

      Il compte faire comment le préfet pour empêcher les camions de plus de 7,5t de prendre l’A6 par Fourvière, il compte mettre un barrage pour bloquer tout les camions ?

      Pour la distance de sécurité, il compte la mesurer comment ? Avec une caméra ? Un camion qui laisse 40m de sécurité avec la voiture qui le précède, ce fait doubler par une voiture, celle-ci ce rabat 5m devant lui, il passe à ce moment là devant la caméra -> non respect de la distance de sécurité -> amende ! Ce n’est pas le tunnel du mont blanc avec qu’une voie de circulation.

      Mais est-ce que le préfet à demander leurs avis aux communes qui vont se récupérer un surplus de passage de camions ? Bien sur que non, les camions, c’est comme les incinérateurs, cela nous dérange quand c’est chez nous, quand c’est chez les autres on s’en fout.


      • HELIOS HELIOS 15 janvier 2008 16:41

        Par contre pour les limitations de vitesses, gageons que s’il n’y a pas de radar dans le coin ils vont fleurir rapidement.

        C’est sur, que maintenant qu’on attrape moins de monde, il faut trouver un truc pour continuer à financer. : baissons encore la limite il y a des couillons qui vont se faire attraper. et s’il n’y en a pas assez, baissons encore a 70, voire 50... ce sera plus sur et ça va rapporter !

        Remarquez, c’est parfait, quand on ne roulera plus du tout, les verts seront content tout le monde travaillera a coté de chez lui et les commerçants de quartier seront heureux. Il n’y aura plus d’accident mortel, plus de pollution... un monde parfait car ainsi je ne verrai la belle mère qu’une petite fois pas an puisque faire les 90 km qui nous separent lui sera devenu impossible.

        Les seuls qui feront la gueule, ce sont ceux qui dependent des déplacements, comme les restaus, les auberges, les parcs d’activités etc... faut ce qu’il faut, hein... HEUREUX, nous seront.


      • vieuxcon vieuxcon 16 janvier 2008 00:03

        Merci pour l’info.

        voilà une mesure de bon sens. Je m’étais déjà étonné de la circulation anarchique des poids lourds dans le tunnel de fourvière. Ce tunnel ne respecte aucune norme. c’est un piège qui pourrait rapidement virer au cauchemard, surtout aux heures de pointe. Immaginons un petit acrrochage, mais dans lequel un des véhicules prenne feu. Comment évacuer toutes les personnes présentes dans le tunnel ? où sont les sorties de secours ? repérées comment, aérées comment ?

        Comment les services de secours parviennent-ils sur les lieux. Où serait organisé un hôpital avancé ?

        il suffit de se poser ces questions pour reconnaitre que ces mesures ne sont qu’un pis allé. Quant à la vitesse, le périphérique Nantais est limité sur son integralité à 90 maxi (parfois moins) même pas pour des raisons de sécurité, mais pour le confort des riverains.


        • mistouille 4 février 2008 19:27

          Je suis routier également. C’est extremement difficile de faire comprendre aux gens que le ferroutage ne sera jamais adapté pour apporter les marchandises sur le pas de leur porte.

          Même si on rehaussait tous les tunnels sncf pour faire passer les containers et les tautliner, comment acheminer le fret avec autant de souplesse que le transport routier ?

          Il faut faire de la pédagogie afin que les conducteurs et les entreprises optimisent la conduite économique et la logistique qui est bien souvent absurde.


          • Didier 17 mars 2008 12:15

            Bonjour. On veut plus de camions dans les centre-villes ? Tant mieux... J’ai toujours dit qu’il fallait priviligier la grande distribution, maousse, avec petits trains collectifs pour circuler entre les km de rayons ! Tu veux t’arrêter pour un achat coup de coeur au rayon charcuterie sous vide, tu tires le signal et tu as 3,5 secondes pour attraper le produit convoité ; pareil aux couches culottes, etc. La gare se nomme "péage" comme il se doit. T’emballes tous tes achats du mois dans la twingo et tu files dare-dare rejoindre ton deux pièces-cuisine où t’attend ta famille à 30 km de là (un seul tour à la grande distribution par mois pour réduire la pollution). Faudra rien oublier à chaque tour parce-que l’épicier du coin aura disparu depuis belle lurette de la circulation vu que celle-ci aura été interdite aux poids lourds dans les agglomérations.

            Je vous laisse imaginer la suite...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

LYonenFrance


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès