Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Main verte pour tomates rouges

Main verte pour tomates rouges

La main verte, c’est ce que le jardinier qui sommeille peut-être au fond de chacun de nous, souhaite avoir, et au-delà de cette notion à l’aspect quelque peu magique, il reste toutefois des méthodes à la portée de tous pour s’assurer de jolis résultats.

On le sait, l’hiver a été long, le printemps humide, et l’été ne se porte pas bien pour l’instant, ce qui va poser un gros problème aux amoureux de la tomate.

En effet ce fruit n’aime pas trop l’humidité, du moins sur ces feuilles, et celle-ci va provoquer l’apparition de champignons, dont le fameux mildiou, qui va condamner fatalement toute production.

Ce champignon, aimablement appelé « phytophtora infestans  » est une calamité pour les tomates, ainsi que pour les pommes de terre, et il se développe lorsque l’écart de température entre le jour et la nuit atteint un certain niveau, dans un milieu humide persistant.

Au-delà de la technique connue qui consiste à l’aspersion de la plante avec la « bouillie bordelaise  », laquelle, même si elle est tolérée en culture bio, (lien ) pose tout de même le problème du sulfate de cuivre, qui n’est pas anodin. lien

Heureusement d’autres alternatives existent.

On connaissait le « purin d’ortie  » qui n’est pas dénué d’efficacité, mais qui est surtout stimulant de la croissance des tomates, et répulsif face aux pucerons, et acariens (lien) mais il y a mieux !

Le bicarbonate de soude, voila la solution.

Après avoir mélangé 2,5 gr de bicarbonate de soude, (une cuiller à café) dans 1 litre d’eau, auquel est ajouté une cuillérée à café de savon liquide biodégradable, on pulvérise le résultat sur les plants, ce qui entraine la disparition du champignon si préoccupant. lien

Afin de mieux assurer la pérennité du produit vaporisé, qui résiste mal au ruissellement en cas de pluies abondantes, on peut ajouter au mélange de l’huile de neem, un produit phytosanitaire naturel originaire de l’Inde.

Cette huile « miracle » se trouve entre autres sur ce lien

Il y a pourtant une difficulté : l’huile de neem a été interdite par la commission européenne, car elle contient de l’azadirachtine, principe actif de cette huile, mais comme il s’agit de pulvérisation à des doses infimes, le risque parait mal mesuré, d’autant que pour les oiseaux, mammifères, abeilles, et plantes, l’AESA (autorité européenne de sécurité des aliments) assure que ce risque est faible. lien

On peut toutefois remplacer cette huile par celle de l’olive, qui risque d’être moins efficace.

Mais lutter contre le mildiou est possible par d’autres pistes.

On peut utilement préparer une décoction de prêle des champs, la prêle des marais serait moins efficace, (deux poignées de cette plante à faire frémir dans un litre d’eau pendant 10 minutes) puis laisser refroidir, filtrer, avant pulvérisation.

D’autres proposent de faire bouillir 1 kg de prêle fraiche dans 4 litres d’eau pendant ½ heure qu’on laisse reposer un jour ou deux, et qui se conserve 15 jours. lien

La décoction se trouve aussi chez quelques commerçants. lien

Ne faisons pas l’impasse avec la sauge : cette plante dont les propriétés antifongiques sont connues est efficace si on prend la précaution d’en faire une infusion : 200 gr de feuilles pour 10 litres d’eau, à pulvériser sur les plantes malades dès que la solution est froide.

On peut aussi explorer la piste des huiles essentielles : 20 gouttes d’huile essentielle de romarin à cinéole, pour 5 litres d’eau savonneuse, pour permettre la dilution. lien

D’autres huiles essentielles peuvent être utilisées, celle de l’Origan, de la Tanaisie, et du Serpolet, par exemple. lien

Pour permettre la dilution de ses huiles dans l’eau, il est conseillé de verser un peu de poudre d’argile fine dans votre pulvérisateur, ou de savon noir liquide.

Il reste une dernière solution.

On sait que l’ail et l’oignon sont des fongicides puissants. Pour cela il suffit de mettre dans 10 litres d’eau, 800 grammes d’oignon et 100 gr d’ail finement haché qui vont macérer une journée avant de pulvériser le résultat sur les plantes menacées. lien

Une méthode plus aléatoire consiste à percer le pied de la tomate par un bout de fil de cuivre, mais l’explication scientifique de l’efficacité de ce procédé reste à être prouvée. lien

Une autre piste est à explorer, celui du choix de la variété de tomates, car en effet, certaines variétés résistent mieux au mildiou que d’autres.

C’est le cas, comme j’ai pu le remarquer, des tomates cerises, mais aussi, s’il faut en croire Bernard Bureau, producteur de plants potagers, celui de la Ferline, de la Maestria, une tomate greffée, de la Yellow Pearshaped, appelée aussi poirette jaune, de la Red Pear, (poirette rouge) de la Prune Noire, de la Roma, et de la Rose de Berne. lien

Au-delà de ces problèmes de champignons, et de pluies incessantes, le jardinier respectueux de la qualité de son sol devrait utiliser la grelinette, outil imaginé par un de mes amis savoyard qui lui a donné son nom, Olivier Grelin. lien

Elle permet grâce à ses fourches, d’extraire les herbes indésirables, sans pour autant enfouir la partie fertile, contrairement à ce font les bêches habituelles.

Elle protège aussi le dos du jardinier qui n’est pas obligé de se casser en deux, ou de faire des efforts dommageables pour ses reins. lien

C’est aussi l’occasion de rappeler le BRF (bois raméal fragmenté) technique qui permet d’enrichir naturellement et rapidement le sol, et surtout de produire sans quasi arroser (lien)…mais par les temps qui courent, la question ne se pose pas pour l’instant...

Par contre, sur le chapitre des champignons, n’attendez pas l’automne pour en ramasser, les chanterelles seront abondantes…mais aussi les bolets, ce qu’ignorent de nombreux mycophages.

Comme dit mon vieil ami africain : «  une femme sans mari, c’est un champ sans pluie ».

l’image illustrant l’article vient de « 2.bp.blogspot.com »

merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

BRF, trois lettres qui vont révolutionner l’agriculture

Le ver de terre, futur sauveur de l’humanité

Le jardin extraordinaire

L’amarante plante espiègle

L’huile de l’arbre

Du round up aux OGM

A table avec les sauvages


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • dominique 13 juin 2013 09:39

    Ah Olivier tu vas encore te mettre les producteurs defongicides et autres produits chimique sur le dos. smiley

    Mais tu as bien raison, il n’y a pas de meilleures tomates et légumes que ceux qui sont « élevés » avec amour et produits naturels. Les Anciens connaissaient toutes ces recettes mais a notre époque il faut que tout soit « High Tech » pour le bien etre de quelques uns. Sur qu’avaec les produits de ces multi-nationales les légumes sont tous beaux et lisses, mais pour ma part je préfère manger un légume qui est peut-etre moins beau, moins calibré mais ou moins je ne m’empoisonne pas...


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2013 11:36

      dominique

      tu va voir le nombre de cancéreux qu’on va sauver !
      on est donc gagnant gagnant...
      une terre plus propre, des humains en meilleure santé...et monsanto n’a qu’a se recycler dans le bio...
       smiley

    • gaijin gaijin 13 juin 2013 09:40

      cré vin mil diou enfin un article avec des infos utiles ....


      • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2013 11:37
        gaijin...
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2013 11:39

        morvandiau

        oui, les limaces...vaste problème !
        la biere, j’ai essayé...une fois qu’elles ont bu...elles passent
        la cendre autour des pieds...oui, mais, dès qu’il pleut, c’est foutu
        je ne vois qu’une solution : adopter un hérisson.
         smiley
        pour la grelinette, je confirme...ça va faire plus de 20 ans que je m’en sers
        génial outil.

      • joletaxi 13 juin 2013 12:17

        Bonjour Mr. le Mage jardinier,digne successeur de Vermot & cie

        salut les enclumes

        les limaces, mais c’est d’une simplicité biblique.

        passer en boucle une des chansons que nous prodigue gracieusement le Mage chanteur bateleur.
        attention, veuillez à préserver les oreilles des têtes blondes, des accidents ont été signalés.
        se protéger soi-même par le port d’un casque adéquat.
        Cette méthode particulièrement cruelle a été fortement critiquée, avec raison, mais il s’agit d’une ADM à utiliser en dernier ressort.

        bien entendu, vous alimenterez votre chaîne hifi avec des panneaux solaires.
        (les limaces aiment la pluie,mais ne commençons pas une polémique sur l’utilité des PV, le problème des limaces est bien plus crucial)


      • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2013 13:16

        mon pauvre jo

        vous ne vous étiez pas préparé à ce soleil torride.
        combien de fois vous ais-je conseillé l’usage de la casquette ? du chapeau ?
        mais vous n’en faites qu’à votre tête... et voila le résultat.
        vous pouvez être fier de vous.
         smiley

      • marco1960 13 juin 2013 14:54

        Et bien oui le voilà cet article !, j’observais rapidement depuis lundi les 4 articles en haut de page parmi lesquels celui-ci ne figure pas !!! j’allais presque le rater

        Et c’eut été dommage car c’est la prise d’un bon bol d’air pur en apprenant un tas de choses à propos de la terre, que l’on oublie peu à peu avec les cultures hors sol, les terreaux artificiels à irrigation....(ça me fait penser à TRICATEL...)
        Je m’imaginais ’’pas trop mauvais’’ avec mes 3 petits M2 de jardin potager, mais après cette lecture, je m’en vais oublier mes façons de faire et retenir bon nombre de vos conseils.
        Merci, c’était bien sympa, j’ai vu que votre enclume était de retour, ce garçon ne réagit pas pour défendre des idées, il ne se réveille que pour VOS articles !!! y a t-il un vieux dossier ?, je ne sais pas mais ça ressemble à de l’ANTICABANELISME. J’apprécie ce site à bien des égards mais le déteste en revanche pour son manque de police pour éjecter les intervenants qui n’ont rien à exprimer sinon leur mépris et de façon systématique, c’est saoulant.
        D’ailleurs vous lui conseillez plus haut de se protéger la tête mais le conseil restera vain car uniquement valable quand il y a quelque chose à protéger...



      • marco1960 13 juin 2013 16:10

        Hoooo Saluuut Ô JO !!!! Notre JO à nous, les enclumes. Notre maître marteau incontesté !!!


        Même si vous avez encore une fois été désagréable avec l’auteur de cet article, le contenu a du cependant retenir votre attention, notamment en ce qui concerne le mildiou qui, indiscutablement produit un effet détonnant en fusionnant avec la TétraHydroCannabinol. Suivez les conseils d’Olivier, la bouillie bordelaise est efficace sur toutes les plantes, toutes !!!
        Juste entre nous, c’est quoi le contentieux avec Olivier CABANEL ? Ceci dit, je pense que c’est de l’amour car à l’inverse, vous seriez indifférent à ce monsieur...Dites nous, ça nous aiderait à comprendre vos interventions sanglantes à son égard et nous pourrions peut être trouver une solution pour que vos duels se déroulent en privé. 
        Salutations Maîîîîître !

         

      • gaijin gaijin 13 juin 2013 16:13

        «  manque de police pour éjecter les intervenants  »
        il y a suffisamment d’espaces ou la police de la pensée sévit non ?
        la liberté comporte parfois quelques inconvénients ......


      • marco1960 13 juin 2013 16:31

        gaijin,


        Bien évidemment, je m’entends quand je parle de ’’police’’, j’utiliserai alors le terme ’’modérateur’’, ce que j’imaginais que vous auriez compris....
        Et quand vous évoquez dans votre commentaire le « droit d’expression », il ne me semble pas que les propos dont je fais référence relève bien de cette revendication !!! Ce ne sont que des attaques gratuites et totalement dépourvues de sens, mêlés de terme injurieux et méprisants, donc SANS AUCUN INTERET ICI ! AGORAVOX n’est pas un RING, c’est un support d’échange d’idées


      • tf1Goupie 13 juin 2013 19:05

        Et pour Joletaxi vous avez un remède ?
        Parce que ce fléau attaque les articles tout comme les limaces attaquent les tomates.

        Et je crois que la bière ne marche pas : ça attire les Joletaxis.

        Blague mise à part : on m’a parlé des coquilles d’oeufs pour les limaces (mais j’ai pas essayé)


      • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2013 19:19

        tf1groupie

        pour jo, il n’y a pas de solution.
        faut faire avec, et prendre ça philosophiquement, se résigner...
        pour les limaces, les coquilles d’oeuf mises en poudre, ça ne marche qu’un temps, tout comme avec la cendre...à la première pluie, tout est balayé.
        j’ajouterais à mon conseil « hérisson », celui du crapaud...gros mangeur de limaces.
         smiley

      • gaijin gaijin 13 juin 2013 21:23

        j’avais bien compris
        mais je n’en pense pas moins


      • LE CHAT LE CHAT 13 juin 2013 10:25

        salut Olivier ,
        le purin d’orties , c’est super ! rien que du bio !

        j’aime bien me pencher sur mes pieds de tomates chaque soir , c’est appaisant après une journée de boulot !
        ce que je redoute le plus maintenant , c’est le mistral ....


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2013 11:40

          salut le Chat

          oui, faut bien les arrimer...ou alors, et ce n’est pas plus mal, les laisser se développer sur le sol, sur un lit de foin...
           smiley

        • BOBW BOBW 13 juin 2013 12:56

          Je vais faire un essai avec de la paille que j’ai ramené pour mes gallinettes.


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2013 13:10

          essaye et tiens nous au courant...

           smiley
          et bises aux galinettes

        • TSS 13 juin 2013 20:13

          salut le Chat

          oui, faut bien les arrimer...ou alors, et ce n’est pas plus mal, les laisser se développer sur le sol, sur un lit de foin...

          En Amerique ,origine de la tomate,ils ne mettent pas de tuteurs,elles courent sur le sol !!

          personnellement, je plante avec une poignée d’ortie au pied et un fil de cuivre dans le pied.

          Par ailleurs j’ai 2 herissons dans mon jardin, je les bichonne !


        • subliminette subliminette 13 juin 2013 12:00

          Salut Olivier,

          J’ai un autre truc pour les tomates : avant plantation enfouir de la cendre de bois et des feuilles d’ortie au pied. Engrais naturel garanti.

          Concernant les champignons j’ai entendu parler d’un truc : une culture possible sur botte de paille humide sous serre. Sais-tu quelque chose à ce sujet ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2013 13:12

            subliminette

            la culture des champignons ?
            tout un programme.
            j’ai quelques ouvrages la dessus, et des l’automne arrivé, je ne manquerais pas de proposer un article compilant ce que j’ai appris.
             smiley
            il y a une grande quantité d’espèces de champignons que l’on peut cultiver, mais, petit conseil, ne pas acheter ce que l’on trouve en grandes surfaces.
            ils subissent des traitements chimiques discutables.
             smiley

          • spartacus spartacus 13 juin 2013 13:12

            Personne n’a rien contre la cloque du pêcher par hasard ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2013 13:14

              spartacus...

              « pécher » peut effectivement provoquer la cloque.
              je préconise l’usage du préservatif.
               smiley

            • cevennevive cevennevive 13 juin 2013 15:28

              Bonjour à tous,


              Spartacus, pour la cloque, lorsque vous mangez des oeufs au plat ou en omelette, gardez les coquilles que vous enfilerez comme des perles et que vous attacherez dans les branches de l’arbre. Les feuilles ayant la cloque sont condamnées et il vous faut les ôter, mais de nouvelles feuilles saines vont pousser, bien vertes et sans cloque.

              Cordialement.

            • cevennevive cevennevive 13 juin 2013 15:32

              Olivier !!! Rhôôôô...


              C’est pour faire rougir les tomates que vous leur racontez cela ?

            • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2013 16:06

              cevennevive

              c’est effectivement le but recherché.
              ceci dit, il faut tomber sur des tomates timides...
               smiley

            • brieli67 14 juin 2013 00:03

              vous aurez plus de tomates plus gouteuses en les cueillant vertes ,pas encore mùres !!!

              le plant a autre chose à faire que de réanimer ce cadavre en fin de cycle 


              soit dans papier journal ou Kraft au soleil pour des sauces odeur tomates séchées
              mieux dans une boite plastic fermée en compagnie de bananes pommes poires ;; ; d’éthylène ;


              D"ailleurs connaissez vous la confiture de tomates vertes  ?? un klassik


              je plante spécialement pour cet usage confiture 

            • Parrison Parrison 13 juin 2013 14:58

              et contre la poudre blanche qui recouvre les rosiers... vous me conseillez quoi M. Cabanel... ? 


              attention ils sont sur un balcon et au milieu de buis en super forme, donc un truc ciblé...

              Merci...

              • cevennevive cevennevive 13 juin 2013 15:36

                Parisson, du soufre, du soufre en poudre.


                Mettre un peu de soufre dans une boîte à talquer et saupoudrer délicatement. Bien sûr, après cela, les feuilles du rosier sont encore plus laides. Mais au bout de quelques jours, vous les brosserez délicatement avec un petit pinceau et il n’y paraîtra plus.

              • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2013 16:05

                Parrison

                je ne suis pas un expert !
                j’ai cherché pour vous sur internet.
                il est probable que ce soit la chlorose...
                il faut donc enrichir le sol avec un apport de compost, voire de fumier
                allez voir sur ce lien qui semble assez complet
                 smiley

              • brieli67 13 juin 2013 22:03

                notre artiste des Cévennes


                pour tes cloques de pêcher et autres tavelures


                la Maladie du Blanc 
                c’est l’oidium
                que vous allez lire aussi tôt 

                l’eau de Javel diluée _ très efficace. edt licarbonate !!

              • Parrison Parrison 13 juin 2013 22:30

                Oh j’arrive bien tard.... mais merci pour les infos...


                L’eau de javel diluée oui, je l’ai expérimentée mais j’avais assez peur de tout faire mourir... et le bicarbonate, je ne connaissais pas, je vais essayer, je suppose dilué et aspergé sur la plante...

                Je note le soufre saupoudré... 

                Merci encore...

                Bonne soirée..


              • brieli67 13 juin 2013 23:24

                BEN NON !


                Sublimer le S.......... ; ’(état solide vers état gazeux)

                « poudrer le sol.... » dès potron-minet 
                et attendre une matinée ensoleillée

              • Parrison Parrison 14 juin 2013 08:09

                OK soufre sublimé, je trouve ça en pépinière... ?


                Je sens que ça se corse cette histoire.. je le sens... !

              • wawa wawa 14 juin 2013 08:44

                Au pire tu peux l’acheter en pharmacie : même si il n,’en ont pas, ils peuvent le commzander pour le lendemain !


              • wawa wawa 13 juin 2013 16:28

                tiens le bica j’avais pas essayé ! çà coûte rien et au pire si çà fait pas du bien, çà fait pas de mal
                 pourquoi pas : les champignon n’aiment pas les milieux basique et je n’aime pas trop le cuivre non plus (pour les champi du sol) : c’est stupide de mettre du BRF (qui a besoin d’une attaque fongique pour etre dégradé) et de l’asperger de sulfate de cuivre

                Le coup des fil en cuivre planté dans la tige, çà ne marche pas, j’ai essayé

                Bien que vivant en milieu tropical d’altitude (d’où est originaire la tomate) je n’en ai pas récolté plus que quelques kilo, juste avant que la saison des pluies(chaude) arrive : aprés tout est bouffé par le mildiou.
                quand j’était dans les bas, c’était l’araignée rouge.

                A ce titre, les tomates arbuste et les coqueret du perou posent moins de problème, mais c’est un chouia moins bon.


                • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2013 16:42

                  wawa

                  pour le brf, je persiste et signe.
                  ce n’est pas stupide.
                  il ne s’agit pas des mêmes champignons !
                  ceux qui dégradent les branches broyées ne sont pas ceux qui attaquent les tomates.
                  d’ailleurs les premieres cultures sur BRF l’ont été pour les courgettes et les tomates, et ça a été un vrai succès.
                  l’article est sur ce lien


                • wawa wawa 14 juin 2013 08:41

                  on s’est mal compris :
                   j’utilise aussi le BRF,(j’utilise d’ailleurs un rabot electrique, décu par les broyeurs) je sais que ce ne sont pas les m^mes champi (basidomycète vs actinomycètes) mais tous les champi sont sensibles au ions cuivres, or il faut laisser ceux qui décomposent le BRF tranquille (si possible sans cuivre).

                  c’est pourquoi le bicarbonate mérite d’être essayé : ce qui tombe au sol est neutralisé par la masse de terre alors que du sulfate de cuivre reste du sulfate de cuivre

                  bref j’ai plussé votre article, ce qui arrive parfois


                • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2013 08:44

                  wawa

                  si vous m’avez bien lu, je ne conseille pas le cuivre ! même si la bouillie bordelaise est tolérée en bio...il n’y a donc pas d’incompatibilité a utiliser les autres solutions, en choisissant le BRF en complément pour nourrir les tomates.

                • wawa wawa 14 juin 2013 09:17

                  « c’est stupide de mettre du BRF (qui a besoin d’une attaque fongique pour etre dégradé) et de l’asperger de sulfate de cuivre »

                  ben vous voyez on est d’accord

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès