Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Mobilisation contre le Tour de France à Sarenne : plus de 7800 (...)

Mobilisation contre le Tour de France à Sarenne : plus de 7800 signatures

La protection de l’environnement n’est pas la préoccupation majeure des organisateurs du Tour de France. En 2009, suite à une étape, ce sont 20 tonnes de déchets (20 000 canettes, 30 000 bouteilles en plastique) qui ont été récoltées sur les pentes du Mont Ventoux ! En 2011, au Cap Fréhel, une arrivée a été jugée à proximité de landes uniques en Europe ; une spécialiste du domaine n’hésitait pas à parler d’hérésie ! En 2012, un sommet vosgien a été rasé et bétonné pour une étape … et en 2013, c’est à l’Oisans sauvage que va s’attaquer la « grande boucle » ! Ainsi, le 18 juillet prochain, les organisateurs du Tour de France projettent de faire passer leur épreuve par le Col de Sarenne. Ecologiquement, une fois de plus, ce serait une hérésie ! Explications.

Reliant l’Alpe d’Huez à la commune de Clavans, la route pastorale menant au Col de Sarenne passe par l’aire optimale d’adhésion du Parc National des Ecrins. Son cadre est sauvage : sur 16 km, on ne compte que deux modestes bâtiments (un refuge et une bergerie). Les paysages sont somptueux (vues sur les Glaciers de la Meije…). Le GR54 (Tour des Ecrins) longe la route pastorale, et s’y confond même sur plusieurs kilomètres. Fermée 8 mois sur 12, cette route est très peu fréquentée : en période de pointe, on n’y dénombre guère plus d'une voiture toutes les dix minutes. Compte tenu du caractère exceptionnel du site, il est à noter qu’un arrêté municipal y limite la vitesse à 20 km/h.

 

Des travaux pour quelques minutes de télé

Dès la fonte des neiges, pour l’accueil du Tour de France, la montagne sera « purgée », la petite route pastorale mise en chantier, « aménagée », « re-goudronnée » ! Compte tenu de l’étroitesse de la chaussée, de son état, des éboulements récurrents, de la sinuosité de la descente et de la raideur de la pente, l'ampleur des travaux sera importante. Autrement dit, un vaste espace sauvage sera impacté pour quelques minutes de télévision !

 

L’un des plus riches sites de France sur le plan botanique

La route est intégralement située dans la Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique du Massif des Grandes Rousses. Elle traverse la zone d’étude du rapport « Natura 2000 : Vallée du Ferrand – Plateau d’Emparis ». Pour le Conservatoire Botanique National Alpin, la « diversité floristique exceptionnelle [de la zone] permet de [la] classer parmi les plus riches régions de France sur le plan botanique. » Pour faire court, 758 espèces végétales ont été répertoriées ; 28 figurant au Livre Rouge des espèces menacées de la région ; 23 inscrites au Livre Rouge National. (1)

100 espèces animales protégées

De plus, « la diversité faunistique du site est remarquable. (…) L’excellent état de conservation de la plupart des habitats naturels (…) permettent le maintien d’espèces animales rares ». Sur la zone, on ne dénombre pas moins de… 100 espèces animales protégées au niveau national ! Certaines d’entre elles sont même « En Danger » d’extinction sur la Liste Rouge Européenne (le Bruant Ortolan, l’Azuré du Serpolet). Parmi les espèces vulnérables, on signalera la présence de Tétras lyre, de majestueux rapaces dont l’Aigle Royal et le Circaète Jean-le-Blanc ! (1)

 

Une zone humide protégée

Les derniers kilomètres d’ascension du Col de Sarenne bordent une zone humide qui fait l’objet d’un arrêté préfectoral de protection de biotope. Ce dernier atteste « qu’il y a lieu de réglementer les activités sur [le] périmètre de [la zone] afin d’assurer la préservation et la tranquillité de certains biotopes nécessaires à l’alimentation, la reproduction, au repos et à la survie de plusieurs espèces animales protégées ». (2) En ce lieu, les organisateurs du Tour de France attendent une foule importante qui, inévitablement, piétinera et altérera la zone protégée.

Un arrêté de protection de biotope postérieur à l’homologation du parcours ?

Il faut insister sur le fait que l’arrêté préfectoral (2) en question date du 8 octobre 2012, et qu’il est fort probable que le parcours de l’étape Gap – Alpe d’Huez ait été homologué sans tenir compte de cet arrêté préfectoral : le Dauphiné Libéré évoquait déjà le passage par Sarenne le 24 septembre 2012 ! (D)

 

Un site menacé par l’expansion des stations de ski

En 2006, dans leur lettre au Préfet de l’Isère, la FRAPNA, Mountain Wilderness et le Club Alpin Français demandaient de protéger cet espace : « le classement du site de la Vallée du Ferrand participerait à la préservation d’un ensemble exceptionnel, véritable pendant aux trois grands domaines skiables qui l’encerclent ». (3)

La station de l’Alpe d’Huez (plus de 900 canons à neige) lorgne sur Sarenne : la pression des financiers de l’or blanc est énorme. Ainsi, en 2006, des investisseurs ont cherché à construire une station de ski à Clavans (petit village de 114 habitants) reliée à l’Alpe d’Huez par le Col de Sarenne ! (4) Par ailleurs, en 2010, le journal Le Dauphiné Libéré expliquait que des enneigeurs souhaitaient s’installer tout le long de la piste qui fait « frontière » entre la station de l’Alpe d’Huez et l’espace sauvage de Sarenne. Ce journal expliquait que d’ici 10 ans, on verrait « bien probablement » des canons à neige jusqu’au Glacier de Sarenne (3300m) ! (5)

 

Une protestation qui prend de l’ampleur

Pour protester contre cette première atteinte d’un espace sauvage, pris en étau entre de gigantesques stations de ski, une pétition a été lancée (plus de 7800 signatures). (6) Une lettre ouverte a été adressée au Directeur du Tour de France. (7) Cette lettre a été ignorée ! Le 1er mars, c'est donc au Préfet de l'Isère qu'une lettre ouverte a été envoyée : le dossier est en cours d’étude. (8) Quant à l’association Mountain Wilderness, elle a saisi la Direction départementale des territoires. (9) Affaire à suivre !

 

La pétition :

Non au passage du Tour de France au Col de Sarenne

http://www.avaaz.org/fr/petition/Non_au_passage_du_Tour_de_France_2013_au_Col_de_Sarenne/

 

Sources : http://lebruitduvent.overblog.com/sources-d-un-article-propose-%C3%A0-la-publication


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • BOBW BOBW 11 mars 2013 09:52

     smiley C’est Honteux et misérable : « Le Fric et les médias d’abord » et trop peu de gens réagissent et s’indignent ??


    • Matthieu Stelvio Matthieu Stelvio 11 mars 2013 12:06

      Effectivement, peu de médias réagissent. De la même façon, ils sont peu nombreux à réagir à cette affaire : http://www.ulevante.fr/portivechju-le-dragage-du-port-aux-depens-de-la-sante-humaine/

      Et l’an dernier, ils ont été très peu nombreux à traiter cette affaire : http://www.lepays.fr/haute-saone/2011/10/18/les-travaux-de-la-discorde-a-la-planche-des-belles-filles


    • ZEN ZEN 11 mars 2013 10:27

      No panic les marmotes !
      Aprés la chute du Texan, les coureurs vont maintenant rouler à l’eau claire.
      Promis, juré ! smiley
      Ils se contenteront d’un chemin non asphalté, comme leurs ancêtres, qui montaient les cols pyrénéens caillouteux...sans barnum publicitaire.


      • Matthieu Stelvio Matthieu Stelvio 11 mars 2013 12:01

        « Dès la fonte des neiges, pour l’accueil du Tour de France, la montagne sera « purgée », la petite route pastorale mise en chantier, « aménagée », « re-goudronnée » ! Compte tenu de l’étroitesse de la chaussée, de son état, des éboulements récurrents, de la sinuosité de la descente et de la raideur de la pente, l’ampleur des travaux sera importante. Autrement dit, un vaste espace sauvage sera impacté pour quelques minutes de télévision ! »


      • 1984 11 mars 2013 17:49

        Ils faudrait plutôt faire tourner cette bande de camés dans une shoot room !


        • BOBW BOBW 11 mars 2013 20:51

          Ils détruiraient sans honte notre beau génépi ancestral ces « attilas »

          Aucun respect de notre belle nature française( Toute sa flore et sa faune) afin de se remplir les poches... Beurk ! ;-((


          • fcpgismo fcpgismo 12 mars 2013 08:13

            J’ adore le cyclisme et les cyclistes sont hyper beaux dans leurs tenues, cependant toute l’ attitude du monde cycliste est inacceptable et anti écologique c’ est une honte de laisser les déchets sur les routes. Il faut imposer un changement radical dans cette pratique du sport et interdire certaines situations inacceptables comme la recherche démente de la performance au détriment de la bonne santé.


            • Croa Croa 17 mars 2013 08:43

              En complément je conseille l’écoute de cette excellente émission de ’’Terre à terre’’ récemment duffusée sur la politique en montagne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès