Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Mort des palmiers... enfin des traitements (bios) efficaces (...)

Mort des palmiers... enfin des traitements (bios) efficaces !

Depuis une quinzaine d'années, dans la zone méditerranéenne du Sud de l'Europe, un papillon décime les palmiers, ainsi dans le département du Var, plusieurs milliers de palmiers sont atteints. Entre le golfe de Saint-Tropez et Saint-Aygulf sur certaines zones, près de 80 % de palmiers sont infectés. Pour Sainte-Maxime les prévisions de certains spécialistes s'élèvent à près de 70 % :source. Ce ravageur est un papillon, c'est-à-dire un insecte qui fait partie de la classe des lépidoptères . Ce papillon se nomme : Paysandisia archon et c'est sa larve qui cause la mort des palmiers.

L'an passé ( 2010 ), vers la mi-juillet, j'ai eu l'occasion de me rendre dans une propriété dans le Var qui est située dans un secteur compris entre Frèjus et Sainte-Maxime.

Dans cette propriété, j'ai constaté que deux palmiers « Phoenix des Canaries  » appelés aussi palmier d'Hyères * étaient « attaqués » par le papillon Paysandisia Archon.( Plus bas, pour illustrer cette « attaque », je place quelques photos que j'ai fais à l'époque. )

* Le phoenix canariensis est appelé palmier d'Hyères car il est le symbole de la ville de Hyères ( Var ) ; sur wikipédia vous avez pu remarquer que la ville d'Hyères est appelée la ville aux sept milles palmiers, d'autres sources : .

A noter qu'il existe un autre ravageur qui décime les palmiers : le Charançon Rouge (Rhynchophorus ferrugineus). En août 2008 sur Naturavox, notre ami le chat a fait un article sur ce ravageur : , « Palmiers en péril », dans les réponses, il y a eu celle de Marc Tauzin spécialiste du palmier à l'Inra de Montpellier : voir l'article.

( Je reprends le fil de mon article ) Je pense qu'il est bon de préciser qu'à cette époque que l'insecticide bio à base de nématode Sc n'était pas encore commercialisé, maintenant bonne nouvelle et tant mieux pour nos palmiers c'est chose faite, de plus cet insecticide est efficace contre les deux ravageurs que sont Paysandisia Archon et le le Charançon Rouge. (Rhynchophorus ferrugineus)

Paysandisia Archon,... le papillon « tueur » des palmier !

Ensemble nous allons découvrir son cycle biologique, et surtout les moyens qui existent pour s'en débarrasser.

Cycle biologique du papillon Paysandisia Archon !

Nous avons vu plus haut qu'un papillon appartient à la famille des lépidoptères, et comme tout papillon la vie Paysandisia Archon a un cycle biologique qui est composé de quatre stades distincts, œuf, chenille, ou larve , chrysalide et insecte adulte ou papillon. ( les 4 stades en photos :.)

Concernant Paysandisia Archon, l'INRA de Montpellier a élaboré 4 pages sur son cycle biologique, à savoir : l'oeuf, la larve, la chrysalide, le papillon.

C'est la larve du papillon qui cause la mort des palmiers !

Sur le web j'ai trouvé une page qui décrit très bien l'origine, le cycle de vie de Paysandisia Archon. Cette page qui est très explicite mentionne également d'autres informations qui sont elles aussi très intéressantes à savoir : symptômes, méthodes de lute autorisées à lire sur : Blog Fous de Palmiers .

J'ai également trouvé cette page sur Paysandisia Archon avec son cycle biologique résumé sur ce schéma, et j'ai aussi trouvé cette image qui montre les différentes étapes de la vie de Paysandisia Archon : .

Il existe d'autres sites avec des infos très intéressantes, de plus certains d'entre eux proposent de très belles photos comme : celui-ci ,....et Google vous propose d'autres résultats très intéressants eux aussi : . :

Sur le forum de l'association : Fous de palmiers, j'ai trouvé des pages très intéressantes sur Paysandisia Archon, avec notamment de très belles photos sur le papillon ou sur sa larve, comme avec également les dégâts que ce ravageur occasionnait sur les palmiers : 12 34 5 . Sur cette page,( hélas non actualisée car l'insecticide bio n'est pas encore mentionné ) on peut trouver néanmoins de belles photos en rapport avec le tueur des palmiers :. D'autres pages avec photos :1 2

Sachez reconnaître les signes bien visibles qui indiquent qu'un palmier est « attaqué « par Paysandisia Archon !

Au premier abord, il est assez difficile de détecter un palmier contaminé, car les premiers symptômes n'apparaissent que lorsque le palmier est bien attaqué, alors contre le papillon ravageur des palmier, il est très important de reconnaître les signes qui indiquent que votre palmier est attaqué par le papillon « tueur de palmiers ».

Par exemple en été aux heures chaudes, c'est le vol autour de votre palmier d'un gros papillon : photos Google, (voir aussi mes deux petites vidéos, l'une montre le vol d'un papillon Paysandisia Archon sur le palmier objet de mon article :,

  • La présence de restes d'excuvies de chrysalides ou à la base des palmes : 123 – 4 5 , ( ces 5 photos sont de votre serviteur )

  • Tout d'abord pour bien comprendre ce qu'est un palmier, il est important de bien connaître le lexique qui s'y rattache : 1 - 2. - 3 - ;

- La présence également à la base des palmes : là , ici, ( ces deux photos sont de votre serviteur ) ou sur le stipe ou faux tronc d'un trou qui indiquerait qu'un papillon a quitté son enveloppe de chrysalide par ce trou : 1 ., 2 - 3 (Voir ma vidéo :. )

- Les dégâts qu'occasionnent les larves sur les feuilles : 12 .

D'autres signes et symptômes existent, ces derniers sont bien résumés sur cette page du site de l'INRA :, ou sur ces deux-ci : 1 - 2 (Pour moi le plus suprenant et celui -ci : Bruit, facilement audible dans le tronc, à l’automne et au printemps, caractéristique des larves qui en s’alimentant sectionnent les fibres internes du palmier.)
Pour comprendre pourquoi l'attaque de la larve de Paysandisia Archon arrive à assécher une branche palmier des Canaries, regardez les dégâts que cette dernière est capable de creuser à l'intérieur d'une palme . Conclusion ces galeries réduisent considérablement la circulation de la sève : 1 23 - 456 .( photos prises par votre serviteur )

Regardez également si vous apercevez une sorte de sciure qui en fait est tout simplement un amas de déjections des larves ou des bouchons de sciure produit par la chenille du papillon Paysandisia Archon, à l'extérieur de sa galerie :12 - 3 - ( les deux premières photos ont été prises par mes soins sur l'un des palmiers des Canaries qui étaient l'hôte du papillon en juillet 2010 ; à cette époque les deux palmiers étaient encore bien vivants.

Essayez de détecter d'éventuels oeufs de Paysandisia Archon en fouillant entre les palmes à la recherche des fameux grains de riz, les chenilles, qui plus tard... se transforment en papillons ! Il est souhaitable d'informer ses voisins afin d'éviter la propagation de ce papillon beau mais nuisible, un autre conseil, préférez couper les palmes au moment des grands froids pour éviter l'installation des insectes :, ... mais il est bon de signaler qu'un palmier non taillé est bien mieux protégé des grands froids, et un palmier non taillé est très beau aussi. Dans la nature, certaines espèces gardent longtemps leurs feuilles sèches pendantes le long du tronc. Ceci forme une "jupe" très élégante, qui donne un aspect plus naturel et joue un rôle protecteur non négligeable. source - photo.

Enfin sur le site de l'INRA, en haut de page dans la fenêtre « symptômes et détection ». vous trouverez fort bien décrits et imagés tous symptômes qui attestent l'attaque du papillon : .

Pour voir des larves de Paysandisia Archon, dans le paragraphe « Mes constatations, images et vidéos » vous trouverez des photos et des vidéos que j'ai réalisé le 29 avril

Les insecticides biologiques pour se débarrasser et détruire Paysandisia Archon ?

Plus haut nous avons vu qu'il existait plusieurs méthodes pour lutter contre ce ravageur des palmiers. Voyons ensemble l'un d'elles qui très efficace a l'avantage de n'être pas agressive pour la nature, car elle est issue du vivant est a base de bio-insecticide.

Le bio-insectide à base de nématodes !

Dans la lutte contre les ravageurs qui affectent les plantes, certains nématodes présentent l'intérêt de parasiter certains insectes ravageurs des jardins( ont dit qu'ils sont entopathogénes. Ces derniers font l'objet de diverses études, ainsi pour lutter contre les ravageurs qui affectent certaines plantes. 'INRA ( Institut National de la Recherche Agronomique ) , s'est investi dans la recherche de nématode et des microorganismes : .

Pour lutter contre Paysandisia Archon les nématodes utilisés se nomment Nematodes Sc (Steinernema carpocapsae) sur Google vous pouvez trouver bien des infos sur les nématodes pathogènes d’insectes :  ; la presse évoque elle aussi cette bonne nouvelle : ici, des pages sur cet insecticides celui-ci avec un calendrier d'application : , une autre page ( commerciale ) sur cet insecticide :,

Sur le web, j'ai aussi trouvé quelques photos sur le nématode Sc, un nématode Sc à coté d'un oeuf de Paysandisia Archon :, à gauche photo de nématodes Sc (Steinernema carpocapsae) et de Heterohabditis bacteriophora à droite :, d'autres photos prises sur Google images : ,

A signaler que l' insecticide à base de nématodes est également efficace contre un autre ravageur des palmiers :le Charançon Rouge. Sur le site réservé au Charançon Rouge de l' Inra , vous pouvez en clinquant sur la fenêtre en haut « lutte et contrôle » des infos sur l'emploi des nématodes Sc contre le Charançon Rouge. A noter que la lutte contre le Charançon Rouges est obligatoire :et ici.

Contre Paysandisia Archon, une autre variété d'insecticide biologique !

Pour lutter contre Paysandisia Archon, il existe également un autre insecticide biologique à base de spores de champignons entomopathogénes ,L'ostrinil : et : ici, ... mais ce produit est réservé uniquement aux professionnels ou aux collectivités : . ici ,

Comment utiliser l'insecticide à base de nématodes Sc !

J'ai trouvé plusieurs sites, même si certains sont commerciaux, ces derniers nous expliquent comment utiliser correctement cet insecticide biologique qui n'est pas un produit inerte, mais un produit « du vivant », assez fragile et demandant certaines précautions, et on doit respecter : son mode d'emploi, sa conservation, les doses recommandées, et la période d'utilisation : 123 - 4.

Si la science utilise certains nématodes auxiliaires du jardiniers comme pour lutter contre le papillon du palmier ( que nous allons développer plus bas ) ou pour lutter contre les limaces :, d'autres par contre sont pour des plantes de redoutables ennemies : 1 - 2 - 3,... enfin des nématodes peuvent parasiter ou infecter le corps humain :. Voir aussi la définition sur le nématode que donne le site Futura-Environnement.

Les autres méthodes de lutte, contre Paysandisia Archon, les 3 autres traitements disponibles !

Enfin pour terminer signalons que pour lutter contre le papillon ravageur des palmiers, il existe 3 autres moyens pour les détruire à savoir :

Les méthodes de lutte peuvent se classer en 4 catégories :

1 Lutte chimique (insecticides et répulsifs).

2 Contrôle mécanique (glu :12 - 3., ensachage).

3 Confusion sexuelle (phéromone synthétique) et piégeage chimique (kairomone). Pas d'attraction sexuelle longue distance ( confusion peu prometteuse )

4 Lutte biologique (prédateurs, parasites), pathogènes (nématodes, champignons, bactéries et virus). ( cette dernière étant l'objet de mon article.)

Enfin les adultes ne se nourrissent pas et sont diurnes ( piégeage alimentaire ou lumineux impossible )

Paysandisia Archon est inféodé aux palmiers ;... et ne s'attaque seulement qu'à eux !

Paysandisia Archon est un papillon spécifique des palmiers, on dit que ce dernier est inféodé aux palmiers :., c'est-à-dire que son cycle de vie n'est possible que sur les variétés des palmiers auquel sa larve s'attaque pour se nourrir : .

Sur le web, j'ai vu une page qui mentionne la présence d'un paysandisia Archon sur... un yucca : ! D'après Wikipédia le yucca et le palmier sont deux groupes de plantes différentes : yucca , palmier ,...sur une page, j'ai même lu ceci : Le Paysandisia s'attaque aussi au Yuccas, aux Dracaenas et aux Cannes de Provence. : source.

Pour ma part, je pense que ce papillon Paysandisia Archon,... se reposait tout simplement sur une feuille de yucca, comme se reposait ce Paysandisia Archon que j'ai photographié en juillet 2010 sur une feuille de bignone :12 .... Se poser momentané ne voulant pas dire que le papillon Paysandisia Archon soit un ravageur de cette plante. J'ai aussi pris une photo quand ce dernier se reposait au sol sur une cour dallée : . Pour info, ce papillon devait être très stressé et fatigué,.... car deux enfants armés de filets à papillons essayaient de l'attraper depuis un petit moment, rappelons également que pendant sa courte vie d'adulte ( deux semaines pour les femelles, 3 semaines pour les mâles ) le papillon adulte ne se nourrit pas, ceci expliquant peut-être cela) Voir ou revoir la page de l'INRA sur la vie du papillon adulte :.

Alors pour en avoir le coeur net, dans la matinée du 28/04, j'ai envoyé un mail à Monsieur Jean-Benoît Peltier un spécialiste du papillon Paysandisia Archon à l'INRA de Montpellier.
 

Bonjour Monsieur Jean-Benoît Peltier,

Pour mon blog, et pour Agoravox, je prépare un article sur Paysandisia Archon.

http://spagnolo.unblog.fr/

http://www.agoravox.fr/auteur/gilbert-spagnolo-dit-p-py

Sur le web, j'ai vu que certains affirment que le papillon Paysandisia Archon "attaquerait" yucca et cannes de provence, même que sur cette page il y a 3 photos !

http://jardinatur.mon3w.fr/a2937

http://www.ville-garons.fr/garons.asp?idpage=12313

http://www.google.com/search?q=Paysandisia+Archon+attaque+sur+un+yucca&btnG=Rechercher&source=ig&hl=fr&rlz=&aq=f&aqi=&aql=&oq=

Je crois savoir que Paysandisia Archon est inféodé aux palmiers, et que parfois il peut arriver qu'un papillon se repose tout simplement sur ces végétaux parce ces derniers se trouvent être à proximité des palmiers qui infectent.

Si vous me le permettez, j'aimerais connaître votre avis sur ce fait.

Merci pour votre obligeance.

Amicalement

Gilbert Spagnolo
 

... Un demie-heure plus tard, Monsieur Jean-Benoît Peltier me faisait parvenir sa réponse :

 

Bonjour,

Paysandisia est effectivement inféodé aux palmiers et à rien d'autre à 
ma connaissance. C'est la présence de larves sur un végétal qui 
détermine sa qualité d'hôte et pas celle du papillon qui peut, comme 
vous le notez, se poser sur n'importe quel support. Pas de Paysandisia 
sur Yucca ou canne de Provence. Il existe des larves confondues 
parfois avec celles de Paysandisia en particulier les larves d'ergate 
forgeron (et autres cerambycidae) et d'Oryctes (lui peut être trouvé 
sur palmier mais n'est pas un ravageur, plutôt un fossoyeur). Des 
photos de tout cela seront sur notre site prochainement.
Cordialement,
JB Peltier

 

Mes constatations : photos, vidéo !

En juillet 2010 dans le lieu que j'ai indiqué au début de mon article, j'ai remarqué sur un palmier des Canaries la présence d'excuvies de Paysandisia Archion.

( L' exuvie est l'enveloppe ( cuticule ou peau ) que le corps de l'animal a quitté lors de la mue et qui laisse place à une nouvelle cuticule ) :12 ou téguments :12 .)

Je vous place quelques photos et deux petites vidéos .Photos :12 3 4 5 . Deux photos du papillon qui se repose sur des feuilles :12 .

...à la mi-juillet 2010, le coeur du palmier qui abrite le rachis est encore bien vert :... et vers la mi-avril 2011 ce dernier était dans cet état, Paysandisia Archon avait fait malheureusement entre temps fait son oeuvre :.

Vidéos prises avec mon téléphone portable.

L'une montre le vol d'un papillon Paysandisia Archon sur le palmier objet de mon article : , l'autre montre le reste d'une excuvie de chrysalide de Paysandisia Archon : .

Outre mes deux vidéos perso, sur Youtube, j'ai trouvé deux vidéos sur la larve de paysandisia Archon : , et ici., Sur Dailymotion, j'ai trouvé également celle-ci ... je n'ai pas pu la visionner mon navigateur affiche : « Vous devez mettre à jour la version de votre Adobe Flash Player pour regarder cette vidéo »... mais avec mon Eeepc et ma connexion 3G je n'y arrive pas !

Photos et vidéos du:29/04/2011 !

Il est bon de rappeler qu'au point de vue botanique, les palmiers sont des monocotylédones et ne sont donc pas des arbres, mais des "herbes géantes" (ils ne possèdent pas de vrai bois au sens botanique). Cela n'empêche pas les Ceroxylon des Andes de posséder les plus hauts stipes du monde (40 à 60 m). Quant au cocotier du Chili (Jubaea chilensis), il présente un stipe de plus d'1 m de diamètre.

L'épaissisement du tronc chez le palmier résulte de l'addition répétée de faisceaux appelé "croissance secondaire diffuse". A ne pas confondre avec le bois des dicotylédones.(cours et recherche R.Deniel) source : wikipédia.

Le bourgeon terminal, qui est en fait la dernière feuille sortie ou en train de sortir, est appelé la Lance, du palmier :( croquis ) . Les folioles de ces jeunes feuilles sont encore plaquées le long du rachis formant une tige sortant tout droit du coeur du palmier, comme une lance, d'où son nom : source.

Le 29/04 je suis retourné sur place ; devant moi le propriétaire Monsieur Dominique ...., a arraché les quelques palmes desséchées qui restaient au sommet du stipe sur le « palmier mort » : et ici , pour les jeter à terre : . Sur la première palme que nous avons examinés, nous avons découverts deux larves qui étaient à leur premier stade larvaire :, par la suite nous avons récupéré d'autres larves, j'ai pris cette deuxième photo, vous remarquerez leurs différences de développement,...c'est la preuve que dans un même palmier plusieurs larves peuvent se développer simultanément ensemble et ce à des stades différents :. Cette différence dans leur développement larvaire fait que l'envolée des papillons adultes s'étale dans le temps de mi-mai à mi-septembre.

Une autre photo du palmier desséché :.(en cliquant sur la photo, vous pouvez l'agrandir, ainsi vous remarquerez plus aisément que sur certaines palmes la présence de multiples trous : , cela indique que ces dernières étaient simultanément infectées par plusieurs larves, conclusion,...elles se nourrissaient ensemble sur une même palme : .

J'ai pris cette photo du sommet du stipe : . Sur ce dernier une foi nettoyé : ici, j'ai constaté cette grosse larve qui dévorait son intérieur :1, - 2 - 3 . Autre constatation le deuxième palmier qui lui aussi porte des traces d'attaques larvaire :12 - est heureusement pour l'instant toujours bien vert :, et ici.

Vidéos !

Quand le premier paquet de palmes mortes a été arraché, j'ai filmé la première grosse larve que nous avions découvert :.

Ensuite pour cette vidéo j'ai malheureusement utilisé la caméra de mon téléphone dans le mauvais sens ! : . Après avoir remis mon appareil dans le bon sens, j'ai filmé une larve sur le sommet du stipe nettoyé :, puis un groupe de larves que nous avions récupérés :, ici, Le constat,c'est que la présence de grosses larves vivantes au coeur du stipe indique que le palmier n'est pas complètement mort, le propriétaire va traiter son palmier avec un larvicide,... et nous verrons bien si dans quelques temps de nouvelles pousses font apparaître,.... situation critique quand la lance d'un palmier est pourrie,.... affaire à suivre

Paysandisia Archon a détruit ce palmier en deux ans !

Si vous regardez attentivement cette photo prise début juillet 2010 : , on remarque ( surtout si vous cliquez sur la photo pour l'agrandir ) que les sections des palmes coupées vers les rangées du haut sont perforées de trous : déjà vu.( cliquez pour agrandir ) Le 28 avril 2011, j'ai demandé à Monsieur Dominique quand est-ce qu'il les avait coupées,ce dernier m'a répondu, parce qu'elles étaient desséchées il y a deux ans environ je les ai toutes coupées, donc cela veut tout simplement dire qu'il y a deux ans seulement que ce palmier a été « attaqué » par Paysandisia Archon... et deux ans plus tard, ce palmier était dans cet état :,ici , donc il est logique de dire qu'un palmier peut être détruit en deux ans par Paysandisia Archon !.

Paysandisia archon,... peu de prédateurs naturels !

En Europe P. archon ne possède d'ennemis naturels spécialisés , même si pies, hérissons, chats, et surtout fourmis effectuent quelques prélèvements. La présence exceptionnelle d'oeufs vides semble indiquer une prédation par des hémiptères,ou un parasitisme par des hyménoptères occasionnels. L'éclosion d'une dizaine de tachinaire ( probablement Exorista sp ) a été observée sur un stipe de T. fortunei lourdement infecté par environ 50 larves de P. archon. La présence de ce nombre élevé de chenilles a peut-être facilité le dêpot des oeufs de la mouche parasite qui ne possède pas d'organes spécialisés ( ovipositeurs ) pour une ponte au travers de tissus végétaux.

Protection des palmiers, la lutte contre Paysandisia Archon est le Charançon Rouge est obligatoire !

Après l'arrêté du Ministère de l’Agriculture daté du 7 février 2002 (Annexe B) qui stipule que « Paysandisia archon est un parasite de lutte obligatoire :. Ce dernier est renforcé par l'arrêté en date du 5 juin 2009 dans son article 3 qui rend obligatoire la lutte Paysandisia Archon, et autorise l'emploi de l'insecticide biologique à base de nématodes Sc : .A noter que la lutte contre le Charançon Rouge est également obligatoire : et ici. ... avec le bio insectide à base de nématodes Sc, pour la survie des palmiers, l'espoir enfin renaît. Enfin contre le Charançon Rouge (Rhynchophorus ferrugineus) un kit de piégeage existe : .

La mue chez les insectes !

Dans mon article, j'ai parfois évoqué le reste de mue (ou d'excuvies ) de chrysalides. ( c'est une bonne indication pour signaler une attaque de Paysandisia Archon ). Ces excuvies sont le reste de l'enveloppe des chrysalides lorsque ces dernières passe au stade papillon. C'est sous sa forme de larve que Paysandisia Archon est dangereux pour les palmiers. En général chez les insectes le temps le plus long de leur cycle vie se passe sous la forme larvaire, et à ce stade ces derniers peuvent effectuer une ou plusieurs mues. ( Certains insectes comme les cigales ont un cycle larvaire très long, de 10 mois à plusieurs années : , l'éphémère elle vit 1 à 3 ans sous forme de larve,... et ne vit que quelques heures sous sa forme adulte ( insecte volant ) :. Pour info, l'éphémère est aussi appelée manne, ces dernières sont parfois des alliées pour les pêcheurs ; d'autres fois du fait de leur abondance des « concurrentes gênantes », ..et les pêcheurs de s'exclamer : « ça ne mord pas il y a la manne ! » )

Chez les arthropodes (insectes, crustacés, arachnides…), comme chez tous les Ecdysozoaires, la mue consiste au renouvellement de la cuticule, l'enveloppe externe plus ou moins rigide et inextensible de l'animal. Les mues sont nécessaires à la croissance ou à la métamorphose. Le rejet de la cuticule porte plus particulièrement le nom d’exuviation (ecdysis en anglais), alors que le mot mue peut englober des phénomènes préparatoires et consécutifs à l'exuviation. L'ancienne cuticule qu'abandonne l’animal, l’exuvie, est parfois aussi appelée mue. Source Wikipédia.

Liens :

Paysandisia archon, enquête. Afin de lutter plus efficacement contre le Paysandisia archon, nous vous proposons de répondre à un questionnaire sur celui de L'Inra ou sur celui-ci.

Cartographie des zones infectées, ( vous pouvez envoyer vous propre observations ) :

Quelques bons sites sur les palmiers. 1 - 2 – palmiers de Bretagne :, et soignez votre palmier après un grand froid :.

Les cinq insectes bénéfiques les plus populaires pour votre jardin : un petit survol

Trois conseils importants pour l’application d’insectes bénéfiques dans votre jardin

Insectes auxiliaires des jardins.

Un autre bon auxiliaire du jardinier le Syrphe ( c'est une mouche qui ressemble à une guêpe capable de voler rapidement en zig-zag, sur place, même un bref instant en arrière : , )...voir également : , d'autres résultats sur Google.

Remerciements :

Remerciements à Monsieur Jean- Benoît Peltier de l'INRA de Montpellier pour la rapidité de sa réponse à mon mail de demande de renseignements.

Remerciements également à Monsieur Dominique le propriétaire des palmiers pour sa coopération amicale à la rédaction de cet article.

Gilbert Spagnolo dit P@py


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • jluc 3 mai 2011 12:14

    P@py, Gardien de la paix en retraite : enfin, vous nous la ficher (*)

    Bravo ! beau travail !

    (*) c’est à 100% pour la bonne humeur


    • LE CHAT LE CHAT 3 mai 2011 12:25

      salut p@py ,

      les palmiers crèvent aussi à Fos sur mer , parmi ceux plantés il y 5 ans ça commence à se voir ! on doit sûrement avoir affaire à l’un ou l’autre de ces bestioles , faudra que j’aille regarder de près ...


      • slipenL’air 3 mai 2011 12:58

        Bon article bien documenté
        La vidéo avec l’adolescent habillé en militaire est sympathique
        mais bon un m16 contre des papillons.... !  smiley


        • jluc 3 mai 2011 14:08

          vous parlez de celle-ci ? Pfff c’est un Famas. Il m’aurait encore fait plus rire s’il s’était acharné avec son fusil à billes sur un palmier smiley


        • voxagora voxagora 3 mai 2011 15:10

          Quel dommage, ces palmiers attaqués !

          Après la quasi-éradication des géraniums,
          la diabolisation des lauriers-roses,
          plantes magnifiques, et surtout économiques, car coriaces, faciles à cultiver,
          voilà que les palmiers prennent la suite ?

          Dans notre immeuble, (entre marseille et hyères), 
          nous avons des lauriers-roses et des palmiers,
          et sur mon balcon je surveille attentivement mes géraniums ...

          Merci pour cet article et tous ces liens.


          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 3 mai 2011 15:53

            Salut voxagora,


            C’est vrai que les lauriers-roses sont très toxiques :, pour ma part je ne connais pas des cas d’intoxication ! J’ai pas essayé, mais je sais que le goût du laurier-rose est très très amer : ... et qu’un enfant s’amuse à machoullier une feuille ou une fleur il lui faudra un sacré courage !... à moins de faire comme c’est la mode chez certains jeunes d’aujourd’hui un pari à la con !!!

            @+ P@py


          • Fergus Fergus 4 mai 2011 09:26

            Bonjour, P@py.

            Très bon et très complet travail. J’ai appris beaucoup de choses en lisant ce très complet article.

            Puissent les nouveaux traitements se révéler efficaces car la Côte d’Azur ne serait plus la même sans ses palmiers.

            Petite remarque amusée : les palmiers (comme les oliviers) sont de plus en plus nombreux en Bretagne (et notamment dans le Finistère), et là, par chance, ils ne souffrent pas de ces agressions. Je croise les doigts...

            Cordiales salutations.


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 mai 2011 11:54

              Salut Fregus


              Tu as vu dans mes liens, il y a un très beau site sur les palmiers en Bretagne :.


              @+ P@py


            • zadig 4 mai 2011 11:33

              Bonjour P@py,

              Merci pour cet article, ceci me change de l’hystérie actuelle.
              Les insectes c’est mon dada.
              Enfant dans un bassin, j’élevais ; têtards, grenouilles et tritons.
              Dans un aquarium réformé, j’avais réussi à implanter une colonie
              de fourmis et je l’observais avec « passion ».
              Aujourd’hui dans jardin (grand) j’ai pas mal de pensionnaires :
              insectes,tritons,hérissons,oiseaux,une magnifique couleuvre à collier,
              crapauds accoucheurs,poissons, etc
              J’ai prévu des refuges pour mes bestioles :
              Tas d’humus,tas de pierres,bassin,accueil pour hérisson ....
              Bref de l’occupation

              Cordialement


              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 mai 2011 11:47

                Salut Zadig,


                Tu as raison,...observer la nature, est bien le meilleur anti-stress !

                Ah ! le crapaud accoucheur, depuis mon enfance quand tombe la nuit, j’adorre son chant mélodieux !( en ce moment dans l’Sud Est, la nuit venue,... c’est la pleine saison pour les chants des grenouilles et des crapauds accoucheurs.


                @+ P@py


              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 mai 2011 11:56


                Merci à tous ceux qui m’ont complimentés pour mon article.


                @+ P@py


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 juillet 2013 08:32

                  Rajout du:20/07/13


                  Fin mai 2013 en traversant Saint-Raphaël par le bord de mer, dans le sens Est/Ouest ( RN98), j’ai remarqué quelques palmiers malades, notamment ce palmier de Washington ou palmier de Californie .

                  http://nsm08.casimages.com/img/2013/07/19/1307190914335190311396812.jpg


                  Plus loin, j’ai remarqué que sur les troncs d’une rangée de palmiers phœnix ou palmier des Canaries étaient suspendu des flacons d’Insecticide systèmique .


                  Vue d’ensemble de la rangée de phœnix ou palmier des Canaries

                  http://nsm08.casimages.com/img/2013/07/19/1307190927145190311396891.jpg


                  les tubes

                  http://www.casimages.com/img.php?i=1307190920515190311396821.jpg


                  tube gros plan

                  http://nsm08.casimages.com/img/2013/07/19/1307190925165190311396832.jpg


                  L’insecticide systémique

                  http://www.club-vert.com/bayer%5Ccropscience%5Cbcsclubvert.nsf/id/club-vert_Confidor_Ynject


                  La lutte contre le charançon rouge est obligatoire

                  http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/DGALN20128071_cle8d5762.pdf



                  Autre lien

                  http://www.nice.fr/Environnement/Actualites/Le-Charancon-Rouge-des-Palmiers





                  @+ P@py

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès