Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Nantes, ville verte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Nantes, ville verte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

La manifestation du 24 mars contre le projet d’aéroport à Notre-Dames-des-Landes a mobilisé entre 6 et 10 000 personnes. Plus de 200 tracteurs et 300 vélos se sont joints au défilé. 1 500 policiers étaient sur le pont pour éviter tout débordement. Récit.

Le temps d’un weekend, Nantes a retrouvé des allures de ville verte. Un cortège impressionnant, composé de plus de deux-cents tracteurs a complètement paralysé le trafic. Les associations hostiles au projet d'aéroport au nord de nantes ont réussi à mobiliser plusieurs milliers de personnes. Paille, fumier, laitue et autres légumes ont été répandus sur les chaussées et lignes de tram, ou ici, sur les CRS.

Un tracteur propulse de la paille sur les CRS, devant la mairie de Nantes. Crédits Anthony Fouchard
Un tracteur propulse de la paille sur les CRS, devant la mairie de Nantes. Crédits Anthony Fouchard

 

« Désurbaniser Nantes »

Une délégation de la Brigade activiste des clowns avait spécialement fait le déplacement pour reverdir la métropole. Les quelques quarante personnes qui composaient la troupe n’ont pas été de trop pour planter les pommes de terres et poireaux tout au long du parcours.

Objectif ville verte pour la brigade des clowns. Crédits Anthony Fouchard

Les clowns ont « joué » tout l’après-midi ; sketchs provocateurs à l’égard des forces de l’ordre et personnages hilarants ont égayé le défilé.

Les barrières anti-émeutes et les façades de banques ont ainsi été recouvertes de purin, pour « fertiliser et permettre aux fleurs de pousser ».

A ce cortège hétéroclite se sont ajoutés vaches, ânes et chevaux, bien entourés par plusieurs milliers de manifestants. Ils ont défilé pacifiquement autour de la ville à vitesse très réduite, suivant les tracteurs qui ouvraient la voie. Des actions symboliques ont fleuri tout au long de la manifestation. Les pavés bordant la route ont été retirés pour planter plusieurs arbres apportés pour l’occasion.

Plusieurs centaines de kilos de purin et fumier ont été déversé place du cirque ; objectif : « recréer un coin de bocage en centre ville  ».

Le tram s'enflamme

Alors que la journée touchait à sa fin, une centaine de personnes ont allumé un feu au niveau de l’arrêt de tram des 50 otages. Les manifestants en ont rapidement perdu le contrôle, perturbant au passage la surveillance de l’hélicoptère de la gendarmerie.

JPEG - 83 ko
Le feu s’est rapidement propagé aux alentours
Crédits Anthony Fouchard

Une personne en a profité pour débrancher la caméra installé pour l’occasion sur le toit de l’hôtel de luxe La Perouse, sous les applaudissements de la foule.

Le dispositif policier s’est progressivement mis en marche. Après de rapides sommations c’est sous les sirènes assourdissantes de l’hélico que les forces de l’ordre ont commencé les charges.

Les émeutiers désorganisés ont érigé quelques barrières de fortune en travers de l’avenue Paul Bellamy. Appuyé par un canon a eau, plus d’une centaine de CRS ont avancé en ligne pour disperser les manifestants, tandis que des policiers en civil procédaient à des interpellations hasardeuses.

Vers 21 heures, le vacarme des sirènes de police ont laissé place aux camions de nettoyage de la ville de Nantes. La quasi-totalité des salariés affiliés à la propreté urbaine ont œuvré une bonne partie de la nuit pour rétablir la circulation des trams et des véhicules.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • luatwork 26 mars 2012 16:23

    Désolé mais je ne comprend pas votre texte.

    Classé dans la rubrique « environnement », vous n’expliquez rien.
    Pire, on a l’impression d’une marche sympathique : pour sûr, des anars dans le défilé qui se sont « occupé » des banques et autres distributeurs à coup de bombe de peinture, des interpellations, des blessés...
    De ce que j’en devine, vous êtes dans le camp des contres.
    J’ai vécu 15 ans à Notre Dame des Landes, village qui a été désigné pour accueillir cet aéroport.
    J’en suis parti il y a 20 ans : tout le monde savait que l’aéroport allait se faire, personne n’a rien dit, les agriculteurs vendant leur terre et continuant à l’utiliser.
    Je suis pour l’aéroport, car celui de Nantes est saturé et dangereux (trop près des villes), que de l’emploi sera créé, des infrastructures adaptées...

    • Bodhi 26 mars 2012 16:47

      Faut pas aller contre le progrès, hein ?


    • bernard29 bernard29 26 mars 2012 17:15

      Outre le fait de savoir que les 9/10 des agriculteurs de ce territoire ont déjà accepté les indemnisations, la vraie question à laquelle personne ne répond est celle ci.

      Depuis quelques années, il y a dans les cartons de l’Etat un projet de cinquiéme aéroport international dans la région parisienne ? On n’en parle plus , mais ce projet a t’il disparu ?, je ne le crois pas 

      J’aimerais savoir ce que pensent de ce projet parisien, les gens qui sont contre l’aéroport de Notre Dame des Landes. 

      Parce que, pour ma part, je préfére pour une fois en France que l’on développe les grands aéroports régionaux (Lyon, Lille, Bordeaux, Nantes...) au détriment d’une concentration dans la région parisienne.


      • roro46 27 mars 2012 15:24

        Ni l’un ni l’autre, pour ma part. Nous avons déjà largement assez d’aéroports comme ça.


      • hunter hunter 26 mars 2012 18:11

        Avec des ressources en énergies fossiles non renouvelables en constante diminution,(logique, ça fait plus de cent piges qu’on tape dedans, et de nos jours, la Chine et l’Inde aussi veulent rouler en bagnoles) ce qui implique un prix en constante augmentation (loi dite « du marché », ou bien encore de « l’offre et de la demande », économie niveau Première ES), avec les problèmes de modifications climatiques et les normes que l’UE s’est imposée de suivre, vous croyez que d’ici 10 - 15 piges, le mouvement de démocratisation du transport aérien, va continuer de la sorte ?

        Déjà, les transnationales ont mis un petit peu le holà à leurs cravatés, qui sautaient dans un zinc pour un oui ou un non (ah les réunions à NYC et la bamboche qui s’en suit ! Y’a pas que DSK qui se tapait des escortes au Sofitel ou au Waldorf), parce que dorénavant il y a le très haut débit, et une bonne visio conf’ coûte moins cher ! (surtout en ce qui concerne les notes de frais qui suivaient, parce que les putes, c’étaient les boîtes qui payaient !!!!), le mouvement gagnera forcément d’ici peu, les gens qui avaient pris la sale habitude d’aller se faire bronzer le cul à l’autre bout de la planète !

        Eh oui, faudra bien payer très cher, les derniers litres qui couleront des raffineries !
        Donc pour se payer des billets d’avion, ça redeviendra l’apanage des très très friqués, et des hommes politiques comme notre nain, qui passe sa vie dans son zinc, même lorsqu’il n’est pas en campagne !

        Il faudrait commencer à comprendre, que l’abondance des 60s / 70s, c’est fini !

        A moyen terme, le trafic aérien fondé sur la combustion de kéro est condamné !

        Fini les week end de 4 jours en Tunisie, pour quelques centaines d’euros !
        Va falloir envisager un facteur multiplicateur de 10, voir 100 !

        Qui pourra se le payer ?

        Alors vous croyez vraiment qu’on a encore besoin de plus d’aéroports ?
        Et ces routes, ces autoroutes que nos incompétents oligarques font construire un peu partout, elles serviront à quoi quand un litre de carburant coûtera 10 euros ?

        Wake up guys ! ce système va dans le mur, mais visiblement, il y a encore des gens qui ont le compteur bloqué 30 piges en arrière !

        Ressources finies et en diminution, planète finie, mais population en constante augmentation, ça vous dit quelque chose ?

        Je crois que pour certains, le réveil va être comment dire...quelque peu douloureux !

        Bonjour chez vous !

        H /


        • bobbygre bobbygre 27 mars 2012 11:41

          Exactement !
          Mais déjà aujourd’hui, les compagnies aeriennes ont le plus grand mal à être rentable. Et si elles effectuaient correctement l’entretien des avions et que les aeroports étaient sécurisés comme ils devraient l’être (pas comme ils devraient l’être selon moi, mais comme ils devraient l’être selon la loi !), les compagnies aériennes feraient toutes faillites.
          Le transport aérien de masse avec des avions fonctionnant au kerozene, c’est terminé. Et heureusement pour la planète d’ailleurs...

          Les 2 commentaires précédents sont typiques de gens qui vivent encore à l’époque passée. Toujours plus de croissance, plus de developpement economique etc... Vous voyez pas que c’’est ça le problème ? Voiloir toujours plus, voiloir toujours grossir, augmenter ? L’humanité doit-elle se comporter comme un cancer ? est-ce une finalité ?


        • bernard29 bernard29 27 mars 2012 13:42

          j’espère que vous vous battez aussi contre la construction d’avions AirBus , Boeing etc etc ...

          Même si le Kéroséne venait à manquer il y aura toujours des avions....
           


        • Crevette Crevette 26 mars 2012 23:02

          Oui, effectivement, Hunter a entièrement raison.

          L’ aéroport Notre Dame des Landes ne servira à rien. Le temps que sa construction se termine, le kérosène sera trop cher pour que le transport aérien de masse survive. Déjà qu’ils perdent de l’argent depuis un moment... On aura perdu d’excellentes terre agricoles pour nourrir la population nantaise.

          L’économie globalisée est prise entre le marteau, parce que la population a de moins en moins d’argent pour se payer des voyages (C’est la crise), et l’enclume, de l’autre les producteurs de pétrole qui pompent robinets ouverts à fonds.
          De plus en plus de gens devront choisir entre payer le plein de leur voiture pour aller au travail, s’ils en ont un, ou des vacances à 10000 km par avion. Ne parlons déjà pas ceux qui ne peuvent plus se payer ce genre de truc...

          http://www.tourmag.com/Air-France-a-chaque-minute-qui-passe-la-compagnie-perd-1-539-euros-_a50540.html

          La production de pétrole est sur un plateau. elle va finir par décroître.
          Alors, fini le transport aérien de masse. Il ne faudra pas 10 ans pour ça.

          La société de consommation, c’est de l’histoire, même si les gens ne le réalisent pas.
          Le prix de tout ce qui arrive au supermarché est voué à l’explosion.

          Il est temps de passer à autre chose.


          • ARMINIUS ARMINIUS 27 mars 2012 05:59

            Parce que les paysans sont verts ? de rage ? ou verts comme les algues tueuses engendrées par leurs élevages de porcs trop intensifs, ou verts comme le jus mortel qui ruisselle par temps de pluie de leurs « Golden » saturées de pesticides ?verts de toutes façons par les millions de dollars qu’ils font gagner à Monsanto...
            A part ça je suis d’accord : parier sur le Kérosène est une connerie : retour au temps de Jules Vernes le nantais, vive les dirigeables et la marine à voile !


            • Plum’ 27 mars 2012 08:00

              Merci pour cette information absente des grands médias nationaux. Quand il s’agit de pérorer contre les gaspillages énergétiques (les citoyens sont tous coupables), ils sont présents, mais quand il s’agit de passer aux actes, contre les puissances d’argents et étatiques, ils deviennent absents.

              Car il serait incorrect de dénoncer les plus grands gaspilleurs. Cet aéroport est un symbole flagrant d’une société rétrograde qui refuse de croire qu’on change d’époque et qu’il faut s’adapter à une moindre consommation générale.


              • Emmanuel Aguéra LeManu 27 mars 2012 08:48

                Il m’arrive de voyager en avion. Je ferme ma gueule, car il n’est pas un aéroport, une autoroute, une LGV qui n’ait pas provoqué de protestation. Qui est pour une autoroute dans son jardin ou des avions dans sa nuit ? Un fou.
                Les Nantais ne sont donc pas fous. Bonne nouvelle. Pas comme en Lorraine. Alors on décroît ou on continue ? On devrait peut-être demander aux gens de Florange ou de Gandrange ce qu’il en pensent. Décroissance ou récession, est-ce donc la même chose ? Il se construit un stade à Nice, par exemple, et moi, qui ait à peu près autant d’intérêt pour le foot qu’un planteur de patates pour un aéroport, je ne voit qu’une chose, comme un thermomètre social, c’est con, mais ce sont les 7 grues sur le chantier : Les grues, de la faisabilité à la remise des clefs, ça nourrit du monde ; et la remise des clefs ne devrait être qu’un début en l’occurrence.
                Circonspection.
                Par contre, l’article ne dit pas ce que va devenir l’aéroport actuel ? Est-il voué au démantèlement, le site sera-t-il réhabilité ou ne sera-ce qu’une augmentation de capacité, le site de l’aeroport-grand-ouest est un dédale, je n’ai rien trouvé.
                Demain le négatif.
                Ne rayons pas la prospective du dictionnaire : Ecolos de Nantes, ne pensez à pas l’avenir mais à son futur et prenez le temps de court : Monnayez, par exemple et sans réfléchir sur un sujet que je découvre, la création de ce nouvel outil nettement plus efficace que celui que vous supportez aujourd’hui : contre la dévotion du site actuel à un projet. Un projet à vous qui vous fera oublier celui que vous critiquez. C’est ma meilleure idée de compromis mais il y en a surement d’autres. Sinon, demandez des taxis à pédales ou je ne sais quoi, mais IMAGINATION, bordel.
                Par contre, j’ai vu que c’était (encore) un PPP. Eh merde, encore un équipement public aux mains des financiers... vive les dettes, vive la dette ! Ainsi battons, autre exemple, pour la nationalisation de Vinci comme de tous ces ogres qui nous foutent sur la paille.
                En rigolant de nous voir nous foutre sur la gueule avec leurs CRS dûment primés.


                • Plum’ 27 mars 2012 11:57

                  On décroit ou on continue ? Cette interrogation est révélatrice de votre inconscience.

                  Avons-nous le choix ? Les ressources de notre planète ne sont -elles pas limitées ? Pouvons-nous continuer à les piller à ce rythme ?

                  Nous allons décroitre de gré ou de force. Et mieux vaut le faire de gré que de force...


                • luatwork 27 mars 2012 15:20

                  les premiers à venir se plaindre sont les bobos qui viennent vivre à Nantes car proche de la mer, et à 2h de Paris en train : pensez vous, ils viennent au calme, et v’là qu’on leur balance un aéroport international à porter d’oreille !

                  bien sûr que les énergies fossiles ne seront plus, mais les technologies évoluent, sinon autant fermer Airbus et Boïng : pensez donc, y a plus de kéro, autant arrêter

                  je suis d’accord avec vous LeManu : à quoi sert cet article ?
                  pas grand chose, il ne raconte qu’une journée gentillette à la ville, où pour une fois il se passait quelque chose
                  mais sur le fond... bah on n’en sait rien !
                  l’ancien aéroport est voué à la fermeture : un temps prévu pour le fret, le doute plane (je suis dans le sujet)
                  le pb est l’expansion des villes, l’aéroport actuel est très proche, les avions passent trop près des habitations

                  quant à la remarque de Bodhi... que dire... oui, revenons au moyen âge

                  • hunter hunter 27 mars 2012 17:53

                    Oui, oui, de la Croissance, des gros navions, des boeings, des nairbus, encore, encore !

                    Et de beaux naéroports pour qu’ils viennent décoller, atterrir et tout ça !
                    Encore plus de bruit, de nuisances olfactives (imbrûlés de kéro, c’est un fils d’expert en raffinage qui parle), oui c’est super , more more !!!!!!

                    Et puis on est tellement intelligents nous les zumains, que quand on aura plus de kérosène, ben on trouvera autre chose !
                    Ben oui, y’en aura toujours des navions, c’est vrai quoi, Bernard29 l’a dit, même qu’il a du l’entendre sur TF1 !
                    On a des supers savants, on croit en la Science, le Progrès, la Croissance !
                    Ben oui c’est vrai, même que le Président il en parle de la Croissance....sur TF1 !

                    Tiens j’ai une idée pour boeing et nairbus :des avions à pédales ! Des pédaliers à tous les sièges, on vire les réacteurs, des bonnes vieilles hélices et une bonne démultiplication, et hop Paris / Nantes en 7 heures !

                    Et puis toujours plus de bagnoles aussi, qui roulent sur des belles routes, décidés par nos zélus, pour donner plein de pognon aux copains de chez Bouygues, qui leur en redonneront un petit peu sous la table !

                    Ouahouuuuuu, putain merde, je crois que je viens d’avoir un orgasme !!!!!

                    Putain que c’est beau ce monde ! Et puis vous vous rendez compte, tout ça ça donne de l’emploi !
                    Même que les gros navions, ben oui maintenant c’est les petits chinois qui les fabriquent !
                    Transfert de technologie que ça s’appelle, parce que le petit chinois, il commence à en avoir marre d’être pris pour l’esclave du monde ! Lui aussi il veut pouvoir avoir sa bagnole et monter dans le gros navion !!!
                    Il veut sa part du gâteau, et comme le gâteau n’est pas extensible, qu’ils y a de plus en plus de convives qui veulent des parts, eh bien qu’est-ce qui se passe ? Ceux qui étaient habitués à avoir des grosses parts, les voient soudain diminuer de plus en plus vite !
                    N’est pas Bernard29, n’est-ce pas Luatwork ?

                    Bon, même si on lui augmente son salaire de 20%, il restera toujours quatre fois moins cher que le français qui croit au Père Noël, comme Bernard29 ou luatwork !!!
                    Au fait Bernard, le 29 dans votre pseudo, c’est pour votre chiffre de QI ?

                    Merci Bobbygre, Crevette et plein d’autres ici pour votre lucidité, mais bon, on constate que lorsque Descarttes disait que « le bon sens est la chose la mieux partagée au monde », il se trompait !

                    Au XXIème siècle, la chose la mieux partagée est la naïveté, qui comme tout le monde le sait, est un doux euphémisme, pour un joli mot d’argot de cette jolie langue française, qui commence par un C, finit par un E et compte 8 lettres !

                    Be seeing you

                    H/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès