Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Nettoyons bénévolement la planète mes Frères !!!

Nettoyons bénévolement la planète mes Frères !!!

Comment les lobbies nous font dépolluer grtatuitement tous les déchets qu'ils devraient normalement dépolluer eux-mêmes moyennant finances, ou comment socialiser encore plus la pollution.

Menons de concert une œuvre honorable, nettoyons tous la planète des déchets industriels qui la défigurent !!!

Quelle délicieuse émulation pour tous ceux qui vont allègrement s'investir dans cette quête bienfaitrice, cette recherche du Saint Graal des temps modernes.

N'avez-vous pas remarqué avec quelle célérité les médias reprennent en cœur cette poussée de civisme et de désintéressement ? Les acteurs de ces opérations sont les hérauts des temps modernes, ils luttent activement contre le Dragon de la pollution, des Chevaliers des temps modernes qui, dans leurs combinaisons de plastique bariolé aux couleurs des "partenaires" bienfaiteurs de ces opérations viennent œuvrer pour le bienfait de tous.

Ben voyons !!!

Ces opérations sont encore une manifestation de l'hypocrisie qui nous entoure, nous dévore et finira par nous perdre.

Les commanditaires de ces opérations sont en fait les industries génératrices de pollution qui cherchent par ce biais à se forger une image immaculée de respect de l'environnement, et qui envoient des idiots décérébrés faire ne ménage à leur place. Qui "sponsorise" le Wold Clean Up 2012 en France ? ... Free, mais surtout PSA, pollueur notoire.

Quand je regarde le contenu de ma poubelle, et que je la compare à celui des poubelles de mon enfance, je me rends compte que quelque chose ne va plus.

Avant, les poubelles contenaient des déchets essentiellement naturels (surtout alimentaires, genre fanes de carottes ou peaux de bananes).

Aujourd'hui, ma poubelle est essentiellement remplie d'emballages plastiques, de sur-emballages, de "conditionnements de regroupement" et autres "machins" totalement inutiles. Et je les paye quand je vais faire les courses car je n'ai pas le choix.

La majorité de ces emballages n'ont aucune raison objective de se retrouver dans ma poubelle : Ils ne servent qu'à rendre le produit plus attractif (le contenant étant plus important que le contenu - et coûtant souvent plus cher que le produit à mettre en valeur), à faciliter le chargement des gondoles de supermarchés, à nous forcer à acheter plus d'articles que nous le souhaitons (vente groupée), etc...

Ces conditionnements inutiles devraient être retirés en caisse et détruits ou recyclés aux frais des réseaux de distribution. Ils ne nous sont d'aucune utilité. Mais la quête du profit à tout prix "force" ces entreprises à "socialiser" ces frais cachés en faisant payer leur destruction par le contribuable via la "taxe de ramassage et de recyclage des ordures ménagères". Ce ne sont pas des déchets ménagers, ce sont des déchets INDUSTRIELS. Nous n'avons donc AUCUNE RAISON d'avoir à les payer (2 fois : pour leur fabrication, puis pour leur destruction).

Comme le système de récupération des ordures ménagères est totalement saturé et peu efficace car désormais contrôlé par des lobbies qui ne pensent qu'à faire des profits à court terme sur les déchets générés par d'autres lobbies qui appartiennent sans doute aux mêmes actionnaires (il n'y a pas de petit profit), il y a des "débordements" et de nombreux déchets se retrouvent en dehors des décharges...

Le ramassage de ces déchets devant coûter très cher, il est alors nécessaire de continuer la politique de "socialisation" des coûts mais de manière plus sournoise, en se basant sur le "bon cœur" des intervenants et en faisant passer les détracteurs pour des "pourris" pollueurs pétris d'égoïsme.

On utilise les mêmes ficelles que pour le Sidaction, pour le Téléthon, et d'autres "œuvres humanitaires"... Les actions sont financées par nous tous, mais qui va bénéficier des retombées ? Toujours les mêmes : Sidaction, Téléthon => les laboratoires pharmaceutiques bénéficient d'avancées GRATUITES car payées par nous tous, mais se débrouilleront pour faire breveter le fruit de ces recherches pour leur plus grand profit. Sans compter les "amis" qui, salariés de ces "organisations caritatives", vivent grassement de salaires fort mal obtenus. Et toutes ces "Fondations" qui ne sont que des "niches fiscales" destinées à faire une publicité gratuite en ne payant pas d'impôts... Quelle honte.

Dans la même veine, je suis scandalisé par le traitement des "marées noires". Souvenez-vous de l'Amoco-Cadiz, de l'Erika, et de tous les autres. Des armées de bénévoles sont allés nettoyer les côtes pendant que les avocats des compagnies pétrolières cherchaient toutes les solutions légales pour qu'elles n'assument pas leurs responsabilités. Et les bénévoles se sont ruinés la santé en inhalant des vapeurs toxiques, avec des composés hautement cancérigènes qui ont allègrement colonisé leurs organismes en pénétrant par le peau : Les hydrocarbures lourds migrent à travers la peau et se retrouvent concentrés dans les poumons, le foie et les reins, causant 20 ans plus tard des cancers "inexplicables"...

Tous ces pollueurs patentés devraient être mis en face de leurs responsabilités et devraient être condamnés à nettoyer eux-mêmes les ravages qu'ils font subir à l'environnement. Le nettoyage devrait être fait par des professionnels uniquement, et effectué rapidement avec des peines d'astreinte dissuasives. Seul le porte-monnaie compte pour ces entreprises. Si on les touchait "là où ça fait mal" ils réfléchiraient à deux fois avant de nous inonder de sur-emballages inutiles, de produits jetables "merde in China" ou en affrétant des "poubelles flottantes" pour transporter des cargaisons quelles qu'elles soient.

La prochaine fois que vous verrez une publicité fort bien médiatisée pour une action visant à "sauver la planète", réfléchissez à deux fois et essayez de trouver qui se cache derrière cette "œuvre humanitaire".

Et surtout, combattez ceux qui profitent de notre bienfaisance afin d'atteindre des objectifs très éloignés des nôtres. Derrière toute "œuvre caritative" se cachent des profits bien réels qui ne seront pas partagés.

Je vous remercie pour votre indulgence.

C'est mon premier article sur Agoravox. S'il est publié et si vous le trouvez pertinent je ne manquerai pas de trouver le temps d'en rédiger d'autres, toujours sur des faits qui me scandalisent.


Moyenne des avis sur cet article :  4.89/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 20 août 2012 17:08

    Bonjour Pierre Joseph et bienvenue sur ce site.

    J’aime votre colère et je la comprends, Charité business, c’est bien connu. Il ne faut cependant pas prendre le bénévole pour l’idiot utile et toutes les associations pour des repères de profiteurs. Je peux vous en présenter quelques unes dans le domaine de l’écologie ou du social qui se débattent comme elles peuvent et avec des moyens dérisoires pour nettoyer des rivières, des forêts ou aider des personnes en difficultés. Nous ne sommes pas dans le domaine Ushuaïa financé par Rhône Poulenc ou total les plus grands pollueurs voulant se refaire une virginité aux yeux d’un public idiot. Quant à l’emballage, il fait parti du marketing et des tas consommateurs se fient, malheureusement, à lui. C’est une chaîne financière énorme, production, achat, destruction et peut-être retraitement. Se battre contre est l’équivalent d’une quête à la Cervantès. Savez vous qu’il c’est dépensé en publicité en 2011 dans le monde, 500 milliards de dollars ! Ajoutez y les 1800 milliards (Chiffre officiel hors trafic) de l’armement et vous aurez de quoi sortir les populations de la misère. Pensez y, environ 2300 milliards par an, des chiffres qui donnent le vertige et, je ne vous ferais pas l’affront d’y ajouter le hold up mondiale de la finance. Alors oui, les honnêtes gens n’ont pas fini d’être en colère… Pour finir, donner un peu de son temps ou de son argent pour l’autre qui est dans le besoin, c’est un geste que l’on doit faire sans rien attendre en retour et sans avoir la prétention de changer le monde, juste peut-être, l’améliorer un petit peu et, pour citer l’anarchiste de votre avatar : « Concurrence et profit : l’un est la guerre, l’autre le butin. »

    Cordialement.


    • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 20 août 2012 22:20

      Bonjour Gabriel.
      Je ne critique absolument pas les « petites associations » qui, sans aucun budget ni aucune reconnaissance font un travail fantastique.
      Ils sont des « purs » qui œuvrent en silence, hors de toute médiatisation, et le font réellement par conviction.
      Il n’en reste pas moins que ce travail honorable devrait être fait par les VRAIS POLLUEURS..

      Dans le cas de ces « Grands Mouvements Humanitaires », la publicité générée par ces événements attire de nombreux abrutis qui vont aller consacrer une journée par an à une « Grand’Messe » et se sentiront ensuite lavés de tous leurs « péchés » écologiques. Un peu comme s’ils allaient se confesser. Ils y participent aussi parce que c’est « in », pour être vus, pour pouvoir dire à leurs amis époustouflés : « J’y étais !!! »...
      Bref, ils participent à ces actions comme ils mènent leur vie : Pour le paraître, parce qu’il faut bien être quelque part... S’il y avait une grande journée « Allons tous dégueulasser la nature en jetant des papiers gras et des emballages plastique » associée à une belle promotion médiatique ils s’y rendraient sans réfléchir.

      Petite information concernant les fonds détournés par les banques (affaire du Libor) : Les banques US (seules - sans les autres) se sont fait plus de 8 000 milliards de dollars sur le dos de leurs clients (les petits bien sûr, les « gros » ne se sont pas laissés faire) en trafiquant ce taux. 8 000 milliards de $ qui ont été volés au peuple, aux PME, à « l’économie réelle »... Et rien que pour les banques US. Les banques Européennes en ont détourné au moins autant.
      Avec tout cet argent volé à l’économie réelle, qu’aurions-nous pu faire dans la « vraie vie » ? Assurément des choses utiles ne croyez-vous pas ?


    • Paulo/chon 21 août 2012 20:17

      Bsr à Pierre-Josef et Gabriel,
      La valorisation est l’argument imparable, la conclusion en guise de dicton le dessert dirons-nous néanmoins je reconnais le bien-fondé de l’article que j’aurais été tenté pour sa rédaction. C’est bien la double peine, exponentielle au millénaire actuel qui m’indigne pour nos enfants, ils ne sont pas encore actionnaires des services de la nation comme souvent ils ont touché les rémunérations en avance. Un exemple d’indignation personnelle, il y a une quinzaine d’années je m’insurgeais auprès de mes enfants qui réclamaient un baladeur alors qu’il y avait déjà pas mal de transistors à la maison et ils ne m’ont pas cru lorsque je leur disais que bientôt ils auraient à payer pour de la musique. Lorsque je j’étais élève une plaisanterie nous incitait à rester parcimonieux avec notre respiration car Air France n’allait pas tarder à nous faire payer son oxygène, he oui je n’avais pas encore payer d’impôts ho, pardon de contribution solidaire et/ou mutualiste.


    • fredleborgne fredleborgne 20 août 2012 18:42

      Très bon article qui « recadre » l’ennemi du peuple.
      Oui, « nettoyons la planète » de ces profiteurs éhontés qui en plus se moquent de nous.


      • jacques lemiere 20 août 2012 19:51

        Bof....

         Il y a quand même un point gênant...il n’y a pas d’autres que nous,les consommateurs finaux...aussi il n’y a personne d’autre que nous pour payer...
        Il y a des tas d’endroits dans le monde sans supermarchés sans produits sous blisters sans électricité nucléaire, sans bagnoles, mais avec de l’agriculture bio des petits paysans.. curieusement les habitants de ses pays forment les 90% de la population la plus pauvre..
        sans compter que la logique actuelle des supermarché est une réduction du superflu sous la pression des hard discounter..tout ou presque sur le prix... car vous ne voulez pas payer !!!
        Le blister permet d’augmenter la vitesse de mise en rayon et de diminuer le personnel...que VOUS payez.... 
        Pourquoi les gens ne peuvent s’empêcher de faire la révolution quand leur soupe est un peu trop froide ???????

        Pour les marées noires, il ne faut pas forcer total à payer ( d’ailleurs ce n’est pas total mais les consommateurs qui paieront !!!)car c’est accepter la sinistre loterie actuelle ..mais il faut adopter une législation et une réglementation qui rend les marées noires plus rares... double coques visites techniques ou obliger les petroliers à avoir leur propre flotte et devenir responsables logique des accidents ( ce n’est pas le cas )etc... ça aura un coût..mais éviter des accidents a toujours un coût...


        Mais !!! c’est forcement toujours nous qui payons !!!! 

         


        • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 20 août 2012 23:23

          La grande distribution et l’industrie agroalimentaire sont désormais en situation de monopole concernant la majorité de la population Française.. Eh oui. Nous n’avons plus le choix et sommes obligés de nous fournir chez eux pour vivre. C’est triste mais c’est comme ça.
          J’ai assisté à cette montée en puissance de ces industries. Les premiers frémissements dans les années 60, une forte croissance dans les années 70, et la prise de contrôle totale dans les années 80.
          Les petits commerces et les producteurs indépendants ont connu pendant ces 3 décennies une chute parabolique irréversible.
          Maintenant, pour aller acheter un yaourt (pardon - un pack de 6, même si on a besoin d’un seul) il faut prendre les transports en commun ou son véhicule particulier alors que dans les années 60 / 70 il suffisait de traverser la rue (et on pouvait acheter UN seul yaourt)...
          Les con-sommateurs (j’en fais assurément partie) ont eu la bêtise de se précipiter dans ces « temples de la con-sommation » et n’ont pas compris à l’époque qu’ils allaient se retrouver enchaînés à ces grands groupes qui font désormais la loi.
          J’aimerais bien aller à « l’épicerie du quartier » mais il n’y en a plus. Ni de boucher, ni de fromager, il ne reste qu’un boulanger (mais pour combien de temps encore).
          En prenant le contrôle des filières alimentaires le lobby agroalimentaire dicte désormais ses lois. Pourquoi croyez-vous que la commission Européenne ait remonté les seuils de phosphates dans les aliments ? Et regardez la bataille (perdue pour l’instant - mais Monsanto reviendra à la charge) de la loi HR875 aux USA ? Ça fait froid dans le dos. Le jour où cette loi est adoptée les Américains (puis nous 2 ans plus tard) ne pourront plus cultiver de légumes dans leurs jardins.
          La concurrence hyper/hard discount est une vaste escroquerie : Ces enseignes appartiennent aux mêmes holdings et leur concurrence n’est que de la poudre aux yeux. Si vous regardez en détail ils ne se font pas du tout concurrence : Ce serait se tirer un balle dans le pied. Par contre, l’argument de cette « concurrence » est très utile pour compresser le personnel, faire « avaler des couleuvres » aux salariés et aux clients afin d’augmenter les profits des actionnaires.
          Les habitants des « pays les plus pauvres » (NOS multinationales sont directement responsables de leurs malheurs) bénéficient sûrement (pour ceux qui ont de quoi s’alimenter) d’une vie plus saine que la nôtre. Nous sommes des animaux, et nos organismes sont faits pour se nourrir d’aliments NATURELS, pas de pesticides, de conservateurs, d’anti-oxydants, de graisses hydrogénées ni « d’exhausteurs de saveurs »... Ces produits artificiels ne sont au mieux pas métabolisés, mais le plus souvent ils dérèglent notre métabolisme hormonal, ou ils sont stockés de manière irréversible (graisses hydrogénées) et ne peuvent être « supprimés » que par voie chirurgicale. Quant ils n’entraînent pas des pathologies diverses ou des cancers.

          Au sujet de Total : Il aurait fallu à l’époque forcer Total à dépolluer les côtes souillées, avec des astreintes très sévères. Les dirigeants et les actionnaires de Total ont pertinemment affrété la « poubelle flottante » Erika en faisant un pari sur des profits importants. Si les actionnaires avaient dû payer les dégâts les autres compagnies pétrolières auraient eu un message très clair leur intimant les limites à ne pas dépasser. Donc ils auraient tenu compte de ce risque dans tous leurs transports à venir et le renouvellement du parc aurait été fait sous la pression des risques financiers encourrus. Il n’y a que ce langage qu’ils comprennent : Leur porte-monnaie. Et ce seraient bien les actionnaires qui auraient payé la note car Total n’aurait pas pu augmenter ses tarifs alors que ses concurrents les laissaient inchangés. De toutes façons rien n’a été fait car le gouvernement Français a bien baissé son froc devant l’un de ses plus « généreux donateurs »...
          Et c’est ENCORE le contribuable qui a payé, la « dette » qui a continué à croître... Pour résumer nous nous sommes encore faits pigeonner (pour rester poli).


        • bnosec bnosec 22 août 2012 08:06

          « Les habitants des »pays les plus pauvres« (NOS multinationales sont directement responsables de leurs malheurs) »

          Pfff
          Encore de la culpabilisation (pour nous) et de la déculpabilisation (pour eux).
          Saviez vous que ces pauvres n’ont pas attendu « nos » multinationales pour être pauvre ?!


        • colza 20 août 2012 19:53

          Commençons déjà par n’acheter que des produits de base (pâtes, riz, lentilles...etc ) , des fromages et des laitages, des fruits et légumes et quelques autres choses non transformées pour se faire plaisir.

          Limitons nos achats de produits transformés comme conserves, plats préparés, biscuits et autres junk foods, pleins de choses mauvaises pour la santé et génératrices de déchets non recyclables.
          Vous verrez votre poubelle fondre et votre santé et votre porte monnaie s’en trouver mieux.
          Comme disait, je crois, Coluche, si ça ne s’achetait pas, ça ne se vendrait pas.
          C’est le consommateur qui a le pouvoir, si il veut bien s’en servir....

          • colza 20 août 2012 19:55

            Oups, j’oubliais, pour ceux qui en usent la viande fraîche et le poisson également frais...

            C’est vrai que ça prend du temps à préparer, mais on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

            • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 21 août 2012 00:29

              Bonjour.
              J’essaye d’aller le plus souvent possible dans la campagne pour acheter des produits frais et NATURELS (sans label « bio » mais cultivés par des paysans que je connais depuis mon enfance).

              Ça devient de plus en plus dur, et il faut parcourir 30 km sur des routes de montagne, mais le résultat est incomparable. Des patates qui ont un VRAI goût de patates, de la VRAIE viande de vache qui a passé sa vie dans les prés, des poireaux qui ont poussé sans engrais ni pesticides, et arrosés à l’eau de source (garantie sans phosphates et peu polluée car l’eau provient de zones d’altitude inhabitées).

              Par contre, il n’y a que des légumes de saison, qui sont souvent « pas cosmétiquement corrects », et qui pourrissent rapidement (sans conservateurs ni autres saloperies chimiques les moisissures, les bactéries et les insectes se précipitent dessus, ce qui est un gage de pureté).

              Et je ne vous parle pas du lait FRAIS de vache encore tiède, pas écrémé, plein de vitamines et
              d’anticorps. Un vrai régal.
              Je ne digère PAS DU TOUT le lait industriel (ça me colle des diarrhées phénoménales) mais paradoxalement le lait frais (surtout bien chaud et directement tété au pis de la vache) me fait le plus grand bien.
              Mais il est interdit à la vente. Le lait DOIT être pasteurisé. Loi de merde ! Nos ancêtres se sont nourris de lait frais et ont très bien vécu pendant des millénaires...
              Quant à la crème fraîche, extraite à la louche du pot de lait, quelle saveur !!!. Et quant on baratte cette crème on obtient du VRAI beurre bien jaune, plein de vitamines et à la saveur incomparable.
              Ça ne fait pas marcher l’industrie ni le commerce, et de plus ces produits laitiers sont INTERDITS À LA VENTE !!! Bientôt il sera interdit de respirer l’air directement, même s’il n’est pas pollué. Il faudra porter un masque à oxygène et payer pour remplacer les bonbonnes, sous peine de lourdes amendes. Pour « protéger notre santé » bien sûr.

              Pour résumer, rien ne vaut un ami d’enfance paysan en montagne qui élève et cultive « à l’ancienne » pour ses propres besoins et pour rendre service aux copains.

              Inconvénient : quand on lui achète des tomates, il faut les consommer dans les 48 heures qui suivent la cueillette. Ensuite elles pourrissent, même au réfrigérateur. C’est tout à fait normal pour une tomate « naturelle ».
              Quand je vois que les tomates des supermarchés qui restent fermes et « belles » 15 jours après avoir été achetées, même conservées à l’air libre à plus de 30°C, j’ai des doutes sur les qualités nutritionnelles de ces « machins ». Et surtout mes amis les insectes n’y touchent pas et s’en tiennent éloignés comme de la peste. Étonnant non ?
              Et quand on compare le goût, il n’y a pas d’hésitation : Les tomates « industrielles » ne méritent même pas de finir dans la cuvette des WC. Je comprends pourquoi les insectes les évitent. Elles sont simplement... dégueulasses.
              Petit plat d’été facile et rapide à préparer :
              Prenez quelques tomates (des vraies, pas des « merdes de Carrefour »), de la mozzarella DE BUFFALA (il vaut mieux avoir un ami Napolitain qui vous fournit, il y a des mozzarella frelatées à la dioxine qui circulent de partout). NE PRENEZ PAS DE LA MOZZARELLA DE VACHE, ELLE EST DÉGUEULASSE ET N’A AUCUNE SAVEUR, C’EST JUSTE DU CAOUTCHOUC,
              Prenez de l’huile d’olive DE FLORENCE, première pression à froid, qui vient de l’exploitation d’un ami de vos parents...
              Coupez les tomates en rondelles de 5 mm d’épaisseur environ. Reconstruisez chaque tomate une fois coupée. L’idéal pour bien couper les tomates (naturelles et fragiles) et d’utiliser un ancien couteau en « acier qui rouille » bien affûté sur un fusil (il coupe mieux qu’une lame de rasoir, pas comme ces merdes en inox qui déchiquettent mais ne coupent pas)
              Coupez la mozzarella en rondelles similaires (avec le même couteau) et reconstruisez les boules de fromage.
              Intercalez une tranche de tomate, une tranche de mozzarella afin de « reconstruire » un « hybride tomatezella » en prenant garde d’appairer les tailles de tranches pour que l’aspect ne fasse pas trop « bricolé ». Normalement il doit y avoir plus de mozzarella que de tomate, ou l’inverse, avec les produits naturels on ne sait jamais.
              Une fois les « tomatezellas » reconstituées, placez-les sur un plat (tout simple, c’est un mets « de paysan ») et étalez les ensembles pour obtenir des dégradés appétissants. Les tranches de mozzarella supplémentaires (ou de tomate) seront disposées en cercle sur le bord du plat pour faire « plus zouli »...
              Prenez la bouteille d’huile d’olive de Florence et arrosez copieusement le tout (pas trop quand même, il ne faut pas gâcher).
              Servez frais en entrée. Et régalez-vous surtout. Si les constituants sont de qualité ça vaudra tous les « grands repas gastronomiques » de la création.

              Temps de préparation : Moins de 5 minutes

              Vous pourrez en manger autant que vous voulez, si tous les constituants sont 100% traditionnels et naturels. Vous ne grossirez pas d’un gramme. Et jamais vous abusez réellement vous grossirez (un tout petit peu au grand maximum) mais vous perdrez les grammes superflus avec un bon jogging.
              C’est aussi ça les produits entièrement naturels. Ils sont intrinsèquement bons au goût, bons pour la santé, et ne font pas grossir (ou il est très facile de perdre ces « bonnes graisses »).

              Pourquoi bouffer de la merde sous plastique quand on peut manger simplement et SAINEMENT ?
              Quant à la viande, une fois adulte, un steack par semaine suffit amplement à nos apports alimentaires. Pour les enfants, c’est différent, ils ont besoin de BONNE VIANDE (pas de la merde pleine d’antibiotiques, d’anabolisants et de vaccins dans des barquettes en polystyrène) pour se développer harmonieusement.

              Mais bon, j’ai la chance d’habiter dans une ville « à la montagne ». Et je ne veux pas la quitter, quitte à voir ma carrière professionnelle « ralentie ». Je pourrais « monter » sur Paris pour « grimper » mais mes objectifs personnels sont plutôt axés « agrément de vie ».
              Et à Paris, devoir faire plus de 600 km pour voir mes amis d’enfance paysans, ça ferait un peu loin.


            • foufouille foufouille 21 août 2012 10:37

              @auteur
              le lait cru est pas interdit a la vente, il se conserve juste 3 jours
              on en trouves sur certains marches de bourgogne et meme dans un super U


            • Louise M 21 août 2012 11:07

              OUI il faut consommer LOCAL,sans passer par la grande distribution, consommer peut être un peu moins, un peu plus cher mais meilleur pour notre santé et pour nos petites entreprises agricoles.

              Attention au BIO ! un produit peut être estampillé BIO et venir d’amérique latine , avoir consommé je ne sais combien de carburant pour parvenir en France ! il peut aussi être estampillé BIO et fabriqué par Danone (bien lire les étiquettes et ce qui est écrit en tout petit) ou même contenir de l’huile de palme...
              Le bon critère est donc le produit local directement à la source.
              Si en plus c’est BIO alors tant mieux.

              En tant que consommateurs nous avons le POUVOIR de contourner au maximum la grande industrie et son lot de malbouffe et de dumping social. Même si cela nécessite un petit effort de déplacement ou de prix...

              Dans le genre autre sujet de SCANDALE, a propos de l’HUILE d’OLIVE merci l’union européenne.
              Il y a encore quelques mois nous pouvions acheter de l’huile en sachant d’où elle provenait, italie, espagne, grece, provence.Aujourd’hui il n’est plus possible de savoir elles sont toutes estampillées origine UE ! je suis révoltée car outre le droit bafoué de savoir ce que l’on ingère, cela met bien sûr en péril les spécificités culinaires de chaque pays et leur différence qualitative...une fois encore l’UE broit tout sur son passage...pour faire plus de profit sans doute...

            • BarbeTorte BarbeTorte 21 août 2012 11:07

              Mais il est interdit à la vente. Le lait DOIT être pasteurisé. Loi de merde ! Nos ancêtres se sont nourris de lait frais et ont très bien vécu pendant des millénaires...

              Ah ? On n’habite pas le même pays alors. Vous vous égarez là.


            • colza 21 août 2012 11:31

              @ Louise
              Bien d’accord sur l’hérésie qui fait consommer « Bio » des produits qui ont fait la moitié du tour de la planète pour arriver dans nos assiettes.
              Je consomme local, à la rigueur français et toujours de saison.
              Habitant en Bretagne, l’hiver est un peu dur : choux, patates, carottes et navets... Il faut de l’imagination smiley
              Mais du coup, le printemps arrive comme un bienfait, à tous les points de vue !


            • bnosec bnosec 22 août 2012 08:12

              Ahhh ouais d’accord, facile la recette. Il suffit d’avoir un jardin pour les tomates, un ami florentin pour l’huile, et un buffle à portée de main !


            • bnosec bnosec 22 août 2012 08:16

              Ce monsieur s’égare effectivement sur le lait pasteurisé.
              Sur les tomates aussi d’ailleurs. Primo je ne met jamais mes tomates au frigo, ça tue leur saveur, secundo au cellier il m’arrive d’en conserver quelques jours sans problèmes. Il suffit de ne pas les cueillir trop tard non plus !
              Pour le reste faites des bocaux !

              Bref monsieur m’a tout l’air d’un beau parleur...


            • lulupipistrelle 20 août 2012 20:36

              Cher Proudhon : enfin un article sensé.

              Je ne trie pas mes poubelles, parce que ma taxe d’ordures ménàgères n’en tiendrait pas compte, et que je refuse de travailler bénévolement pour VEOLIA.


              • foufouille foufouille 20 août 2012 21:23

                sissi
                la taxe augmente en cas de refus de tri


              • tf1Goupie 20 août 2012 21:34

                Je pense que c’est bien de ne pas trier : Polluons Bénévolement


              • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 21 août 2012 00:38

                L’idéal serait de déposer la majorité des emballages inutiles directement à la sortie des caisses des supermarchés.

                Si tous les clients le faisaient ça foutrait un gros bordel et les hypermarchés se mettraient à réfléchir sur les actions à mettre en place pour limiter la casse.

                Au lieu d’aller nettoyer bénévolement les zones contaminées, nous ferions mieux de laisser les emballages directement « à la source ».

                Il faudrait lancer un gros buzz sur Internet pour que les gens s’amusent à la faire. Et si une loi est votée interdisant de déposer les emballages à l’entrée des magasins, nous n’aurions qu’à découper le code-barre et laisser l’emballage inutile directement dans le rayon.

                Du coup, nous ferions une double action bénéfique : Laisser la pollution à la source, et forcer les grandes surfaces à embaucher du personnel pour évacuer les déchets en attendant de trouver LA solution qui supprimerait les emballages inutiles.
                C’est beau de rêver !!!


              • lulupipistrelle 21 août 2012 01:18

                @Foufouille : pas chez moi...

                Le jour où ce sera le cas, je pense que tout le monde sabotera les containers, et/ou balancera ses sacs poubelles en pleine rue... et que la mairie le sait.


              • lulupipistrelle 21 août 2012 01:22

                @Proudhon : j’ai souvent vu des gens désemballer leurs courses, après leur passage à la caisse...


              • foufouille foufouille 21 août 2012 10:41

                si tout le monde fait comme toi, si
                sinon la commune paye une amende
                c’est inscrit dans ton bulletin communale et regional

                chez moi, on peut lire : il a un excedent de 94000€ pour la TOM
                plus loin : on va augmenter de 20€


              • BarbeTorte BarbeTorte 21 août 2012 11:12

                L’idéal serait de déposer la majorité des emballages inutiles directement à la sortie des caisses des supermarchés.

                Cà s’est fait, je crois en Suisse.


              • Leo Le Sage 20 août 2012 20:37

                @AUTEUR/Pierre-Joseph Proudhon
                Vous dites : « ils luttent activement contre le Dragon de la pollution, des Chevaliers des temps modernes »
                Tel Iseult qui va battre ce dragon ?

                Vous dites : « le contenant étant plus important que le contenu - et coûtant souvent plus cher que le produit à mettre en valeur »

                Le packaging est une science... en marketing : vous voulez vendre ? Faites un bon emballage car même un produit de mauvaise qualité sera vu comme une félicité...

                Vous dites : « ce sont des déchets INDUSTRIELS »
                Ce ne sont pas des déchets industriels car ce ne sont pas ces trucs qui tombent dans les usines.
                Ce sont des déchets domestiques qu’on nous impose à la manière des racketiciels...

                Vous dites : "Et les bénévoles se sont ruinés la santé en inhalant des vapeurs toxiques, avec des composés hautement cancérigènes qui ont allègrement colonisé leurs organismes en pénétrant par le peausmiley
                Et ces bénévoles ne sont pas allés porter plainte ou au minimum se faire soigner et présenter la facture à ces ... ?
                Vous m’étonnez dites moi...

                Vous dites : « de produits jetables »merde in China«  »
                Désolé de vous décevoir mais l’essentiel des technologies sont made in China voir made in Shenzen...
                A la limite vous ne devriez plus utiliser ce qui est made in china donc à peu près tout, ce qui n’est pas raisonable n’est-ce pas ?

                Vous dites : "les laboratoires pharmaceutiques bénéficient d’avancées GRATUITES car payées par nous tous, mais se débrouilleront pour faire breveter le fruit de ces recherches pour leur plus grand profit"
                Ca dépend du contrat mon cher...
                Beaucoup de contrats exigent que TOUS les droits sont l’exclusivité du donneur d’ordre...

                Vous dites : "La prochaine fois que vous verrez une publicité fort bien médiatisée pour une action visant à « sauver la planète », réfléchissez à deux fois et essayez de trouver qui se cache derrière cette « œuvre humanitaire »
                Vous vous trompez, si connaître ce qui est derrière est instructif cela ne m’empêche pas de louer l’idée SANS soutenir ceux qui sont derrière.
                C’est en mettant sa main au portefeuille que l’on soutient ces types : il suffit de mettre son porte monnaie loin, très loin d’eux c’est tout...

                Vous dites : « Derrière toute »œuvre caritative« se cachent des profits bien réels qui ne seront pas partagés »
                Toute ? C’est faux, les resto du coeur tentent de réellement aider les autres. Il y en à d’autres aussi.
                Savez vous que les resot du coeur font de la pub de temps en temps ? Ils sont pourris eux aussi ?

                Vous dites : "C’est mon premier article sur Agoravox. S’il est publié et si vous le trouvez pertinent je ne manquerai pas de trouver le temps d’en rédiger d’autres, toujours sur des faits qui me scandalisent"

                Vous êtes un indigné professionel, pardon permanent donc le scandal va être permanent dans vos écrits. smiley

                Mon avis

                Vous ciblez mal, vous devriez montrer un minimum de prudence dans vos propos.

                En gros ce qui est pub de ce type pour vous est une c..rie.
                C’est un manque d’objectivité qui peut nuire à votre crédibilité.

                L’ennui c’est que c’est encore grâce à cette pub que certaines personnes qui souffrent ont de temps en temps la tête hors de l’eau.
                Si vous voulez être vraiment crédible essayez de bien cibler de manière à ce que tout le monde comprenne bien de quoi il retourne.
                Ce n’est pas la pub en elle même de sales type le problème, mais ces types qui utilisent ce vecteur pour faire leur buzz.
                La preuve vous vous y êtes laissé prendre.

                Or votre conclusion donne l’impression que la pub [de ce type] est douteuse...

                Question bête pour bien démontrer mon assertion :
                Total n’est pas cité dans vos écrits pour la partie pub, mais PSA oui.
                En suivant toujours votre logique, c’est donc cohérent pour vous de ne pas participer à cette pub pour un gros pollueur ?

                Cohérent s’entend par un pollueur participe pour cacher sa pollution mais un non pollueur n’a pas besoin d’y participer.
                Donc Total ne pollue pas. J’ai bon ?

                PS : j’ai plussé votre article même si je reconnais qu’on me le reprochera ...

                 
                Cordialement

                Leo Le Sage
                (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                • foufouille foufouille 20 août 2012 21:26

                  « Toute ? C’est faux, les resto du coeur tentent de réellement aider les autres. »
                  ils sont contre la vente en DLC courte pas cher car c’est de la « concurrence deloyale »
                  et donc contre la baisse
                  ce sont aussi des sarkozystes qui estime que l’etat a plus d’argent


                • Leo Le Sage 20 août 2012 21:37

                  @Par foufouille (xxx.xxx.xxx.3) 20 août 21:26
                  Vous dites : "ils sont contre la vente en DLC courte pas cher car c’est de la « concurrence deloyale » et donc contre la baisse ce sont aussi des sarkozystes qui estime que l’etat a plus d’argent"

                  Je vais vous donner raison, mais accordez moi le fait qu’ils essayent aussi de ménager le chèvre et le chou quand même ...
                  Je rappelle que RestoDuCoeur c’est un exemple parmi d’autres...

                  D’ailleurs les meilleurs associations sont souvent mal connues car ils n’ont pas le temps de réfléchir à la pub...

                  Je n’ai pas compris la dernière phrase... ’plus d’argent
                  Pourriez vous développer SVP ?

                   
                  Cordialement

                  Leo Le Sage
                  (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                • foufouille foufouille 20 août 2012 23:00

                  @leo
                  un sage devrait comprendre
                  un sarko a jamais d’argent pour les pauvres


                • foufouille foufouille 20 août 2012 23:01

                  « Je vais vous donner raison, mais accordez moi le fait qu’ils essayent aussi de ménager le chèvre et le chou quand même ... »

                  non ils veulent des clients .......... sur dossier
                  des bons mendiants


                • foufouille foufouille 21 août 2012 10:44

                  je fait aussi env 30 bornes pour acheter la viande en direct
                  meme a 60, ca fait une demi heure
                  les legumes c’est plus pres


                • foufouille foufouille 21 août 2012 11:24

                  j’achetes un kg, bien sur, mais 15
                  en partant d’un centre ville, et en bus, ca fait facile une heure pour arriver a un hyper
                   


                • foufouille foufouille 21 août 2012 16:28

                  @maldolino
                  c’est pas du bio
                  juste plein air
                  5.50/kg ca fait souvent moins cher que le super
                  acheter en gros pour moins cher, est un truc de radin


                • foufouille foufouille 21 août 2012 17:06

                  tu peut, bien sur trouver bon, la viande aux hormones et antibio qui font a la cuisson
                   


                • vfcc 21 août 2012 10:54

                  J’essaie d’imaginer faire mes courses sans emballages.

                  Autant, j’imagine très bien le jouet de mon fils, figurine en plastique du dessin animé à la mode, sans emballage, disponible en rayon directement dans ... « un grand carton » côtoyant une multitude de ses pairs plutôt que dans un emballage individuel.
                  Autant, j’ai du mal a imaginer acheter des mouchoirs en papier, une ampoule, du shampoing sans emballage. Des sardines à l’huile ou des petits pois sans la boite en métal pour les conserver.
                  (Au hasard ce qui me passe par la tête)

                  Lorsque l’emballage sert de protection à un produit périssable ou fragile, cet emballage là m’apparait bien utile, voir indispensable.

                  J’essaie d’imaginer des solutions pour palier à ce manque.

                  Sinon il faudrait que je m’achète des mouchoirs en tissu et que je les lave régulièrement. Ca couterait moins d’emballage, mais ca couterait du produit lessive, de l’eau et de l’énergie. (qui calcul si c’est positif / negatif ?)
                  Il faudrait que je transporte cette ampoule avec précaution du rayon du magasin jusqu’à chez moi sans la casser pour pouvoir remplacer enfin celle défectueuse. Ca couterait moins d’emballage, mais ca serait infiniment moins pratique. (remplacer ampoule par poigné de clou si vous voulez)
                  Il faudrait que je me lave les cheveux avec ... tiens comment on faisait sans shampoing liquide pour se laver les cheveux ? Je ne connais que ca.
                  Il faudrait que je mange des sardines et des petits pois frais. Il y aurait bien un sac pour les transporter, en papier journaux plutôt qu’en plastique, comme sur les places de marchés. Mais ce qui est pratique dans la boite en métal, c’est qu’elle conserve longtemps, très longtemps. Mieux qu’une congélation individuel qui consomme énormément d’énergie comparativement à la fabrication de cette boite en métal. Et alors quoi ? Ne plus conserver longtemps ? Ok mais alors il faut que je me réapprovisionne tous les 3 jours en produit frais. Donc moins pratique, voir polluant si je me déplace en voiture.

                  Les industriels sont mues par le gain d’argent, ca ok. Ils se soucis plus de comment vendre un maximum que comment polluer un minimum, ca ne fait aucun doute.
                  Cela dit, les industriels sont des gens (presque) comme nous.

                  Dans beaucoup de cas il serait possible de réduire la quantité d’emballage (exemple de la figurine en plastique), et dans beaucoup d’autres, moi consommateur, je n’ai pas envie de réduire la quantité d’emballage du produit.
                  A bien y regarder et essayer de trouver des solutions, j’ai l’impression qu’il faut que je me rende à l’évidence, « je suis un pollueur ». La responsabilité de la pollution concerne tout le monde et pas seulement en amont à la chaine de fabrication (industriel).

                  Peut-être que je me trompe, en ce cas merci de me démontrer.


                  • Corinne Colas Corinne Colas 21 août 2012 23:56

                    « tiens comment on faisait sans shampoing liquide pour se laver les cheveux ? Je ne connais que çà. »


                    Ici de l’écologique pas cher :

                    Essayer « fleur de shampoing », cela se présente sous la forme d’un anneau (qui ressemble à un savon), le passer sur vos cheveux mouillés : mousse alors comme shampoing liquide. Reposer votre fleur de shampoing, redeviendra sec. Vous servira plus de deux mois même en vous lavant les cheveux (magnifiques) ts les jours pour une somme très modique à l’achat.

                    Comment faisaient nos anciens ?

                    Étaient-ils de gros cochons parce qu’ils n’avaient pas la « chance » de s’acheter tous ces soi-disant nouveaux produits ménagers, de beauté etc.qui se multiplient à l’infini (une pincée d’ancien, de la poudre de perlimpinpin qui mousse, de la flotte, un bel emballage et hop !) 

                    « La responsabilité de la pollution concerne tout le monde et pas seulement en amont à la chaine de fabrication (industriel) ». 


                    Après le shampoing liquide cher et au contenant inutile, vous pouvez aussi supprimer votre nettoyant ménager des toilettes, celui du sol, celui de votre four etc. Remplacez tout ce fatras par un produit unique : le bicarbonate de soude alimentaire (poudre ds emballage carton) qui se trouve en gros paquet pas cher à côté du sel au superaket (possible d’acheter en gros, si la terre s’arrête de tourner, vous pourrez encore nettoyer votre abri pendant 20 ans pour presque rien). Le bicarbonate ne vous servira pas qu’à faire des gâteaux... 2 cuillères dans votre seau d’eau et votre sol sera plus propre qu’avec ts les produits du rayon « nettoyage » réunis. L’acide citrique pour l’inox, votre linge, l’acide acétique (base du vinaigre blanc) aussi qui nettoie absolument tout ds votre cuisine (gras etc.) pour bon marché aussi. Un peu ds une coupelle et aucun insecte ds votre maison, préfère fuir ! 

                    Et si nous les « jeunes », devenions un peu plus curieux de ce qui a toujours marché pour pas trop cher, avec moins d’emballage, non nocif pour notre santé et l’environnement (l’écolabel n’est pas un plus parfois sauf pour le montant du produit), bref de « l’écologique »au vrai sens du terme y compris pour notre portefeuille... !

                    J’arrête là mais je pourrai aussi parler de la teinture (naturelle) pour bois qui coûte presque rien, de son emballage etc. 

                    J’en ai plein les doigts ce soir et avec 1 litre, j’ai de quoi teinter du sol au plafond... je n’arrive pas à en voir la fin.


                    Voilà, c’était la minute éco sur Agoravox ! Je repars terminer...




                  • alinea Alinea 21 août 2012 11:05

                    Si mes souvenirs sont bons, les gros emballages, autour d’une ampoule par exemple, ont été conçus pour limiter le vol !
                    J’ai une amie qui ôte tous les emballages à la caisse du petit supermarché de son coin.
                    À part les ampoules je n’achète rien sous emballage, mais c’est peut-être quelque chose à faire en nombre !
                    Acheter tout au détail- rayons « à la coupe » des supermarchés, aussi peut être un bon début. Mais à voir « le panier de la ménagère » nous paraissons peu nombreux à avoir cette conscience-là.
                    Faire son compost, même sur son balcon, avec des kits spéciaux, c’est déjà une économie de kilomètres pour nos ordures ménagères !
                    Mais, même en consommant peu, même en faisant attention ( emballages métal ou verre par exemple), j’arrive à avoir des poubelles de trucs dont je sais qu’ils ne seront pas recyclés !
                    Il m’arrive de ramasser les cannettes, les bouteilles que les automobilistes jettent dans les fossés ! Mais cela n’est qu’un acte « esthétique » : ces bouteilles, ces cannettes resteront en l’état, ailleurs pour un bon bout de temps encore !


                    • Marc JUTIER Marc JUTIER 21 août 2012 11:18

                      Merci pour ton coup de gueule et bienvenu sur agoravox mais dis-moi, je croyais que Proudhon était mort smiley . Qui es-tu ? 

                      Quelques liens comme quoi les peuples se réveillent :

                      LE MOMENT EST VENU ! Message du Mouvement "Occupy Wall...

                      http://www.youtube.com/watch?v=6hfS2VhRzqQ

                      http://www.youtube.com/watch?v=T2IawRaeWUg

                      Le Printemps québécois : http://vimeo.com/47205376

                      Nouveau paradigme pour une nouvelle civilisation : http://bit.ly/RgTK2w

                      Ce n’est pas la révolution mais la Résolution Pacifique ! http://bit.ly/Q2cEcQ

                      The Revolution Is Love : http://occupylove.org/videos/

                      Occupy Wall Street (OWS) : http://occupywallst.org/

                      Incredible Edible Todmorden (ST Français) : http://www.youtube.com/watch?v=KGwrcVWI6bw

                      Awakening - 2012 - A Message of Hope : /www.youtube.com/watch?v=6H7rk1rfp7c">http://www.youtube.com/watch?v=6H7rk1rfp7c .


                      • alizé12 21 août 2012 11:20

                        si on veut diminuer et recycler les emballages, plutôt que le tri bénévole qui profite aux mafia des déchetteries, les Guérini et autres , plutôt rétablir ce qui se faisait autrefois pour les bouteilles en verre : la CONSIGNE, soit le remboursement de l’emballage restitué, le tri et l’évacuation restant à la charge du distributeur.


                        • BarbeTorte BarbeTorte 21 août 2012 11:34

                          Concernant les emballages de verre ou métal, j’aurais un avis plus que réservé. Primo çà pèse. Secundo, l’aluminium est une vraie merde au niveau environnement.


                          • chmoll chmoll 21 août 2012 11:39

                            mé non c nettoyé , ben si la taxe éco
                            j’sais pas si y a un manche à la taxe éco , ou si c aspiré

                            elle est efficace , si si la preuve elle nettoie votre porte monnaie

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès