Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Observer la nature apprend l’humilité et donne la liberté (...)

Observer la nature apprend l’humilité et donne la liberté d’aimer...

Caroline Lepage, journaliste scientifique en presse écrite, a traduit et écrit plusieurs ouvrages grand public, notamment Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? Elle collabore à plusieurs revues et sites Internet. Son blog, merseaplanete.com, a été classé dans le top 10 des golden blog Awards 2012, rubrique Science.

Propos recueillis par Hamid zanaz

L’amour bestial, pourquoi ce titre ?

Une idée de mon éditeur que j’ai trouvée excellente tant elle reflétait le contenu du livre. A première vue, L’amour bestial semble être consacré aux animaux (« les bêtes ») et à leur sexualité. Pourtant, il existe un second niveau de lecture. Il s’agit avant tout d’un ouvrage sur les relations amoureuses chez l’être humain, volontiers « bête » (idiot ? ou animal ?) par amour !

Comment avez-vous enquêté au pays des ‘ quéquettes zoologiques et du rut au rythme des bêtes’ ?

La science n’est pas figée dans le temps. Chaque année, les chercheurs découvrent de nouvelles espèces, étudient les comportements des animaux, les utilisent comme modèles pour mieux comprendre les nôtres et publient leurs travaux dans des revues internationales. Ainsi, je suis partie en quête de ces études passionnantes : les plus récentes, les plus drôles ou les plus insolites... J’ai été très touché par toutes les histoires d’amour animales, mais particulièrement par « sea, sex and sun » , la vie sexuelle et amoureuse du crabe rouge.

Quelle est votre histoire d’amour préférée chez nos frères, les bêtes, et pourquoi ?

J’en ai plusieurs. J’aime beaucoup celle de l’hippocampe. Que la nature ait permis à ce drôle de petit poisson d’être un super papa en charge de la grossesse, c’est incroyable ! Et je suis persuadée que beaucoup d’hommes rêveraient d’avoir cette chance réservée aux femmes : donner la vie, par amour... Mais si je ne devais en choisir qu’un, je répondrais le castor dont la fidélité est exemplaire. Voilà un animal qui, en couple, vit la complicité et en quelque sorte l’amour avec un grand A jusqu’au bout ! Magnifique, n’est-ce pas ?

Dans votre travail, il y a une rigueur scientifique et un humour décapant, c’est la pédagogie du journaliste scientifique ?

Vous voulez dire de manière générale ? Je ne pense pas. Il s’agit d’un choix personnel. J’aime l’humour. Rire est une forme de bonheur (qui d’ailleurs se marie divinement avec l’amour...). Dans ce métier, la rigueur scientifique est un impératif. L’humour ? J’ai parfois eu l’impression qu’il n’était pas le bienvenu en science. Comme s’il lui faisait perdre son sérieux et sa rigueur justement... Ce n’est pas mon avis. La vulgarisation scientifique est un exercice difficile, mais nécessaire pour attirer un large public vers les sciences. Médecine, climat, écologie, technologies, elles sont partout ! Seulement, nous ne sommes pas tous chercheurs. Et chacun doit pouvoir accéder à l’information scientifique, quel que soit son niveau de connaissances ou de formation sans se sentir perdu ou dépassé. C’est indispensable pour comprendre le monde d’aujourd’hui. Je trouve donc que l’humour est un allié formidable pour décomplexer le lecteur et pourquoi pas, lui donner envie d’approfondir les sujets dans des ouvrages plus pointus encore. Mais avant d’en arriver à le passionner à ce point là, il faut susciter chez lui l’envie, la curiosité, le divertir, le captiver, voire - cerise sur le gâteau pour ma part - le faire rire ?

Qu’apprend-on de cette diversité amoureuse présente dans la nature ?

Qu’elle est exceptionnelle, inventive et qu’elle reflète beaucoup de nos propres comportements amoureux ! En la matière, nous manquons de tolérance. Observer la nature apprend l’humilité et donne la liberté d’aimer...

Caroline Lepage, l’amour bestial, éditions du moment, 2013


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 27 mai 2014 14:07

    Heu, j’ai pas compris le rapport entre l’image et le texte.
    A part peut-être qu’elle figure un ouvrage de l’auteur.
    Mais est-ce une raison suffisante ?
    L’auteur aurait-il l’audace de se faire un petit coup de pub comme ça l’air de rien ?
    Pourquoi ne pas parler directement du livre mis dans l’illustration ?
    C’est déjà fait ?
    C’est juste une piqûre de rappel ?

    Le texte de l’interview, quant à lui, est sans intérêt.
    Dommage, le sujet est de valeur est méritait mieux que ce texte et que ce titre à la noix de coco.
    Désolé, mais ça sent le foutage de gueule... smiley


    • Alex Alex 27 mai 2014 15:16

      @Salvador
      Entièrement d’accord avec vous, à la fois sur la pub – même si le bouquin ne manque pas d’intérêt – et sur le sujet « qui méritait mieux. »


    • hamid zanaz 27 mai 2014 15:14

      Ce n’est qu’une erreur 


      • stetienne stetienne 27 mai 2014 16:36

        la fesse fait vendre meme si c est un croupion


        • soi même 27 mai 2014 20:34

          Propos étrange qui n’est pas en équation avec le titre.
          A moins que vous parlez par métaphore ?


          • Yohan Yohan 27 mai 2014 20:43

            Morice aussi il fait sa pub. « jeune retraité de l’Education Nationale (PEGC histoire et géographie) et du privé très (très) actif. Et athée » Très (très) actif, c’est un message subliminal ? Il serait pas de la jaquette notre Momo smiley smiley smiley


            • Bergegoviers Bergegoviers 28 mai 2014 08:52

              Joli sujet qui mériterait qu’on en parle bien.


              • Mowgli 28 mai 2014 11:07

                Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ?

                 Elles ne peuvent pas grimper aux murs non plus. Moi non plus d’ailleurs. Manifestons ensemble pour grimper aux murs. JUSTICE ET EGALITE !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès