Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > OGM : le retour (par la fenêtre)

OGM : le retour (par la fenêtre)

Après les effets de manche, les gesticulations, et les promesses pieuses du Grenelle de l’environnement, voici que les OGM, rejetés par la très grande majorité des citoyens (français et européens), sortis par la porte du moratoire, reviennent en force par la fenêtre ouverte par les vieux barbons du Sénat, courroies de transmission des lobbies des empoisonneurs industriels agro-alimentaires, contre tout principe de précaution.

C’est à partir d’aujourd’hui qu’est discuté, à l’Assemblée nationale, le projet de loi sur les OGM. 

Alors que l’on pensait que le moratoire décidé par le ministère de l’Environnement éloignait pour un temps le danger de la dissémination de ces semences privées, et privatives du vivant, le Sénat, par le texte adopté le 8 février, et qui va être aujourd’hui discuté à l’Assemblée, a vidé de sa substance ce moratoire, et réintroduit, sous les pressions intenses des lobbies agro-alimentaires, le "droit de cultiver avec ou sans OGM" (! !!), rouvrant ainsi la voie à la dissémination des parcelles bio ou traditionnelles.

Pour une fois, des voix s’élèvent ; non seulement parmi les organisations de défense de l’environnement et de la biodiversité, mais au sein même de la majorité.

Libération nous apprend ainsi que François Grosdidier, député UMP de Moselle, dans une lettre à ses collègues, dénonce : « l’activisme forcené de la FNSEA et du lobby pro-OGM » ayant entraîné le texte voté par le Sénat «  manifestement amendé sous l’influence des groupes voulant une mise en culture rapide et massive des OGM en France, au mépris de principes affichés  ». Et de rappeler les déclarations de Nicolas Sarkozy au soir du Grenelle de l’environnement : «  La vérité est que nous avons des doutes sur l’intérêt actuel des OGM pesticides ; [...] sur le contrôle de la dissémination des OGM ; [...] sur les bénéfices sanitaires et environnementaux des OGM. »

Malheureusement, François Grosdidier a décidé de rendre publiques ses réserves, sans illusion, car «  l’affaire a été pliée la semaine dernière à la commission des affaires économiques de l’Assemblée  », explique-t-il.

En revanche, Marc Laffineur, porte-parole du groupe UMP sur ce projet de loi, affirme : «  Il est normal que le débat existe au sein de l’UMP. Mais il faut en rester au texte du Sénat qui est sage et équilibré.  »

En effet, la loi, modifiée par les sénateurs, dans un sens largement favorable aux semenciers OGM, garantit « la liberté de consommer et de produire avec ou sans organismes génétiquement modifiés  », et prévoit une « coexistence » des cultures OGM et non OGM.

La Haute autorité instituée par le projet gouvernemental pour évaluer les risques liés aux OGM est devenue un « Haut conseil des biotechnologies », obligatoirement présidé par un scientifique. La place des scientifiques y sera prééminente par rapport aux représentants de la société civile.

« Délit de fauchage »

Les sénateurs ont aussi créé un « délit de fauchage » de champs d’OGM passible de deux ans de prison et 75 000 euros d’amende. Le texte n’oblige pas les producteurs de semences à participer à l’indemnisation en cas de contamination par des OGM des récoltes des parcelles voisines. Cette indemnisation en cas de présence fortuite d’OGM au-delà d’un seuil de 0,9% sera de la responsabilité de l’exploitant du champ.

José Bové et les verts, soutenus par les diverses associations de défense de l’environnement, dont Greenpeace, qui a déversé, hier, 9 tonnes de maïs (non OGM) devant le siège de l’UMP, vont tenter de faire respecter la volonté des Français, et le principe de précaution, en établissant un piquet de garde devant l’Assemblée nationale, mais la bataille s’annonce inégale.

La majorité UMP n’a pas l’intention de revenir sur les modifications des sénateurs. Le président UMP de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer, a souhaité la semaine dernière un débat « équilibré où l’amalgame, le terrorisme intellectuel, la violence ne l’emportent pas sur la rationalité et la connaissance ». Pour lui, les OGM sont « vitaux » pour l’avenir de l’agriculture et de la recherche en France.
« L’adoption de ce texte par l’Assemblée nationale va dans le sens de l’histoire », estime Marc Laffineur, porte-parole du groupe UMP dans ce débat.

Les Français vont donc se retrouver devant le fait accompli, par l’attitude d’une majorité de sénateurs et députés corrompus par les lobbies pro-OGM, et la FNSEA, et se voir imposer, au mépris de toute règle éthique et sanitaire (comme l’a parfaitement démontré le film de Marie-Monique Robin sur Monsanto), les semences et les pratiques de privatisation du vivant qu’ils rejettent dans leur très grande majorité.

Il est d’une urgence vitale que chacun se mobilise, par le biais, notamment, des associations de consommateurs et de défense de l’environnement, pour empêcher cette véritable forfaiture, et la mise en danger de notre nourriture, de notre biodiversité, de notre patrimoine agricole, par des empoisonneurs patentés, qui imposent leur loi et leurs produits viciés, au mépris total de l’intérêt des citoyens.

Mobilisation contre les fossoyeurs du vivant !


Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (89 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • pallas 1er avril 2008 12:01

    Mais qu’est ce que l’ont en a faire des ogms, franchement meme s’il y a quelques morts ou cancer, c’est la vie. Quand vous traversez la route, vous pouvez mourrir ecrasé par une voiture, sur la route vous pouvez avoir un accident et mourrir ou etre handicapé. Les ogms c’est une avancé technologique, il y aura quelques incidents mais dela a crier a un genocide planetaire il ne faut pas abuser non plus, la vie n’est pas sans risque.

     


    • sisyphe sisyphe 1er avril 2008 12:18

      Je ne sais pas si c’est à prendre au 1er ou au second degré.

      Si c’est au second, c’est quand même douteux.

      Si c’est au premier, là, c’est grave...

      Pallas, hein ?


    • LaEr LaEr 1er avril 2008 12:36

      1- les OGMs sont une menace pour la biodiversité, cela est bcp plus que la menace de quelques cancers. Il s’agit tout bêtement de l’avenir de la planète. De plus, votre argument "démolit" de la même manière toute tentative de faire baisser n’importe quelle type de mortalité... Pour le coup, c’est bien vous qui êtes anti-progrès...

      2- Quel est le progrès des OGMs sachant qu’ils ne sont pas aussi rentable qu’annoncé dans la "pub", qu’ils provoquent une sur-consommation de desherbant (maïs roundup-ready) , qu’ils sont plus sensibles aux maladies et champignons parasites que les espèces naturelles (voir le coton OGM en Inde), et que les tentatives de combler les carrences alimentaires en certaines vitamines (par l’ajout OGM de vitamines et autres) sont moins efficaces que la multi-culture.

      3- Pourquoi imposer aux français un produit dont ils ne veulent pas...

      4- C’est mon droit de ne pas bouffer OGM. La liberté des uns finit e là où commencent celle des autres...

      5- etc...etc...


    • Fouinos 1er avril 2008 13:54

      Dans la liste, je rajouterai :

      6- Enorme avancée économique : obligation de payer pour avoir le droit d’utiliser les nouvelles graines chaque année. auquel il faut rajouter l’achat de pesticide de la même firme.

       

      Le problème dans ce combat contre les OGM, c’est que le grand public ne sais pas pourquoi les "OGM c’est pas bien". Tout ce qu’on voit à la télé (je parle pas de arte, et de ses audiences minuscules) : encore des faucheurs d’OGM qui ont fait perdre de l’argent à un pauvre paysan.

      On a vu des dizaines de fois en quoi les OGM représentent une révolution technologique (je ne dit pas "avancée", hein...) sur le principe. Mais ce qui se passe dans la nature, on n’en parle pas.

      Le peuple comprendra quand il verra nicolas Hulot lui expliquer pourquoi les OGM : "c’est pas bien" !

       


    • hurlevent 5 avril 2008 17:32
      "les OGMs sont une menace pour la biodiversité"

       

      Je ne vois pas en quoi. Les OGMs, ce sont de nouvelles semences. Ils ne vont pas détruire les anciennes. En tous cas, pas plus que le processus de sélection des semences qui s’est effectué sur plusieurs milliers d’années.

      "Quel est le progrès des OGMs sachant qu’ils ne sont pas aussi rentable qu’annoncé dans la "pub", qu’ils provoquent une sur-consommation de desherbant (maïs roundup-ready) , qu’ils sont plus sensibles aux maladies et champignons parasites que les espèces naturelles (voir le coton OGM en Inde), et que les tentatives de combler les carrences alimentaires en certaines vitamines (par l’ajout OGM de vitamines et autres) sont moins efficaces que la multi-culture. "

      Certaines semences OGMs ne remplissent pas toutes leurs promesses, mais dans ce cas, elles ne seront pas achetées. Qui achèterai des semences OGMs moins bien que des semences non-OGM ? Par contre, certaines semences apportent un plus et seront achetées. Dans ce cas, je ne vois pas l’intérêt de décider à la place de l’agriculteur.

      "Pourquoi imposer aux français un produit dont ils ne veulent pas... "

      Parce qu’on impose pas un produit. Il y a aura sur le marché des produits OGMs venant d’agriculteurs ayant choisi de le faire, et d’autres non OGM venant d’agriculteurs ayant choisi de ne pas faire d’OGMs. Dire que tous les Français ne veulent pas d’OGMs, c’est une généralisation grossière.

      "C’est mon droit de ne pas bouffer OGM. La liberté des uns finit e là où commencent celle des autres... "

      Absolument. Et je ne vois pas en quoi l’autorisation de la culture d’OGM va interférer en quoi que ce soit avec votre liberté. Pour info, c’est également mon droit de bouffer des OGMs.

      "- etc...etc..."

      Hmm...

      "Enorme avancée économique : obligation de payer pour avoir le droit d’utiliser les nouvelles graines chaque année. auquel il faut rajouter l’achat de pesticide de la même firme."

      C’est également le cas pour les cultures non-OGM. Il faut acheter les graines, et des pesticides.

       


    • sisyphe sisyphe 5 avril 2008 18:16

      par hurlevent (IP:xxx.x7.240.25) le 5 avril 2008 à 17H32

       

      "les OGMs sont une menace pour la biodiversité"

       



      Je ne vois pas en quoi. Les OGMs, ce sont de nouvelles semences. Ils ne vont pas détruire les anciennes. En tous cas, pas plus que le processus de sélection des semences qui s’est effectué sur plusieurs milliers d’années.

      "Quel est le progrès des OGMs sachant qu’ils ne sont pas aussi rentable qu’annoncé dans la "pub", qu’ils provoquent une sur-consommation de desherbant (maïs roundup-ready) , qu’ils sont plus sensibles aux maladies et champignons parasites que les espèces naturelles (voir le coton OGM en Inde), et que les tentatives de combler les carrences alimentaires en certaines vitamines (par l’ajout OGM de vitamines et autres) sont moins efficaces que la multi-culture. "

      Certaines semences OGMs ne remplissent pas toutes leurs promesses, mais dans ce cas, elles ne seront pas achetées. Qui achèterai des semences OGMs moins bien que des semences non-OGM ? Par contre, certaines semences apportent un plus et seront achetées. Dans ce cas, je ne vois pas l’intérêt de décider à la place de l’agriculteur.

      "Pourquoi imposer aux français un produit dont ils ne veulent pas... "

      Parce qu’on impose pas un produit. Il y a aura sur le marché des produits OGMs venant d’agriculteurs ayant choisi de le faire, et d’autres non OGM venant d’agriculteurs ayant choisi de ne pas faire d’OGMs. Dire que tous les Français ne veulent pas d’OGMs, c’est une généralisation grossière.

      "C’est mon droit de ne pas bouffer OGM. La liberté des uns finit e là où commencent celle des autres... "

      Absolument. Et je ne vois pas en quoi l’autorisation de la culture d’OGM va interférer en quoi que ce soit avec votre liberté. Pour info, c’est également mon droit de bouffer des OGMs.

      "- etc...etc..."

      Hmm...

      "Enorme avancée économique : obligation de payer pour avoir le droit d’utiliser les nouvelles graines chaque année. auquel il faut rajouter l’achat de pesticide de la même firme."

      C’est également le cas pour les cultures non-OGM. Il faut acheter les graines, et des pesticides.

       

      Tiens ! Un Monsantiste !

      Qui, évidemment, annonce un tas de contre-vérités (pour être poli)

      1) La sélection naturelle, elle, s’est faite de façon spontanée ; alors que les OGM, essaimant dans de champs non-OGM, vont les contaminer. Or, vous n’êtes pas sans ignorer que les OGM sont des semences PRIVEES, PAYANTES, et non auto-renouvelantes. Donc, cette contagion va entraîner, progressivement, l’éradication des autres espèces, une destruction de la biodiversité, et une PRIVATISATION du vivant : rien à voir avec la sélection naturelle.

      2) La très grande majorité des français ne veulent pas d’OGM : c’est un fait avéré.

      D’autre part, laisser le choix aux agriculteurs, c’est leur garantir le droit de polluer, comme ils le font depuis des années avec leurs pesticides (nappes phréatiques totalement contaminées), développer l’agriculture industrielle, au détriment, là aussi, de la biodiversité, contaminer les champs d’agriculture naturelle ou bio, donc imposer leurs choix aux autres, etc... Donc, pas question de laisser le libre choix aux agriculteurs : ils ont eux aussi à rendre compte de leurs actions nuisibles au bien public.

      3) Faux. Pour les autres cultures, beaucoup de graines issues d’une récolte servent pour ensemencer pour la récolte suivante ; donc, pas nécessaire d’acheter les graines.

      4) Enfin, le choix n’est pas laissé au consommateur, puisque, d’ores et déjà, de nombreux animaux sont nourris aux OGM, qui se retrouvent donc dans la viande que l’on consomme, sans aucune traçabilité.

      5) Pour préserver votre volonté de bouffer des OGM, fournissez vous donc auprès d’OGMistes patentés : c’est votre droit ; mais à condition qu’ils soient en parcelles closes, isolées, sans risque de dissémination : sinon, vous imposez votre choix aux autres.

      Je ne sais pas quel est votre intérêt personnel à défendre les OGM, mais il est clair qu’il s’inscrit contre l’intérêt général : bousillez vous si ça vous amuse, mais seul dans votre coin : laissez aux autres leur liberté de se nourrir sainement, et, surtout, de préserver notre biodiversité.

       


    • pallas 1er avril 2008 13:18

      Les ogms sont une avancé qu’il y est quelques consequences negatives ou bien des morts, deja c’est pas prouvé et en plus il faut voir le potentil, il y a des 10 de milliers de mort par ans en voiture, elle n’a pas ete interdite. Il y a des centaines de milliers par ans de mort a cause de la guerre, elle n’est pas interdite, alors pk interdire les ogms ? pour quoi ? et puis pour la nature, franchement ont s’en fous, au point ou elle en est, deja completement ravagé et deja moribonde, sa ne change pas grand chose. Vou vous inquietez pour rien.

       


      • Gary 1er avril 2008 14:58

        Palace, la classe !

        Intéréssante ta réaction, tu dois avoir bien étudié le sujet !!

        En l’occurence, dans ton image, accepter les OGM sans les connaitre revient à traverser la rue en fermant les yeux...

        Cela dit je n’ai rien contre le fauchage des Organisme Intellectuelement Limité...


      • Baltar 5 avril 2008 16:14

        je plussoie Pallas

        il y a des millions de gens sur terre qui disent des conneries et pourtant on les interdit pas


      • pallas 1er avril 2008 13:28

        Sii vous n’aimez pas manger les ogm, personne ne vous oblige quoi que se soit, vous etes libre, il y a des ogm partout, sa n’a aucun rapport avec le taux de cancer du colon qui est du a autre chose, de plus sa rapporte enormement d’argent, un potentiel d’exploitation industriel faramineux, si vous n’etes pas content passer votre chemin et ne manger plus, mais fouté la paix aux entreprises, rien ne vous est imposer.


        • Trashon Trashon 1er avril 2008 14:01

          Nouvel effet indésirable des OGM constaté : analphabétisation des consommateurs à très court terme !!!


        • TSS 1er avril 2008 13:40

          la genuflexion et l’allégeance de l’etat vis à vis de l’agroalimentaire et l’envers de son extême sevérité vis à vis de kokopelli et de tous ceux qui veulent proteger la diversité

           


          • sisyphe sisyphe 1er avril 2008 14:26

            Interview de François Grosdidier dans Libé : extrait (édifiant) ... :

             

            Dans votre courrier, vous évoquez « l’activisme forcené de la FNSEA », le principal syndicat agricole et du lobby pro-OGM pour détricoter le projet de loi. Pouvez vous donner des exemples ?

            Il s’agit notamment de démarches individuelles faites auprès des députés ruraux, qui constituent la majorité des députés de la majorité, par les branches départementales de la FNSEA avec plus ou moins, disons, de véhémence. Certains de mes collègues, dont je tairai le nom, se sont entendus dire que leur permanence risquait d’être mise à sac. Le lobby semencier a remarquablement utilisé la base de la FNSEA pour ce travail ; puis il a agi via la commission des Affaires économiques du Sénat et de l’Assemblée.

             

            L’interview intégral : http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/318752.FR.php


            • millesime 1er avril 2008 14:36

              certains instent sur les besoins alimentaires dans le monde, certes.. !

              La France est largement auto-suffisante en matière de maïs. Si l’INRA veut poursuivre ses recherches, pas d’hostilité à priori, mais pourquoi faire de la recherche en France (pour le maïs) ? (alors que la majorité des français sont hostiles aux OGM), pourquoi ne pas pousuivre les recherches dans les pays concernés par un besoin, l’INRA peut assumer le financement de cette recherche dès lors.

              d’autre part, l’Allemagne à transcrit la directive Européenne mais elle à limité la concentration d’OGM à 0,1%, et non O ;9% comme précisé dans la directive, La France ne peut-elle pas en faire autant ???


              • Gzorg 1er avril 2008 17:52

                Les promesses de sarkozy sur les OGM doivents valoir autant que celles sur notre non engagement en Afghanistan...

                C’est a dire Rien

                mais alors vraiment quedal !

                Et il y a encore des guignols pour croire que l’Europe nous protégeras...

                Avec un peu de chance ils reussiront même a faire sauter l’etiquetage obligatoire...

                des OGM aux pesticides ont en mangera de gres ou de force, je n’ai plus aucune illusion sur le sujet !


                • sisyphe sisyphe 1er avril 2008 19:51

                  par Gzorg (IP:xxx.x28.194.213) le 1er avril 2008 à 17H52

                   

                  des OGM aux pesticides ont en mangera de gres ou de force, je n’ai plus aucune illusion sur le sujet !

                   

                  Faut pas dire ça !

                  On a encore du pouvoir, à travers les associations : il faut le faire valoir !


                • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 1er avril 2008 18:06

                   

                  -www.lemonde.fr/sciences-et-environnement/article/2008

                   

                  - Pauvre pays de merde !

                  - hihanhihanhihan


                    • ZEN ZEN 1er avril 2008 18:21

                      Extrait

                      "..Certains ont fait main basse sur l’UMP afin de défendre des intérêts mercantiles, "ripolinés" pour les rendre sympathiques : on a parlé de l’avenir de la science, de celui de la recherche... La force de frappe de Monsanto et des autres semenciers est phénoménale. Il fallait voir la violence des réactions de Bernard Accoyer (président de l’Assemblée nationale) et d’autres au lendemain de l’avis rendu par le Comité de préfiguration. Il suffit de comparer les argumentaires des uns et des autres - identiques - pour comprendre l’origine de leur colère. Ils ont été actionnés. J’ai été approché par Monsanto, et j’ai refusé de leur parler. Je veux rester libre..."


                    • TSS 1er avril 2008 18:34

                      @millesime

                      jusqu’à aujourd’hui la France etait egalement sur ce 0,1% qui est le minimum de detection mais, poussée par les lobbys, elle va passer à 0,9% qui signifie pragmatiquement la mort de l’agriculture biologique dans notre pays !!!

                      les politiques pro OGM qui agitent l’epouventail de la recherche mentent comme des "arracheurs de dents" les OGM àl’heure actuelle sont utilisés tous les jours dans les labos de recherche medicale et n’ont nul besoin d’être cultivés en plein air comme l’explique parfaitement Christian Velot dans ses conferences(il vient d’ailleurs de se faire "sucrer"ses credits pour avoir oser critiquer MON810 et les agissements de l’etat)


                      • JL JL 1er avril 2008 19:11

                        Si l’Allemagne a limité la concentration d’OGM à 0,1%, conformément à la Directive européenne, les associatoions de consommateurs français ne pourraient-elles pas s’adresser à la Cour européenne pour exiger la même chose en France, étant donné que cette limite à 0.9% n’a pas été décidée démocratiquement ?


                        • sisyphe sisyphe 1er avril 2008 19:59

                          Absolument : il faut examiner toutes les voies légales !

                          Il n’y a aucune raison pour que la très grande majorité des citoyens ne puisse exiger ses droits !

                          Sinon, résistance active : boycott, campagnes de fauchage...

                          Tiens, une idée : teinter tous les champs d’OGM en noir...

                          C’est puni, ça, légalement, la teinture des champs ?


                        • LPG 1er avril 2008 19:26

                          Sarko croyait avec son élection détenir le pouvoir ... Mais en France, comme aux USA, le vrai pouvoir ce sont les lobbies, c’est clair !

                          Mais qu’est ce que l’ont en a faire des ogms, franchement meme s’il y a quelques morts ou cancer, c’est la vie ( sic)

                           Tu en auras certainement plus à faire quand ce sera toi la victime !

                          Les ogms c’est une avancé technologique, il y aura quelques incidents mais dela a crier a un genocide planetaire il ne faut pas abuser non plus, la vie n’est pas sans risque.

                          Il y a déjà eu une avancée technologique aussi probante, la vache folle, à cause de l’avancée technologique consistant à nourir des ruminants avec des farines animales ... Depuis on croyait primordial le principe de précaution, le gouvernement sarko/ fillon va nous prouver le contraire, malgré les gesticulations du Grenelle de l’environnement ...


                          • sisyphe sisyphe 1er avril 2008 22:44

                            oui : vachement naturel de nourrir des végétariens avec des farines animales !

                            Aussi naturel que se bourrer d’OGM...

                            Bientôt la maladie de l’homme fou ??


                          • sisyphe sisyphe 1er avril 2008 19:49

                            Mais comment se fait-il qu’on ne puisse voir que 12 messages, sur les 19 ?
                            Même avec les "commentaires cachés" ?

                             

                            Y a un bug ou quoi ?


                            • sisyphe sisyphe 1er avril 2008 20:49

                              bug ?


                              • Mougeon Mougeon 1er avril 2008 21:20

                                Un article avec les vidéos " le monde selon monsanto" passé sur Arte,

                                les vidéos du 90 minutes passé sur C+

                                http://desourcesure.com/politiqueaffaires/2008/03/avezvous_vu_le_monde_selo n_mon.php

                                a ne pas rater...

                                 


                                • sisyphe sisyphe 1er avril 2008 23:06

                                  Pour ceux qui n’ont pas vu l’émission de Marie-Monique Robin, deux extraits :

                                  (j’espère que le lien va marcher..)

                                   

                                  http://www.dailymotion.com/swf/x4qora&v3=1&autoPlay=1&related=1

                                  http://www.dailymotion.com/swf/x4qhbm&v3=1&autoPlay=1&related=1


                                  • mimi 2 avril 2008 10:07

                                    Les municipales étant passées ,voilà de nouveau le train de réformes en marche............................

                                    Les faucheurs fauchés.......

                                    Lesmilles militaires chez les talibans

                                    Mital et le doigt aux salariés

                                    les retraites, suppression des profs ,

                                    Et c’est parti vers de nouvelles aventures........................................... ;


                                    • Voltaire Voltaire 2 avril 2008 11:50

                                      Il est malheureusement devenu quasiment impossible de tenir un débat constructif sur les OGM en France. Les arguments des pro et des anti sont carricaturaux, et chacun essaye de déconsidérer l’autre plutôt que de discuter des arguments et des faits. Hélas, cette obstruction au débat est aussi présente sur Agoravox, site pourtant dédié au débat, et les articles précédents sur ce sujet ont montré que les invectives prenaient souvent le pas sur les faits et leur analyse.

                                      Je me permettrai donc simplement de signaler, sans entrer dans les détails pour éviter que la discussion ne dégénère, que les OGM posent plusieurs questions très différentes :

                                      - le problème de leur sécurité pour l’homme ou pour les animaux qui en consomment

                                      - le problème de leur impact sur l’environnement

                                      - le problème économique pour les agriculteurs qui en produisent comme pour ceux qui n’en produisent pas (et de la cohabitation des deux, notamment vis à vis de l’agriculture biologique). En corrolaire se situe aussi le problème de la propriété industrielle (brevets) des semences.

                                      Nul doute que les anti-OGM indiqueront que les OGM sont néfastes dans ces 3 domaines, et que les pro-OGM démontreront que c’est l’inverse.

                                      Comme souvent, la réalité est sans doute grise, et ni blanche, ni noire. Et ce qui est vrai pour une espèce de plante OGM ne l’est pas nécessairement pour une autre.

                                      Reste que l’article traite aussi d’un autre problème, plus général et politique, qui est celui de l’influence des lobbys sur les décisions politiques. Ici aussi, pro-OGM et anti-OGM font preuve d’une activité de lobbying intense, auprès des politiques comme des médias, et ont peu à peu faussés le débat. C’est, fondamentalement, regrettable. D’abord parce qu’un tel sujet mériterait un peu de sérénité, ensuite parce que cela illustre la difficulté croissante de notre système démocratique à prendre des décision sur des bases objectives, et donc en faveur de l’intérêt général.

                                      Cela pose aussi le problème de la consultation de la société civile par les gouvernants sur des sujets à forte composante scientifique, avec toutes les difficultés que cela comporte (langage différents entre scientifiques et société civile, appréciation de la notion de risque et de la signification des données statistiques, conflits d’intérêts, représentativité des ONG etc...).

                                      Bref, une série de sujet qui mériteraient débat, dans un cadre un peu moins passionnel.


                                      • claude66 claude66 2 avril 2008 16:26

                                        le tout est de savoir si nous les produirons ou les achèterons avec les pesticides en prime.

                                        claude 66


                                        • sisyphe sisyphe 2 avril 2008 16:36

                                          Alors ?

                                          Quand est-ce qu’on les teint en noir, ces p.... de champs d’OGM ??

                                          (une petite vaporisation de colorants indélébiles, la nuit, en passant ...)


                                          • sisyphe sisyphe 2 avril 2008 17:55

                                            Dans la série actes de désobéissance civique, une idée de Noël Mamère ..

                                             

                                            http://latelelibre.fr/index.php/2008/04/sauver-kokopelli-mamere-a-une-idee/


                                            • sisyphe sisyphe 3 avril 2008 10:07

                                              Certes, rien n’est gagné, la vigilance s’impose, le combat est ^plus que jamais nécessaire et urgent, mais une bonne nouvelle :

                                              L’Assemblée adopte un amendement qui encadre fortement l’utilisation des OGM

                                              "Incroyable !" En quittant l’hémicycle, mercredi 2 avril, peu après minuit, le député socialiste de Dordogne Germinal Peiro est encore sous le coup de l’émotion. Après plusieurs heures de débats houleux sur le projet de loi sur les OGM, marqués par de multiples invectives entre la droite et la gauche, l’Assemblée nationale vient d’adopter un amendement de l’opposition, défendu par le député communiste du Puy-de-Dôme André Chassaigne. Placé au début du texte, il en modifie fortement l’équilibre.

                                              Il indique en effet que les plantes transgéniques ne peuvent être cultivées que dans le respect "des structures agricoles, des écosystèmes locaux, et des filières de production et commerciales qualifiées ’’sans organismes génétiquement modifiés", et en toute transparence". L’amendement a été voté par les élus socialistes, communistes et Verts, mais aussi par quatre élus de la majorité, qui ont fait basculer l’Assemblée.

                                              Le projet du gouvernement stipulait seulement que la culture des OGM devait avoir lieu "dans le respect de l’environnement et de la santé publique". Depuis mardi 1er avril, date du début du débat sur le projet de loi, dont l’objectif est de fixer un cadre à long terme pour la coexistence des filières sur le territoire, les élus de l’opposition n’ont cessé de mettre en garde contre la menace que représentent, à leurs yeux, les cultures OGM sur les filières agricoles de qualité (AOC, labels, agriculture biologique), du fait de la dissémination des pollens dans l’environnement.

                                              "VICTOIRE POLITIQUE"

                                              L’adoption de cet amendement représente "une avancée fondamentale pour le respect des cultures sans OGM", car il donne une base juridique pour exclure les OGM de certaines zones du territoire, ont souligné les élus socialistes. L’opposition revendique une "victoire politique".

                                              http://www.lemonde.fr/sciences...


                                              • jrr 5 avril 2008 23:36

                                                Il est absolument clair que NS est le cheval de Troye de Monsanto-Bush en Europe. Nous comptons sur nos amis français pour les dézinger rapidos.


                                                • jrr 5 avril 2008 23:37

                                                  ... faute d’orthographe : pour LE dézinguer...


                                                • sisyphe sisyphe 6 avril 2008 09:38

                                                  je n’ai toujours pas compris le système des "commentaires masqués" ?

                                                  Pourquoi masqués ?

                                                  Lesquels ?

                                                  Il y en a qu’on ne voit carrément pas, si on ne poste pas ...

                                                  Si on peut m’expliquer : merci...


                                                  • Jocrisse Max 6 avril 2008 09:57

                                                    2) La très grande majorité des français ne veulent pas d’OGM : c’est un fait avéré.

                                                    J’aimerais voir les chiffres s’il yen a.

                                                    La position anti OGM est exprimée avec trop de violence par des personnages avides de popularité et qui jouent sur la peur et la méconnaissance des gens.

                                                    Ce serait une faute de se priver des expérimentations OGM.

                                                    La vigne française est naturellement OGM depuis la crise du phyloxéra , et alors ?

                                                    Le délit de fauchage est une excellente mesure.

                                                    Marre de tous ces pseudo chevaliers blancs qui veulent faire notre bonheur sans notre avis.


                                                    • sisyphe sisyphe 6 avril 2008 10:13

                                                      posté par Max :


                                                      2) La très grande majorité des français ne veulent pas d&rsquo ;OGM :
                                                      c&rsquo ;est un fait avéré.

                                                      J’aimerais voir les chiffres s’il yen a.

                                                      La position anti OGM est exprimée avec trop de violence par des
                                                      personnages avides de popularité et qui jouent sur la peur et la
                                                      méconnaissance des gens.

                                                      Ce serait une faute de se priver des expérimentations OGM.

                                                      La vigne française est naturellement OGM depuis la crise du phyloxéra , et
                                                      alors ?

                                                      Le délit de fauchage est une excellente mesure.

                                                      Marre de tous ces pseudo chevaliers blancs qui veulent faire notre bonheur
                                                      sans notre avis.

                                                      Les chiffres sont à votre disposition dans tous les sondages effectués à ce sujet : plus de 80% de français sont opposés aux OGM : faut se renseigner un peu... La "position anti-OGM", comme vous dites, est partagée par la plupart des scientifiques, et brillamement exposée dans un tas d’enquètes précises qui ont eu lieu à ce sujet ; tant les documentaires sur Arte, sur la "nouvelle révolution verte" en Inde, que le film et le livre de Marie Monique Robin, ainsi que les interviewes de différents scientifiques, tel Christian Velot, etc, etc...

                                                      Les "expérimentations OGM peuvent très bien avoir lieu en champ clos, sans risque de dissémination : c’est ceux-là qu’il faut autoriser, et interdire les autres.

                                                      Le "délit de fauchage" est une excellente mesure : vous êtes agriculteur OGM, ou représentant de Monsanto ? La vraie bonne mesure serait d’exiger la fin de la pollution des nappes phréatiques par les nombreux pesticides, la fin de l’agriculture industrielle, qui entraine l’éradication de la biodiversité : dégats infiniment plus grands que le fauchage d’un champ contaminant des produits viciés.

                                                      Enfin, pour les "chevaliers blancs", je vois que vous préférez les chevaliers noirs de la mort du vivant, qui s’appliquent à faire notre malheur , contre notre avis ! Libre à vous d’être du côté des empoisonneurs, et d’être content d’être empoisonné, mon vieux ; nous, nous n’accepterons pas que des personnages comme vous nous le fassent subir.

                                                      Mobilisation contre les fossoyeurs du vivant !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

OGM


Palmarès