Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Osmoseurs, filtres, adoucisseurs d’eau : les arnaques du porte à (...)

Osmoseurs, filtres, adoucisseurs d’eau : les arnaques du porte à porte !

Alors que le magazine Que Choisir dénonçait le mois précédent l’inutilité des systèmes de filtrages, on apprend que les entreprises qui commercialisent ces produits ont recours à des méthodes de ventes agressives qui ciblent les personnes âgées ou crédules.

Dernière commune touchée : Béthoncourt les-Ménétriers, dans la région de Vesoul. Attirés par une pollution de l’eau liée à des produits agricoles, une équipe de VRP armés de coûteux osmoseurs, adoucisseurs et filtres sur robinets, ont démarché des habitants inquiets pour la qualité de leur eau du robinet. 

Même le maire s’en est ému :

« Nous dénonçons l'attitude d'entreprises qui proposent, plus particulièrement aux personnes âgées, d'installer des systèmes individuels de traitement de l'eau. C’est inacceptable » s’est indigné l’élu dans le Journal de Vesoul.

Au même moment, le numéro de Que Choisir actuellement en kiosque, a testé une dizaine de systèmes de filtration. Résultats : ces appareils sont soit inutiles, soit nuisibles à la qualité de l’eau.

Voici pourquoi :

Les osmoseurs et filtres

Promesse des vendeurs : une filtration des micropolluants (pesticides, nitrates, plomb) et du chlore. 

Réalité des tests Que Choisir : une eau pleine de microbes, de particules de charbon actif et parfois rendue non-potable par le système de filtrage.

Le plus souvent, les osmoseurs augmentent les teneurs en microbes dans l’eau filtrée. « Les cartouches des filtres et membranes constituent un milieu très favorable au développement des germes » expliquent les experts de Que Choisir

Le banc d’essai épingle même un modèle de filtre qui a contaminé l’eau avec un germe interdit. Ce qui signifie que ces osmoseurs peuvent transformer une eau potable en produit impropre à la consommation !

Et tout cela à l’insu de l’utilisateur, qui ne dispose d’aucun moyen pour vérifier la qualité de son eau filtrée. 

Enfin, Que Choisir constate des relargages de particules indésirables issues des filtres à charbon. 

Conclusion de Que Choisir : les filtres sont « inutiles », les osmoseurs sont « tout aussi peu recommandables ». 

Adoucisseurs :

Promesse des vendeurs : adoucir l’eau en la débarrassant de son calcaire, afin de diminuer l’entartrage des robinets et tuyaux*. 

Réalité des tests Que Choisir : dégradation de la qualité de l’eau qui devient plus agressive, rejets de sodium, rétention du calcium et magnésium, risque d’intoxications en cas de tuyauterie ancienne. 

Dans 8 domiciles sur 11 testés, l’eau adoucie est devenue agressive, c'est-à-dire qu’elle augmente les risques de corrosion : cette « eau peut perforer une canalisation ou un ballon d’eau chaude » estime Que Choisir. Et le mensuel de s’inquiéter des conséquences d’une eau agressive circulant dans de vieilles tuyauteries : là, on risquerait carrément l’intoxication ! 

En plus, ces adoucisseurs retiennent le calcium tout en relâchant du sodium dans l’eau courante. Ce qui pose un vrai problème : les usagers boivent alors de l’eau très riche en sodium, c'est-à-dire en sel, sans le savoir. Ce n’est pas neutre pour nos organismes. 

Enfin, ces « adoucisseurs » ont une finalité discutable : ils privent l’eau de son calcium et magnésium, ce qui signifie qu’ils détruisent des apports calciques et minéraux contenus dans l’eau. Des apports pourtant nécessaires à une bonne alimentation, surtout pour les adolescents en période de croissance. 

Conclusion de Que choisir : « les adoucisseurs n’améliorent pas la qualité de l’eau potable mais la dégradent ».

Notre conclusion : même si votre eau du robinet est de mauvaise qualité, économisez votre argent, votre temps et méfiez vous des démarcheurs à domicile ou des vendeurs de foires.

Les systèmes d’osmoseurs, filtres ou adoucisseurs ne permettent strictement aucune amélioration de l’eau du robinet. Ils peuvent même dégrader encore plus la qualité de votre eau, sans aucun moyen pour vous de détecter les nouvelles pollutions ou microbes générés par ces appareils.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

*Pour lutter contre le tartre pas besoin de dépenser des milliers d’euros ! Les dépôts de tartre se forment surtout lorsque l’eau atteint 60 degrés. Il faut donc diminuer sa consommation d’eau chaude au maximum. Par exemple, en réglant tous les programmes de machine à linge ou de vaisselle sur la fonction basse température. Enfin, on vous conseillera de tester ce remède de grand-mère : en appliquant de l’eau vinaigrée sur les dépôts, on parvient à détartrer assez efficacement tuyauteries et robinets. 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Kalki Kalki 3 octobre 2011 10:46

    Il y a beaucoup d’arnarques organisés à plus haut niveau, la tnt, les vaccins, le fait d’établir un système social injuste,

    des pyramidaux sont des arnarques organisés

    le problème étant

    comme se termine un monopoli, ou un système de ponzi

    il n’y a qu’un gagnant, ce n’est pas , et le pouvoir ne se partage pas


    • Surya Surya 3 octobre 2011 11:20

      Pour l’instant, je n’ai pas lu l’article de Que Choisir, mais je me demande pourquoi ils ne parlent de la nocivité de ces filtres à charbon que maintenant, alors que cela fait plus de dix ans qu’ils existent. Ils ont testé une dizaine de systèmes de filtration dans le but de les comparer entre eux, comparer leurs performances, ou pour s’assurer que le système de filtre est, en règle général, à rejeter ?
      Je suis d’accord que les arguments des commerciaux ne tiennent pas. Si une eau est potable, c’est qu’elle ne présente par définition aucun danger pour la consommation. Je ne vois pas dans ce cas l’intérêt d’améliorer sa qualité, en effet.
      Je ne suis pourtant pas certaine que l’eau du robinet soit aussi bonne qu’on nous le dit, argument financier, entre autre, à l’appui. Parfois, elle a mauvais goût, et le goût n’est pas le même que la veille, comme s’ils ajoutaient des tas de produits dedans.
      L’eau de source ou minérale est à mon avis la meilleure solution, mais on nous la vend dans des bouteilles de plastique, dont on a découvert récemment que ce type d’emballage présentait un danger, à cause du bisphénol que la plastique contient souvent. Alors pourquoi ne pas revenir au bon vieux système de la bouteille en verre consignée ?
      Pour ce qui est du démarchage à domicile, c’est un type de vente règlementé, mais je pense que ça devrait être purement et simplement interdit.


      • hpspt 3 octobre 2011 11:32

        J’ai installé, il y a 2 ans, une cartouche de filtration au charbon sur le robinet pour supprimer le gout du chlore et du plastique.

        Ca fonctionne parfaitement : avec la même cartouche depuis 2 ans, plus de goût ! Plus besoin de porter les bouteilles d’eau minérale...
        Je pense que la cartouche diminue les taux de nitrates (faibles dans la région).
        Mais, concernant le seul paramètre que je peux tester facilement, ça marche et ça, que choisir n’en parle pas.
        Le relargage du charbon éventuel ne pose pas de problème ; c’est du charbon alimentaire que l’on peut consommer.
        Reste le développement éventuel des germes dans la cartouche... Là, je n’ai pas de moyen simple pour le tester...



        • foufouille foufouille 3 octobre 2011 11:42

          ca se fait aussi pour les portes, fenetres, « geothermie » ...........
          depuis tres longtemps


          • Jean Eymard-Descons 3 octobre 2011 11:44

            Plus globalement, nous en sommes arrivés au point de devoir nous méfier de tout ce qui est censé améliorer notre santé (médicaments, compléments alimentaires, aspartame, produits light, filtres pour l’eau du robinet, produits bio, etc.)

            Pour être heureux, autant boire, fumer, bouffer ce qu’on veut et quand on veut... On se fait du mal, mais au moins, on le sait ET on se fait plaisir !


            • boutiamit boutiamit 3 octobre 2011 12:13

              Désolé, mais « ufc que choisir » n’est plus fiable ; son impartialité est en train de sombrer !

              je ne sais pas encore pour qui ils vont « rouler », mais si vous croyez que c’est pour vos beaux yeux.... fermez lez puis ouvrez à nouveau...grattez un peu et vous trouverez « à qui profite le crime » !

              J’habite en Bretagne (dont la terre est devenue le chiotte de l’agriculture française !), beau pays de landes, d’ajoncs, de menhirs et d’élevage de porcs, de poules, de dindes, de visons, d’autruches !§ :§, bref un vaste champ de pisse et de merde qui agrémente le gout de notre eau « délicieuse ».

              Miam les bons nitrates dont les taux monstrueux sont cachés...par de masses de chlore qui augmentent quand les touristes arrivent dés juin...

              Cela fait maintenant 5 ans que je fonctionne avec un filtre à osmose inverse (acheté sur ebay pas cher...) ; je le nettoie tous les 6 mois et change les filtres régulièrement !

              A tous ceux qui ne croient pas, je prépare une décoction gratuite des boues et autres merdes qui sont dans les filtres...a votre santé !

               


              • Tarouilan Tarouilan 3 octobre 2011 21:43

                Je plus, ......ayant utilisé l’osmose inversée pour obtenir une base d’eau en aquariophilie ou pleins de paramètres intervenaient, cette eau est excellente... même non reminéralisée.

                Maintenant les charlatans existent et l’on ne pourra empêcher la reconversion d’un boutiquier du Carreau du Temple en expert auto-proclamé de l’osmose inversée, suite à l’achat d’un container d’appareils défectueux.... !


              • oncle archibald 3 octobre 2011 12:28

                Et méfiez vous aussi de ces « experts indépendants » qui vont vous faire un dignostic sur l’état parasitaire de votre charpente ... Ils ne sont le plus souvent que des rabatteurs pour les entreprises de traitement, parfois même ils en sont salariés voire propriétaires ... Ils vont toujours conclure qu’il faut traiter de toute urgence et vous faire croire que votre maison va s’effondrer à bref délai.

                Dites vous bien que des traces de vrillettes et/ou de capricornes il y en a dans quasiment toutes les charpentes .. Ce qui est important ça ne sont pas ces traces à partir desquelles ils vont conclure qu’il faut traiter. Il faut savoir deux choses : si les insectes xylophages sont encore présents et quelle est l’épaisseur de bois sain qui reste pour assurer la fonction . 

                Car ces gentils prédateurs sont comme nous, ils n’aiment pas s’abîmer les dents. Ce qu’ils aiment c’est le bois humide, l’aubier, etc .. Si votre charpente est bien au sec et que l’attaque ne concerne que les parties de l’enveloppe extérieure qui présentent de l’aubier sur un ou deux centimètres elle va durer encore cinquante ou cent ans de plus sans traitement, ou alors juste un traitement par pulvérisation que vous pouvez appliquer vous même pour empêcher d’autres prédateurs de venir y déposer leurs oeufs qui deviendront à l’éclosion des insectes xylophages.

                • Sarah29 3 octobre 2011 14:09

                  @Boutiamit : Tout a fait d’accord avec vous. Que Choisir nous propose donc sans le dire d’acheter de l’eau en bouteille (tout aussi mauvaise que l’eau du robinet = juste potable). A croire qu’ils auraient passe un accord avec des firmes pharmaceutiques... Moi aussi j’ai un filtre a osmose inverse et mon eau est impeccable...


                  • Slift Jojo 3 octobre 2011 14:33

                    Apparemment vous mélangez Osmose inversée avec simples filtres à charbons types « britta »
                    L’Osmose inversée filtre uniquement les molécules d’eau,l’eau obtenue est parfaitement pure.


                    • BlackMatter 3 octobre 2011 15:16

                      L’eau pure n’est pas forcément bonne pour la santé et cela pour deux raisons :

                      - Elle a tendance à s’acidifier parfois avec un ph <6 par absoption du CO2 : il est préférable de consommer une eau légement acide ou neutre, ph 6,5 à 7 (idéalement 6,8). Dans certains cas une eau un peu basique est même conseillé en cas d’acidose.
                      - Elle ne contient plus les minéraux et oligo-éléments indispensable à l’organisme en complément des sources alimentaires. Il faut une eau légèrement minéralisée mais pas trop.

                      Bref, choisir son eau est quelque chose de difficile et il faut éviter les eaux trop pures ou trop minéralisée.


                    • jef88 jef88 3 octobre 2011 18:25

                      il y a deux problèmes différents !
                      - la composition naturelle de l’eau, calcaire dans certaines régions, siliceuse dans d’autre c’est un petit problème
                      - la pollution : organique = bouillon de culture pour microbes
                      chimique (ex nitrates) = source d’empoisonnements divers
                      les adjuvants « dépolluants » = exagération dans les dosages
                      ce sont ces points les plus dangereux

                      mais n’y aurait il pas un lobbying de certaines sociétes qui sous couvert de lutte contre la polution se font des co...es en OR


                    • Slift Jojo 3 octobre 2011 14:39

                      Dailleurs je me méfierais de ce genre de magazines qui nous disent « Quoi faire »


                      • boutiamit boutiamit 3 octobre 2011 16:34

                        je viens d’avoir une sainte révélation :

                        « buvez car ceci est mon sang » ! tiens pour une fois je vais écouter les curés et attaquer ma cave, remplie de bordeaux « osmosés » (à consommer avec précaution !!!)


                        • velosolex velosolex 4 octobre 2011 09:02

                          Vivement qu’on fabrique des filtres à particules pour piéger les cons,
                          au fond de filtres à charbon !
                          Encore plus efficace que celui des élections.


                          • Waterclic 23 septembre 2014 18:57

                            La dernière phrase de cet article porte préjudice aux professionnels du secteur : « Les systèmes d’osmoseurs, filtres ou adoucisseurs d’eau ne permettent strictement aucune amélioration de l’eau du robinet. » Cette phrase est fausse. Ce qui est vrai c’est que l’eau du robinet n’est pas moins bonne, elle est juste plus calcaire. 


                            Aucun vendeur d’adoucisseur ne dit à ses clients que l’eau sera meilleure au goût, en apport de vitamines.. Par contre, une eau adoucie allonge réellement la durée des vie de tous les appareils ménagers (regardez l’intérieur d’un ballon d’eau chaude ou la tuyauterie d’un lave linge) et améliore la qualité de vie (sans la transcender mais la différence est quand même notable) : peau et cheveux moins secs (atténuation des problèmes d’eczema), linge plus doux, vaisselles et électroménagers sans taches blanches, robinetterie qui ne blanchit plus.

                            Voilà c’est tout, l’adoucisseur améliore la qualité de l’eau de votre maison mais l’eau potable d’un adoucisseur n’est ni meilleure ni pire que celle du robinet. Les gens consciencieux de leur qualité de vie ont un adoucisseur et boivent de l’eau en bouteille.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Oh Long Johnson

Oh Long Johnson
Voir ses articles







Palmarès