Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Pakistan, 1 an après les inondations

Pakistan, 1 an après les inondations

Pakistan : 1 an après les inondations, des millions de personnes encore vulnérables alors que la mousson approche.

Un an après les inondations sans précédent ayant affecté le Pakistan, des millions de personnes vivant dans des tentes et abris de fortune restent vulnérables et non préparées à l’arrivée d’une nouvelle saison des pluies.

Suite aux inondations de grande ampleur de l’année dernière, un cinquième du pays avait été submergé par les eaux, 20 millions des personnes affectées avaient dû se réfugier dans des camps temporaires ou dans des endroits leur fournissant un abri. Selon l’ONU et les autorités pakistanaises, entre 2 et 5 millions de personnes risquent d’être confrontées à de nouvelles inondations ces prochaines semaines.
 
Waleed Rauf, Directeur de CARE Pakistan, indique que : « Au vu des fortes pluies prévues ces prochaines semaines, le Pakistan risque fortement d’essuyer de nouvelles inondations, et les femmes et les enfants seront les plus touchés en raison de leur vulnérabilité et de leur marginalisation.  »
 
« Les bailleurs, le gouvernement et les organisations internationales doivent continuer à soutenir les activités de reconstruction et de réduction des risques de catastrophes au Pakistan, pour éviter le retour de la crise de l’an dernier.  »
 
Ces zones touchées par les inondations ont besoin d’un véritable développement à long terme. CARE est engagée dans les zones les plus affectées au travers de partenaires locaux, pour aider ces communautés vulnérables.
 
Les programmes de CARE se traduisent par la construction d’abris permanents résistants aux inondations, l’aide aux familles à recouvrer leurs revenus via la distribution de primes, la fourniture de semences et d’engrais aux agriculteurs, et la sensibilisation sur la préparation aux catastrophes via des formations de la communauté aidant les personnes à prévoir et à se préparer à de nouvelles inondations.
 
Les femmes en particulier reçoivent des aides financières et des formations pour créer des petites entreprises, de couture, épicerie, artisanat ou agriculture, qui fourniront un revenu à leurs familles.
 
Selon Waleed Rauf : « CARE aide non seulement les personnes à retrouver leurs moyens de subsistance, mais aussi les communautés à devenir plus résilientes aux inondations via la préparation aux catastrophes. CARE travaille avec des partenaires et le gouvernement pour préparer les personnes à mieux faire face à la nouvelle saison des pluies. Des mesures simples telles que les « systèmes d’alerte précoce », la construction d’espaces de stockage à l’abri des zones inondables et la mise en place de plans d’évacuation peuvent sauver des vies et protéger les moyens de subsistance pendant les inondations "
 
A l’heure actuelle, CARE est venue en aide à plus d’1 million de personnes. Il reste encore beaucoup à faire, et des mesures de reconstruction et de préparation aux inondations sont indispensables notamment sur les rives, les canaux d’irrigation et autres infrastructures afin d’aider à réduire la vulnérabilité des familles encore exposées aux risques. Le gouvernement et les organisations internationales doivent mettre en oeuvre un véritable travail de préparation, et un soutien financier est encore nécessaire pour aider les personnes des zones touchées à se préparer et à se protéger contre toute inondation future.

Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Gérard Luçon Gerard Lucon 1er août 2011 12:26

    envoyez leur des bouees !


    • FritzTheCat FritzTheCat 1er août 2011 23:35

      Le Pakistan, grand pays doté de l’arme atomique avec de grands scientifiques et toute une populace prête à se relever les manches.... bref ils ont les moyens de se démerder seuls non ?

      Au pire, s’ils ont besoin de quelques billets verts, qu’ils fassent appel a ces grandes démocraties que sont les pays du Golfe, avec leur montagne de pétro dollars çà ne devraient pas être un soucis.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès