Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Panneaux solaires menacés au C.A.U.E. de Pontoise

Panneaux solaires menacés au C.A.U.E. de Pontoise

Le CAUE (conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement) de Pontoise a fait installer il y a deux ans des panneaux solaires photovoltaiques sur ses bâtiments. les bâtiments de France exigent aujourd’hui le démontage de ces panneaux

A Pontoise au bord de la Viosne, il y a un très vieux moulin dans une zone protégée (ZPPAUP)



et ce moulin abrite les locaux du CAUE




A titre de démonstration et d’exemple, Le CAUE (conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement) a fait installer il y a deux ans des panneaux solaires photovoltaiques sur ses bâtiments avec un permis pour les poser. En raison d’une erreur dans le dépôt du dossier, les bâtiments de France exigent aujourd’hui le démontage de ces panneaux (jugement du tribunal administratif). Monsieur Philippe HOUILLON, Député Maire UMP de Pontoise pourrait, s’il le voulait, prendre une décision pour que ces panneaux ne soient pas démontés.

Outre le gâchis financier, cette situation est un non-sens sur le plan environnemental et va à l’encontre des orientations du Grenelle de l’environnement et des déclarations du Président de la République et du Ministre JL BORLOO sur les énergies renouvelables :

 
Le bâtiment sans les panneaux  

 
 
Le bâtiment avec les panneaux
 


Le bâtiment avec les panneaux bâchés en attendant le démontage, démontage qui coûtera encore à tous les contribuables



En ce samedi 20 juin, les verts de Cergy-Pontoise avaient décidé de faire une action symbolique et de la médiatiser pour s’opposer au démontage de ces panneaux solaires





Ci dessous tenant la gerbe qui va être déposée dessous les panneaux solaires de gauche à droite : Marc Denis (Secrétaire des Verts Cergy Pontoise et Vice Président de la Communauté d’Agglomération de Cergy Pontoise de 2001 à 2008 délégué à la Valorisation des Déchets et à la Politique de l’Energie), Bénédicte ARIES, Conseillère municipale Verte de Pontoise et Michel VAMPOUILLE (Vice-Président du Conseil Régional Ile de France chargé de l’Environnement, du Développement Durable et de l’Eco-région).



La gerbe offerte et réalisée par des commerçants de Pontoise



Après le dépôt de gerbe, Marc Denis et Michel Vampouille se sont exprimés devant les journaliste de presse et de télévision




Ecoutons les :

Intervention de Marc DENIS



Intervention de Michel VAMPOUILLE

Martine MARTIN

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • oncle archibald 23 juin 2009 14:15

    Le CAUE comme son nom l’indique a pour mission de contribuer à la valorisation du patrimoine aménagé et bâti, d’inciter les élus et les populations qui peuvent venir le consulter gratuitement à améliorer le cadre de vie, à sensibiliser à la beauté d’une architecture, à dénoncer le n’importe quoi si fréquemment constaté dans le domaine de la construction de l’urbanisme et de l’environnement...


    Alors que le CAUE dispose sur un bâtiment dans lequel il siège, dont la valeur patrimoniale parait certaine, des capteurs posés sur un toit comme une boite d’allumettes sur une table, rendant le bâtiment hideux, je trouve cela très choquant. Je trouve épouvantable que ceux dont la mission est de chercher à améliorer à intégrer, à soigner les détails toujours si importants, ceux qui devraient être exemplaires et innovants, se contentent de donner l’exemple d’un ajout hideux sans aucun souci d’intégration... Leur job, si un particulier avait eu la mauvaise idée de vouloir planter des panneaux solaires sur le toit d’un vieux moulin, aurait été de lui conseiller de les mettre ailleurs, peut être dans un garde corps, peut être en guise de brise soleil, peut être sur une serre à coté du bâtiment, ou posés dans l’herbe, bref .. il y avait certainement mille autres façons de mettre en œuvre des panneaux solaires sur ce bâtiment ou autour de ce bâtiment. 

    Je suis consterné que le CAUE ait osé mettre cette merde sur son toit et ravi qu’on la lui fasse enlever. Honte aux mecs qui ont osé faire ça... ceux qui les soutiennent ne sont pas censés avoir la même culture qu’eux ...Ils bêlent quand on leur dit de bêler ...

    • oncle archibald 23 juin 2009 14:38

      Rappel : Les CAUE (Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement) sont des organismes départementaux d’information, de conseil, ouverts à tous.

      Ils ont été créés pour promouvoir la qualité de l’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement.Ils assument des missions de service public dans un cadre et un esprit associatifs.

      Issus de la loi sur l’architecture du 3 janvier 1977, les CAUE ont été mis en place dans 88 départements à l’initiative des Conseils Généraux.

      A la disposition des particuliers, pour les renseigner dans tout domaine qui a trait à l’acte de bâtir, rénover ou agrandir, ils assument une mission de conseil GRATUIT au plus près de la demande, par des permanences en Mairie, en DDE ou au siège du CAUE local.

       

      Rappel : Loi n° 77-2 du 3 Janvier 1977 sur l’architecture - Journal officiel du 4 janvier 1977 et rectificatif inclus

      Article 1er L’architecture est une expression de la culture. La création architecturale, la qualité des constructions, leur insertion harmonieuse dans le milieu environnant, le respect des paysages naturels ou urbains ainsi que du patrimoine sont d’intérêt public. Les autorités habilitées à délivrer le permis de construire ainsi que les autorisations de lotir s’assurent, au cours de l’instruction des demandes, du respect de cet intérêt.

       

      Conclusion : Soit les décideurs qui ont souhaité installer des panneaux solaires sur les bâtiments du CAUE ont violé les architectes du CAUE en les obligeant à accepter qu’ils soient posés n’importe comment et n’importe ou… Soit, et ce serait plus grave, les architectes du CAUE de Cergy Pontoise n’ont pas la compétence et la sensibilité requises pour exercer au sein de cet organisme. … N’y aurait il pas quelques pressions politiques derrière cette « affaire » qui n’en est pas une ?


      • Pierrot Pierrot 24 juin 2009 09:19

        Je ne suis pas en mesure à partir des quelques photos de cet article d’examiner la validité de la décision de la CAUE.

        Cependant cet article me semble proche de l’agit’prop et j’aurais plus confiance dans l’honneteté intellectuelle de la CAUE dont c’est la mission.

        C’est une queue de cerise sans intérêt.

        Par ailleurs, la production d’énergie photovoltaïque ne peut survivre actuellement que grace à des généreuses subventions : crédit d’impôts de 16 000 euros pour un couple et je subodore que l’appat du gain facile attire beaucoup de personnes.


        • oncle archibald 24 juin 2009 18:08

          Les deux photos « avant » « après » suffisent amplement pour voir que l’architecture n’a pas été respectée... On voit également sur la photo « après » un châssis de toit genre Velux qui est du plus bel effet également sur un « très vieux moulin » .... Une lucarne aurait mieux fait l’affaire à mon avis pour éclairer le volume des combles ... Il y en a d’illeurs une sur un bâtiment voisin (photo n°2).


          Ce que je présume, finalement, c’est que ces travaux ont délibérément contourné le visa de l’architecte de Bâtiments de France tout simplement parce que les instigateurs du projet savaient qu’il aurait été refusé ... et on en revient toujours à la même question : pourquoi ceux dont la mission est d’aider à faire respecter l’architecture l’urbanisme et l’environnement ont ils pondu une pareille merde alors qu’on voit bien sur la deuxième photo qu’ils sont capables de faire bien mieux en intégrant de l’architecture contemporaine entre deux ailes du bâtiment ancien ...

          La politique exacerbée perd parfois les pédales ... personne n’a dit qu’il ne fallait pas des panneaux solaires sur le bâtiment du CAUE, pour une fois l’administration a bien joué son rôle en rappelant qu’il y avait des règles à respecter et qu’elles ne l’avaient pas été ... quand à appeler à outrepasser l’avis des gens compétents juste parce qu’un élu en a le pouvoir .. je vous laisse conclure ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires