Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > « Pollution : vitesse limitée dans le sud-est »

« Pollution : vitesse limitée dans le sud-est »

Titre de Libération du 16/08/09 – Terre - AFP
 
« La vitesse sera limitée lundi dans trois départements de Provence-Alpes-Côte-d’Azur et dans le Gard en raison d’une pollution de l’air par l’ozone. »[1]
 
... Comme disait Coluche, « la lessive qui lave plus blanc que blanc »... Et maintenant celle qui lave plus vert que blanc ! Tous les écolos vous le diront : suffit d’apposer le « label vert » « développement durable » patin couffin et hop ! C’est parti la protection de la nature, ou autres effets d’âne-nonces comme celle-ci trouvée dans Libération via l’AFP...
Alors, que l’on descende la vitesse sur les voies expresses (autoroutes gratuites), et yen a pas lerche des « gratuites » ou sur les zautoroutes payantes plein pot (merci de Villepin) ; cela revient à écoper une barcasse un jour de vent force 10 sur l’échelle du bauff-fort.
 
Combien de fois lorsque je vivassais dans la région Rhône Alpes je me suis retrouvé à rouler à 70 à l’heure, dans un embouteillage monstrueux ; avant le tunnel à l’entrée de Chambéry, je poireautais-mâchouillant mon carbone 14 tout gras tout en regardant les fumées sortir d’une cheminée d’usine et me disant : « celle là, roule pas à 70... » Car réduire c’est ralentir ; Bon d’accord, c’est une évidence, mais se retrouver pare-chocs contre catachock au pas de l’oie, en plein cagna, avec les mômes « agités », bobonne qui s’bouffe les ongles en changeant les stations de radio (la route du soleil), et ben, bonnes gentes ça défrise, mais ça défrise à demander le divorce dès l’arrivé. En plus ce qui est « marrant », c’est que sur les bords d’autoroutes au-delà des barrières de sécurité et autres cafétérias à bouffes dégeuses et aires de repos-repues, les cheminées d’usines, fument-fument comme mentionné plus haut. Comme dit l’article très succinctement « Parallèlement, les industriels devront réduire leurs rejets polluants  »[2] c’est ça papamobile ! C’est l’gouvernement qui va aller dans chaque usine vérifier si les gentils zindustriels diminuent... D’ailleurs comment ? En arrêtant les hauts fourneaux ? En stoppant la production ? En mettant l’ouvrier en chômage technique, en maladie ou en préretraite à cap-Nègre ? Que nenni, ça doit tourner à fond les manettes sinon Lagarde va pêter une durite avec un PIB se cassant la gueule, se cassant la gueule...
 
Nous, vous, eux ; « Eux » surtout ont fait ce choix de société ya 30 ans – Produire – Consommer – Alors, faut assumer mes bougres et avaler les particules de Co2 à plein nez ! Bon, yauraient bien des solutions : le ferroutage, mais j’ai entendu qu’ils voulaient foutre des bahuts de 62 tonnes sur les routes ; rendre le prix d’un ticket de train abordable, mais alors notre SNCF ne pourra plus dégager de bénefs, et là mes chers citoyens les actionnaires renauderont, renauderont... L’avion ? Non, ça bouffe du kérosène par tonnes surtout pour les décollages/atterrissages, et comme cheu nous c’est pas bien grand... Le covoiturage ? C’est ça, le français qu’est un mec qui partage va surement laisser rentrer dans la Mes-gane un « parfait inconnu » ou pourquoi pas un clandestin Afghan aussi ? J’le sens bien c’coup là.
 
Ben voilà, j’ai fait l’tour ! On est coincé que j’vous dis ! Peut plus faire marche arrière, et même si « Les effets de la pollution à l’ozone sont agressifs et irritants pour les voies respiratoires et peuvent provoquer l’apparition de nombreux symptômes comme l’inflammation des bronches, l’irritation de la gorge et des yeux, des crises d’asthme. »[3] Et ben faudra bien vivre avec ça. C’est vrai que les crises d’asthmes chez nos djeunes et ce-niors sont devenues aussi communes que les tickets restau, mais bon, ça fait bosser les lab-pharmacos - les cheminées qui fument - ralentissement à 70 km h... Comme vous le voyez, ça tourne en rond not p’tit monde.
 
J’aurais bien une solution... C’est que le Gaulois devienne soudainement un « citoyen responsable », qu’il parte... Je sais pas moi... Le jeudi au lieu du dimanche par exemple ? Qu’il prenne son temps par les petites nationales (bien joliottes d’ailleurs) la voie du retour vers Paris/Roubaix/Tourcoing, qu’il s’arrête au détour d’une départementale pour discutailler avec le croquant loco et plante la tente pour une journée juste pour savoir qu’ils existent ; J’vais vous dire un truc : l’important n’est pas la « destination finale », mais plutôt comment vous atteignez cette destination de la lutte finale... Mais ah que non ! Le Gaulois, ça s’entasse à même heure pour la bouffe, le pipi/caca, la route du sud, l’anbourgeur bien grassouillet. J’ai d’ailleurs une anecdote à vous conter. J’étais en Thaïlande avec un ami autochtone, nous déjeunassions (la bouffe Thaïlandaise est vraiment la meilleure du monde), bref, yavait la tv qui ronronnait, à un moment mon pote me dit  : ya une guerre en France ? Je jette un œil, et vois le retour des vacances sur l’autoroute du sud, c’était pare- chocs contre pare-chocs avé les valoches sur le toit... Je me marre et lui dit « c’est le retour des vacances » comme une évidence, (connaissent pas les congés payés sous ces latitudes) ; Lui ce pauvre demeuré pensait qu’il y avait un Exodus suite à un coup d’état ou autres fadaises gouvernementales. Tout cela pour dire que vu de l’extérieur, ce comportement-dément est interprété de manière joviale.
 
C’est pas le Sarko ou autres satrapes qui montreront l’exemple ; mais quesqu’on s’en fout de ces gugusses, qu’ils polluent, après tout son pas si nombreux les zédiles ! Nous on est au moins... Pas mal de millions, et si ça réfléchissait zun peu dans l’hexagone-ozone et ben on en serait pas là.
 
« La pollution par l’ozone résulte de l’action du soleil sur certains polluants automobiles et industriels. Elle croît en fonction de l’intensité du soleil et de la faiblesse des vents. »[4] Je ne vous parle pas des XXX milliards donnés à l’industrie-fleuron pour que les bagnoles roulent-tournent en rond de chapeau de roue ; chez moi à la Réunion, zont même « prêtés » 18 millions de Neuros pour que le concessionnaire Peugeot « survive », alors que le big-boss l’est richard cœur de lion à miyions ; c’est l’progrès disaient-ils déjà sous Pinet ; ben oui mon Jacques, même si « Les enfants de moins de 15 ans, les personnes âgées ou souffrant d’insuffisances respiratoire ou cardiovasculaire présentent le plus de risques. »[5] ; Ceux là toutes manières sont pas productifs, alors quesqu’on s’en bat qu’ils respirent de travers...
 
Mon Léo Ferré en 3 tomes disait : « nous vivons une époque épique, mais nous n’avons plus rien d’épique  » ; tu l’as dit Léo ; le Gaulois a foutu za la tête-tête du pays une bande de gougnafiers-rufians qui s’en balance des 70kmh, eux c’est le jet-set, hélico, limo avé les motards qui ouvrent la rou-route toute biroute dehors. En plus veulent dans un geste « écologique » nous imposer les « biocarburants », qui, - champs de maïs – beaucoup d’eau – tracteurs – cheminées qui fument – 70kmh - vont encore plus polluer, sans compter le coté « moral » de la chose ; foutre de la bouffe dans son réservoir pour enrichir les campings de la côte lorsque 6 habitants sur 10 crèvent de faim sur cette planète-pas nette... Ca vous interpelle pas bande de nazes ?
 
Alors un beau jour avé la Mégane on roulera à 20 à l’heure, faudra 5 jours pour r’monter de Marseille, au pas du cheval... Et là oui, enfin, nous seront écolos... Le pas du cheval dans le cul oui avec ticket à XXX E pour le péage d’Oto !
 
Chers con-citoyens-Bidochon qui Bidochonnassez, je ne vous souhaite pas un bon retour de vacances paisible, car, c’est vous et vous seulement qui choisissez votre destinée-destination ; quant à moi, j’suis bien calé pénard sous les cocotiers à me bidonner avec mon poteau Thaïlandais en vous voyant à la t-vé en plein exode/retour vers le labeur ; et ta sœur elle l’bat l’beurre ?
 
Le père-Siffleur - GéZé/08/09 – Les Ediles c’est comme les Idoles... Ca va, ça vient ! (Confucius et moi)
 
PS : J’pourrais en écrire un bouquin de toute cette tartuferie-connerie merdillonne, mais je baisse les bras du volant avant de commencer, trop déçu je suis...
 
Sources pour cet article :
- Libération
- La P’tite photo  : De l’album : Les Bidochon en vacances/ Scénario/Dessin :Binet, Christian - Editeur : Audie, Collection : Fluide Glacial-Dépot légal /05/1981-
- La p’tite citation de Léo Ferré de l’album  : « Il n’y a plus rien »
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 20 août 2009 15:00

    J’ai été rechercher mes gosses à la gare st Charles mardi après midi , t’as plutôt interêt à respecter la limitation , surtout à partir de st antoine , pasque y’a des radars mobile et qu’ils te font sortir aux arnavaux pour te coller la prune !


    • HELIOS HELIOS 20 août 2009 16:14

      ... et pendant que t’es dans l’embouteillage, tu fermes les fenetres et tu mets la clim....
      C’est bien meilleurs pour l’ozone ça, hein....


      • kitamissa kitamissa 20 août 2009 18:24

        tous les moyens sont bons pour faire du blé !

        la couche d’ozone elle a bon dos ! vraiment on se fout de la gueule du monde avec cette comédie !

        qu’est ce qu’ils en ont à battre de la couche d’ozone les pouvoirs publics ,du moment que ça fait rentrer du pognon le reste ils se le mettent où je pense .....

        je pense au pélerin qui est obligé de raquer le péage alors qu’il s’est trainé comme un gland !

        la vache,je descends Samedi ,j’espère que je ne vais pas me farcir ça !


        • Croa Croa 20 août 2009 22:59

          Un article raté de peu !  Un sujet en or représentatif des paradoxes de notre époque qui amuseront nos petits enfants... Dans la mesure où les choses ne finiront pas trop mal, ce que seul Dieu sait pour le moment !

          Cette histoire d’ozone que l’on nous ressert tous les étés est effectivement bidon. Délaissant le blanc pour les campagnes de propagandes propres aux lessives moi j’aurais plutôt qualifié cette com de « plus vert que vert » car plus écolo tu meurs ! Quoique cette année avec la grippe A nous allons battre tous les records en foutage de gueule et parmi les couillons qui vont se faire vacciner peut-être y aura-t-il quelques décès mais, alléluia, le pire sera évité... (tu parles !) 
          Malgré un bon début sur ce faux problème, l’auteur est passé à coté et c’est dommage.

          Le gros avantage de l’ozone, c’est qu’il est facile à mesurer. à part ça ce n’est pas lui qui va nous faire tous mourir ! Contrairement au CO2 il n’hypothèque pas l’avenir mais s’attaquer à ce genre de moulin, ça pose nos élites et ça devrait nous rassurer ! Surtout ça évite de s’attaquer au vrai problème pour lequel c’est tous les jours qu’il faudrait ralentir... Gênant, il faudrait revoir carrément notre civilisation basée sur l’automobile et s’attaquer à la déesse Croissance ! Impensable !  Alors, largement soutenus des médias nos élites gesticulent et nous montrent comment terrasser la perfide ozone.

          A part ça en Gironde, et surtout dans les Landes, l’ozone est surtout connue pour ses bienfaits ! Ah, l’air des pins en été ! (Car ça marche aussi avec l’odeur des pins... Plutôt ça marchait autrefois car maintenant que les pins n’ont plus leurs pots, les odeurs sont plus ténues et la production d’ozone aussi.) Les lecteurs de « Détective » aussi connaissent les bienfaits du truc, invités qu’ils étaient à s’acheter leur générateur d’ozone électrique à effet corona sur la quatrième de couverture avec les poudres de perlimpinpin. Donc l’ozone c’est quoi ? Finalement un gaz médicament du domaine public servant à tout soigner, donc un truc qui n’a sûrement jamais tué personne (quoique... avec « Détective » méfiance, un peu quant même § ; )

          PS : Il paraît qu’à la Réunion on vous construit une belle route pour faire le tour de l’île avec superbes ouvrages d’art et tout ! Vous allez donc pouvoir tourner en rond et polluer comme des métropolitains en vacances ! Elle n’est pas belle l’égalité à la Française ?


          • George L. ZETER GéZé - Le Père-Siffleur 21 août 2009 04:00

            Oui, nous avons une 4 voies, la route des Tamarins, cout 1,2 milliards, une belle connerie de + à mettre sur le compte du conseil général.de la Réunion... voir l’article sur mon blog "la réunion 17 juin, Fête made in bauff’s


          • xbrossard 21 août 2009 12:21

            moi ce que j’adore, c’est la justification des autoroutes payantes. Par rapport à une autoroute gratuite limité le plus souvent à 110Km, on a :

            quand il y a des limitations à 110Km pour cause de pollution, aucune réduction (question simple : quel est le service que nous payons ?)
            quand il y a du monde, des bouchons à cause des stations de payage, qu’il n’y aurait pas sur une autoroute payante, aucune réduction (là c’est encore plus fort, on paye pour se faire emmerder, faut le faire quand même...)

            bref, le retour de l’octroi et des routes privés du moyen-âge est bien de retour...


            • Fergus fergus 21 août 2009 12:50

              Personnellement, je suis à fond POUR la limitation à 110 de toutes les autoroutes, et baisse à 90 la nuit et par temps de pluie. La vitesse est un énorme leurre qui ne vise qu’a satisfaire un dérisoire sentiment de puissance.


            • kitamissa kitamissa 21 août 2009 13:55

              eh bien moi,je suis pour une vitesse modulée suivant les conditions de circulation ,mais permettant de rouler à 160km/h étant donné le potentiel des voiture actuelles et il faut bien dire la vitesse moyenne des bagnoles quand on connait les endroits où les risques de se faire piquer sont moindres ...

              110 ? c’est déjà la vitesse atteinte par les voitures sur les nationales ou les belles départementales quand il n’a y personne sur les routes ....

              idem sur les routes de campagne .....

              quand à la pluie ,si la route est dégagée et les gens conscients des distances à respecter compte tenu des conditions,110 à 120 semblent bien adaptés ,sauf en cas extrêmes ( trombes d’eau,grésil,neige,ou vent en tempête..) il va de soi qu’il faut lever le pied et même aller sur une aire de repos en attendant une amélioration !....

              110 et 90 ? non seulement ça fusille un moteur ( encrassement des chambres de combustion et des soupapes et mauvais rodage des piéces mobiles ,surconsommation sur certain modèles performants ..) pour la santé et la durée de vie d’un moteur,il faut le faire aller à fond de temps en temps pour le décalaminer ,sinon,le maintenir près du régime couple maxi ( sur un moteur essence,le Diesel étant un cas à part ..)

              110 et 90 ? c’est pour pépé et mémé qui sortent la vieille Renault 4 l le Dimanche aprés midi !


              • Croa Croa 21 août 2009 22:43

                Kitamissa, ton nom sonne juste : )
                Attends d’être un pépé toi même (ce que je te souhaite un jour) pour comprendre comme on est con quand on est jeune.

                C’est Fergus qui as raison, ce que savent aussi les marchands mais eux gardent jalousement ce secret de leur réussite et de notre déchéance.

                Les bagnoles qu’ils nous ont fourgués sont surpuissantes et c’est pour celà qu’elles s’encrassent. C’est partiellement pour celà aussi qu’elles hypothèquent notre avenir. : (

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès