Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Pollutions toxiques en Côte d’Ivoire - Part 2

Pollutions toxiques en Côte d’Ivoire - Part 2

 La pollution toxique d’Abidjan en Côte d’Ivoire semble s’être localisée dans la capitale économique. Néanmoins, il semble que des camions, dont on ignore le nombre, n’ont pas été retrouvés. Les coupables qui ont effectué ces transactions pour quelques milliers d’euros (des millions de francs CFA) ne sont pas non plus arrêtés.

La Côte d’Ivoire a-t-elle les moyens de se sortir de cette catastrophe ? Les experts français ont donné leurs conclusions au sujet de la nature des produits identifiés : mélange de résidus de raffinage, de sulfures, de mercaptans (produits chimiques qui captent le mercure et qui se distinguent par de très fortes odeurs fétides) et de phénols (un désinfectant contenant des produits utilisés dans la fabrication du plastique). Ces produits mélangés donnent un cocktail mortel dont les effets se sont atténués au fil du temps. Les différentes émanations se sont évaporées dans la nature.

Les experts français affirment que la nappe phréatique n’est pas contaminée. Le réseau de distribution d’eau potable d’Abidjan n’est semble t-il pas contaminé. Ils font tout de même remarquer que le réseau d’eau fluviale de la ville d’Abidjan est contaminé, ce qui est également appuyé et confirmé par les experts de l’environnement de l’ONU.

Craintes et solutions pr oposées en priorité

Il a été constaté que des déchets toxiques du navire Probo Koala ont été déversés en mer, dans la lagune et près des zones maraîchères. La population abidjanaise craint donc des effets sur la chaîne alimentaire, les animaux, et notamment sur les légumes, dont les cultures sont arrosées par l’eau de la lagune, et des ruisseaux. Les experts français et onusiens semblent ne pas craindre la radio activité de ces mêmes déchets toxiques qu’ils ont examinés. Ils concluent que les déchets toxiques examinés ne seraient pas radioactifs.

Le chef du gouvernement Konan Banny va prendre des mesures fermes afin de protéger la population. Un millier de médecins et membres du secteur médical ont été sollicité afin de pallier à la carence du ministère de la Santé en Côte d’Ivoire pour aider à la prise en charge des populations exposées à ces déchets toxiques.

De source officielle, près de 15 000 personnes se sont rendues à des consultations médicales, une vingtaine de patients sont hospitalisées et sept sont décédés. Les dirigeants ivoiriens craignent d’autres contaminations parce que certains camions-citernes semblent avoir disparu dans la nature avec leur cargaison de liquide et déchets toxiques. En conclusion, les experts français suggèrent aux autorités ivoiriennes un enlèvement immédiat et une isolation des déchets toxiques.

La neutralisation de ces déchets pourra se faire en Côte d’Ivoire ou à l’étranger. La décision émanera des dirigeants ivoiriens.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Antoine Christian LABEL NGONGO Christian LABEL NGONGO 20 septembre 2006 17:30

    On n’a pas de nouvelles de l’administration ivoirienne au sujet de la pollution depuis quelques jours. Que se passe t-il ? Laurent G, le président ou son premier ministre n’annonce aucune décision. Etrange !!! smiley


    • tanokan (---.---.87.164) 21 septembre 2006 10:30

      keske tu en sais toi.t’es ds kel pays ?


    • (---.---.155.122) 24 septembre 2006 11:22

      @ tanokan (IP:xxx.x01.87.164) le 21 septembre 2006 à 10H30 keske tu en sais toi.t’es ds kel pays ?,

      tanokan, peut importe qui tu es, ton post infecte est à gerber, troll ou pas ! smiley

      Dad


    • (---.---.155.122) 24 septembre 2006 11:26

      Article interessant, Christian. J’avoue que je suis étonné aussi du silence du gouvernement ivoirien !

      Est-ce qu’il y a un arrangement en dessous de table ? Intimidation ? Conflits d’intêret ?

      Cordialement

      Dad


    • Moloch (---.---.166.224) 20 septembre 2006 20:48

      Quelques liens et sources en plus ne feraient pas de mal.


      • herbe (---.---.104.40) 20 septembre 2006 21:58

        une petite histoire pour illustrer avec humour (si celà se peut encore !) :

        Trois individus de nationalité américaine, britannique et ivoirienne meurent dans un accident et se retrouvent en Enfer.

        Après quelques temps, l’Américain désireux de savoir si, enfin, Ben Laden a été attrapé, sollicite la possibilité de passer un coup de fil vers l’Amérique. Le diable accepte et lui facture, aussitôt le coup de fil terminé, les trois minutes à 3 millions de dollars. L’américain sort son carnet de chèque et s’acquitte de sa dette sans sourciller...

        Le britannique, à son tour sollicite la même faveur, afin de s’enquérir de la santé de la Reine Elisabeth... Le diable accepte et lui facture, aussitôt la conversation achevée, les trois minutes à 4 millions de dollars que notre ami s’empresse de payer...

        Ce fut, enfin, au tour de l’Ivoirien. Ce dernier hésitant du fait de la faiblesse de ses moyens, se décide quand même à demander l’autorisation d’appeler en Côte d’Ivoire pour avoir des nouvelles du pays.

        Satan accepte et là commence une longue conversation téléphonique au cours de laquelle l’Ivoirien apprend que des hommes meurent rapidement victimes d’un empoisonnement massif aux déchets toxiques, etc...etc...etc...

        La conversation s’achève enfin au bout de trois heures. L’Ivoirien osant à peine regarder le diable, lui demande en bégayant, le prix de la communication.

        Le diable tout serein répond : Oh, pour les trois heures ça fait trois dollars ! Surpris, l’Ivoirien demande : Mais co.....co....comment ça se fait ??

        Le diable lui répond : Et bien, de l’Enfer à l’Enfer, c’est un appel local !


        • herbe (---.---.104.40) 20 septembre 2006 22:03

          Juste une petite remarque par rapport au post précédent : Je précise que je trouve cette réalité tellement atroce que j’essaye malgré tout la thérapie par l’humour.


        • Antoine Christian LABEL NGONGO Christian LABEL NGONGO 21 septembre 2006 13:10

          Tanokan, Tu es tellement futé que tu te donnes un nom masqué, pour ta gouverne, j’ai de la famille à Abidjan et moi-même j’y ai grandi durant quelques années. smiley


          • BonjourTristesse (---.---.82.5) 23 septembre 2006 15:33

            Merci NGongo de nous proposer une information objective sur ce site, plus préoccupé par le sexe des futurs candidats à l’élection présidentielle que par les problème d’environnement.


            • faxtronic (---.---.183.158) 23 septembre 2006 20:31

              J’attends abev impatience le moment ou gbagbo et sa clique vont accuser la France d’avoir voulue yuer les Ivoiriens avec une arme chimique. Je crois que la nouvelle va bientot tomber, d’ici deux ou trois jours. Il y a un article qui le sous entend dans fraternite matin en tout cas, mais j’attend l ’article edifiant.


              • (---.---.155.122) 24 septembre 2006 11:28

                @ faxtronic (IP:xxx.x93.183.158) le 23 septembre 2006 à 20H31,

                Insipide comme à ton habitude, cela n’étonne plus personne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès