Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Qu’en est-il des OGM ?

Qu’en est-il des OGM ?

A l’heure d’une campagne présidentielle où la thématique écolo a accompli une percée dans le discours des candidats et où la présence du trublion José Bové apporte à la fois franchise et démagogie contestataire, il apparaît opportun de faire le point sur une question aussi cruciale qu’occulte : celle des OGM.

Beaucoup de choses se disent aujourd’hui sur les OGM, sujet qui intéresse une grande majorité de français alors que, finalement, bien peu sont capables de trier entre le faux et le vrai. José Bové et la Confédération paysanne ont fait beaucoup pour placer ce thème sur le devant de la scène médiatique depuis quelques années. Les lobbies agroalimentairess et le législateur de leur côté semblent agir en quasi-clandestinité, donnant autant de grain à moudre à leurs opposants. Quelle est donc la réalité des OGM aujourd’hui en France ?
Initiative de transparence à souligner, un site intergouvernemental (http://www.ogm.gouv.fr/) a été mis en place pour expliquer la situation des OGM en France. On peut ainsi y lire que "parmi les risques que sont susceptibles de présenter les OGM, figurent notamment des risques pour la santé humaine par toxicité ou allergénicité et des risques pour l’environnement comme la déstabilisation de certains écosystèmes". Comme pour beaucoup d’innovations scientifiques récentes, aucune étude ne dispose de suffisamment de recul pour pouvoir aujourd’hui clamer la nocivité ou non des OGM pour la santé. La question qui se pose est donc ici celle du principe de précaution, inscrit désormais dans la toute neuve Charte de l’environnement voulue par le président et collée à la Constitution. A commencer par le premier danger représenté par les OGM pour l’écosystème, celui de la mutation des autres espèces végétales par transgenèse (ou transmission des gènes OGM à des plantes de même variété mais non-OGM). Le risque de réduction de la diversité biologique existe, comme l’explique le site scientifique OGM-info. On y apprend ainsi que ce risque n’existe a priori pas en France pour les espèces d’origine non européenne. Le maïs étant (pratiquement) la seule plante actuellement cultivée en France dans sa version OGM, seul le maïs serait susceptible de se voir "contaminé" par des gènes de maïs OGM. Ce risque entraînerait néanmoins l’impossibilité de fait de maintenir un étiquetage fiable sur les produits de consommation contenant des OGM : une parcelle non-OGM contenant des pieds contaminés par des gènes OGM ne serait pas étiquetée comme OGM...
En outre, l’étiquetage obligatoire ne concerne que les plantes et non les animaux ayant consommé ces plantes. Or, les aliments de bétail sont largement issus de cultures OGM. Les garde-fou imposés par Bruxelles se voient ainsi réduits à la portion congrue et deviennent en pratiques inutiles.
Concernant la législation, l’opacité entretenue par les pouvoirs publics associée à une accumulation de couches juridiques entre la France et l’Europe n’aident pas le citoyen à avoir les idées claires. Il apparaît, en tout état de cause, que seul un contrôle est aujourd’hui réglementé, imposant une autorisation spécifique pour toute nouvelle implantation ou commercialisation d’OGM ainsi qu’une traçabilité précise. Nous avons vu combien cette traçabilité était inadaptée et la philosophie libérale qui prévaut à l’Union européenne comme dans les pays qui la composent semble s’opposer à toute entrave commerciale. Il est certain que le lobbying actif des firmes (essentiellement américaines) de l’agroalimentaire OGM à Bruxelles impose une terrible pression aux parlementaires et à la Commission. Le contexte du commerce international, la position de l’OMC et le rapport de force entre les deux rives de l’Atlantique sur la question de l’agriculture et de la pénétration de ces deux énormes marchés, transforment ainsi le principe de précaution en un enjeu mineur. Le jugement de l’OMC condamnant le moratoire européen sur la commercialisation des cultures OGM en est l’illustration. Pour rappel, entre 1991 et 1998, dix-huit autorisations de commercialisation de cultures OGM ont été accordées dans l’Union, avant un moratoire de fait (non légiféré) stoppant les nouvelles autorisations. Ce moratoire a pris fin en 2004. L’OMC ne distinguant pas les cultures OGM des cultures classiques, seules les Protocole de Cartagène et Convention d’Aarhus, accords internationaux très généraux, sont reconnus par l’organisation, autorisant une interprétation stricte des accords commerciaux internationaux. Il s’agit ici très clairement de la lutte commerciale engagée entre les deux géants agricoles que sont les Etats-Unis et l’Union européenne, sur fond d’idéologie économique et de développement du tiers-monde.
En France le maïs est pratiquement la seule culture OGM autorisée et exploitée. Il s’agit d’une semence du leader mondial du secteur, l’Américain Monsanto, mis en cause récemment dans un reportage diffusé sur Canal + (reportage qui, par ailleurs, fit l’objet d’une mystification conspirationniste sur le Web). L’éthique très particulière de la firme a également été mise à mal par la publication d’une étude scientifique1 ainsi que par des révélations sur une entente qui eut lieu avec le gouvernement britannique dans les années soixante en entraînant une très grave pollution des sols2Si les surfaces de culture OGM ne représentent aujourd’hui officiellement que moins de 500 hectares3 sur 3 millions d’hectares pour l’ensemble du maïs cultivé en France, ces surfaces sont estimées sur la seule déclaration volontaire. Certaines sources estiment plutôt à 1 000 ha les cultures de maïs OGM.
Alors que la position américaine semble progresser dans la législation de l’Union, la présidentielle française est l’occasion d’un débat sur le sujet. Deux points ressortent des positions des trois principaux candidats. La première est la nécessaire adéquation avec la position de la majorité des Français, citée plus haut, à savoir un moratoire sur les nouvelles autorisations. La seconde est une certaine gêne sur le sujet, conscients sans doute d’être, une fois à l’Elysée, pris entre les engagements à l’OMC (présidée par le socialiste Pascal Lamy...), la jurisprudence européenne (pour rappel, la France a entériné il y a quelque temps maintenant la prédominance législative européenne sur la loi française) et le risque de s’interdire l’entrée ultérieure dans un marché qui pourrait devenir stratégique dans les années à venir. Si la pression de l’opinion reste importante et assez tranchée, il est probable que la mise en place d’une politique libérale après les législatives conduise à une accélération de la pénétration des OGM dans nos assiettes et nos champs.

1 - "Forts soupçons de toxicité sur un maïs OGM", Le Monde, 14 mars 2007.
2 - "Le gouvernement britannique et Monsanto ont dissimulé la pollution d’une réserve", Le Monde, 12 février 2007.
3 - Source http://www.ogm.gouv.fr



Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (79 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • sylvia (---.---.43.209) 26 mars 2007 12:59

    Bon article. Le principe de précaution s’impose. Je me permets de copier /coller un post que j’avais déjà rédigé pour un article d’Alberto.

    "Au sujet des OGM, j’ai récemment entendu un chercheur Caennais, M. Séralini, membre du Criigen, (Comité de recherche et d’information indépendant sur le génie génétique),s’exprimer sur fr3 Basse Normandie.

    Il a mené avec son équipe, une contre expertise révélant qu’un certain maïs transgénique pouvait entraîner de très graves maladies des reins et du foie. A ma connaissance, cette étude n’a été reprise ni par la presse ni par la télé nationale.

    Pour ceux qui seraient intéressés par ces recherches, il existe des articles et des liens sur : fr3 normandie infos (taper ogm caen dans le moteur de recherche du site). "

    Alberto a répondu en précisant « M. Seralini sera aussi l’invité de Ruth Stégassy le samedi 31 Mars entre 7 et 8H. (du matin) sur France-Culture pour aborder le sujet des OGM. »

    Tant mieux, même si cette heure de diffusion n’est pas franchement une heure de grande écoute !


    • (---.---.30.80) 26 mars 2007 19:25

      M. Seralini est un anti-OGM l’étude dont il parle est facile d’accès voilà le lien vers la publication d’origine : http://www.springerlink.com/content/02648wu132m07804/?p=0d8e9e980f5f44688c0b94ff9d5af9ab&pi=0

      voilà alors ils ont récupéré les données d’études faites par Monsanto et l’ont passé crible des tests statistiques sur les différences observées chez quelques rats

      résultat : ils existe des différences entre les paramètres physiologiques des rats ayant ingérés cet OGM et de ceux qui ne l’ont ingérés seulement aucun toxicologue ne peut interpréter ces différences et donc les déclarer comme dangereuses. Séralini n’apporte donc aucune preuve de la toxicité de cet OGM seulement il souligne avec raison que tout ceci nécessite des études encore plus poussées avec plus de tests.


    • Oscar (---.---.210.134) 7 avril 2007 16:03

      >> L’invité de Ruth Stégassy le samedi 31 Mars entre 7 et 8H. (du matin) sur France-Culture pour aborder le sujet des OGM."

      Les archives de l’émission Terre-à-Terre sont disponibles sur ce site web :

      http://terreaterre.ww7.be/

      http://terreaterre.ww7.be/sante-environnement-3-gilles-eric-seralini.html

      l’emission de la semaine suivante avait aussi pour sujet les OGM : http://terreaterre.ww7.be/ogm-tout-va-tres-bien-mme-la-marquise.html


    • alberto alberto 26 mars 2007 13:30

      Merci Hobbes pour l’article, et aussi, merci Sylvia pour votre commentaire : en effet, ne pas rater l’émission de Ruth Stégassy « Terre à Terre » du samedi matin 31 mars à partir de 7h.05 environ.

      Par ailleurs, Ruth Stégassy organisera un nouvel enregistrement de son émission « Terre à Terre » au Phyto-Bar (47 Bd St. Germain Paris V) le jeudi 05 avril à partir de 19h. toujours sur le thème « OGM » avec pour titre de l’émission : « Tout va très bien Mme la Marquise ».

      Merci encore, Hobbes pour votre aticle très documenté !


      • Mardraum (---.---.156.241) 26 mars 2007 14:04

        Il est bien dommage qu’il n’y ai pas dans cet article de passages sur la situation en Argentine...

        Car si il n’y a pas assez de recul pour juger de la dangerosité des OGM en ce qui concerne la santé, il y a en revanche des elements probants avec ce qui se passe en argentine (du moins si l’on ne m’a pas menti.... :] lol) concernant la marchandisation du « vivant »...

        Ps:Je me refere a un article que j’avais lu dans le monde ou l’humanité (oui je sais c’est assez vague désolé) ou il etait question des effets des ogm sur les paysans argentins qui se sont retrouvés ruinés a cause des royalties qu’ils devaient payer a Monsanto...


        • (---.---.30.80) 26 mars 2007 19:29

          attention à ne pas croire aveuglément ce que disent les journaux ! dans la pluspart du temps les infos ne sont pas assez digérées par les journalistes pour qu’elles soient pertinentes

          par exemple il suffit de voir l’état de l’agriculture française, les semenciers non OGM ont aussi poussé à la faillite de nombreux agriculteurs parce qu’ils ne pouvaient pas payer les semences (avec interdiction de replanter les semences de l’années précédente), le sur-équipement et donc le sur-endettement a aussi posé beaucoup de problèmes car les agriculteurs ne peuvent plus payer les traites des leurs emprunts lorsqu’il y a une mauvaise récolte etc... bref vous mettez sur le dos des OGM des choses qui n’ont pas forcément un rapport avec cette technique.


        • Mardraum (---.---.156.241) 27 mars 2007 08:36

          Tiens.... un professionnel du lobby OGM !!!  smiley

          Je sais bien qu’il faut se mefier des medias... C’es bien pour cela que j’ai mis entre parentheses « du moins si l’on ne m’a pas menti »

          C’est comme pour la fameuse phrase du karcher de Sarko qui remis dans son contexte n’a rien d’irreverencieux (enfin moins que lorsque les medias l’ont montré lol)...mais bon, ne devions pas dans la politique et restons en aux OGM...

          Or donc pour ce qui concerne les OGM, quelle est leur utilité puisque tu sembles si bien t’y connaitre ??? Quels sont les avantages du mais GM par rapport au mais naturel ??

          Personnellement, ce que la nature a mis des dizaines et des dizaines d’années a créer et a peaufiner, je ne vois pas pourquoi des scientifiques pourraient faire mieux et en moins de temps...


        • Mardraum (---.---.156.241) 27 mars 2007 08:38

          pffff.....c chiant de ne pas pouvoir editer son commentaire quand meme...

          Bon, juste pour rectifier ma digresssion sur Sarko... C’est « racaille » qui a été sorti de son contexte et pas « Karcher » !!! Juste pour pas me faire insulter !!!!  smiley


        • (---.---.30.80) 27 mars 2007 10:35

          bonjour, alors non je ne suis pas un professionnel juste un scientifique qui s’interesse à la question (d’ailleurs je suis plutôt contre pour des raisons de dépendance des agriculteurs...)

          alors tu devrais savoir que l’homme a manipulé ses semances (en les croisants parfois de force !) depuis des milliers d’années : les plantes actuelles possèdent environ 70% de leur génôme d’intrants (ou de fragments d’adn exogène !), les plantes cultivées « naturellement » sont aussi modifiées génétiquement mais sur de plus longues périodes !

          à quoi servent les OGM et bien il y a autant de raisons que d’OGM ! certains essais se font sur des plantes pour qu’elles résistent à la sécheresse (moins besoin d’eau) d’autres PGM produisent des insecticides directement (pas besoin d’épandage, pas de perte dans la nappe phréatique), d’autres sont résistantes à certaines maladies (champignons...)certains travaillent sur des plantes capables de produire des médicaments (ou de l’hémoglobine humaine par exemple)

          bref les fonctionnalités sont tout aussi différente qu’il existe d’OGM.


        • Mardraum (---.---.156.241) 27 mars 2007 11:04

          oué...comme les petits pois quoi !!!

          Ha non les petits pois c’etait pour montrer le rapport de la couleur des yeux du gosse avec ses parents/grand parents...

          Ca sert la culture E=M6 !!!  smiley


        • pierre (---.---.107.27) 27 mars 2007 13:36

          sauf que depuis 10 ans et pour un moment encore, les seules ogm commercialisé sont des ogm à pesticide. soit il tolérent et stocke des herbicides qu’on leur épend, soit ils produisent un pesticide de manière continue ce qui induit un taux beaucoup plus élevé de pesticide dans l’environnement que si il était épandus... Pour les autres ogm ils sont à l’essai en labo (quelques resistance à des maladies...) et les autres ne sont que des paroles (resistance à la secheresse...)


        • (---.---.30.80) 27 mars 2007 13:43

          avez vous des études scientifiques prouvant que les pesticides produits par la plante se retrouvent plus dans l’environnement que pour une agriculture traditionnelle ? (le seul exemple que je connaisse est au Canada et l’étude est particulièrement mal faite car on compare des choux et des navets sans se soucier du drainage des zones étudiées)

          je rappelle aussi que ce pesticide est très utilisé en agriculture bio car « naturel »...


        • Hobbes Hobbes 29 mars 2007 14:55

          L’objet de l’article etait de faire le point sur la situation en France (en dans une moindre mesure en Europe). Mais le même traitement en Amérique du Sud et en Argentine serait assurément intéressant. Je vous invite à le traiter smiley


        • nisco (---.---.241.237) 26 mars 2007 14:24

          Mais au fait, à quoi ça sert les OGM ? smiley


          • LaEr (---.---.126.214) 26 mars 2007 14:58

            Les OGMS, c’est simple : Ca sert à faire du mais résistant au RoundUp (déserbant produit par Mosanto), pour que les agriculteurs en mettent encore plus dans leur culture... Donc même si les OGMs n’étaient pas dangereux pour la santé, on aurait droit à du désherbant en masse dans nos nappes phréatiques :D. Ne vous inquiétez pas pour votre santé, Mosanto veille, et au pire, pourra toujours vous VENDRE un remède contre les effets secondaires de ses produits :D ....

            PS : Ce commentaire est ironique, et parfaitement non justifié. Donc ne jouez pas sur les mots, cela ne sert à rien smiley


          • Mardraum (---.---.156.241) 26 mars 2007 15:24

            @Laer

            Mais non n’importe quoi lui !!!

            Quand on aura mangé plein de mais transgenique, Monsanto pourra venir frapper a notre porte et dire : « mais monsieur je vous assure, allez faire des tests, vous etes contaminé par nos gènes transgenique qui sont passé du mais a votre corps, alors il va falloir passer a la caisse pour payer le droit de vivre !!!! »

             smiley smiley


          • LaEr (---.---.126.214) 26 mars 2007 16:26

            @ Mardraum

            Ha oui, très bon ça : « on a détecté des traces de modification génétique breveté Mosanto dans votre organisme, soit vous nous rendez votre organisme, soit vous payez des droits... » smiley


          • nisco (---.---.241.237) 26 mars 2007 17:15

            Moi qui croyais que c’était pour lutter contre la faim dans le monde !... Je comprends mieux maintenant, merci LaEr et Mardraum. smiley

            Nisco


          • LaEr (---.---.126.214) 26 mars 2007 17:32

            De rien, Si ti as d’autres question, ti poses , on réponds... smiley


          • Mardraum (---.---.156.241) 26 mars 2007 17:32

            En fait pour veritablement lutter contre la faim dans le monde, il faudrait manger moins de viande...

            Ce que j’ai retenu en naviguant sur le web, c’est que bcp de champs sont cultivés pour ensuite donner a manger au betail... Ce qui fait qu’en libérant des cultures avec moins de betail, ces cultures iraient aux hommes (enfin dans l’absolu, puisque ceux qui ont le pouvoir trouveront bien un moyen pour ne pas perdre de l’argent en créant des quotas et en detruisant le surplus !!!!)  smiley

            C’est a peu pres ce que j’ai retenu, je serais surement corrigé si j’ai dit des betises !!!!  smiley


          • LaEr (---.---.126.214) 26 mars 2007 17:41

            Mais sans rire, pour le RoundUp-ready OGM, je déconne pas...

            Voici un petit lien http://www.monde-diplomatique.fr/2001/07/SINAI/15435


          • Mardraum (---.---.156.241) 26 mars 2007 17:49

            ha ben tiens Laer....

            Tu viens de me rafraichir la memoire... C’est pas cet article la que j’avais lu, mais c’est bien un .... heuuuuu comment on dit quand il y a plusieurs articles qui parlent d’un meme sujet ???? ....

            Enfin voila, il y avait plusieurs articles sur les ogms, dont un parlait des paysans Argentins.... Je ne me souviens pas de ton lien precis, mais je n’ai pas tout lu les articles non plus....


          • nisco (---.---.241.237) 26 mars 2007 17:49

            Mais sans rire, l’agriculteur qui s’est vu intenté un procès par Monsanto pour avoir eu un champs contaminé par un gène modifié il existe vraiment ! Il est canadien et a perdu son procès, il a du payer les droits à Monsanto... J’ai hélas pas de lien pour cette histoire mais suis sur que ça se trouve easy sur le oueb.

            Mardraum

            Tu as tout à fait raison, les calculs ont montré qu’il faut 10 fois plus d’eau pour produire autant de calories animales que végétales. Il faut redonner sa place à la viande : un plat pour se faire plaisir pas pour se nourrir tous les jours. Mais revoir à la baisse sa consommation de viande quand on ne peut même pas remettre en cause sa consommation de télé, médocs, voiture, etc. c’est pas une mince affaire ! smiley

            A LaEr

            J’ai une ch’tite question : à quoi ça sert les brevets ?

            Nisco


          • (---.---.30.80) 26 mars 2007 19:36

            cette histoire canadienne est une supercherie bien démontrée !! les analyses ont montrées que 95% de son champ était OGM, pour avoir une telle pollution il a forcément sélectionné les maïs OGM pour planter les graines et ainsi de suite pendant quelques années !! c’est un paysan qui voulait utiliser la technique OGM mais ne payer ses semances. (rien à voir avec une contamination accidentelle d’ailleurs si cela vous interesse vous pouvez participer à une expérience menée par l’asso. Kokopelli qui propose de semer des graines non OGM dans votre jardin et de voir l’éventuelle hybridation avec des pollens OGM des champs aux alentours : lien : http://www.univers-nature.com/inf/in...e1.cgi?id=2546)


          • Atarax (---.---.235.164) 27 mars 2007 10:44

          • LaEr (---.---.160.127) 27 mars 2007 20:06

            @ nisco Je suis un peu en retard, désolé... D’ailleur, j’ai l’inpression que le fil s’est fait déscendre par des pro-ogm (bcp de comments sont passé en négatifs). Ben voila, les brevets, ça sert à quoi ?

            c’xst simplx, si un couillon dxcidx dx brxvxtxr lx symbolx « e(R) », on a plus lx droit dx l’utilisxr ..... Donc ça sxrt justx à fairx chixr.... smiley


          • nisco (---.---.242.73) 28 mars 2007 12:36

            @LaXr

            Tu as la rxponsx à tout dit donc ! Là jx comprxnds dxjà mixux lxs bxnxficxs qux pxut tirxr la socixtx dx cxt outil si pratiqux qux sont lxs brxvxts ! Il y a cxrtxs quxlqux pxtits problxmxs qui pxuvxnt sx posxr mais sans gravitx fort hxurxusxmxnt !

            Mais dans cx cas vaut mixux s’appxlxr nisco qux xtixnnx !! smiley

            Nisco


          • libre (---.---.229.215) 26 mars 2007 21:12

            La question des OGM ne peut pas être dissociée des questions de brevets. Pour vous en convaincre suivez ce lien. On n’y parle pas d’OGM mais le cheminement est le même. http://www.kokopelli.asso.fr/actu/new_news.cgi?id_news=82 Non aux brevets sur le vivant !!! Non aux brevets logiciels !!!


            • (---.---.30.80) 27 mars 2007 10:36

              les brevets concernent les techniques et non le vivant comme vous dites !


            • libre (---.---.85.124) 27 mars 2007 12:58

              Ouch !!! Il fait mal ce commentaire, je suis un imbécile qui confond brevet sur un gène et technique de génétique. Ben en fait je suis pas le seul !!! Il suffit de mettre « brevet adn » dans votre moteur de recherche préféré pour tomber sur ce genre d’article suivez le lien smiley http://www.linternaute.com/science/biologie/dossiers/06/0602-business-adn/genes-brevet.shtml


            • (---.---.30.80) 27 mars 2007 13:38

              écoutez ce ne serait pas la première fois que science raconte des conneries (c’est même assez courant) en France et en Europe les séquences d’ADN ne peuvent être brevetées ce ne sont que les techniques permettant de construire des séquences qui le sont ! c’est un fait (cf L’article 53(b) de la Convention sur le Brevet Européen et la Directive Européenne 98/44/EC établissent les règles et les conditions requises pour la brevetabilité et les domaines exclus.)

              simple, non ?


            • libre (---.---.6.73) 27 mars 2007 14:56

              Ben j’en aprend des choses... Directive Européenne 98/44/EC

              Article 4 2. Les inventions portant sur des végétaux ou des animaux sont brevetables si la faisabilité technique de l’invention n’est pas limitée à une variété végétale ou à une race animale déterminée.

              Article 5 2. Un élément isolé du corps humain ou autrement produit par un procédé technique, y compris la séquence ou la séquence partielle d’un gène, peut constituer une invention brevetable, même si la structure de cet élément est identique à celle d’un élément naturel.

              disponible à :http://europa.eu.int/eur-lex/lex/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:31998L0044:FR:HTML

              merci pour vos éclaircissements


            • LE CHAT LE CHAT 27 mars 2007 09:10

              bon article , le tigre !

              il est certain que le maïs OGM n’affectera pas les plantes européennes et d’ailleurs le maïs n’est pas une plante européenne (originaire amérique latine) .mais OGM ou pas , cette plante est beaucoup trop gourmande en eau en ces temps de déficits hygrométriques ....


              • parkway (---.---.18.161) 27 mars 2007 11:17

                merci d’apporter de l’eau à mon moulin.

                Le TCE de giscard a permis de telles abhérrations et les 3 « gros » présidentiables suivront benoitement les conseils de Pascal Lamy, ce suppôt de l’OMC défenseur des intérêts américains...

                Si le TCE passe, nous sommes foutus...


                • dapeacemaker (---.---.216.229) 31 mars 2007 12:44

                  il serait peut etre temps de creer un article qui fai le lien entre les divers « Super-Dangers » qui menacent la planete aujourdhui... histoire d aider les personnes qui n arrivent pas a faire le lien par elle memes.

                  nanotechno, rfid, haarp, ogm, ELF, EHF, et j en passe pour pas etre traité d illuminé, de revisionniste, ou de conspirationnistes (dsl j ai oublié les autres noms d oiseaux qu on retrouve svt.).

                  DPM


                  • melbot (---.---.51.205) 31 mars 2007 14:03

                    L’article, ainsi que les commentaires, passe à côté du problème-clé des OGM en France. Les OGM végétaux sont porteurs de certains espoirs. Mais ils sont également porteurs de risques. Identifier les risques, peser les bénéfices, c’est normalement le rôle des experts. Et c’est là que notre société a failli.

                    En 1997, Axel Kahn, alors président de la Commission du Génie Biomoléculaire, a rendu un rapport parfaitement biaisé (dissimulant les avis des membres de la commission qui émettaient des critiques), favorable à la culture OGM en France. Ce rapport favorisait la société Rhône-Poulenc, qui avait pratiquement le monopole de cette culture en France. Après avoir démissionné de la CGB il a été salarié pendant 2 ans par Rhône-Poulenc pour un emploi fictif. Alors qu’il s’agit d’un cas flagrant de corruption, non seulement il n’a encouru ni sanction juridique ni administrative, mais il est resté membre du Comité Consultatif d’Ethique, c’est-à-dire que c’est lui qui nous explique ce qui est moral et ce qui ne l’est pas.

                    C’est trop facile, après, d’accuser les méchants corrupteurs étrangers (alors que Rhône-Poulenc était française) alors que le problème, c’est la complaisance de notre société vis-à-vis des corrompus.

                    http://www.jne-asso.org/ils_ont_ecrit_ogm.html


                    • Hobbes (---.---.78.186) 31 mars 2007 20:13

                      L’objet de l’article est de faire le point d’une situation règlementaire à partir de sources que je pense sérieuses. Il n’a évidemment pas vocation à être exhaustif sur un sujet hautement complexe et méritant des dizaines d’articles pour en couvrir toutes les facettes. Cela dit, vos accusation à l’encontre de M. Kahn sont graves. D’où viennent ces affirmations ?


                    • Stef (---.---.50.93) 1er avril 2007 22:48

                      Faisons totale confiance à Monsanto (et Dow Chemicals, Diamond Shamrock Corporation, Hercules Inc, Uniroyal Inc, T-H Agricultural & Nutrition Company et Thomson Chemical Corporation) pour nous gaver de produits très bons pour notre santé. Rappel : ces sociétés sont les fabricantes du (trop) célèbre agent orange utilisé avec un énorme succès sur le Vietnam. Son efficacité est telle que ses effets se font encore sentir à ce jour... Merci également à leurs partenaires, tels Hoechst, Bayer et BASF (toutes trois créées avec les actifs IG-Farben) pour leur aide. Rappel : le Zyclon-B, gaz utilisé durant la seconde guerre mondiale, été fabriqué et vendu par IG-Farben. Ses dirigeants ont ensuite migrés vers les 3 sociétés citées plus haut. Encore merci à eux, et j’en oublie, pour l’avenir radieux de nos enfants ! Juste pour toujours plus d’argent...


                      • pierrebarat (---.---.196.189) 3 avril 2007 17:44

                        Des militants anti ogm en sont aujourdhui au 19 ème jour d’une grève de la faim

                        Pétition de soutien

                        http://www.moratoireogm.fr/spip.php?article1#formulaire

                        Déclaration des grévistes

                        http://www.moratoireogm.fr/spip.php?article64

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

OGM


Palmarès