Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Quand l’Amérique écologiste militante se tourne vers le (...)

Quand l’Amérique écologiste militante se tourne vers le nucléaire...

Si l'énergie nucléaire et l'écologie sont bien souvent opposées l'une à l'autre, l'urgence du changement climatique et la nécessité de réduire à court terme les émissions de gaz à effet de serre à l'échelle internationale, pourraient bien les rapprocher. C'est du moins le cas aux Etats-Unis où l'énergie nucléaire est considérée à l'heure actuelle comme la seule alternative valable aux combustibles fossiles permettant une stabilité de la production tout en évitant une flambée des prix. De nombreux scientifiques et environnementalistes américains sont en effet montés au créneau ces derniers mois pour défendre la place de l'énergie nucléaire dans le mix énergétique des Etats-Unis compte tenu de son faible bilan carbone et des exigences climatiques.

Les effets des émissions de CO2 sur l'environnement et le climat ne font plus aucun doute. Le dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental des Nations Unies) sur le changement climatique démontre la responsabilité des rejets de gaz liés à l'activité humaine pour plus de la moitié de la hausse des températures mondiales et le risque croissant d'une augmentation du niveau global des mers d'ici 2100. Cela étant et si les Etats-Unis restent aujourd'hui un des plus gros pollueurs au monde, les mentalités évoluent progressivement et de nombreuses initiatives sont prises désormais en faveur des énergies décarbonées. 

"Le développement et le déploiement de sources d'énergies propres sont essentielles à la santé et à la sécurité énergétique et économique, et nous ne pourrons véritablement résoudre les problèmes liés aux dérèglements climatiques sans prendre en compte l'énergie nucléaire", affirmait récemment Carol Browner, annonçant en parallèle le nouveau plan du gouvernement américain contre le changement climatique. Baptisé Power clean, ce nouveau dispositif imposera pour la première fois des restrictions en matière d'émissions industrielles sur les centrales thermiques de production électrique aux Etats-Unis.

Ancienne administratrice de l'EPA, l'agence gouvernementale américaine pour la protection de l'environnement, la position de Carol Browner à l'égard de l'énergie nucléaire pourrait néanmoins surprendre. Elle n'est pourtant pas la seule ni la première personnalité de "son camp" a changé son fusil d'épaule, démontrant ainsi une évolution significative de la perception de l'énergie nucléaire aux Etats-Unis. De nombreuses associations et organismes indépendants américains se sont en effet exprimés ces derniers mois en faveur du maintien de l'énergie nucléaire en complément des énergies renouvelables dans le processus de transition énergétique engagé. 

Différentes analyses et enquêtes sur les enjeux du changement climatique publiées par la "National Academies of Science", l'"Electric Power Research Institute", l'EPA ou l'"US Energy Information Administration", ont toutes démontré sans exception la nécessité de développer un portefeuille de technologies énergétiques diversifié laissant une large place à l'énergie nucléaire. Ces organisations s'accordent également sur le fait que la préservation des installations nucléaires existantes est essentielle pour atteindre les objectifs de réduction de la pollution au carbone dans le secteur de la production d'électricité. 

Comme l'explique Norris Mcdonald, fondateur et président de l'Association afro-américaine pour l'environnement (AAEA), "c'est un fait peu connu, surtout parmi la communauté écologiste, mais les centrales nucléaires américaines fournissent chaque année 63% de toute l'énergie décarbonée produite aux États-Unis. Ces centrales nous ont permis d'éviter le rejet de 589 millions de tonnes de dioxyde de carbone rien que pour l'année 2013".

De son côté, Carol Browner s'est engagée au sein du Conseil de direction sur la question nucléaire dont l'objectif est de sensibiliser la population sur la nécessité de préserver les installations nucléaires existantes pour faire face aux défis climatiques et répondre aux problèmes de santé publique provoqués par les pollutions atmosphériques.

Une préoccupation que semble partager une large majorité des américains. Selon un récent sondage réalisé pour le compte de l'Institut de l'énergie nucléaire américain, une grande majorité des américains serait favorables à l'énergie nucléaire et estime qu'elle jouera un rôle déterminant dans le futur pour répondre à la demande nationale en électricité. 90% des sondés croient en effet qu'il est primordial de garantir la diversité de l'énergie et 86% estiment qu'il est nécessaire désormais de profiter de toutes les sources d'énergie à faible émissions de carbone qu'il s'agisse du nucléaire, de l'hydroélectricité et des énergies renouvelables.


Moyenne des avis sur cet article :  3.05/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Calva76 Calva76 15 mai 2015 12:41

    Aie aie aie !
    Comment se peut-il que cet article puisse passer la modération Cabanélienne ! smiley


    • confiture 15 mai 2015 12:41

      lobbiiste détecté, trop tard areva va plonger


      • Calva76 Calva76 15 mai 2015 18:56

        @confiture
        Pas du tout... Vous êtes plutôt mal informé : Liensmiley


      • Calva76 Calva76 15 mai 2015 12:53

        Plus sérieusement les besoins en électricité allant toujours en augmentant (surtout dans les pays émergeant) et le besoin en source énergétique concentrée et en réseau autour des pôles industriels fait que logiquement le pétrole doit être dorénavant réservé aux transports (surtout aérien car le kérosène est pour l’instant non substituable).

        Il faut vraiment que les problèmes deviennent critique pour que le pragmatisme commence enfin à émerger (un peu) sur l’obscurantisme militant. smiley

        Article intéressant s’il en est. Merci au courageux auteur. smiley

        P.S. : avant que le mage local ne qualifie ce sujet de « pronuk » je lui répond à l’avance que le présent article est intéressant et appelle au débat, contrairement à certains articles désopilants sur des patates à 600 Watts et que s’il ne veut pas de débat constructif sur ses sujets il est bien agréable que d’autres auteurs abordent ces importantes questions. smiley


        • Le chien qui danse 15 mai 2015 13:26

          @Calva76

          Hé le chevalier sans peur et sans reproche, lâche le un peu le Cabanel tu nous gonfle sérieux avec tes sarcasmes à deux balles, c’est pas ta mission on est sur un média...


        • foufouille foufouille 15 mai 2015 14:37

          @Le chien qui danse
          c’est beaucoup plus bouffonvoxdei.
          seul les sang bleu ont raison


        • Calva76 Calva76 15 mai 2015 18:11

          @foufouille
          Merci Foufouille... les bouffons que tu évoques ne sont qu’un sinistre ramassis de gamins mal élevés qui se croient encore dans une cour d’école...oublions les.espérons que l’article fera naître de nouvelles vocations...

          Voir le copyright ici... smiley


        • Alex Alex 15 mai 2015 22:49

          @Calva76

          Je constate avec plaisir que vous rendez hommage à notre Maître en utilisant les smileys comme ponctuation. Vous avez bien compris qu’en l’absence de ces symboles, toute argumentation est fausse smiley
          Si j’apprécie toujours vos remarques intelligentes, résultat d’une analyse calme et objective de la situation, je déplore cependant que vous n’ayez pas profité de ce sujet pour mentionner quelques-unes des inventions dont nous nous entretînmes récemment. smiley


        • La Dame du Lac La Dame du Lac 16 mai 2015 05:10

          Décidément cher Calva et Alex, j’adore toutes vos interventions. Et si je clique sur un nartic du Grand Mage Gargamel, ce n’est que pour lire vos comm, à vous et à Victor Laly. Humour et bon sens apportent un peu d’air frais à ce site.


        • mmbbb 16 mai 2015 08:50

          @Calva76 vous prenez le transport aerien Combien de personnes se deplacent uniquement pour le loisir les bobos les autres ; ces nouveaux prophetes qui viennent nous assener la morale. Il faudrait comme mere Theresa joindre la parole aux actes .Je rejette cette culpabilisation ces ecolos me gonflent ils n’ont d’ecolos que l’etiquette . Qui a calcule le bilan carbone de N HULOT ?


        • Calva76 Calva76 16 mai 2015 12:30

          @Alex
          Bonjour cher ami, je vais réparer l’omission par un compte-rendu d’une expérience de récupération de la colère divine. smiley
          En effet, cette colère divine se manifeste généralement sous la forme d’une puissante ionisation de l’air ambiant baptisée par les profanes de « foudre en boule ». smiley

          Vous pouvez consulter les résultats de cette intéressante expérimentation ici.
          Vu les puissances mises en jeux je déconseille le test chez les électrosensibles. smiley

          A bientôt cher collègue. smiley


        • Calva76 Calva76 16 mai 2015 12:44

          @La Dame du Lac
          Bonjour cher amie,
          Je recherche également un peu de détente dans mes lectures même sur les sujet dits « sérieux ».
          Détendre l’auditoire est un gage de succès en communication.
          L’auditoire n’est d’ailleurs pas la ressource la plus importante à rechercher c’est l’attention de l’auditoire qui est important. Maître Caba ne l’a toujours pas compris (si tant est qu’il puisse y arriver un jour). smiley
          En effet, un auditoire crispé (voir terrorisé) et sans attention sera hermétique au débat alors qu’à l’inverse il assimilera naturellement et beaucoup plus facilement des arguments simples (mais pas simplistes on n’est bien d’accord).
          .
          Les remarques constructives des Victor Laly, Sls0 et bien d’autres sont constamment diluées dans un maelstrom d’idées préconçues, de supputations sans aucun argument tangible ni chiffré avec bien sur la méthode bien Cabanélienne de la saturation médiatique et de l’invective par attaque sur les personnes et non sur les idées.
          Profitons-donc bien du petit espace sanctuarisé (encore à cet instant) de cet intéressant sujet pour échanger des arguments concrets de terrain et en débattre sereinement. smiley


        • Calva76 Calva76 16 mai 2015 12:54

          @mmbbb
          Bonjour Mmbbb,
          Nicolas Hulot le reconnais lui même : son mode de vie n’est pas de plus économique !
          Moi le premier car je voyage principalement en avion lors de mes missions et je possède une auto de plus de 200 ch (mais fonctionnant quand même à l’éthanol cela compense un peu).
          La nature est en elle-même pas très regardante au gaspillage comme par exemple sur la proportion de gamètes effectivement productives. Mais la différence est que ses pertes sont recyclables.

          L’écologie n’est qu’une posture de riches ou d’égoïstes (cf les membres de la secte Cabanélienne en particulier pour le maître). smiley
          C’est pour cela que je refuse absolument cette dénomination lors des conférences sur le développement durable de terrain que j’ai la chance d’animer. smiley


        • La Dame du Lac La Dame du Lac 16 mai 2015 13:00

          Salut Calva76,
          justement hier soir j’ai organisé un repas bien arrosé avec des Ecossais car je voulais leur faire découvrir notre Calva bien de France. J’ai tout cuisiné au Calva, de l’entrée au dessert, et ils ont adoré. Ils veulent même commander des bouteilles en France ( ai-je découvert un nouveau filon pour le business ?)
          .
          Débattre serainement.... smiley 
          .
          Sur ce site ? Le seul site au monde où les rédacteurs insultent les intervenants, c’est la première fois que je vois ça ! C’est plutôt difficile de débattre avec des gauchistes frelatées et aigris , ils sentent bien que leur idéologie est à bout de souffle mais ils sont trop de mauvaise foi pour l’admettre, alors ils se réfugient derrière l’injure et la moquerie.
          .
          Cela montre non seulement les imites de leur dialectique, mais aussi leur nervosité, pendant que nous, on reste calme et digne. En tout cas ils ont trouvé ce système de notation pour éviter l’humiliation, cela prouve à quel point ils savent être mauvais.
          .
          Bise !


        • Zip_N Zip_N 17 mai 2015 18:19

          Je crois que la dame du lac ardente vous propose un plan à 3 mdrr


        • La Dame du Lac La Dame du Lac 17 mai 2015 18:27

          @Zip_N
          Ah non ! Je suis très fidèle à mon Capitaine....Nous attendons même une petite Adolfine-Bénita-Catra-Polpota, le premier bébé virtuel d’Agoravox. Un concentré du socialisme. Adolf Hitler était socialiste, Benito Mussolini était socialiste, Castro est socialiste, Polpot était socialiste.
          .
          Elle naîtra bientôt


        • Zip_N Zip_N 17 mai 2015 21:15

          @La Dame du Lac

          Ah ok ! toutes mes félicitations à votre intéressante sexualité amoureuse et votre intervention écologique talentueuse et communicative, mdrr


        • Sarah Sarah 15 mai 2015 13:49
          Acte I : militer contre l’énergie nucléaire en France et en Europe de l’Ouest

          Acte II : militer contre le traitement des déchets à La Hague car sans ce retraitement réduisant la radioactivité, plus d’industrie nucléaire en France.

          Acte III : un fois arrivé en position de blocage au gouvernement, couler l’industrie nucléaire française.

          Acte IV : relancer la construction de centrales en France, mais fournies par les fabricants U.S.

          Mission écolo accomplie, Mister President (U.S.).

          • Calva76 Calva76 15 mai 2015 14:29

            @Sarah
            Bonjour Sarah,
            Vos remarques sont d’autant plus pertinentes que le gouvernement comportant des « écologistes » comme ministres a réussi à totalement anéantir la filière photovoltaïque Française, ce qui fait que la totalité des panneaux installés depuis 2 ans sont d’origine Chinoise et produits avec de l’électricité provenant du... charbon. smiley


          • Layly Victor Layly Victor 15 mai 2015 22:22

            @Sarah

            Sarah, c’est extrêmement bien vu et c’est exactement ce qui se passe et ce qui va se passer, mot pour mot.
            Les écologistes ont d’abord essayé de couler l’industrie nucléaire française en argumentant sur le thème du coût « réel » (campagne du sauveur de la planète Hulot : « on nous a menti sur le coût du nucléaire »). Mais toute cette campagne a été balayée par la réalité : la Bérézina de l’éolien et du photovoltaïque en Allemagne, l’électricité deux fois plus chère en Allemagne malgré les subventions et malgré le poids toujours plus lourd de la CSPE en France. Certaines vérités désagréables commencent à sortir sur le fait que l’éolien est avant tout une bulle financière et que quelques aigrefins en ont profité pour amasser des fortunes aussi colossales que rapides.

            Alors, on a choisi la position de blocage idéale pour couler l’industrie électronucléaire française et couler AREVA et Creusot Loire, en plaçant l’Autorité de Sûreter Nucléaire sous le contrôle de Pierre-Franck Chevet, un anti-nucléaire fanatique. Aucun démarrage d’installation, aucun déroulement de chantier ne peut se faire sans l’accord de L’ASN. Le chantier de l’EPR de Flamanville a été freiné pendant des années. Par comparaison, les deux EPR construits en CHine ont été construits en seulement deux ans, et sont sur le point de démarrer.
            Alors, Chevet a fait sa déclaration à l’OPECST du 13 Avril 2015, à grands renforts de médias en émoi, parlant de « défauts gravissimes », sur la base d’un dossier technique ridicule et de mauvaise foi. Le mal est fait, c’était le coup de poignard dans les dos final. AREVA, pour réfuter les affirmations gratuites de Chevet, est obligé de démonter la cuve, de la transporter au Creusot pour faire des tests, de la remonter. Voire de forger une nouvelle cuve (il faut un an pour forger une telle cuve). Donc, délai supplémentaire minimum de deux ans. Aucun parti politique n’a bougé devant cette infamie. Les anti-nucléaires primaires sur ce site ont bien compris le sens de la manouevre : explosions de joie et danse du ventre des cabanéliens, joie d’autant plus grande que ce sont les aciéries françaises, le peu qui reste, qui sont aussi discréditées.
            L’affaire n’est pas complètement finie. Il suffirait que les deux EPR chinois démarrent dans les temps pour que la duplicité de Chevet et des politiques français soit démontrée et que AREVA soit sauvé. Chevet et ses sbires de l’ASN le savent, et ils ont « alerté la communauté internationale ». Si les Chinois refusent d’obtempérer, peut-être que Hollande va les menacer de sanctions.

            La France était autrefois le leader mondial du nucléaire. Maintenant, les US, le Japon, la Corée, les Russes placent leurs réacteurs sur le marché. Les Russes sont les nouveaux leaders mondiaux. Je suis sûr que les Allemands sont prêts à reprendre leur place. Nous, on a nos « écologistes » et nos politiques crasseux et lâches.

            Vous avez tout résumé en quatre phrases. Je pense que nos soit disant « écolos » ne sont même pas conscients du rôle qu’on leur a fait jouer.


          • mmbbb 16 mai 2015 09:31

            @Layly Victor les ecolos sont comme Khrouchtchev a l’assemblee de l ONU : monsieur NIET.
            La vente de Rafale NIET c’est pas moral l’automobile NIET ect Ce pays est en train de couler nous avions pourtant tous les atouts La classe politique est veule les francais sont prets a se faire couillionner encore et encore bien que les ecolos ne depassent pas 2 % des voix exprimees Je comprends que beaucoup d’emlgres quittent ce pays mais qui helas ne font pas la une des medias Une idee geniale des ecolos : le biocarburant disparu des ecrans radars La voiture electrique, Bolore peut remercier les Ecolos J’attends un rapport de la cour des comptes sur cette nouvelle gabegie L’equivalent de la cour des comptes an Allemagne a emis un rapport sur le cout exorbitant de la transistion energetique paru dans le Point en 2014 . Les ecolos francais omettent de dire que les allemands font tourner a plein leurs usines thermiques a base de lignite . Quand aux sanctions d hollande contre les Chinois, je n’y crois pas trop, le gouvernement Chinois aura des moyens de contre attaquer il ne se laissera pas dicter la loi.Le marche chinois se fermera


          • wawa wawa 15 mai 2015 15:08

            Je ne suis pas sur que le changement climatique soit une urgence, mais par contre garantir une certaine indépendance énergétique et préserver (ne pas dégrader) une balance commerciale est une urgence


            Et le nuke malgré des défauts énormes (risque d’accident et déchets) le permet, ce que les renouvelable ne font pas (intermittence redhibitoire, stockage limité aux STEP).

            Le pétrole est ce qui va manquer en premier (2015 année du peak tout liquide ?) c’est là que les efforts de transition devrait être porté en priorité.

            La voiture electrique ? j’aimerais mais j’y crois pas trop (j’ai faits des calculs) je préfère la voiturette a gaz

            Diminuer le chauffage au fioul (isolation ; substitution bois, gaz , électricité nuke, chaleur fatale nuke, voire charbon) me semble plus intelligent (meilleur ratio résultat/investissement)

            Déplacer les subventions agricole de façon à limiter les labours profonds et le chalutage, par ailleurs destructeurs de biotopes est aussi une piste.

            Une minitaxe TIPP sur le fioul detaxé compensé par une baisse de TVA sur produit d’isolation & bois de chauffage serait amha une bonne idée.




            • Calva76 Calva76 15 mai 2015 17:13

              @wawa
              Je ne suis pas sur que le changement climatique soit une urgence,
              Moi non plus mais l’explosion démographique OUI ! Il y a urgence a rationaliser l’usage de l’énergie sinon...

              mais par contre garantir une certaine indépendance énergétique et préserver (ne pas dégrader) une balance commerciale est une urgence
              Il va falloir expliquer cela à notre gouvernement d’imbéciles heureux qui préfère détruire des bateaux neufs plutôt que de les livrer à un client qui les a déjà payé. smiley

              Et le nuke malgré des défauts énormes (risque d’accident et déchets) le permet, ce que les renouvelable ne font pas (intermittence redhibitoire, stockage limité aux STEP).
              Exact, une fonderie d’aluminium n’est pas prête de fonctionner au photovoltaïque. smiley

              Le pétrole est ce qui va manquer en premier (2015 année du peak tout liquide ?) c’est là que les efforts de transition devrait être porté en priorité.
              On pensait être dans le pic mais on n’y est pas encore même si ce n’est pas loin. Aucune raison de procrastiner à ce sujet.

              La voiture electrique ? j’aimerais mais j’y crois pas trop (j’ai faits des calculs) je préfère la voiturette a gaz
              Il y a effectivement les autos GNV (méthane) très en vogue chez les Italiens, les Allemands et l’Asie. Il y a aussi la solution de l’éthanol. Dans les deux cas le carburant peut-être produit par rigoureusement n’importe quoi d’organique, des algues à la cellulose de bois. Sans compter bien évidemment les énormes ressources en gaz naturel.

              Diminuer le chauffage au fioul (isolation ; substitution bois, gaz , électricité nuke, chaleur fatale nuke, voire charbon) me semble plus intelligent (meilleur ratio résultat/investissement)
              La chaleur fatale du nucléaire est très difficile à utiliser pour cause d’éloignement (le transport est rédhibitoire). A moins de rationaliser son usage à l’adoucissement de l’eau de mer ou la production d’hydrogène.

              Déplacer les subventions agricole de façon à limiter les labours profonds et le chalutage, par ailleurs destructeurs de biotopes est aussi une piste.

              Oui mais la il faudrait déjà sortir de l’agriculture subventionnée donc dirigée.

              Une minitaxe TIPP sur le fioul detaxé compensé par une baisse de TVA sur produit d’isolation & bois de chauffage serait amha une bonne idée.
              Pourquoi pas si les décisionnaires sont pragmatiques (Ségolène Royale par exemple) et non totalement intégristes ou utopiques (Cécile Duflot en contre exemple).


            • Le421 Le421 15 mai 2015 20:37

              Les américains sont confrontés à un nouveau problème urgent. La mort massive des abeilles.
              Et là, l’agro-alimentaire va devoir embaucher pour polleniser manuellement les fruitiers !!
              Comme en Chine.
              Branleur de pommier, un nouveau métier qui monte !!  smiley


              • Robert Lavigue Robert Lavigue 15 mai 2015 22:58

                @Le421
                Si ça arrivait en France, il n’y aurait pas de problème à trouver du personnel formé...
                Les branleurs, ce n’est pas ce qui manque chez les gaucholâtres !


              • Layly Victor Layly Victor 15 mai 2015 22:58

                a l’auteur
                Félicitations
                Il faut beaucoup de courage pour dire la vérité sur Agoravox.
                Effectivement, on sait depuis quelque temps que de plus en plus d’écologistes sont favorables au nucléaire aux Etats Unis. C’est très différent d’ici. En France, l’écologie, c’est très politisé. Il y a les fanatiques de l’anti-nucléaire, Duflot, Mamère, Baupin et compagnie, et tous les partis politiques qui n’osent pas avoir même une opinion, de peur de perdre quelques miettes du partage des voix aux élections.
                Ce revirement des écologistes américains est très soigneusement occulté par les média., beaucoup plus qu’en Allemagne par exemple.

                Je voudrais revenir sur une énorme escroquerie de l’esprit qui consiste à associer automatiquement écologie et anti-nucléaire.
                Les inconvénients du nucléaire sont connus : risques d’accidents, déchets à confiner et surveiller longtemps, risques de dissémination, réchauffement.
                Ce dernier point, rejet de chaleur dans l’environnement à la source froide n’est pas particulier au nucléaire, il résulte des lois de la thermodynamique, et il aurait pu être largement diminué.

                Pour le reste, il faut voir que 58 réacteurs en France produisent 75% de l’électricité. Un réacteur, c’est l’implantation au sol d’un centre commercial. La nuisance vis à vis de la nature est donc ridicule, comparée aux milliers d’éoliennes et aux centaines de milliers d’hectares de panneaux photovoltaïques que demanderait la folie 100% renouvelable des idéologues de l’ADEME.
                Pas de fumée. Pas de pollution. Pas de CO2.

                L’impact même des accidents sur la nature est très limité. Le plus grave a été Tchernobyl. De l’avis des gardes forestiers, la zone interdite est devenue « un paradis sur terre ». Les organismes se sont adaptés aux faibles doses. La nature a repris ses droits, a peu près dans le même temps qu’après un incendie de forêt.

                Ceux qui d’ailleurs s’élèvent contre le nucléaire au nom de l’écologie, sont insensibles au vrai danger immédiat qui menace la terre : la surpopulation.

                Dénoncer les risques liés au nucléaire, en être conscient, c’est une chose. Associer l’anti-nucléaire à l’écologie, c’est une escroquerie qu’on nous fait avaler depuis longtemps.


                • clodius clodius 15 mai 2015 23:47

                  C’est n’importe quoi.
                  Il n’y a pas de nuc... avec l’écologie, surtout pas.
                  Polluer la planète pendant des lustres.
                  La France c’est pas un bon exemple, bourrée de centrales...

                    


                  • Layly Victor Layly Victor 16 mai 2015 16:56

                    @clodius

                    Vous êtes un religieux de l’anti-nucléaire, ce que je respecte. Mais là, on ne parle pas de religion, on parle de la sauvegarde de la planète, de façon pratique.
                    Il y a en France des écologistes qui sont pour le nucléaire, pour les raisons évoquées dans l’article, comme Monsieur Jancovici par exemple, mais leur voix est soigneusement étouffée par les média. En France, on a peur des « religieux ».
                    Ceci dit, que pensez vous de la surpopulation de la planète ? Toutes les études montrent que la mise à disposition d’une énergie abondante s’accompagne toujours d’une baisse de la natalité.
                    Vous vous en moquez ? Je m’en doutais.


                  • Calva76 Calva76 16 mai 2015 17:27

                    @Layly Victor
                    Clodius se dit électrosensible ce qui je le conçoit peut avoir quelques inconvénients.
                    Dans ma famille ce sont plutôt des asthmatiques sévères (ma mère, mon oncle) qui se battent de plus en plus avec les particules fines.
                    Hé bien voyez-vous ce n’est pas parce-que le parc automobile est majoritairement responsable des particules néfastes aux asthmatiques (le parc diesel Français est absolument unique au monde) que je souhaite la disparition pure et simple du transport routier.
                    Déjà pour la simple raison qu’en cas d’urgence ces mêmes asthmatiques auront de grande chance d’être évacués par la route en... voiture ou ambulance.
                    Le transport routier fait 1.2 millions de morts par an (une véritable hécatombe en Asie) mais apporte plus à l’humanité que ses inconvénients. C’est cruel mais c’est comme ça.

                    Pour les électrosensibles désolé de vous le dire mais le téléphone mobile et les liaisons sans fil sont un véritable progrès (surtout dans le tiers-monde sans infrastructure) et je ne connais pas de statistiques parlant du moindre décès. Inutile donc de prêcher inutilement le démontage d’antenne sachant que l’ingénieur que je suis vous démontrera sans peine qu’il vaut largement mieux multiplier les antennes en diminuant leur puissance que d’en diminuer le nombre en compensant par la puissance rayonnée.
                    Je vous donne un exemple : Les rayonnements dans les trains de RER A ont beaucoup diminué depuis que les stations et les tunnels sont équipés de la 3G/4G. En effet un téléphone détectant un réseau diminue sa puissance et « calme » ses émissions tant qu’il n’est pas sollicité. A l’inverse, 1500 téléphones (une moyenne par train aux heures de pointe) entrant dans un tunnel dépourvu d’équipement se mettent en mode « polling » de resynchronisation à puissance maximum. Inutile de vous expliquer que c’est à ce moment que l’on morfle un max niveau rayonnement (mais je n’ai jamais vu personne s’effondrer dans un wagon pour ce motif).

                    Extrapolation au nucléaire :
                    Le nucléaire existe et existera toujours. Aucune invention humaine n’a été remisée pour cause de dégâts collatéraux sur le genre humain (à commencer par la guerre).
                    Et bien soit, qu’il en soit ainsi et le combat sur son utopique suppression est perdu d’avance.
                    Le pragmatisme est donc de rationaliser son utilisation sur ses points forts et d’en assurer un développement raisonné sur le très long terme.

                    Conclusion : Postures à l’emporte-pièce et mantras ne serviront jamais la cause écologique. smiley


                  • clodius clodius 16 mai 2015 20:09

                    Bonjour, je vous parle pas de sensibilité aux micro-ondes, je vous parle de nucléaire. Vous êtes payé pour donner de la crédibilité à un système qui va être abandonné de toute manière. C’est une question de temps. La « vraie » mondialisation ne concerne pas le nucléaire qui doit être banni.
                    Vous croyez que si une de vos centrales pète un de ces quatres, vous oserez encore vanter les mérites de cette technologie qui est proposée parce qu’elle rapporte beaucoup de pognon.


                    • Calva76 Calva76 16 mai 2015 21:39

                      @clodius
                      Bonsoir,

                      1) Il faudrait peut-être (vraiment) lire les commentaires non ?
                      Une des réponses est constituée d’un cheminement de l’électrosensibilité vers le nucléaire. On est donc bien totalement dans le sujet à condition de ne pas s’arrêter à la première phrase. Il existe un bouton « Lire la suite » le saviez-vous ? smiley
                       
                      2) L’argument diffamatoire d’être payé au commentaire n’est pas nouveau mais est... inexact, donc diffamant donc non constructif.
                      68 réacteurs en construction en 2012, 75 en 2013, 81 en 2014 et la Chine vient de signer pour un réacteur expérimental (précurseur d’une série) de troisième génération en 2015. Pas mal pour une filière sur le déclin non ?

                      3) En bon disciple Cabanélien vous ne souhaitez qu’une chose : L’accident majeur. Il y en a déjà eu trois en 35 ans ! Mais malheureusement le nombre de victime n’est pas à la hauteur du cataclysme annoncé : il représente au total moins de deux ans d’accidents dans la seule extraction du charbon. La aussi votre attente n’est pour le moins pas très constructive...

                      4) L’exploitation des aides Européennes sur les énergies alternatives a rapporté beaucoup beaucoup d’argent aux sociétés privées « autorisées » et ce, sur le dos du contribuable. Bien évidemment cette manne serait tout à fait légitime car politiquement correcte elle ?

                      A vous lire... Avec quelques arguments de poids dans votre sens si vous le voulez bien. smiley


                    • clodius clodius 16 mai 2015 23:06

                      Je ne souhaite pas du tout une catastrophe, il n’y a rien a gagner pour personne. On va dire que vous aimez cette technologie, (formation technique dans le domaine, peut-être) dans tous les cas un vif intérêt. Oui j’apparais comme un rêveur, les FR sont des kamikazes, on les trouve partout où il y a des risques, bien entendu c’est pas quelques centrales sur le territoire... (mis à part les vrais écolos)
                      J’ai visité juste avant qu’elle devienne hors d’usage, la centrale de Lucens (Suisse). On nous a vivement
                      rassuré qu’il n’y avait aucun risque.  


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 25 mai 2015 12:22

                        Le nucléaire possède ses avantages et ses risques. Il est encore incontournable pour aider à réduire les émissions de CO2, quoiqu’en disent les écolos.


                        Une des solutions reste l’étude de l’exploitation de la fusion nucléaire. Si on parvient à se faire notre propre soleil en boîte, nous n’auront plus de soucis.

                        Je sais, on va encore me bassiner avec le photovoltaïque. Le problème de cette source d’énergie en étant sa production aléatoire qui ne permet pas ( encore ?) d’assurer une production régulière d’énergie.

                        Vous me direz, on n’a qu’à installer les panneaux sous les tropiques.

                        Ok. Le seul soucis alors c’est que cette zone est très instable politiquement. Le Mexique est sous la coupe des cartels de la drogue. L’Afrique est pratiquement annexée par les islamistes, qui pourraient prendre les installations en otage ou en couper les câbles qui acheminent l’électricité.

                        Les USA sont trop dépendants des lobbies pétroliers, même chose pour le proche-orient.

                        Pour le moment, la ceinture de production voltaïque autour de la Terre reste une utopie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès