Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Quand le covoiturage envahit les routes d’Europe…

Quand le covoiturage envahit les routes d’Europe…

Ça bouge sur la planète du covoiturage ! Cette semaine, en France, dans le cadre de la 9e édition de la semaine de la mobilité et de la sécurité routière, la première journée du covoiturage est lancée le 17 septembre. En Europe, les sites Internet se multiplient, les informations circulent et les démarches locales se répandent. Pratique à la fois économique et écologique, le covoiturage gagne du terrain…

 Difficile de l’ignorer. Du 16 au 22 septembre, c’est la 9ème édition de semaine de la mobilité et de la sécurité routière. Coordonnée par le ministère du Développement durable, cette semaine si particulière a pour but d’inciter les usagers de la rue à réfléchir aux modes de transport les plus adaptés à leurs besoins de déplacement. Transports en commun, vélo, autopartage et bien sûr… covoiturage ! En 2010, est-il encore responsable de ne pas optimiser la capacité de son véhicule ?

Le 17 septembre 2010, journée du covoiturage en France

Preuve que les mentalités évoluent, le 17 septembre a été choisi comme journée officielle du covoiturage. « Le Ministère du Développement durable souhaitait valoriser cette pratique en plein développement mais qui manque encore de visibilité, » explique Laëtitia Verdier, attachée de presse au Ministère du Développement durable en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat. La pratique se développe et pour cause ! D’après l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), une voiture coûte en moyenne 6 000 euros par an à un particulier (achat, entretien, carburant). Les motivations financières sont donc réelles mais loin d’être les seules. En diminuant le nombre de kilomètres parcourus en voiture, le covoiturage contribue en effet à réduire les émissions de gaz à effet de serre responsables du changement climatique tels que le dioxyde de carbone (CO2) ainsi que les émissions de polluants nocifs pour la santé. Economique, écologique, le covoiturage ne manque pas d’arguments pour séduire les éco-citoyens, de plus en plus nombreux.

Une visibilité croissante en Europe

En France, le covoiturage est bel et bien en développement. Les sites Internet sont nombreux pour valoriser la pratique et faciliter la prise de contact entre conducteurs et passagers. « En France, commente Odile Beniflah, chef de Produit France chez Envoiture.fr, le covoiturage est surtout encouragé pour les trajets domicile-travail au niveau régional, pour réduire la circulation et la pollution dans les agglomérations et offrir une option de déplacement aux habitants des zones rurales. »

En Allemagne, où la pratique est déjà très répandue au niveau national, le covoiturage gagne peu à peu les pays limitrophes. « Notre site a vu le nombre de trajets à l´étranger se multiplier et nous avons voulu répondre à la demande des utilisateurs des pays voisins. Ainsi 2010 est marquée par le développement du site à l’international : l’Italie, la Grèce, la France, la Pologne, l’Angleterre… partout le même succès ! Le site est sobre, facile à utiliser et l´expérience du site en Allemagne donne confiance aux utilisateurs : difficile d´y résister... » Avec 1,3 million d´inscrits et plus de 10.000 trajets par jour, Envoiture.fr, leader en Europe, témoigne bien du développement d’une pratique verte qui a de beaux jours devant elle.


Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Maya Monceau 14 septembre 2010 11:39

    Liens utiles :


    Journée officielle du covoiturage : http://www.bougezautrement.gouv.fr/spip.php ?article81

    Envoiture.fr : http://www.envoiture.fr



    • voxagora voxagora 14 septembre 2010 12:05

      Une question pratique :

      comment faire pour trouver « chaussure à son pied ? » C’est à dire pour
      qu’un besoin coïncide avec une offre potentielle ?
      Chaque jour nombre de femmes (en majorité) prennent
      leur voiture pour aller faire les courses indispensables à l’entretien
      des personnes et des biens,
      pendant que d’autres n’ont pas de voiture, ont une mobilité réduite,
      ou quand ce ne sont pas les bus qui ne circulent pas partout.
      Un chauffeur pourrait rentabiliser son voyage en prenant 3 passagères
      et une seule voiture en remplacer au minimum 2 .. etc...

      • MarcDS MarcDS 14 septembre 2010 12:19

        Hé oui, la voiture a comme première conséquence d’allonger les distances et de disqualifier ceux qui n’en disposent pas. Un autre de ses effets pervers est de prendre la place des transports en commun. C’est pour cela que quand l’auteur écrit que le covoiturage est une pratique à la fois économique et écologique, je trouve qu’il s’avance en terrain découvert. Cette affirmation est sans doute valable dans le cadre d’une politique de mobilité basée sur la voiture ; c’est une toute autre affaire si l’on s’interroge sur la viabilité d’une telle politique...


      • marite marite 14 septembre 2010 16:12

        Aujourd´hui il faut décrire les détails de son trajet dans le « commentaire » quand on publie une annonce : shopping, heure de départ si flexible, possibilité de détour pour les personnes à mobilité réduite... Il n´est pas possible de mettre tous les cas dans des cases du type « bagage » ou non, « bavard » ou non donc le mieux est d´être précis dans les commentaires de ses offres et ses demandes.

        Les personnes à mobilité réduites ou sans voiture ne devraient pas hésiter à s´inscrire sur les sites de covoiturage en indiquant leur besoins. Exemple : personne sans voiture aimerait bien faire un Nice-Bordeaux pour voir ses parents, n´importe quel week-end horaires flexibles, personne à moblité réduite a besoin d´aller à Lyon 1 fois par mois, de préférence les lundis ou mardis etc...


      • Europe 14 septembre 2010 20:27

        Bonjour,

        Article intéressant et dans l’aire du temps... voici un autre lien utile pour du covoiturage en Europe, ce site de covoiturage gratuit est traduit dans plusieurs langues.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Maya Monceau


Voir ses articles







Palmarès