Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Rajendra Pachauri et le GIEC visés par une enquête internationale de (...)

Rajendra Pachauri et le GIEC visés par une enquête internationale de l’ONU

Le président du GIEC, dans la tourmente depuis plusieurs mois suite à des révélations inquiétantes sur la neutralité de ses travaux, est désormais visé par une enquête officielle internationale.

Critiqué depuis longtemps pour son parti pris et son refus du débat avec les climatosceptiques, Rajendra Pachauri, le président du GIEC, est désormais visé par une enquête internationale pour faire le clair sur ces accusations. C'est l'UNEP (United Nations Environment Programme) qui a décidé cette enquête aujourd'hui à Bali. L'annonce officielle doit être faite une fois le périmètre exact de l'enquête décidé selon le journal britannique The Telegraph. La World Meteorological Organisation (WMO), l'autre organisme qui supervise le GIEC (IPCC) doit décider avec l'UNEP de l'ampleur exacte de l'enquête.

Les dirigeants réunis à Bali ont insisté pour que l'enquête soit menée par des personnes indépendantes du GIEC. Cette enquête sonne comme une confirmation des accusations portées depuis longtemps par nombre de scientifiques sur le fonctionnement du GIEC, un organisme politique et non scientifique selon eux. Rajendra Pachauri est accusé d'avoir volontairement masqué des erreurs du GIEC pour continuer à cultiver l'alarmisme. De façon plus générale, de nombreux scientifiques parmi les plus militants d'une action radicale contre le réchauffement climatique (Phil Jones, Michael Mann, James Hansen, etc.) ont été éclaboussés par le Climategate, une affaire qui a montré un détournement du processus de relecture par les pairs pour faire taire les sceptiques, ainsi que de la manipulation de données ou des refus de communiquer des données sources.

De très nombreux appels à la démission de Rajendra Pachauri et à la dissolution du GIEC ont été émis récemment.

Image : Rajendra Pachauri au World Economic Forum de Davos en 2008. Auteur WEF, licence CC paternité 2.0


Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Branck2012 27 février 2010 13:35

    Rajendra Pachauri une sorte de Guru , alors ?


    • Francky la Hache Francky la Hache 27 février 2010 14:26

      Une commission indépendante du GIEC, évidement,
      mais ils ne sont pas assez fous pour ne pas CHOISIR leurs hommes de main.

      à suivre ...


      • Marc.M Marc.M 27 février 2010 18:26

        Et si on désignait une commission d’enquête en France sur la manipulation des chiffres de l’insécurité pour justifier toujours plus de terrorisme d’Etat ???


        •  C BARRATIER C BARRATIER 27 février 2010 20:02

          Le mensonge a consisté à faire croire que le CO2 issu d’activités humaines provoquait un effet de serre, alors que c’est l’eau H20 qui produit seule la presque totalité de cet effet (d’ailleurs bénéfique). A servi aussi dévier le débat sur les dangers des pesticides, des déchets radio actifs, vers une peur de fin du monde.....mais en attendant de mettre en place une taxe carbone comme si le co2 jouait ici le moindre rôle.
           La terre se refroidit en fait, mais la descente s’opère en dents de scie, nous sommes dans une petite remontée qui n’a rien à voir avec celle du Moyen Age où on put nommer terres vertes le Groenland alors couvert de végétation. Le refroidissement a suivi aux 18 et 19èmes siècles (très froid, comme nos successeurs le verront sans doute après l’actuelle petite remontée).
          Les raisons de ces changements climatiques sont certainement parentes du réchauffement sur Mars..
          La vérité sera une catastrophe pour les écologistes qui ont fait un fonds de commerce de cette peur (Au Moyen Age on était moins sot, et il avait fait tellement plus chaud).
          Il conviendra de réagir à la stupide taxe carbone qui est un impôt mis en place par des gens qui avaient promis de ne pas augmenter les impôts.


          • Romain Desbois 27 février 2010 22:19

            Je suis d’accord sur le fait que la guerre au CO2 est bien pratique pour beaucoup afin de promouvoir le nucléaire et éviter de parler des pollutions mortelles.

            Par contre sur les causes du réchauffement, je reste dubitatif car en être resté à chercher à savoir les responsables est un peu un débat de cours maternelles.

            Car si il y a réchauffement, l’important est de savoir comment l’humain peut essayer d’endiguer le phénomène.

            Sinon comment expliquez vous les « migrations » vers le nord de certaines espèces végétales ?

            Pa rapport à Mars qui se réchaufferait, comment expliquez vous que sur la Terre beaucoup plus proche, les conséquences d’une activité solaire ne soient pas plus importante ?

            Attention également de ne pas enjoliver le passé. Le Moyen-âge avait aussi ses obscurantismes.
            C’est même presque un oxymore. smiley


          • epapel epapel 28 février 2010 00:03

            La pression atmosphérique sur Mars est de 1 centième de bar
            L’atmosphère est composée à 95% de CO2 et ne contient pas d’eau.
            La température mesurée n’est pas celle de la surface de Mars mais celle de son rayonnement vu de l’espace.

            Hasardeux dans ces conditions d’extrapoler à la terre. Je dirai même que c’est du grand n’importe quoi.


          • Daneel Olivaw 28 février 2010 17:50

            Quand je lis un tel amas d’inepties - genre « la Terre en fait se refroidit » et « Mars se réchauffe » (? ??) (Cherchez l’erreur) -, je ne m’étonne pas que les « climato-sceptiques » (qui sont en fait de véritables « négationnistes de la réalité du réchauffement climatique ») aient ainsi réussi à mettre Rajendra Pachauri et le GIEC en procès...

            Tout cela n’est que médisances, intox... et pure malveillance !

            Les « Ennemis de la Terre », qui gagnent des fortunes en polluant nos terres, notre air et notre eau ont mis là le paquet pour se débarrasser de tous ces « empêcheurs de polluer en rond » qui s’obstinent à proclamer des vérités qui les dérangent dans leur bizness si criminel !!!
            (Que ce soit l’industrie du pétrole, de la bagnole, de la chimie et de la bidoche...)

            Le réchauffement climatique est malheureusement bel et bien une réalité..... contrairement au prétendu réchauffement des autres planètes de notre système solaire !!!


            Et aussi :

            - « Quand le soleil nous tape sur le système ! »

             (http://groups.google.fr/group/destination2013/browse_thread/thread/43ef8

            59c25112618#)

            - « SCANDALE AU GIEC ? »

            (http://groups.google.fr/group/destination2013/browse_thread/thread/c59633de 648015e3)

            - « Pensée unique pour les scientifiques » ?

            (http://groups.google.fr/group/destination2013/browse_thread/thread/25f1f566 42679c53)

            - « Réchauffement planétaire : c’est la guerre... de l’information ! »

            (http://groups.google.fr/group/destination2013/browse_thread/thread/bdf28dc2 887430e4#)

            - « La bataille du Grand Nord a commencé ! »

            (http://groups.google.fr/group/destination2013/browse_thread/thread/a969e5de 5126a8c3#)

            - « La taxe carbone engraisserait les mafias ??? »

            (http://groups.google.fr/group/destination2013/browse_thread/thread/8ef27824 85b41291#)

            - « Pour quelques dollars... euh : degrés de plus ! »  :

            (http://groups.google.fr/group/destination2013/browse_thread/thread/a41702df 01305d18#)...


            BONNES ET ÉDIFIANTES LECTURES ! :oD



          • epapel epapel 28 février 2010 00:29

             La terre se refroidit en fait, mais la descente s’opère en dents de scie, nous sommes dans une petite remontée qui n’a rien à voir avec celle du Moyen Age où on put nommer terres vertes le Groenland alors couvert de végétation.

            Totalement faux :
            - les températures actuelles sont supérieures à celle du moyen âge et les plus élevées depuis au moins 1500 ans, et il est d’ailleurs démontré aujourd’hui que cette l’augmentation n’était pas globale mais limitée à une partie de l’hémisphère nord contrairement au réchauffement contemporain
            - le Groënland a été nommé ainsi non pas pour l’abondance de sa végétation mais pour sa couleur particulière à la belle saison et pour inciter les gens à s’y installer (selon les sagas scandinaves)
            - le Groënland n’a jamais été (entièrement) couvert de végétation au moyen-âge sinon le niveaux des mers aurait été 6m plus élevé qu’aujourd’hui, or nous savons que ce n’est pas le cas
            - il n’y a jamais eu de cultures de céréales au Groënland et la population scandinave n’a pas dépassé 5000 personnes au moyen âge (contre 50000 aujourd’hui) pour une surface habitable de 100.000 km² (contre 3 millions d’habitants sur la même surface en France à la même époque).


            • Pierrot Pierrot 3 mars 2010 10:16

              Je suis d’accord avec epapel.

              Les quelques rares erreurs du GIEC dans le dernier rapport de 2007, comprenant 2400 pages en anglais, ne permettent pas de rejeter les conclusions principales du GIEC concernant l’élévation de la température et de la contribution massive des émissions de gaz à effet de serre dont H2O, CO2, CH4, N2O, SF6, O3, CFC, HFC ... et la responsabilité humaine dans ces émissions croissantes.

              Le niveau de vapeur d’eau (principal gaz à effet de serre) étant constante du fait des retombées sous forme de pluies, le CO2 est le principal contributeur à l’effet de serre additionnel.

              Les cries d’orfraies des obscurantistes contre le GIEC n’empêcheront pas la vérité d’émerger.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès