Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Sarkozy, Girouette ou Eolienne ?

Sarkozy, Girouette ou Eolienne ?

Il fallait s’y attendre : après le brillant résultat de la liste écologiste aux européennes, le Prez devient soudainement écolo, mais qui espère-t-il tromper ?

Lors de son discours du 9 juin, en Savoie, Sarkozy l’affirme haut et fort : je veux développer les énergies renouvelables.

Et il ajoute « courageusement », « le tout nucléaire a été une erreur…collective ».

(On se souvient que lors du Grenelle le gouvernement avait stipulé que « toute remise en cause du nucléaire serait interdite ».)

Or en Savoie il a même ajouté « là où nous dépensons un euro pour le nucléaire, nous dépenserons le même euro pour la recherche sur les technologies propres…je réaffirme cet objectif non pas à horizon 2015, ou 2020, mais tout de suite, maintenant ».

Pour le réseau « sortir du nucléaire », « Sarkozy fait mine de promouvoir les énergies renouvelables, mais en réalité il réaffirme son soutien sans faille à l’industrie nucléaire ».

Comment pourrait-il financer un programme si ambitieux ?

En effet, le programme EPR déjà engagé coûte cher, et les budgets prévisionnels sont déjà largement dépassés.

Pour l’EPR le prix est passé de 3,3 milliards à 5 milliards. Ce serait donc 15 milliards d’euros qui seraient investis tout de suite dans les énergies propres, s’il faut en croire les promesses présidentielles.

Lors d’un reportage récent sur la trois (le 6 mai) le chiffre de 2000 milliards d’euros a été avancé uniquement pour le démantèlement des vieilles centrales nucléaires.

Logiquement, la même somme devrait être investie dans les énergies propres.

Mais chacun sait que le Prez est un champion des promesses non tenues.

Rappelez-vous : « j’irais chercher le pouvoir d’achat avec les dents »… ou même « personne ne dormira dans la rue en 2009  »

Il va peut-être pratiquer avec les énergies vertes comme il l’a fait avec les impôts.

Il avait promis une baisse de ceux-ci et a tenu parole, puisqu’en 5 ans la droite a mené une politique fiscale « courageuse » abaissant le taux de l’impôt progressivement à 40%.

Ce serait vite oublier qu’en même temps les prélèvements obligatoires ont été augmentés de 44%.

Une rumeur persistante évoque un nouvel impôt qui serait levé cet été, en douce, pendant que vous bronzez sur une plage : la vignette referait son apparition. lien

Personne ne serait surpris qu’elle soit justifiée par un « ambitieux » programme de développement des énergies propres.

Ce serait le moment de lui faire remarquer que « son grand ami » Obama pratique vis-à-vis du nucléaire une politique bien différente.

Il ne finance plus de nouveaux projets nucléaires, et mise tout sur les énergies renouvelables.

On vient d’apprendre par un communiqué d’enerpresse du 2 juin que le Président américain a annoncé le déblocage de 467 millions de dollars pour relancer la filière Géothermie, et soutenir les projets solaires à hauteur de 117 millions de dollars.

Question géothermie la France est pourtant bien placée. lien

N’a-t-elle pas foré le premier puits géothermique en 1841 ?

Humour involontaire, il a été foré à Grenelle même, là ou se sont tenus les débats, lesquels ont soigneusement évité d’évoquer la Géothermie.

Depuis 1964 la Maison de la radio est chauffée par géothermie, et entre 1980 et 1986, lors du premier pic pétrolier, la géothermie s’est bien développée pour retomber par la suite dans une sorte de léthargie.

Pourtant l’eau chaude est abondante dans notre sous-sol, tant dans le sud-ouest, que dans la région Lyonnaise, l’Alsace, et la région Parisienne bien sûr.

Revenons à Obama.

Il va aussi consacrer 22,5 millions de dollars pour la recherche sur le solaire à concentration, et lever toutes les barrières techniques freinant le raccordement au réseau du solaire.

Un projet est d’ailleurs déjà en marche. Il prévoit de capter l’énergie solaire par des miroirs, pour générer de la vapeur, laquelle pourra satisfaire les besoins en climatisation de 530 000 résidences californiennes.

Avec six autres projets, ce seront 3,6 gigawattheures qui seront produites chaque année.

Alors, que sera réellement le programme « vert » sarkozien ?

L’avenir nous le dira, car comme disait un vieil ami africain :

« le bout de bois aura beau séjourner longtemps dans l’eau, il ne deviendra jamais un crocodile »


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • JL JL 10 juin 2009 11:40

    Ni girouette, ni éolienne, il fait du vent !

    la principale mission d’un gouvernement est de protéger la minorité riche contre la majorité (principe énoncé par James Madison) … " (Chomsky, à lire là)

    En conséquence, le boulot du président c’est de faire croire le contraire.


    • pruliere pruliere 10 juin 2009 15:04

      pour abonder dans votre sens, je dirais même plus que Sarko est le CONTRAIRE d’une éolienne : il investit une énergie phénoménale pour faire du vent ! ;)


    • olivier cabanel olivier cabanel 10 juin 2009 16:02

      JL,
      j’apprécie beaucoup,
      bien sur il brasse du vent,
      je suis même vexé de n’avoir pas formulé cette expression dans mon article, tant elle illustre bien le personnage,
      heureusement, vous étiez la !
      encore merci.


    • olivier cabanel olivier cabanel 11 juin 2009 06:22

      Prulière,
      s’il fait du vent, c’est qu’il est un agité perpétuel,
      on connait ses tics, ses mouvements d’épaule convulsif,
      mais on s’aperçoit qu’il met en pratique le refus de l’immobilisme.
      mais en s’agitant dans tous les sens, on n’avance pas pour autant.
      on peut même dire qu’en disant un jour une chose, et le lendemain son contraire, il est condamné à faire du sur-place.


    • SURVEYOR 10 juin 2009 13:44

      Pourquoi changer de stratégie, au meeting de Toulon il avait un discours anti capitalisme à faire pâlir un Besancenot, là il remet le couvert et croyez moi il poursuivra la même route : la paupérisation des citoyens pour enrichir une certaine élite.
      Maintenant ce sont les ronds de jambes et d’épaules aux verts, lamentable, et le pire dans l’affaire c’est que ça marche......... Nous sommes vraiment des veaux.....


      • oncle archibald 10 juin 2009 14:11

        Le pire dans l’affaire c’est que nous sommes majoritairement contre cette politique de merde mais que ceux qui pensent « non pas ça » ne croient même plus en leur propre pouvoir et s’abstiennent d’aller donner leur avis dans un bureau de vote ... Même plus des veaux, des moutons bêlants bêtement pendant qu’on les emmène à l’abattoir 


      • olivier cabanel olivier cabanel 10 juin 2009 16:05

        Surveyor,
        c’est évident,
        il nous avait fait le coup en citant Jaures à tout bout de champ,
        il cite Jaures, mais n’applique pas ses idées.
        une attitude juste bonne à créer la confusion.
        je ne crois pas qu’un seul écolo tombera dans le panneau, mais je suis peut-être trop naïf ?
        en tout cas merci du commentaire.


      • olivier cabanel olivier cabanel 11 juin 2009 06:25

        Oncle Archibald,
        De Gaulle l’avait bien compris le premier en affirmant « les français sont des veaux », jusqu’au moment ou les veaux se sont braqué contre lui, et ont profité d’un référendum calamiteux pour le pouvoir pour le virer.
        leçon à méditer.
        on attend donc avec impatience un référendum à venir.
        non ?


      • Deenye Deenye 10 juin 2009 13:55

        J’aimerais connaître la source de la phrase suivante :

        « Ce serait vite oublier qu’en même temps les prélèvements obligatoires ont été augmentés de 44%. »

        Merci d’avance

        Cordialement


        • olivier cabanel olivier cabanel 10 juin 2009 16:09

          Denyee,
          avant d’écrire un article, je consulte la documentation que je me suis crée,
          puis, lorsque c’est nécessaire, je crée un lien afin que le lecteur vérifie l’authenticité et le détail de l’info.
          dans ce cas, je ne l’ai pas fait, ce qui n’enlève rien à la véracité de l’info, n’ayant pas retrouvé le lien.
          ceci dit, cette info commence à dater, elle n’est pas relative à son action présidentielle, mais plutot au moment ou il était ministre du budget.
          c’est à dire que çà remonte à quelques années.
          en tout cas, c’est parfaitement vrai.


        • oncle archibald 10 juin 2009 18:46

          la démo est un peu courte !


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 juin 2009 08:00

          Oncle Archibald,
          c’est vrai, c’est un peu court, et je ne peux pas mieux faire.
          j’ai essayé de retrouver sur le net le sujet de la trois, en vain,
          le sujet est passé debut mai, je pensais que c’était facile de le retrouver, en vain.
          peut etre aurez vous plus de chance que moi ?
          j’ai seulement un communiqué de presse, que j’avais archivé à l’époque, et je n’ai aucune raison d’en douter,
          désolé.


        • Bernard 05 15 juin 2009 10:39

          à Deenye et oncle archibald

          Ne vous inquiétez pas, Olivier Cabanel a l’habitude de livrer ce genre d’informations absurdes, ce qui trahit des lectures hâtives et mal digérées. C’est une plaie de l’internet. Dans le domaine du nucléaire, elles sont légion, mais aussi dans celui de l’économie en général.

          Pour répondre à votre demande, c’est pas très compliqué : oui le taux de 44% concernant les prélèvements obligatoires (impôts + cotisations sociales) existe bien, mais il s’agit d’un pourcentage calculé sur le PIB, et en aucun cas d’une augmentation. Ce taux a beaucoup augmenté jusqu’en 1984, où il atteignait à peu près ce chiffre, pour fluctuer depuis entre 42,8 et 45,5.

           


        • goc goc 10 juin 2009 14:00

          comment pouvez-vous douter de sa sincerité. Tenez un exemple bien precis :
          il va faire une taxe « carbonne » qui taxera meme l’electricité d’origine...nucelaire

          quoi ??, vous croyez que c’est juste pour faire rentrer du fric dans les caisses

          faut dire que l’etat doit assurer les frais de president de nabot1er, de ses avions, de ses voyages chez les riches, bref que des trucs tout aussi ecologiques qu’economiques.


          • olivier cabanel olivier cabanel 10 juin 2009 16:16

            Goc,
            cette fameuse taxe carbonne !
            elle est malheureusement défendue par des écolos un peu naïfs,
            avec les taxes, il faut souvent décrypter pour découvrir les effets induits,
            si par exemple, comme c’est le cas, on taxe les véhicules polluants, pour financer l’achat de véhicules propres, on aide les plus riches au dépens des plus pauvres.
            celui qui n’en a pas les moyens va continuer de rouler dans des véhicules polluants, et la taxe qu’ils vont subir va aider les plus riches à s’acheter des véhicules haut de gamme...
            idem pour la volonté de taxer les poids lourds qui vont continuer d’utiliser la route, plutot que le rail.
            la taxe qu’ils vont subir sera fatalement répercutée sur les produits transportés, et au bout de la chaîne, c’est le consommateur qui payera...
            sarkozy, c’est en quelque sorte un robin des bois à l’envers.


          • Philou017 Philou017 10 juin 2009 14:13

            A l’auteur et l’équipe d’agoravox :

            Tres bon titre et article.

            Excusez moi, Olivier, mais j’en profite pour soulever une chose très dérangeante, que je ne peuxpas placer sous l’article incriminé.
            J’ai récemment eu une censure du titre de mon article « 64e festival du navet sans âme », pourtant parfaitement adapté, remplacé d’autorité par un titre bidon.
            Je vois sur l’édition d’aujourd’hui un article people de Orserie intitulé :
            « Barack et Michelle Obama se séparent à Paris »

            Titre racoleur et parfaitement abusif. De qui se moque-t-on ?

            Est-ce que Agoravox privilegie le racolage professionnel et méprise ses rédacteurs ?
            Pourtant c’est eux qui ont fait le succès d’agoravox.
            J’attend une réponse.


            • olivier cabanel olivier cabanel 10 juin 2009 16:21

              Philou017,
              comme d’autres rédacteurs j’imagine, il y a des articles qui ne passent pas,
              çà m’arrive comme à d’autres, et parfois on trouve çà injuste.
              mais bon... c’est comme çà. 
              les modérateurs ont leur place sur le site, et tant mieux, même si parfois, ils empèchent la publication d’articles qui le mériteraient peut-être.
              quand çà m’arrive, je me console en me disant que l’article est passé ailleurs... ce qui ne m’empêche pas de rester fidèle à av.


            • Philou017 Philou017 10 juin 2009 16:32

              Mon article a bien été publié, mais le titre a été changé, remplacé par un titre bidon, sans me demander mon avis, évidemment. Le titre fait beaucoup pour attirer des lecteurs, et puis c’est un choix qui donne une personnalité à l’article et auquel je tiens.
              Il me semble qu’il y a deux poids deux mesures à ce niveau, et ca me gêne.
              J’aimerais que Agoravox clarifie sa position. J’avais suggéré qu’agoravox interdise les titres raccoleurs il y a quelque temps, mais j’ai la nette impression que c’est à géométrie variable.

              En tout cas, ca mérite des précisions. Déjà qu’Agoravox favorise certains petits copains journalistes pour les metttre systématiquement en une, il me semble nécéssaire d’édicter clairement les regles du jeu.


            • olivier cabanel olivier cabanel 10 juin 2009 19:24

              Philou017
              çà m’est arrivé aussi.
              j’avais écrit comme titre « le jour ou la vie s’arreta »
              l’article est bien passé, mais avec un autre titre, (pas très convaincant à mon avis, et surtout un peu long)
              bon,
              on peut en discuter...
              l’essentiel restant pour moi que l’article a été pris...
              mais vous lancez là un vrai débat...


              • olivier cabanel olivier cabanel 10 juin 2009 16:23

                Dzan,
                merci de ce lien, qui apporte de l’eau à mon moulin,


              • norbert gabriel norbert gabriel 10 juin 2009 15:58

                qui a dit il y a quelques mois que chaque centime des ressources pub du service public serait compensé ???
                aujourd"hui c’est chaque euro nucléaire sera attribué aux énergiesrenouvelables...

                ça manque d’inspiration, chez les conseillers, une idée ; chaque départ en retraite sera compensé par un emploi , ah non, c’est pas un emploi, c’est un chômeur ... enfin quelque chose comme ça...


                • olivier cabanel olivier cabanel 10 juin 2009 19:30

                  Norbert gabriel,
                  la promesse sarkozienne n’est pas tout à fait celle là.
                  il ne dit pas que chaque euro nucléaire sera attribué aux énergies renouvelables, mais que pour chaque euro dépensé pour le nucléaire, un euro sera dépensé pour les énergies renouvelables.
                  comme le dit Krolik dans son commentaire, l’état ne dépenserait pas aujourd’hui d’argent pour le nucléaire ? (à voir)
                  mais si c’est vrai, çà signifie qu’il va investir dans le nucléaire autant que dans les énergies propres, et donc promouvoir encore plus le nucléaire.


                • norbert gabriel norbert gabriel 10 juin 2009 16:04

                  attendez vous à savoir : très prochainement, les véhicules à moteur devront acquitter une contribution pour aider au développement des énergies renouvelables. On pourrait l’appeler « Vignette » ce serait original.... ah non ? ça s’’est fait ? pour les vieux... pourquoi ça n’existe plus ? parce qu’il n’y a plus de vieux ??? allez, hop, une deuxième vignette...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 10 juin 2009 16:28

                    Norbert Gabriel,
                    sauf erreur, l’image qui vous représente est celle d’un chanteur que j’adore, et que j’ai même eu le privilège de voir chanter en public, en première partie de Brassens,
                    Bobby Lapointe, pour ne pas le nommer.
                    quant à la taxe vignette, comme je l’ai dit dans l’article, je ne serais pas surpris qu’elle déboule cet été,
                    de nombreux articles l’ont suggéré, même si certains pensent qu’il s’agit d’un hoax ?
                    pour les vieux, (qui n’en ont pas vu la couleur), elle a fait rentrer des sous dans les caisses de l’état,
                    dame, il faut bien qu’ils payent le kérozene de l’air bus présidentiel...


                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 10 juin 2009 16:22

                    Salut Olivier,

                    Pilole premier est vert... !!! si y dit vert, c’est qui voit rouge...bienvenue au pays des opportuniste de dernière minute ou comment changer de train au lendemain même des élections... Il vient également d’annoncer que le batiment devra être positif dès 2O18, c’est à dire qu’il se chauffera au solaire thermique, constituera son énergie sur son installation photovoltaique de toiture, et sera doté d’éoliennes horizontales pour pomper son eau de chauffage et d’usage miultiples. Un immeuble positif, c’est sans aucun doute un loyer encore deux fois plus cher !

                    Parmi les mauvaises nouvelles dans le même esprit, on peut noter Renault qui annonce qu’il va développer l’auto électrique d’abord en Israel ( http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=22950 ) mais j’ai lu encore pire à propos de cette marque : elle va sortir un modèle électrique dès l’an prochain à 15.OOO euros, mais il faudra louer les batteries 3OO euros / mois... !!! C’est à dire en gros aussi cher qu’un studio de banlieue... !!! Moins l’énergie est chère, plus l’abonnement le devient ! Ca s’appelle une « bonne nouvelle boomerang » avec un deuxième effet « kit coule ».

                    http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/06/09/la-france-doit-cesser-d-importer-ses-energies-renouvelables_1204916_3244.html#ens_id=1202360&xtor=RSS-3208

                    http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/eoliennes-l-innovation-par-le-56946?debut_forums=0#forum2129991

                    Abonnementeurs...salut !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 10 juin 2009 16:38

                      Lisa sion2,
                      tu viens d’inventer un nouveau pseudo pour le naincolas,
                      ce matin, j’ai eu une autre idée : « fa »
                      parce qu’il est près du sol...
                      en tout cas , pour la voiture électrique, il y a mieux à faire que ce qui est en train de se mettre en place.
                      en Suisse, max Schneider vendait une petite voiture électro-solaire, type voiture sans permis, uniquement pour rouler en ville.
                      il la vendait avec sa propre petite centrale solaire, et un jeu de batteries.
                      comme çà, pendant que l’utilisateur roulait, une deuxième batterie se rechargeait,
                      d’autant que on pourrait mettre en place des voilib, tout comme les vélibs...
                      mais il y a plus simple pour arreter la pollution en ville, c’est rouler au méthane,
                      les ordures que nous produisons chaque jour en fabriquent inlassablement, et ce gaz lorsqu’il est brûlé dans un moteur ne dégage quasi pas de pollution.
                      mais l’idée doit être trop simple pour plaire à mr Fa.
                      à bientot...


                    • Bernard 05 10 juin 2009 17:46

                      À Olivier Cabanel

                      Votre article me fait réagir sur les points suivants :

                      Vous dites :
                      « En effet, le programme EPR déjà engagé coûte cher, et les budgets prévisionnels sont déjà largement dépassés. »

                      Il est exact qu’un réacteur EPR coûte cher, mais il faut se poser deux questions :
                      1) qui paye ? réponse : Edf. Ne laissez pas supposer qu’il s’agit du contribuable, qui ne débourse pas un centime dans l’opération.
                      2) encore faut-il rapporter ce coût à la production attendue. Pour un réacteur de 1600 MW, dont la disponibilité moyenne est de l’ordre de 80%, et prévu pour une durée de 60 ans, cela donne une production totale de 673 TWh, soit 0.75 cts d’euros par Kwh produit. Vous trouvez que c’est beaucoup ?

                      Je passe sur vos 15 milliards (il y aurait donc un 3ème EPR ?). Vous dites en dessous :
                      « Lors d’un reportage récent sur la trois (le 6 mai) le chiffre de 2000 milliards d’euros a été avancé uniquement pour le démantèlement des vieilles centrales nucléaires. »
                      Impossible de savoir qui a dit cela. Votre lien ne fonctionne pas. En tout cas, il ne s’agit évidemment pas du parc nucléaire français. Ce chiffre est faux, et de plusieurs ordres de grandeur.

                      Vous dites encore :
                      « Revenons à Obama. Il va aussi consacrer 22,5 millions de dollars pour la recherche sur le solaire à concentration, et lever toutes les barrières techniques freinant le raccordement au réseau du solaire. »

                      Voilà maintenant que vous êtes le héraut du solaire à concentration ? Vous avez bien changé d’avis depuis quelque temps. Je vous rappelle notre discussion à propos du projet de solaire à concentration abandonné dans le sud de la France, une malheureuse centrale de 12 MW (dans votre article intitulé « un « Tchernobyl » est-il possible en France ? »). Après avoir utilisé le mot « gigantisme » à propos de ce projet, vous m’aviez répondu ceci, le 10 avril dernier à 15 h 16 :
                      « pour moi, une centrale photovoltaique reliée au réseau est une bonne solution, et les centrales solaires que vous évoquez ne le sont pas,
                      je n’en vois pas l’interet
                      d’abord, elles provoquent une concentration de la fabrication de l’énergie,
                      donc elles impliques un gaspillage énergétique, par le transport, »

                      Donc : vérité au-delà de l’Atlantique, erreur en deçà ?


                      • olivier cabanel olivier cabanel 10 juin 2009 18:48

                        Bernard 05,
                        a qui allez vous faire croire que le gouvernement ne finance pas le programme nucléaire, et que le seul payant est edf ?
                        soyons sérieux.
                        un troisième EPR... c’est peut etre une rumeur, mais ce qui n’en est pas une c’est le projet iter.
                        ITER est estimé à 10 milliards d’euros.
                        bien sur, c’est un projet européen, mais l’europe, à ma connaissance n’y participe que pour une petite moitié.(46% de la construction)
                        voila donc au moins 5 milliards supplémentaires dépensés vraisemblablement pour rien, car le projet ITER pour autant ambitieux qui soit n’ira pas très loin, aux dires même de nombreux pro-nucléaires... je crois même me souvenir que votre ami Krolik n’en pense pas le plus grand bien.
                        quant à votre petit couplet sur Obama, vous m’avez bien lu, et je persiste et signe.
                        personnellement je préfère les petites installations (small is beautifull) et transporter l’énergie le moins possible.
                        mais je ne suis qu’un modeste citoyen.
                        et je ne crois pas que mon avis puisse faire changer l’avis d’Obama.
                        désolé.


                      • Bernard 05 10 juin 2009 19:22

                        À Olivier Cabanel

                        Vous dites :
                        « a qui allez vous faire croire que le gouvernement ne finance pas le programme nucléaire, et que le seul payant est edf ? »

                        Eh bien je vous mets au défi de me prouver le contraire. Donnez moi les sommes, et les références des lignes budgétaires concernées.

                        D’autre part, sur ITER vous êtes bien mal renseigné, car outre l’Europe, c’est un projet cofinancé par les USA, le Japon, la Chine, la Corée et la Russie. Autant dire que c’est un projet mondial. Puisque vous en parlez, ITER est un outil de recherche fondamentale et rien d’autre. De ce fait, il ne faut rien en attendre sur le plan industriel avant plusieurs dizaines d’années. N’étant pas spécialiste de la question, je ne me prononce pas sur le bien fondé de cet investissement, que je trouve au demeurant relativement modeste si on considère qu’il s’étale sur 20 ans, et vu le nombre et l’importance des financeurs.

                         


                      • olivier cabanel olivier cabanel 10 juin 2009 19:35

                        Bernard 05
                        vous dites « 0,75 cts ce n’est pas beaucoup »...
                        sauf que vous oubliez qu’il faudra bien un jour ou l’autre payer pour le démantellement des centrales, payer pour le traitement des déchets, (si on trouve une solution !)
                        et tout cela aura un cout.
                        à combien il va être votre kw nucléaire ?
                        et à votre avis, qui va payer ?
                        je passe sur le prix d’un cancer...
                        (entre 3000 et 6000 euros par mois pour le traitement)
                        bien sur, la pollution radioactive n’en est pas la seule responsable, pas plus que la pollution électro-magnétique, mais le nucléaire en a sa part de responsabilité.
                        et qui paye, à votre avis ?


                      • krolik krolik 10 juin 2009 19:50

                        @L’auteur,
                        Il faudrait que vous appreniez à lire le bilan d’EDF, le chapitre :
                        - provisions pour charges prévues.
                        Et vous verrez que le démantèlement est provisionné.

                        En ce moment, Poweo, Direct Energie, et autres veulent acheter du kWh à EDF en sortant le montant de cette charge prévue.
                        Vous devriez manifester contre ces « alternatifs ».

                        @+


                      • Bernard 05 10 juin 2009 20:23

                        À Olivier Cabanel

                        Je m’excuse d’avoir à vous le dire, mais vous semblez ignorer totalement comment est constitué un coût de revient. Si le coût du kWh se limitait au seul investissement, soit environ 0,75 cts d’euros dans le cas de l’EPR, ce serait miraculeux. Il y en a beaucoup d’autres, le conbustible, les coûts d’exploitation, les charges de personnel, les impôts et taxes, les provisions et j’en passe.

                        Je ne vais pas vous faire ici un cours de gestion, il y a des écoles très bien pour cela. Mais je vous suggère sincèrement d’approfondir ces questions, cela vous évitera de dire bien des bêtises. Sachez, comme j’ai déjà eu l’occasion de vous le dire, que les dépenses futures de démantèlement et de retraitement des déchets sont régulièrement provisionnées par EDF, et font donc partie du coût du kWh.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 11 juin 2009 06:33

                        Bernard05,
                        merci de votre tentative de donner des cours d’économie à l’ignare que je suis,
                        sauf que vous oubliez toujours d’évoquer les coûts induits par l’activité industrielle nucléaire.
                        prenons par exemple l’extraction du minerais d’uranium au Niger.
                        (ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres)
                        pour protéger l’exploitation de cette mine, l’état (et non pas seulement edf ou areva) envoie des troupes pour lutter contre la juste rébéllion Touaregs.
                        vous avez du en entendre parler ?
                        un millier de Touaregs chassés de leur terres ancestrales, que l’on va polluer durablement, priver d’eau (l’extraction d’uranium, vous le savez, nécessite d’énormes quantité d’eau), ont pris les armes, et gagné déjà plusieurs places fortes, même si les médias n’en parlent pas beaucoup.
                        l’armée française est sur place.
                        savez vous combien çà coûte ?
                        et ce n’est qu’un petit exemple des effets induits.
                        il y a en un autre déjà évoqué dans ce fil, ce sont les cancers.
                        vous savez que la mort d’un français sur trois est due à un cancer.
                        ce qui fait beaucoup de monde, et beaucoup d’argent aussi.
                        vous savez le prix du traitement d’un cancer, et l’état de faillite organisée de la sécurité sociale : entre 3000 et 6000 euros par mois pour traiter un cancer.
                        je ne vais pas vous faire un cour d’économie, ni de math, mais la multiplication doit être facile à faire.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 11 juin 2009 08:12

                        Krolik,
                        vous affirmez qu’une ligne budgétaire a été prévue pour le démantelement,
                        d’abord, je voudrais vous informer que lors d’un sujet passé début mai sur la 3 et le nucléaire, on apprenait que le démantelement des centrales nucléaires européennes était estimé à 2000 milliards d’euros.
                        comme la plupart des centrales sont en France, on est loin des sommes budgetées,
                        d’autre part, démanteler, c’est aussi gérer les déchets produits suite au démantelement.
                        comme il n’y a d’autres solutions aujourd’hui que de stocker ces millions de tonnes de déchets, comment estimer le cout dès l’instant ou il n’y a aucune solution ?
                        j’attend votre réponse avec intêret.
                        (comme toujours..et de la prémière à la dernière ligne, bien sur)


                      • Bernard 05 11 juin 2009 09:20

                        À Olivier Cabanel

                        « je voudrais vous informer que lors d’un sujet passé début mai sur la 3 et le nucléaire, on apprenait que le démantelement des centrales nucléaires européennes était estimé à 2000 milliards d’euros. »

                        Je vous demande à nouveau : qui a dit ça ? Et, comme je vous l’ai déjà dit, en ce qui concerne le parc français, ce chiffre est complètement faux. Arrêtez de colporter des contre-vérités.


                      • Bernard 05 11 juin 2009 09:28

                        À Olivier Cabanel

                        Ne vous inquiétez pas, j’ai trouvé un bon moyen pour renflouer la sécu : l’adoption du nucléaire pour notre production électrique nous fait économiser de l’ordre de 10 milliards d’euros par an sur notre facture énergétique. C’est un bon début, vous ne trouvez pas ?


                      • olivier cabanel olivier cabanel 11 juin 2009 11:13

                        Bernard05
                        j’ai une preuve de plus que vous lisez les articles en diagonale,
                        ce n’est pas sérieux,
                        les 2000 milliards destinés à payer le démantelement, comme je l’ai écrit dans l’article, ont été annoncés dans l’émission passée début mai, sur la 3.
                        je n’ai jamais écrit que c’était uniquement pour le parc français, mais bien européen, ce qui ne change pas grand chose, les 54 réacteurs français étant largement majoritaires en Europe.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 11 juin 2009 11:31

                        Bernard 05,
                        votre humour de potache n’amuse que vous.
                        économisez 10 milliards grace au nucléaire...
                        mais puisque vous aimez rire de tout,
                        je vous propose de parler de la mort.
                        en France, tous les jours, il y a deux mille morts.
                        soit plus de 700 000 par an.
                        1 français sur 3 et 1 française sur 4 meurt d’un cancer.
                        soit un peu plus de 200 000 morts par an à cause du cancer...

                        vous suivez ?

                        un cancer coute à la sécurité sociale entre 3000 et 6000 euros par mois,
                        soit environ 54000 euros par an.
                        si vous multipliez ce chiffre par le nombre de morts du cancer, vous obtenez plus de 11 milliards par an.
                        bien sur, je ne suis pas en train de dire que tous ces morts sont dus au nucléaire, mais il en est pour une bonne part.
                        entre les retombées de tchernobyl, les expériences militaires, les accidents et rejets accidentels...etc... çà commence à compter.
                        croyez moi, le nucléaire est une industrie dangereuse, sans avenir, et dépassée.


                      • Bernard 05 11 juin 2009 12:14

                        à Olivier cabanel

                        Vous m’accusez de lire en diagonale ?

                        Alors je vous demande de bien relire mon message à propos de cette émission sur la 3, de bien comprendre la question que je vous pose, et de bien vouloir y répondre.

                        Merci d’avance.

                        PS : concernant les 10 milliards économisés annuellement, il s’agit d’une réalité. Vous voyez le mauvais côté des choses, moi, je fais l’inverse. ca équilibre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès