Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Sérieux refroidissement pour les climato-sceptiques...

Sérieux refroidissement pour les climato-sceptiques...

Aïe ! 

Mauvais coup pour les fans d’Allègre et autres Courtillot ; l’Académie des Sciences, suite à un rapport demandé, à l’origine, par la ministre de la recherche, Valérie Pécresse, interpellée par des centaines de climatologues s’indignant des attaques répétées portées contre certains d’entre eux par Claude Allègre, dans son livre L’Imposture climatique, où il dénonçait les conclusions des climatologues internationaux, ce rapport, donc, après audition des différentes parties, analyses des données, documents, et prévisions de la communauté scientifique internationale, vient d’être rendu, et confirme le réchauffement planétaire d’origine anthropique, sans la moindre réserve.
 Voici donc l’intégralité des conclusions de ce rapport : 

"Plusieurs indicateurs indépendants montrent une augmentation du réchauffement climatique de 1975 à 2003. Cette augmentation est principalement due à l’augmentation de la concentration du CO2. L’augmentation de CO2 et, à un moindre degré, des autres gaz à effet de serre, est incontestablement due à l’activité humaine. Elle constitue une menace pour le climat et, de surcroît, pour les océans en raison du processus d’acidification qu’elle provoque. Cette augmentation entraîne des rétroactions du système climatique global, dont la complexité implique le recours aux modèles et aux tests permettant de les valider. Les mécanismes pouvant jouer un rôle dans la transmission et l’amplification du forçage solaire et, en particulier, de l’activité solaire ne sont pas encore bien compris. 

L’activité solaire, qui a légèrement décru en moyenne depuis 1975, ne peut être dominante dans le réchauffement observé sur cette période. Des incertitudes importantes demeurent sur la modélisation des nuages, l’évolution des glaces marines et des calottes polaires, le couplage océan-atmosphère, l’évolution de la biosphère et la dynamique du cycle du carbone. Les projections de l’évolution climatique sur 30 à 50 ans sont peu affectées par les incertitudes sur la modélisation des processus à évolution lente. Ces projections sont particulièrement utiles pour répondre aux préoccupations sociétales actuelles, aggravées par l’accroissement prévisible des populations. L’évolution du climat ne peut être analysée que par de longues séries de données, à grande échelle, homogènes et continues. Les grands programmes d’observations internationaux, terrestres et spatiaux, doivent être maintenus et développés, et leurs résultats mis à la libre disposition de la communauté scientifique internationale. Le caractère interdisciplinaire des problèmes rencontrés impose d’impliquer davantage encore les diverses communautés scientifiques pour poursuivre les avancées déjà réalisées dans le domaine de la climatologie et pour ouvrir de nouvelles pistes aux recherches futures."
JPEG - 20.5 ko
secheresse au kenya
 
Venant donc en renfort des conclusions du GIEC, dont on rappelle que, malgré le forcing lobbyiste médiatique des "climato-sceptiques", tenants de la théorie du "complot" réchauffiste, et autres lobbies ultralibéraux et pétrochimistes, sur un prétendu "climategate" qui a fait un énorme pschitt... ces conclusions donc, ont déjà été validées par TOUTES les ENQUETES menées par des ORGANISMES INDEPENDANTS.
 
Sale temps pour les négationnistes climatiques de tout poil ; ben oui, la terre subit donc un réchauffement, principalement dû aux émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre, dont on constate d’ores et déjà déjà les effets dévastateurs , et qui ne vont aller qu’en s’aggravant, sans un ensemble de mesures prises à l’échelle internationale, pour la réduction d’émission de ces gaz. 
 
S’il ne s’agit pas d’accorder des vetos à de scandaleuses "taxes carbone" ; dont seraient exemptés (quel hasard) les principaux pollueurs, ni de faire payer les seuls citoyens-contribuables, il reste qu’il devient de plus en plus urgent que la communauté scientifique internationale impose une prise de conscience, relayée par les citoyens du monde auprès de leurs représentants élus, pour que le prochain sommet de Cancun (en Décembre prochain) ne soit pas, à l’image de celui de Copenhague, un nouvel échec , laissant les mains libres aux empoisonneurs de tous ordres. 
 
A cet égard, les récents succès des partis écologistes ; au Brésil, ainsi qu’en Allemagne, de même, surtout, que la Déclaration finale du Sommet des Peuples “Enlazando Alternativas IV" tenu en Aout 2010, à Madrid,  montrent le chemin à suivre aux différents mouvements écologistes dans le monde. 
 
Exigeons la politique du pollueur = payeur, pour arrêter le massacre, et renvoyons les tenants de la théorie du complot, à leurs pauvres obsessions , et faisons ravaler aux lobbies ultralibéraux et pétrochimistes leur propre intox...
 
P.S. : Quant à Allègre, toujours fidèle à lui-même, et droit dans son costume de clown, il se déclare "satisfait" (lol de lol) d’un rapport qui réfute l’intégralité de ses thèses... 
A défaut de climatologie, il pourra revendiquer la chaire de Docteur Honoris Causa de la Méthode Coué et du Burlesque réunis... 

Moyenne des avis sur cet article :  2.86/5   (88 votes)




Réagissez à l'article

246 réactions à cet article    


  • sisyphe sisyphe 29 octobre 2010 10:26

    JE n’ai besoin de convaincre personne ; la communauté scientifique internationale le fait pour tous ceux qui ne continuent pas à être dans le déni.

    Les autres, ma foi, chacun son problème...
     smiley


  • LeGus LeGus 29 octobre 2010 10:40

    C’est un extrait des conclusions de l’Académie des Sciences, Einstein.

    http://www.liberation.fr/terre/01012299131-climat-l-academie-des-sciences-degraisse-les-theses-d-allegre

    Bien dégraissé le mammouth pétrolier,... Mouarf.


  • Halman Halman 29 octobre 2010 11:01

    Les gens aveugles dans votre genre Jertal.


  • non666 non666 29 octobre 2010 12:38

    @LeGus : le lien n’est pas visible pour ceux qui n’ont pas d’abonnement dans le Journal du baron de Rottschild dont est egalement proprietaire BHL et Thierry de Montbrial....

    1) Une observation de 1975 à 2003 n’est pertinente que si et seulement si le cycle climatique a une période inferieure a etude.

    2) L’eau sous forme de nuage represente 72% des gaz a effet de serre.
    Le CO2 Totalement imputée aux hommes est une erreur car on a remplacé une biomasse par une autre (animaux sauvages et vie naturelle remplacée par hommes et animaux d’elevage)
    Pour les activités industrielles ,rien n’est sur.
    meme si le taux de Co2 avait augmenté de 50% , vu la proportion de Co2 par rapport a la vapeur d’eau, ce serait de toute façon negligeable.

    3) L’academie des sciences, comme le NIST aux etats unis est aux ordres.
    Ils « vendent » aujourd’hui une thèse pour des motivations propres (egologisme rampant de certains scientifiques) ou des motivations externes (le business vert va rapporter des milliards que le contribuable est prié de financer.


    Cela ne veut pas dire qu’il ne faille pas faitre attention à la planète , hein ?
    Cela veut juste dire que l’echelle agitée sous nos yeux n’est pas forcement pertinente.
    Le moindre volcan geant, la moindre meteorite un peu massive (genre celle de tungusta ou celle de la prequ’ile du yucatan) ferait des degats bien pire)
    De plus l’année dernière la banquise a PROGRESSE.
    Or pour l’instant tous les chiffres sont antérieure a 2008 par ce que ceux d’apres gènent le militantisme vert et le business vert.
    Moi j’attends de voir ce que deviendra la banquise cette année et sur quel chiffre on communiquera à l’issu....


  • LeGus LeGus 29 octobre 2010 12:46

    http://www.academie-sciences.fr/publications/rapports/pdf/climat_261010.pdf

    Pour l’origine anthropique c’est la composition isotopique du carbone qui permet d’affirmer sont origine préhistorique et donc sa provenance fossile.


  • non666 non666 29 octobre 2010 14:28

    @Gus.
    Le rapport parle d’une augmentation de temperature observé en labo quand on augmente le taux de CO2, mais il ne parle pas des concentrations etudiées , ni si le modele mis en oeuvre comptrends les memes volumes de vapeur d’eau , de methane et autres gaz que l’atmosphere.
    Le diable est toujours dans les détails.
    Qu’on augmente la tempetarure en augmentant le volume de gaz a effet de serre est INCONTESTABLE (c’est meme leur definition de gaz a effet de serre, en fait...)
    Ce que personne ne demontre clairement, c’est que DANS les PROPORTIONS qui sont celles de l’atmosphere terrestre, la légère variation de CO2 puisse avoir de tels effets.
    Je parle du fait que les 3/4 des GES sont de la vapeur d’eau....
    On peut constater la polution generale, ses effets nocifs sans que cela ait d’effet sur la meteo.

    De plus, les conclusions sont claires :
    Il faut poursuivre pour avoir des données fiables a LONG TERME, ce que PERSONNE n’a aujourd’hui.
    C’est tout a fait ce que je disais au depart, d’ailleurs.
    De plus l’autre conclusion implicite est : il nous faut encore des sous s’il vous plait.

    L’interet des unité de recherche est en phase avec le besoin d’annonce du gouvernement et les interets de la « verte » industrie.
    Si vous voulez de la tune, soutenez la thèse officielle....
    Pour l’instant tant qu’on ne m’aura pas montré qu’en augmentant , dans les proportions de l’atmosphere terrestre, le seul CO2 , dans les proportions ou il semblerait qu’il ait augmenté , la temperature globale augmente, le reste sera du pipi de chat.

    Le diable est toujours dans les details et ici, il est dans le protocole d’experience non exposé.


    J’en ai une autre :
    les experts considerent qu’il faisait 1100 °C dans le WTC.
    A 1100 °c l’acier perd 50% de sa resistance a l’ecrasement....
    la chute des tours est donc logique....

    J’en ais une troisieme pour aider a comprendre :
    L’homme est un mammifere
    Le chat est un mammifere
    donc l’homme est un chat.

    Incontestable, non ?


  • LeGus LeGus 29 octobre 2010 15:06

    Vous avez entendu parlé des intérêts composés non666 ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Int%C3%A9r%C3%AAts_compos%C3%A9s
    Et bien c’est un peu la même chose, il y a un effet cumulatif.
    Lisez plus bas j’indique des liens à propos de la planètes Vénus, voila l’effet de serre.

    Vos petites astuces de rhétorique sophistique ne m’intéressent pas.


  • non666 non666 29 octobre 2010 16:45

    C’est vous qui ne voulez pas comprendre.
    Ce rapport EST de la rhétorique.
    On peut y voir la PREUVE du rechauffement (c’est lacademie des sciences qui le dit !)
    On peut y lire, comme je le fait, le doute sur la viabilité des modeles et surtout sur l’absence de données prouvées a long terme.

    Pour l’instant, il n’y a rien de probant.




  • LeGus LeGus 29 octobre 2010 16:55

    Rien de probant, vraiment ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9chauffement_climatique#Observations_li.C3.A9es_au_r.C3.A9chauffement_climatique_actuel
    Et ces observation dans le réel vous les expliquez comment ?
    La consommation par l’homme des ressources fossiles augmente-elle les GES ?

    Vous pensez qu’il n’y a pas de corrélation ?


  • Barrous Barrous 29 octobre 2010 18:41

    @ Sisyphe, le climato-confiant

    Une petite question très simple : sachant qu’on n’est pas capable d’avoir une météo fiable sur à peine quelque jours (des fois mm on se trompe sur le lendemain), comment est-il possible d’affirmer que les températures moyennes augmenteront de x degrés dans 50 ans, et que c’est dû à un seul facteur, le CO2, qui est en plus, celui produit par l’activité humaine !

    Petits rappels :

    - le climat est un système physique hyper complexe, régi par des milliers de paramètres ! De plus il n’est pas isolé, puisqu’il interagit avec les océans (à travers le plancton, les échanges thermiques...), les continents, le soleil...... Ce qui rend son comportement chaotique, et donc impossible à prévoir !

    - la forêt tropicale, nommée aussi « poumon de la terre » rejette le soir des quantités phénoménale de ce gaz « nocif » qu’est le CO2, parce que le soir, il n’y a pas de photosynthèse ! On devrait peut être la raser, ça limiterait l’effet de serre smiley

    - Il y a des déjà des problèmes environnementaux bien plus graves que ces quelques degrés en plus : la pollution de l’eau potable, la contamination des nappes phréatiques, les rejets toxiques des industries dans les lacs et les mers, la pollution de l’air dans les villes ! Ce sont des problèmes qui, contrairement au réchauffement, causent aux habitants de cette planète des maladies allant de la simple intoxication au cancer et à l’asthme, et parfois même causent le décès des personnes ! Pourquoi les politiciens ne donnent pas autant d’importance à ces formes de pollution qui font déjà des victimes graves ?!


  • Carthoris Carthoris 29 octobre 2010 18:59

    Bonsoir Non666, pourriez-vous me contacter par mail ? voici une adresse de contact sdrm66.paris@free.fr
    en vous remerciant


  • epapel epapel 29 octobre 2010 21:07

    « Une observation de 1975 à 2003 n’est pertinente que si et seulement si le cycle climatique a une période inferieure a etude. »

    Si le cycle dure 1000 ans, on fait quoi ? On met l’argument dans le bêtisier ?


  • non666 non666 29 octobre 2010 23:30

    « Une observation de 1975 à 2003 n’est pertinente que si et seulement si le cycle climatique a une période inferieure a etude. »"

    « Si le cycle dure 1000 ans, on fait quoi ? On met l’argument dans le bêtisier ? »

    C’est tout le problème.
    Si il existe une sorte de cycle naturel de variation des climats sur plusieurs siecles, nous n’avons pas les billes pour le verifier.
    Du coup ce qui nous apparait comme une consequence de l’industrialisation ne serait que la coincidence entre un pheniomène a longterme et un phenomene conjoncturel plus recent....sans lien.
    Or nous savons que le Gulf stream, par exemple s’est deja arreté dans le passé (y compris recent)
    Nous savons aussi que tous les phenomène comme el ninon sont encore mal evalué
    Que se passe t’il quand, par exemple, ces deux evenements sont synchrones ?
    Que se passe t’il quand les cycles solaires se reveillent et que les bombardements de rayonnement s’active ?

    Nous n’avons tout simplement pas les données.
    Il ne faut pas oublier que le rechaufisme sert a violer la banquise riche en hydrocarbure pour les etats unis, la Russie et le canada.
    Tout a fondu, donc on peut y aller ?
    Pour l’instant, comme l’antartique, c’etait des sanctuaires.
    Le rechauffement est devenu le doigt de detente sur lequel tout le monde veut appuyer pour declancher ses revendications territoriales.
    Ceci n’est clairement pas innocent.


  • sisyphe sisyphe 29 octobre 2010 10:24

    Toutes mes excuses. 

    J’ai oublié, en exergue de l’article, le rappel des nécessaires mesures de lutte contre le, donc, réchauffement climatique d’origine anthropique avéré. 


    Le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) rappelle que les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 70 % entre 1970 et 2004 :145 % de hausse pour le seul secteur de l’énergie, 120 % pour les transports, 65 % pour l’industrie, 27 % pour l’agriculture et 26 % pour le bâtiment.

    Selon le GIEC, limiter la hausse des températures de 2 à 2,4°C d’ici 2050 est un objectif réalisable, qui coûterait moins de 5,5 % du produit intérieur brut mondial (PIB).

    Si aucune action n’est réalisée, les conséquences du réchauffement climatique pourraient réduire le PIB de 5 à 20 %, selon une étude menée en 2006 par le gouvernement britannique.


    • rastapopulo rastapopulo 29 octobre 2010 20:02

      Une idée du rendement des pseudo-renouvelables ?

      Un calcul sur la masse de matières et d’énergie nécessaire à les transporter simplement pour espérer égaler notre production actuelle (d’une société qui a déja délocalisée beaucoup) donne le vertige. 

      Ce vertige est dû au rendement et à la densité maigre des pseudo-renouvelables (exception des chauffe-eau solaire qui est une réelle opportunité) sur le plan physique.

      Alors l’appliquer au monde hahaha. Un beau calcul que nous rigolions tous. 

      Quand au délire réchauffiste apocaliptique sachez bien que les arbres réchauffent si bien que la question de base n’est pas le réchauffement mais la pollution.


    • Onegus Onegus 29 octobre 2010 21:16

      «  réchauffement climatique d’origine anthropique avéré »

      Ça c’est bien ce qu’on appelle la méthode Coué. Sisyphe est comme toujours plus près du discours religieux que du discours scientifique.

    • Croa Croa 29 octobre 2010 22:52

      Tout à fait, sauf qu’on se fout du PIB ! smiley

      N’oublions pas que la cause de tout ça est à rechercher dans notre course effréné à la Croissance !


    • rastapopulo rastapopulo 30 octobre 2010 01:05

      Mais le déboisement refroidit et la méchante croissance nous a donné les 30 glorieuses avec des avancés sociales sans précédent loin des idéologies promues par la finance. 

      La photosynthèse crée l’atmosphère, l’homme peut verdir des déserts, le nucléaire densifie l’énergie,...

      La vie créative est un affront à l’entropie et à la limitation des ressources chéries des malthusiens.


    • Croa Croa 30 octobre 2010 08:26

      Non, le déboisement participe activement à l’effet de serre !

      Les « trente glorieuses » ont été bonnes pour les français non pas à cause de la croissance (qui était forte aussi dans les pays déjà libéraux avec moins de profit pour leurs peuples ) mais parce que le crédit était public. Par ailleurs nous n’avions pas alors conscience de vivre dans un monde fini sinon nous aurions eu alors une possibilité de revoir cette politique de croissance, possibilité que nous n’avons plus aujourd’hui... Nous devons d’abord reconstruire notre indépendance !


    • rastapopulo rastapopulo 30 octobre 2010 16:02

      Avec une idéologie anglo-saxonne de finitude des ressources (et donc d’impérialisme qui nie la créativité !!!).... belle indépendance !

      Quand aux arbres, regarder leur albedo et puis revenez.


    • Croa Croa 31 octobre 2010 14:07

      Lorsque tu était petit, ton maître d’école d’école ne t’as pas dit que les arbres faisaient partie des organismes vivants ? Sinon tu devrait te douter que leur impact déborde largement celle de leur apparence !  smiley


    • JL JL 29 octobre 2010 10:58

      La question que nous dégageons trop de CO2 ne se discute même pas !

      La vraie question, en fait il y en a deux, sont :

      Question 1 : des taxes suffiront-elles ? Oui si elles sont bien employées, non si elles sont utilisées pour faire de la géo-ingénierie.

      Question 2 : pouvons-nous faire confiance à ceux qui nous ont mené à cette situation quand ils disent que « ça se réchauffe » ? Ma réponse est : clairement non ! Pourquoi n’admettent-ils pas que le réchauffement n’est pas avéré, que ça se détraque, et que ça pourrait bien se refroidir ? Parce qu’ils ne savent pas nous vendre de la géo-ingénierie pour réchauffer ni réguler. Alors ils disent que ça se réchauffe et nous vendront de la géo-ingénierie au motif que ça refroidit, de la géo-ingénierie polluante et énergivore qui aggravera encore plus la situation.


      En quoi le capitalisme dominant est-il un danger pour la Planète, et pourquoi est-il devenu, il faut bien l’admettre, le modèle économique de référence ? Réponse de Aurélien Bernier auteur de « ne soyons pas des écologistes benêts » : « La gauche, elle, a trop souvent été productiviste. Mais, à l’inverse du capitalisme qui a besoin du productivisme, le productivisme de gauche est une erreur d’analyse. Dès lors que la satisfaction durable (et j’insiste sur le mot durable) des besoins sociaux est mise au centre des préoccupations, on est nécessairement anti-productiviste. Le capitalisme est donc un système qui porte en lui la destruction de la planète. Il s’est imposé comme modèle de référence par le lobbying et la propagande, en déployant des stratégies redoutables. Le lobbying des grandes puissances financières a permis d’obtenir que les Etats acceptent le libre-échange, c’est à dire la possibilité d’installer la production n’importe où, de la vendre n’importe où et de faire circuler les marchandises et les capitaux sans « entrave », ce qui signifie en fait sans régulation politique. Pour ce qui est de la propagande, le commerce fut d’abord présenté comme un moyen d’instaurer la paix, ensuite de sauver les pauvres et aujourd’hui de protéger l’environnement. Mais les faits démentent ces affirmations. Des guerres surviennent encore, y compris en Europe, les populations non solvables meurent toujours de pauvreté, les écarts entre riches et pauvres s’accentuent et les indicateurs environnementaux (empreinte écologique, émissions de gaz à effet de serre...) se dégradent continuellement. » La thèse du CO2 effet de serre n’est qu’une manipulation de plus pour vendre de la géo-ingénierie.


      • JL JL 29 octobre 2010 11:02

        C’est quoi un réchaffiste ? Si vous n’aimez pas l’article, vous y trouverez des arguments aussi bien pour le réchauffement que contre, càd pour une thèse alternative.


      • LeGus LeGus 29 octobre 2010 11:19

        « La thèse du CO2 effet de serre n’est qu’une manipulation de plus pour vendre de la géo-ingénierie. »
        Ce n’est pas une thèse c’est un fait observable mesurable, reproductible en laboratoire....
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_serre
        Pour ce qui est de la géo-ingénierie, par contre c’est encore de l’ordre de la prospective, c’est à dire que les profits associés sont à trop long terme pour intéresser les investisseurs privées.
        Sinon pour le reste je suis d’accord avec vous le productivisme est aberrant et le la compétition de tous contre tous, parfaitement mortifère.


      • joletaxi 29 octobre 2010 11:56

        si vos sources se limitent à Wiki sur le sujet,je vous suggère d’un peu élargir votre champ d’investigation,vous n’êtes pas au courant du Wikigate ?


      • JL JL 29 octobre 2010 12:20

        LeGus, remplacez « thèse du CO2 effet de serre » par thèse du CO2 responsable du réchauffement par effet de serre "

        Et là vous ne pouvez pas dire que c’est observable, encore moins mesurable en laboratoire ! Pfff !


      • LeGus LeGus 29 octobre 2010 12:28

        @Joeletaxi,

        C’est ça parlez moi du wikigate, on m’a déjà fait le coups du « je ne vais pas vous parler du wikigate » et puis rien, du vent, que de l’esbroufe.

        Et je veux des p*tains de liens comme dans HYPERTEXT TRANSFER PROTOCOL


      • Croa Croa 29 octobre 2010 23:15

        Question 2 « pouvons-nous faire confiance à ceux qui nous ont mené à cette situation quand ils disent que « ça se réchauffe » ?  »

        NON mais pour la raison inverse : Parce qu’il ont d’abord nié, et ce, des décennies durant ! D’ailleurs Allègre est leur dernier rempart pour semer encore un doute à propos d’un fait qu’ils ont bien été obligé d’admettre avant, finalement, de chercher à le récupérer !

        Par ailleurs « de la géo-ingénierie polluante et énergivore qui aggravera encore plus la situation. » là, tu te contredis JL ! smiley


      • JL JL 30 octobre 2010 08:58

        Croa, je ne me contredis que dans la caboche des imbéciles qui ne comprennent rien à rien !


        De la géo-ingénierie augmentera fatalement l’excès de CO2 anthropique ! C’est irréfutable. 

        Je m’évertue à dire que l’excès de CO2 anthropique est incontestable. Ce qui est contestable c’est la théorie du réchauffement. Et ce qui est à rejeter c’est le recours à la géo-ingénierie.

        Les diafoirus que moquait Molière faisaient des saignées à des personnes anémiées ! Nos diafoirus du 21ème siècle veulent gaver de CO2 anthropique un malade qui fait une allergie au CO2 anthropique.

        Je précise que le CO2 anthropique a des répercussions qui se surajoutent à ceux du déboisement dévastateur. En outre, le CO2 est l’écran de fumée qui fait taire toutes les vélléités de lutter contre les autres gaz à effet de serre qui eux ne participent pas du cycle du carbone, bien au contraire puisque par effet de serre, ils le perturbent.


      • hjsic 29 octobre 2010 11:07

        Bonjour Sisyphe,


        C’est bien beau de cracher du venin contre les lobbies ultralibéraux et pétrochimistes mais vous manquez fortement de recul.

        Je vous conseille les ouvrages d’Aurélien Bernier traitant de la mainmise des lobbies que vous « dénoncez » sur les questions « climatiques ».

        Je vous conseille également la lecture du dernier résumé AR4 du GIEC pour éviter de tomber dans la simplification extrême voir la tromperie. Vous y apprendrez que ni les cyclones, ni les tornades ni d’autres phénomènes climatiques extrêmes ne sont en augmentation. C’est le giec qui le dit ! 
        Lisez l’AR4 avant de balancer des liens qui racontent des fariboles

        « réduction de l’utilisation des énergies fossiles
        augmentation de la production d’énergie via les énergies renouvelables


        Tous ces domaines sont investis par les plus grandes multinationales qui y créent massivement des profits.

        BP, Total, Shell, Bayer, goldman sax , cocacola, danone , alstom et énormément de grandes entreprises ont demandé l’adoption de ces mesures

        Votre lecture en noir et blanc du dossier « réchauffement climatique » est caduque.

        Il y a bcp de raisons de mettre Allègre dans un panier de crabes mais tout autant d’y mettre Al Gore.


        Quand en proposant des solutions, vous demandez l’ « extension du marché européen du carbone »

        Avez-vous déjà réfléchi pourquoi vous proposez un bourse, un nouveau marché aux capitalistes ?

        Ne serait-ce pas ces fameux lobbies industriels et capitalistes qui vous ont mis cette idée en tête ?

        • LeGus LeGus 29 octobre 2010 11:43

          Bien sur total, BP ou Shell financent la réduction de la consommations des énergies fossiles...Mais bien sur vous connaissez beaucoup de société qui finance une diminution de leurs profits. Par contre il font du green-washing c’est certain, genre ils repeignent leur logo en vert et disent que leur essence est plus propre qu’hier ou que celle de voisin.

          Plus sérieusement ils financent aussi les négateurs :
          http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=8719
          http://www.lefigaro.fr/international/2010/07/19/01003-20100719ARTFIG00449-le-lobby-climatosceptique-finance-par-le-petrolier-exxon.php

          Mais ça il ne s’en vantent pas.

          Il y a plus d’une différence entre stratégie et plan com.


        • hjsic 29 octobre 2010 13:24

          Total, Shell, EDF, electrabel EON et les autres entreprises européennes investissent massivement dans les énergies alternatives.


          En Belgique total contrôle toute la production de « biodiesel » et a empoché les subsides
          Total en france, finance les recherches d’enfouissement de CO2.

          Ce sont des fournisseurs d’énergie qui lâcheront le pétrole s’il devient moins rentable.
          Ce qui compte c’est de maintenir le monopole des sociétés capitalistes sur la fourniture d’énergie.

          Ils ne scient pas la branche sur laquelle ils sont assis comme vous semblez le croire.

          La source de ladite énergie importe peu et le réalisme veut que le pétrole ait encore de beaux jours devant lui.


          Les pubs stupides pour des voitures qui sauvent la planète c’est du greenwashing

          Contrôler les permis d’émission de CO2
          Contrôler les sources d’énergie.
          Contrôler sa consommation énergétique

          ce n’est pas du greenwashing, c’est de la géopolitique

          Y’en aura évidement toujours pour insinuer que Goldman sachs, total ou BP ne font pas de politique, juste du profit....

          au lieu de systématiquement lier énergie et climat en niant tout le reste, on ferait mieux de garder en tête énergie et géopolitique



        • LeGus LeGus 29 octobre 2010 13:46

          Vous revenez avec les mêmes arguments légèrement modifiés, auxquels j’ai déjà répondu.

          Par contre pas un mot sur le financement par les pétroliers des climato-négationnistes !.

          http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gE5PReM0HyjPauaOJN4MpgWv EKtg?docId=CNG.adb3e603694f51b7100c95ccda398a06.651


        • Onegus Onegus 29 octobre 2010 21:20

          « climato-négationnistes » = expression de climato-fasciste.


        • epapel epapel 29 octobre 2010 21:32

          Si les sociétés pétrolières se reconvertissent massivement vers d’autres sources d’énergie c’est :
          - parce qu’elles ont de moins en moins accès aux gisements des sociétés dites nationales
          - qu’elles doivent aller chercher les nouveaux gisements dans des zones de plus en plus difficiles d’accès et de moins en moins productives

          Ces deux causes sont aggravées par un tableau de fond extrêmement pessimiste qui est l’épuisement de la ressource conduisant à un plafonnement de la production que tous les spécialistes du secteur et les analystes stratégiques prédisent entre aujourd’hui et 2015 (le pic de production de pétrole conventionnel c’est déjà du passé, il s’est produit en 2005).

          Tous les gouvernements le savent (cf rapport de la Bundeswher et de l’US Army), c’est pourquoi ils mettent en place des mesures techniques visant à réduire la consommation de carburant (agrocarburants, voitures électrique, voiture à basse consommation) afin qu’on ne soit pas exposé au rationnement et à un changement brutal de comportement dans un futur proche.

          Les élites américaines savent cela depuis plus longtemps que nous encore. Dick Cheney et son think thank avaient communiqué au gouvernement Clinton un rapport sur la question en 1998 - rendu public il y a quelques années - prédisant des problèmes d’approvisionnement sérieux avant 2025.


        • chria chria 29 octobre 2010 11:11

          Les sceptiques n’étant jamais à court d’arguments débiles, ce rapport ne change rien pour les blogs d’internet, mais les médias vont moins inviter Allègre, et la populace, qui était dans le doute avec Allègre - et qui ne se prend pas pour plus scientifique que les scientifiques-, se dira que finalement ce ne doit pas être autant de la connerie que ce changement climatique.
          Dans cette bagarre de la communication, j’attends la réaction des militants anti-RCA qui vont bien nous trouver un truc à la hauteur de leur manipulation.


          • pissefroid pissefroid 29 octobre 2010 11:25

            Je veux juste noter que notre académie des sciences a rejeté pendant une quarantaine d’année la théorie de Wegener sur la dérive des continents.

            L’académie des sciences peut donc se tromper aussi.

            Je rappelle que le giec n’est pas une autorité scientifique.

            Je souhaiterais, pour ma formation « d’anti-sceptique », trouver la démonstration de la responsabilité du CO2 d’origine humaine ,ou non, dans l’évolution du climat et cela dans des documents écrits en français.

            Jusqu’à présent, j’ai trouvé des révélations de corrélation, et jusqu’à preuve du contraire, une corrélation n’est pas une démonstration, c’est une information.


            • chria chria 29 octobre 2010 11:54

              Vous ne trouverez jamais ce que vous cherchez, car dans un système complexe il est impossible qu’un seul facteur dirige un autre à 100%.
              Sinon dans le dernier rapport du Giec vous avez tous les liens qu’il faut et les explications qui permettent de se dire que la responsabilité du CO2 anthropique est très probable (et oui en science complexe on ne peut parler qu’avec des proba). Le Giec n’est pas une autorité scientifiques, c’est seulement une synthèse des travaux.
              Quand à l’académie effectivement elle s’est souvent plantée, mais la seule chose qui faut retenir c’est qu’à l’heure actuelle, face à des académiciens pas reconnus comme étant de farouches réchauffistes, que les arguments sceptiques n’ont impressionné personne, au contraire, bref que les arguments de Courtillots ont fait choux blanc.
              C’est l’état actuel de la science climatique. Tout peu changer évidemment, mais c’est quand même se mettre la tête dans la terre que de croire qu’avec la multitude d’études différentes le constat actuel soit complétement faux.


            • LeGus LeGus 29 octobre 2010 11:55

              Vous avez entendu parlé de la planète Vénus Pissefroid ?
              http://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9nus_%28plan%C3%A8te%29
              et de son atmosphère si chaude :
              http://fr.wikipedia.org/wiki/Atmosph%C3%A8re_de_V%C3%A9nus

              Pour l’origine anthropique c’est l’analyse de la composition isotopique qui en apporte la preuve.


            • LeGus LeGus 29 octobre 2010 12:14

              Vous avez un humour piquant bien qu’involontaire pissefroid.
              "Je veux juste noter que notre académie des sciences a rejeté pendant une quarantaine d’année la théorie de Wegener sur la dérive des continents."

              Vous voulez nous dire quoi ? Que les géologues ont une résistance inébranlable au changement...Avec Allègre et Courtillot on en avait une bonne idée. Mais le plus marrant c’est Wegener...Saviez vous qu’il n’était pas géophysiciens ni même géologue...

              Non il était météorologiste....Ahahahahahah.

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Wegener

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès