Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > SK Group, ce monstre de l’énergie

SK Group, ce monstre de l’énergie

SK Group n’est pas très connu en Europe, mais il est l’un des plus importants conglomérats de Corée du Sud et tient bien en place face aux autres géants que sont Hyundai, Samsung, Lotte ou LG.

Il le prouve encore cette semaine en annonçant un investissement de 17.5 billions de wons, soit plus de 14 milliards de dollars, sur les dix prochaines années. Le focus sera évidemment fait sur les nouveaux moteurs de croissance avec en particulier les énergies alternatives et les nouvelles technologies.
 
Le groupe compte également découvrir de nouveaux secteurs porteurs. « D’ici 2020, cet investissement devrait permettre la création de pas moins de 42 000 nouveaux emplois », assure le groupe.
 
Afin de commencer sur de bonnes bases, le chaebol investira 7 billions de wons rien que sur 2010 et poursuivra en 2011 avec 1.7 billion de wons. Dans le détail, il semblerait que SK mise une majeure partie de son investissement sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication et en particulier sur la télémédecine. 8.8 billions de wons devraient y être consacrés pour une création de 22 000 nouveaux emplois.
 
4.5 billions seront entièrement consacrés aux énergies alternatives dont la demande explose au fil des années. Dans ce domaine, le groupe se focalisera sur les énergies à faible émission de CO2 comme le solaire ou les piles rechargeables, et devrait accroître son activité dans la recherche de ressources naturelles à l’étranger que ce soit le pétrole, le gaz, le minerai de fer et le caoutchouc. Pour ces industries, 11 000 emplois devraient voir le jour.
 
SK Energy, filiale du groupe SK et plus grand raffineur brut, espère profiter de cet investissement pour accroître ses réserves de gaz naturel et de pétrole et atteindre le milliard de barils d’ici 2015, mais également atteindre les 30 millions de tonnes de minerais de fer d’ici 2020. SK Energy compte par ailleurs développer ses capacités de production de caoutchouc naturel pour atteindre 24 000 tonnes par an d’ici 2020.
 
Enfin, afin de s’intégrer entièrement dans le plan de croissance verte du gouvernement du président Lee Myung-Bak, 4.5 billions de wons seront consacrés aux infrastructures environnementales pour une création de 9 000 emplois sur les 10 prochaines années. Le réseau « Smart Grid » sera l’une des priorités afin d’améliorer le réseau électrique des villes (économie d’énergies). Cette technologie est un facteur clé pour se battre contre les changements climatiques et les crises écologiques.
 
Enfin, le groupe SK compte accroître sa présence internationale en lançant officiellement SK China afin de développer son activité dans l’empire du milieu. Ce sera une première base pour ensuite développer ses activités dans les pays émergents (Amérique Latine, Moyen-Orient, Pays de l’ASEAN, etc.).
 
Bienvenue en Corée du Sud

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès