Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Sommes-nous dans la bonne direction ?

Sommes-nous dans la bonne direction ?

Réduire les émissions de gaz à effet de serre...cela semble être une bonne initiative, mais à quel prix ?

Présentement, le gouvernement Charest propose le projet de loi 48 qui vise à obliger les propriétaires ayant un véhicule qui datent de 8 ans ou plus à subir une inspection. Selon les propos du Premier ministre provincial, cette loi aurait pour but premier d'enrayer les émissions de gaz à effet de serre que pourraient engendrer une ou des pièces défectueuses présente sur une automobile. Au premier abord, cela semble être une mesure tout à fait légitime et juste. Mais, lorsqu'on regarde le peu d'impact sur l'environnement que cela aurait, on vient rapidement à se questionner sur la pertinence d'une telle modalité. De ce fait, est-ce seulement un moyen détourné pour enrichir les grosses compagnies ou est-ce seulement pour des motifs environnementaux ? Là, est toute la question.

L'annonce de ce futur débat à l'assemblée nationale suscite déjà beaucoup de questionnements au sein de la population québécoise. Qui plus est, plusieurs garagistes, ramasseurs de ferrailles, vendeurs d'autos et constructeurs automobiles jubilent déjà à l'idée que ce projet de loi puisse être adopté. D'une part, sans vouloir dénigrer promptement le gouvernement en place actuellement, ce dernier n'a jamais vraiment pris de décisions politiques visant à contrer le réchauffement climatique et je me demande pour quelle raison, des années après être entré au pouvoir, il se met à brandir le prétexte environnemental pour justifier ces plans pour le Québec. Ainsi, le projet de loi 48 semble cacher d'autres motivations que celles mentionnées...Si telle est l'intention du gouvernement de réduire les gaz à effet de serre, alors pourquoi s'y prendre avec une mesure qui a peu d'impact à court et à long terme tandis que plusieurs autres options, beaucoup plus commodes et fructueuses, pourraient faire encore mieux.

Dans un premier temps, le gouvernement Charest désire procéder à l'inspection de tous les véhicules de plus de 7 ans et ce, à partir de 2013. Advenant le cas où l'automobile en question ne répond pas aux normes fixées, celle-ci se verrait refuser, par la Société de l'assurance automobile du Québec(SAAQ), l'octroi de ses plaques d'immatriculation. Par ailleurs, selon la SAAQ, en 2010, l'âge moyen des automobiles se chiffrait à 7,1 ans. Par conséquent, plusieurs automobilistes se verraient probablement contraint de débourser une somme relativement considérable. Le fait est que les personnes ayant en leur possession une voiture âgées de plus de 7 ans n'ont souvent pas les moyens d'avoir le privilège de conduire une voiture de l'année. Bien entendu, certains me diront que ceux qui n'ont pas les moyens nécessaires pour se munir d'une auto à la hauteur de ces exigences n'ont qu'à s'en priver, mais cette argument n'est point relevant. Ici, au Québec, puisqu'un très grand nombre de villes ne bénéficient pas de transport en commun, se priver d'un véhicule n'est point une option. De ce fait, si jamais cette loi entrait en vigueur en 2013, plusieurs auraient sans doute de la difficulté à s'en sortir.

D'autre part, si le but réel du gouvernement est vraiment de réduire la pollution et les émissions de gaz à effet de serre, il pourrait trouver d'autres moyens que de pénaliser les gens à revenu faible ou moyen. Pour ma part, je crois qu'il serait beaucoup plus efficace de miser sur des programmes visant à universaliser le réseau de transport en commun au Québec et encourager les gens à diminuer l'utilisation de leur voiture lorsqu'ils en sont capables. Ainsi, si tel était le but initial du gouvernement en proposant un tel projet, la réduction des émissions de gaz à effet de serre serait beaucoup plus importante s'il regardait les autres options qui n'impliquent pas directement les finances personnelles des contribuables.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Croa Croa 14 décembre 2011 13:45

    Attention méfiance en effet ! Nous avons eu en France des manoeuvres du même genre. Le prétexte est environnemental mais le vrai but est commercial.

    Ils ont inventé ici un truc moins agressif, à savoir des « primes à la casse » lesquelles ont aboutie à un important renouvellement du parc automobile.
    - Cela à dopé les ventes, ce qui était le but.
    - Le résultat sur la production de gaz à effet de serre est largement négatif parce qu’il faut amortir l’investissement et le fait est que les voitures récentes font beaucoup plus de km par ans que les vieilles. De plus celles-ci ne consomment pas tellement moins (il se peut que ce soit quelque peu différent pour vous avec vos « chars » encore plus gourmands.)
    - Le résultat sur l’emploi est également négatif. Les usines d’assemblages font aujourd’hui travailler plus de robots que d’humains, lorsque la production n’est pas encore délocalisée en plus ! Par contre l’entretien de véhicules vieillissants fourniront toujours du travail (passé le coup de feu immédiat vos casseurs de voitures vont finir par pleurer !)

    Pour réduire les nuisances il faut rouler moins, pas changer les voitures ! 


    • AntoineR 14 décembre 2011 16:14

      Il nous on tout simplifier pour mieux nous arnaquer !

      On a réduit les problèmes écologiques au simple réchauffement climatique et on a réduit le réchauffement climatique à la simple émission de CO2.

      En faisant cela, ils peuvent maintenant nous fourguer leurs centrales nucléaires, et ralentir l’ascension des pays en voie de dvpt grâce à la « bourse » au carbone.

      C’est une arnaque...


      • pissefroid pissefroid 14 décembre 2011 16:27

        Je voudrais attirer votre attention sur le fait que,

        en l’état actuel de nos connaissances des mécanismes qui modifient le climat,

        rien ne permet d’affirmer que l’espèce humaine a une action sur l’évolution du climat.

        Je vous conseille de faire un tour sur le site

        http://www.pensee-unique.eu/
         
        Donc, d’accord pour dire que la pollution est à éviter, cela suffit pour agir.

        Mais de grâce ne dites pas que c’est pour lutter contre l’évolution du climat !


        • soubise 14 décembre 2011 18:36

          Le réchauffement n’est qu’un prétexte.
          Le but de ceux qui nous gouvernent est de paupériser tous les peuples dit civilisés.
          Qui possèdent les vieilles voitures ? C’est pas les riches.


          • samagace69 14 décembre 2011 19:23


            L’empreinte écologique est directement proportionnelle au revenu de chacun. Une constat qui dérange. 

            Je ne prêche pas pour la pauvreté généralisée mais plus d’égalité sur les revenus et le passage à une société plus sobre est plus que jamais nécessaire. J’en partage la responsabilité en sachant que l’utilisation d’internet n’est pas anodin en terme environnemental.

            A méditer !

            • roro46 15 décembre 2011 11:18

              Ne mélangeons pas les problèmes d’environnement et de pollutions - difficiles de nier leur existence - avec l’utilisation qu’en font certains.
              Il y en a qui s’en servent pour nous soutirer du fric, nous asservir, etc... (selon les avis)
              Ce fait, qu’il faut dénoncer et lesquel il faut lutter, nous nous dispense pas, bien au contraire, de regarder en face les dégats que notre société industriel occasionne à notre environnement, et d’agir en ce sens.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Bénédicte


Voir ses articles







Palmarès