Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Toujours plus exposés aux pesticides

Toujours plus exposés aux pesticides

L'hexagone reporte ses engagenents de réduction de consommation de pesticides pris pour 2018, à 2025. Alors qu'en 2009, le plan Ecophyto ambitionnait de réduire de moitié l’usage de pesticides en France, le résultat inverse s'est produit : l’usage des pesticides a augmenté de plus de 9% entre 2009 et 2013. 

Conséquence logique, on retrouve de plus en plus de pesticides dans notre alimentation. Alors que les agences de l’eau, où siègent de nombreux représentants des agriculteurs, communiquent peu sur la question, l’agence Rhône Méditerranée Corse, a fait acte de transparence, en tirant la sonnette d’alarme fin 2014.

Des pesticides de plus en plus présents

Depuis le lancement du plan Ecophyto, 150 produits ont été détectés dans 3 000 cours d’eau du Sud Est de la France. « Non seulement le nombre (de pesticides) reste stable, mais les concentrations ne faiblissent pas non plusLeurs taux atteignent parfois jusqu’à 200 fois la norme de l’eau potable  » s’inquiétait Martin Guespereau, le directeur général de cette agence de l’eau qui dessert 14 millions d’habitants.

Plus inquiétant encore, on retrouve dans les analyses menées ces six dernières années, une trentaine de produits interdits depuis au moins dix ans, à des niveaux de teneurs qui montrent que ces produits sont toujours utilisés. C’est le cas pour un certain nombre de molécules d’herbicides (terbuthylazine, simazine et atrazine), traditionnellement utilisées dans la vigne. En plus des dégâts sur l’écosystème, ces « phytosanitaires peuvent en outre générer des proliférations de bactéries toxiques » précise ce directeur de l’agence de l’eau.

Dans le même temps, du fait des pesticides infiltrés, 38 nappes souterraines et 49 captages sont devenus impropres à la fourniture d’eau potable dans le seul bassin Rhône Méditerranée Corse. Si les stations de traitements parviennent à diluer une partie de ces molécules de pesticides – de nombreux sous-produits se retrouvent à l’état de résidus dans notre eau courante. Selon Que Choisir, plus de 560 000 consommateurs, répartis sur plus de 700 communes, ont été exposés à des teneurs trop élevées en résidus de pesticides via leur eau courante en 2013. Et encore, l’association de consommateurs a concentré ses analyses sur la simple recherche d’atrazine, un herbicide interdit depuis 2003 !

La toxicité des pesticides sous-estimée ?

Certes, selon l’Anses, notre alimentation solide reste la première source d’exposition aux pesticides. Mais on aurait tort de sous-estimer les autres formes d’exposition, notamment pour les femmes enceintes ou les enfants en bas âge. Plusieurs études ont montré la vulnérabilité des femmes enceintes exposées à une eau du robinet qui contenait trop de pesticides. Ainsi en Bretagne, une étude de l’université de Rennes a démontré que l’exposition à des résidus de pesticides via l’eau courante, entraînait des effets dommageables sur les grossesses.

En réalité, alors que l’effet cumulé des molécules persistantes et la poursuite des épandages de pesticides, augmente chaque année, de plus en plus d’études remettent en cause la notion de« dose journalière admissible » utilisée par les autorités sanitaires. Ainsi, des produits comme le Round-up, dont on retrouve des traces dans nos fruits, légumes et eau courante, seraient jusqu’à 1 000 fois plus toxiques qu’annoncé, selon des chercheurs de l’université de Caen.

Ce que l’association Générations Futures, explique ainsi « les formulations de pesticides ne sont pas évaluées pour leur toxicité chronique (à long terme), mais seulement pour leur toxicité aiguë !(…) C’est le mélange de la substance active avec les adjuvants – ce qu’on appelle la formulation – qui pose problème car la présence des adjuvants augmente considérablement la toxicité de cette formulation. Autrement dit : ce qui est testé n’est pas ce qui est réellement employé par les agriculteurs. » D’autres études mettent l’accent sur les interactions entre molécules, dits effets cocktails qui démultiplieraient par vingt ou trente la toxicité des pesticides. 

Autant d’indices qui laissent penser que notre exposition aux pesticides augmente donc de façon exponentielle. Au détriment de notre santé, si l’on en croit la longue liste de maladies susceptibles d’être favorisées par une exposition chronique aux pesticides, via l’air, l’eau ou l’alimentation solide.

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 3 juillet 2015 12:28

    +++++

    Cet été en Bretagne..les plages seront vertes...v’l’à le retour des algues qui tuent...Bonne vacances.. !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juillet 2015 07:46

      @Le p’tit Charles
      L’UE a une vision particulière de l’écologie...
      Pour les pesticides, les résidus pourront augmenter de + 10 à + 40%. Bon appétit...
      Et pour faciliter les négociations de TAFTA, elle aurait décidé de ne pas interdire 31 pesticides...


    • Dom66 Dom66 3 juillet 2015 16:09

      Merci pour cet article.

      Toujours plus de pesticides ???

      Oui et ce n’est pas fini…..TAFTA et autre arrivent, et les agriculteurs aiment beaucoup à première vue !

       

       


      • joletaxi 3 juillet 2015 18:46

        les pesticides blablabla
        le nucléaire blablabla
        la wifi blablabla
        les nitrates blablabla

        toujours les mêmes rengaines , c’est vraiment une religion

        un petit article.. financé par <monsanto fatalement

        http://tierneylab.blogs.nytimes.com/2007/06/06/synthetic-v-natural-pesticides/?_r=0

        la dette grecque, une frivolité à côté de ce que nous coûte cette secte


        • Dom66 Dom66 3 juillet 2015 19:12

          Re-Merci pour l’article, ce genre de sujet est à rabâcher car un des plus important pour l’avenir.

          Donc merci à l’auteur

           

          « ces produits sont toujours utilisés ». Par qui ???

           

          "autrement dit : ce qui est testé n’est pas ce qui est réellement employé par les agriculteurs. »

           

          Si monsieur, pesticide principalement employé par nos agriculteurs.

           

           D’autres études mettent l’accent sur les interactions entre molécules, dits effets cocktails qui démultiplieraient par vingt ou trente la toxicité des pesticides. 

          Merci du lien, et pour expliquer il montre un tracteur !

           

          Merci MOSANTO MAYER merci TAFTA qui arrive, merci nos gouvernants de merde, merci l’Europe et Bruxelles, merci les particules, enfin quelle pourriture de civilisation qui court aux profits max, et qui en a rien à foutre de la planète.  


          • joletaxi 3 juillet 2015 19:43

            @Dom66

            une religion,

            les particules ?

            toute cette « hystérie » nous vient justement des USA, et du bras armé de la secte verte US(heureusement qu’ils ont aussi leurs zozos) l’EPA, qui s’est appuyée sur la jamais prouvée toxicité des micro particules pour arriver à tuer la filière charbon aux USA.
            Maintenant que le secteur est mort, mais grâce aux shalegas, (les allemands importent du charbon US pour leurs centrales le comble) on commence a trouver des études qui remettent en question la prétendue toxicité,
            Mais comme pour les nitrates, comme pour les pluies acides,comme pour le DDT, la secte n’est pas prête à admettre ses erreurs.La pourriture de civilisation, elle me va bien, ne changez rien pour moi, si vous voulez vous plonger dans la nature « vraie », allez donc en Afrique.Hein ?, ils arrivent chez nous par milliers ? sont fous


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juillet 2015 07:35

            @Dom66
            Retombez un peu les pieds sur terre..., si l’on peut dire.
            Les particuliers utilisent des tonnes de pesticides, alors que rien ne les y oblige.


            Ce qui oblige les agriculteurs, c’est la logique productiviste et industrielle de la PAC d’une part, et les centrales d’achat des grandes surfaces qui veulent des prix toujours plus bas.

          • Le421 Le421 4 juillet 2015 10:21

            @Fifi Brind_acier
            Les particuliers utilisent des tonnes de pesticide...
            J’ai acheté au Leclerc du coin un bidon de 1L de Glyphosate il y a plus de 5ans... Je m’en sers parfois pour mon chemin (200m goudronné) et ma cour. Il m’en reste environ la moitié.
            Je vous laisse faire le calcul.
            Maintenant, il y aura toujours des cons pour le verser pur dans le jardin.
            Mais les cons, ce n’est pas une espèce en voie de disparition.
            Le tabac, l’alcool, la bêtise, ce n’est pas très grave. Ce qui est mauvais, c’est d’en abuser.

            Mais essayez donc d’interdire aux agriculteurs de pulvériser de manière industrielle, vous allez voir le résultat !!


          • Spartacus Spartacus 3 juillet 2015 19:26

             « l’usage des pesticides a augmenté de plus de 9% entre 2009 et 2013 »

            Le problème avec les écolos c’est le mensonge permanent.

            Le tonnage des pesticides fait partie d’un panel GFK comprenant pesticides herbicides fongicides.
            L’ensemble est passé de 70 000 tonnes à 62000 tonnes. 
            Soit une baisse.

            L’usage des pesticides aurait pu encore plus diminuer mais les écolos ont fait voter des loi d’interdiction de produits les plus puissants. Pour compenser plusieurs agriculteurs utilisent plus de produit moins efficaces.

            • benyx 3 juillet 2015 22:05

              @Spartacus
              Ben pour ma part ,depuis que je fais du bio, mes rendements ont augmenté, le prix de vente à été multiplié par quatre et je ne mets n’y désherbant, n’y pesticide, n’y engrais chimique, juste un bon assolement des sols. Alors s’il y a des cons qui veulent continuer à se suicider à passer des produits de merde inutiles, qu’ils continuent. Je leur souhaite un bon cancer entre 50 et 70 ans comme je le vois autour de moi régulièrement.


            • mmbbb 3 juillet 2015 22:35

              @benyx Le bio est marginal et le prix est cher surtout la viande qui atteint des prix délirants le poulet en particulier Faire du bio pour les classes supererieures est idiot Quoi qu’il en soit il conviendrait d’eduquer le francais qui jettent beaucoup trop de nourriture et ne veut que des jolis fruits Comme le faisait remarquer une responsable de super marche les pommes difformes ne se vendaient pas Lorsque que j’etais gamln j’allais a la maraude et nous mangions de ces fruits naturels et nous crayons pas le fruit piques Les ouvriers dans leurs jardins employaient tout de meme des produits phyto sanitaires de la marque KB Quant aux souhait d’un bon cancer je trouve remarque deplacee et stupide Le cancer peut avoir de multiples causes J’ai connu un apiculteur dans le Queyras mort a peine a 70 ans d’un cancer des os Il ne fumait pas ne buvait pas mangeait plus de viande et ayant toujours vecu dans sa montagne a l’abri des pesticides donc vous n’etes pas a l’abri d’une maladie Au XIX siecle , nourriture bio avant que le marketing ait trouver cette formule idiote, naturelle c’est has beenn, l’esperance de vie etait a peine de 50 au XIX siecle . Et pour terminer quelle agriculture faite vous ?


            • benyx 3 juillet 2015 23:04

              @mmbb
              Je fais des céréales sur 4 ha environ à titre de loisir,( épeautres, touselle), mais aussi du sainfoin,de la luzerne et de l’avoine pour l’assolement des sols. J’ai parlé de cancer chez les agris mais ils ont bien d’autres maladies qui se déclenchent vers 50-60 ans en moyenne (je parle de ceux qui traitent régulièrement, notamment la vigne). Faites une statistique sur ces personnes là (né aux alentours de la deuxième guerre mondiale) et leurs alleux vous risquez de vous apercevoir que l’age de la mortalité à bien diminué. Difficile effectivement de faire un lien de cause à effet mais bon, comme on dit il n’y a pas de fumée sans feu.
              Le prix du bio n’est pas en soit délirants, c’est juste les marges des intermédiaires qui sont délirants. Achetez directement aux producteurs et votre portefeuille et le sien se sentira bien mieux !!


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juillet 2015 07:41

              @benyx
              La question n’est pas de faire du bio pour quelques uns, mais pour tous.
              Et de sortir de l’UE pour en finir avec la logique industrielle de la PAC, pouvoir légiférer pour obliger les grandes surfaces à ne pas descendre en dessous des prix qui assurent la vie économique des agriculteurs.


              Vous avez trouvé une niche, c’est bien, mais la question est d’obtenir des produits agricoles qui soient bons pour la santé de tous, pour la santé des sol, et la survie des agriculteurs français.

              Programme de l’ UPR, chapitres sur la santé et l’agriculture.


            • Spartacus Spartacus 4 juillet 2015 08:31

              @Fifi Brind_acier

              « obliger les grandes surfaces à ne pas descendre en dessous des prix  »
              Un genre de Venezuela. 
              Faut il être ignare de l’économie de marché pour ne pas savoir de nos jours que le contrôle des prix entraîne pénurie et marché noir.
              Que les marchés dirigistes font de « faux prix » et détruisent l’économie.

              1000 fois essayé par des étatistes et cocos, 1000 fois des échecs.
              Vénezuela ou pas de PQ dans les magasins, France avec pénurie de logement.

              Dramatique le national socialisme.

            • mmbbb 4 juillet 2015 08:43

              @benyx J’ai eu une education campagnarde et un des rares point poisitif etait de ne pas etre assailli par la « modernite » Soda plats cuisinés J’ai en memoire le gout des choses simples Mais l’agriculteur contemporain est devenu trop dependant de l’agro alimentaire et n’a pas su s’orgniser dans les annees 1970 1980 puisque beaucoup d’entre eux se sont laisse bernes par les les chants du productivisme d’autant plus que cette generation etait fortement individualiste et ancree dans ces prejuges ( ce monde je le connais assez bien ) Il y eu la semaine derniere une emission sur France 3 J’ai regarde 30 minutes puisque cette thematique je connais Mais il etait dit a juste titre que le consommateur ne veut guere debourser plus pour sa nourriture et que dans les campagnes ce sont les centrales d’achat qui dictent la loi ( ce que j’ai dit precedemment ) Lorsqu il y aura les fermes des milles vaches l’agriculteur en aura rien a cirer de faire crever les petites productions . Pourqoui les agriculteurs bretons ne sont pas organises plut tot et changer de cap Il est a noter que le ministre socialiste de l’agriculture Lefoll est dans la meme ideologie que ces predecesseurs :le productivisme aligne sur les methodes des USA les cerealiers du bassin de la Beauce ont une main sur le volant de leur tracteur et l’autre sur la souris de l’ordinateur et suivent les cours Et pour terminer le « bio » est devenu un enjeu La Roumanie laisse vendre ses terres a des investisseurs qui feront ce type d’agriculteurs a grande echelle puisqu ils trouvent des terres « vierges de culture intensive » et une main d’oeuvre locale besogneuse qui donnera acces a des produist competitifs ( reportage sur ARTE )


            • mmbbb 4 juillet 2015 09:25

              @Spartacus Je suis en desaccord Je vais vous citer le cas des USA qui subventionne tres fortement aussi leur agriculture quoique maintenant cette politique est revisitee, veulent inonder le marche Quand le Mexique a voulu rejoindre l ASEAN les USA ont fourgue leur mais subventionne Le marche interieur mexicain s’est effondre et cette culture traditionnel qui consiste a planter du mais des pois et des courges et evite ainsi l’emploi de pesticide a jeter les paysans dans les villes et augmenter la pauperisation La violence a explosee dans ce pays et les americains subiissent une poussee migratoire En france les centrales d’achat rogne sur les marges et l’etat farncais a du creer un RSA agricole pour les producteurs de lait Moi je ne leverai meme pas le matin pour aller bosser Autant s’adapter au « marche » touche le RSA et travaille au black De surcroit les normes dans ce pays ne permettent pas de casser les prix Maurice Allais a ecrit un artcicle sur les couts compares Je suis peut etre beotien mais produire du vivant est different de la production d une voiture L’economie de marche est une chose le productivisme en est une autre Les cours d’eau francais sont pollue a 70 % et demain l’eau potable sera un enjeux comme la regeneration des sols arables qui demandent des annees .Les economistes pur et dur du marche ne prennent jamais le cout de la depolution dans le prix de revient et le laisse a la charge de l etat Si vous integrer le cout de la pollution dans le prix de revient du kg de cochon en bretagne evidemment les donnes du probleme sont differents Les chinois crevent de leur pollution et certains ecosytemes sont irremediablement foutus comme le lac Baikal en URSS Le productivisme in fine n’a pas d’ideologie Lorsque les amercians pousses a l’hamburger aux sodas ne peuvent plus se mouvoir et que meme le gouvernement americain se doit de s’immiscer dans le sacro marche puisque la malnutrition greve les depenses publiques il y a un probleme majeur que vous pouvez nier


            • Spartacus Spartacus 4 juillet 2015 11:11

              @mmbbb

              En fait la subvention est une « dérégulation » d’un marché libre. 
              La subvention comme le contrôle des prix sont une hérésie. Quand la subvention s’arrete c’est la catastrophe. Comme la Bretagne actuellement.




            • mmbbb 4 juillet 2015 11:34

              @Spartacus Vous ne pouvez pas ignorer les pratiques du monde agricole La nourriture est intiment lie a notre bien etre .Hyppocrate dans sa maxime « que ton aliment soit ton medicament » mettait deja en relation directe la sante et l’alimentation Nous ne cessons pas de reinventer le fil a couper le beurre Il ne s’agit pas d’un bien de consommation ordinaire comme la TV La bagnole etc Cette semaine est parue une etude americaine sur les mefaits du soda dont le saccharose est un poison Si le gouvernement americain s’immisce comme je l’ai mentionné, il y deux raisons essentielles le cout pour la sante publique d’une part et la baisse de la productivite dautre part ( arret maladie ) qui se chiffre aux USA a plusieurs milliards Les medecins chinois commencent eux aussi a tirer la sonnette d’alarme C est que je voulais demontrer J’ai 54 ans je marche comme une horloge je me maintiens et c’est bien pour moi et la secu absenteiste zero J’habite pres de Lyon et je suis stupefait de ces jeunes corps adipeux se mouvant sans grace dont les cuisses et le fessier ne font plus qu ’un Ces personnes sont deja pris en charge par la secu et le seront durant toutes leur vie et ces cas ne sont pas rare La boucle est bouclee, in fine ce sont les sytemes de sante public qui paient l’addition Salutations


            • joletaxi 4 juillet 2015 14:40

              @mmbbb
              je parlais donc de nombrilisme plus bas.....


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juillet 2015 18:37

              @Spartacus
              Qui vous dit que les Français sont béats d’admiration devant la loi du marché et la mondialisation ?
              Votre monde « dérégulé » est une catastrophe. Il n’y a que les PDG qui y trouvent leur compte. Exemple aux USA, leurs revenus a augmenté de 997% en 25 ans, ceux des employés de 11%.

              Au Venezuela, les pénuries étaient volontairement organisées par les supermarchés pour provoquer des files d’attente et des émeutes. Cela n’a pas fonctionné, le gouvernement a trouvé les stocks, et il n’y a pas eu d’émeute.


            • Spartacus Spartacus 5 juillet 2015 10:49

              @Fifi Brind_acier

              Vos liens sont toujours aussi cons. Basés sur des études connes bobo rigolos, qui supposeraient que les ditigeants d’il y a 25 ans et d’aujourd’hui seraient les mêmes.....
              Google, Microsoft, Facebook, Tesla Motors, leurs dirigeant n’existaient pas il y a 25 ans.

              Pénuries organisée ?
              Quelle connerie d’excuse, Chavez a nationalisé les supermarchés alimentaires et aujourd’hui ils sont d’état.
              Même le lait manque. 
              Ignare de l’économie de marché vous êtes. Totalitarisme d’état et voie du corporatisme quel merde de programme vous avez.


            • benyx 3 juillet 2015 23:07

              lire aïeux et pas alleux, désolé.


              • cevennevive cevennevive 4 juillet 2015 10:50

                Bonjour,


                Un exemple : j’ai un tout petit terrain planté d’arbres fruitiers.

                Cette année, mes trois pêchers était ravagés par la cloque. J’ai patiemment ôté les feuilles les plus malades. J’y allais chaque matin. Et bientôt, il y eut plus de fruits en formation sur mes arbres que de feuilles !

                Eh bien, cette année, malgré la cloque, j’ai eu une montagne de pêches ! J’en ai distribué aux voisins, aux amis, et je suis en train de confectionner confiture et sirop... Bien sûr, mes fruits sont plutôt petits, pas très calibrés, mais très parfumés.

                Inutile de vous dire que je n’ai jamais acheté un quelconque traitement. Et que l’on peut avoir une bonne récolte sans ces saletés. 

                Bien à vous.


                • mmbbb 4 juillet 2015 11:11

                  @cevennevive L’agriculture de demain en france se transformera parce qu’elle devra s’adapter au rechauffement Que prevoit t on d implanter des arbres et des bassins afin de retenir les eaux Les paysans que je côtoyais gamin et qui pourtant n’avaient pas fait des etudes a L INRA connaissait la regulation naturelle de ces ecosytemes Depuis l’agriculture intensive il y a eu des milliers de km de haie arasés Comme le disait Lenine un pas en avant deux pas en arriere .


                • joletaxi 4 juillet 2015 14:35

                  @cevennevive

                  une caractéristique récurrente chez le « vert » c’est le nombrilisme
                  regardez comme je suis malin, regardez comme je suis éco,pas besoin de médicaments moi, pas de vaccins, rien de toutes ces saloperies « chimiques »
                  et bien entendu, vous les autres vous êtes des crétins, et on va vous obliger à faire comme nous, de gré ou de force(même le pape est tombé dans le délire)

                  Regardez plus haut, le producteur éco citoyen
                  je fais un peu de ci de ça, pour passer le temps, et croyez-moi, j’ai des rendements « spectaculaires »
                  je vous remets le petit lien utile pour illustrer les performances de la culture au clair de lune

                  http://afis-ardeche.blogspot.fr/2012/09/humanisme-notre-visite-chez-des.html#more%20%3Chttp://afis-ardeche.blogspot.fr/2012/09/humanisme-notre-visite-chez-des.html#more%3E

                  et cevenneuve qui sait

                  elle bouffe des fruits cueillis sur un arbre malade

                  About 99.9 percent of the chemicals humans ingest are natural. The amounts of synthetic pesticide residues in plant food are insignificant compared to the amount of natural pesticides produced by plants themselves. Of all dietary pesticides that humans eat, 99.99 percent are natural : they are chemicals produced by plants to defend themselves against fungi, insects, and other animal predators.

                  We have estimated that on average Americans ingest roughly 5,000 to 10,000 different natural pesticides and their breakdown products. Americans eat about 1,500 mg of natural pesticides per person per day, which is about 10,000 times more than the 0.09 mg they consume of synthetic pesticide residues.


                  si ça se trouve elle a bouffé 10 fois plus de saloperies cancérigènes que si elle avait acheté ses fruits chez Lidl


                  mais les zozos verts ils savent



                • joletaxi 4 juillet 2015 14:39

                  @mmbbb

                  bah à l’allure où il arrive le fameux réchauffement...oups, chaos, oups déréglement, on a même entendu par le successeurs de Roccard poele à frire, Bartolone qui parle de déréglementation climatique, on a le temps, 20 ans que les t° ne montent plus.
                  Mais la canicule... terrible... faudra réglementer la canicule hein


                • mmbbb 6 juillet 2015 10:39

                  @joletaxi Avant 2000, les vignerons bordelais chaptalisaient leur vin Ils ne le font plus J’ai lu avec un interet une enquete parue dans le monde sur les indicateurs biologiques Ces scientifiques de l’ombre les ornithologues en particulier etablissent des statistiques sur la migration et le changement de comportement des oiseaux Etudes realisees sur plusieurs decennies Certaines especes ont du mal a s’adapter puisque desormais il y a un decalage entre la periode de nidification et l eclosion de chenilles source de leur nourriture par exemple D’autre par les pecheurs observent la migration des especes vers le nord Je fais de la montagne et le glacier des bosson et la mer de glace se sont retirees en quelques annees . Le cas du glaciers du Bosson est significatif la vegetation a reconquit le bas du glacier present en 1980 et desormais la moraine a nue laisse voir le retrait Moi ces polemiques je m’en tape un peu je suis comme Saint Thomas je crois ce que je vois et dans les montagnes deja la reconversion est en cours. Et le GIEC a au moins un bon argument , c est la rapidite de ces changements qui est unique. Et j’en reviens a Chamonix ou lors d’un etape dans un gite Le gerant m’affirmait que son pere etait etonne du changement rapide des saisons Auparavant elles etaient plus marquees avec des periodes de transition plus franches Quoi quil en soit les defis a venir seront la pollution ( en quelques dizaines d’annees nous avons eu le genie de polluer les ecosytemes et l’explosion demographique Changement climatique ou pas nous subirons une pousse migratoire deja en cours Mais je m’en tape aussi un peu ce sera le probleme des prochaines generations


                • mmbbb 6 juillet 2015 11:08

                  @joletaxi
                  Votre argumentation est un cas d’ecole C’est un raisonnement specieux Les pesticides ont ete mis au point par l’allemand Gerhard Schrader en 1940 Si vous avez quelques connaissances en medecine ces insecticides sont de la classe des neurotoxiques comme par ailleurs les insecticides modernes. C’etait le but initial de ce chercher faire des armes chimiques D’ailleurs les molecules des armes chimiques sont tres proches Quant a votre a propos en anglais, les americains puisque vous les citez n’ont pas la moindre once de philanthropie lorsqu il s’agit de faire du commerce Vous devriez retrouver sur Internet ces documentaires ou les patrons des grandes marques de cigarettes affirmaient que la tabac n’avaient aucun effet sur la sante. Votre argumentation tient pas Un peu de serieux  d’autant plus que l’obesite est un fleaux dans ce pays


                • joletaxi 6 juillet 2015 13:55

                  @mmbbb

                  c’est curieux, vous ne parlez pas de ce glaciologue suisse qui a retrouvé au pied d’un glacier en retrait des troncs d’arbres, preuve qu’il y avait à ces altitudes , des forêts ?
                  A ce stade, alors que même le Pape s’en mêle, on est plus dans le domaine de la sciences, mais de la croyance, et de la politique, .
                  Le dernier rapport du Giec, pas celui pour faire peur Mme Michu élaboré par les politiques et les >ONG, reste très prudent sur tous les sujets.

                  Concernant le vin, il ne vous aura pas échappé que les procédés nde vinification ont tout à fait changé, et qu’on vous fait du vin consommable dans l’année ?
                  Moi, j’ai souvenir de vins laissés en cave 10,15 ans avant d’être buvables,

                  la migration des espèces, la 6° extinction, tout ce fatras d’idioties qui sont sans arrêt régurgités cela devient insensé.
                  Le fait est que les récoltes sont toujours en progression, j’ai même lu que le Maroc avait fait une récolte record., merci le CO2


                • joletaxi 6 juillet 2015 13:58

                  @mmbbb

                  toujours le même blabla

                  le fait est, incontestable, que dans le panier de légumes de Mme Michu, il y a 99.9 % de pesticides parfaitement naturels, dont des carcinogènes pas tristes

                  Mais les études, surtout américaines, cela ne peut qu’être faux non, Seralini lui, on le croit, du moins dans certains milieux.


                • cevennevive cevennevive 7 juillet 2015 09:10

                  @joletaxi


                  « et cevenneuve qui sait

                  elle bouffe des fruits cueillis sur un arbre malade »

                  Je lis bien les commentaires d’un joletaxi qui me semble aussi malade que ne l’étaient mes pêchers...

                  Eux, au moins, ont porté des fruits. Et ils se portent magnifiquement bien.

                  Portez-vous des fruits ? Vous portez-vous bien, malgré les fruits traités par Monsanto, que vous devez manger avec appétit ?

                  Allez, je vous pardonne, je suis bien consciente que les produits délétères que l’on répand sur les
                  cultures portent atteinte au psychisme, autant qu’un physique.


                • gerald2 4 juillet 2015 18:57

                  Pas étonnant, l’agriculture productiviste est écrite dans les traités européens. Notamment il s’agit de l’article 39 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union Européenne. Cet article impose, le regroupement des cultures, l’utilisation d’engrais, pesticides, ogm... qu’on soit pour ou contre, l’utilisation de ce genre de produits devrait donner lieu à débat et à des décisions d’autorisation ou d’interdiction prises collectivement. Or, comme chacun le sait, le traité de Lisbonne (incluant l’article mentionné plus haut) a été adopté contre l’avis des Français. Pire, l’an dernier, le maïs OGM TC1507 de la société Pioneer a été autorisé par la Commission Européenne (composé de membres non élus), alors que le Parlement européen et le Conseil de l’Union (deux institutions composées de membres élus) avaient voté contre à une large majorité. Cette année ce sont 19 OGM supplémentaires qui viennent d’être autorisés par la Commission Européenne qui a en plus pris la précaution de préciser aux Etats qu’ils ne pourront invoquer le risque sanitaire pour les interdire comme il l’avait essayé par le passé. Encore une fois, qu’on soit pour ou contre, là n’est pas la question, le problème c’est que les textes européens (comme on s’y attendait) ont institutionnalisé la supériorité des intérêts privés sur l’intérêt général, l’ensemble de l’industrie pétrochimique américaine (et dans une certaine mesure Allemande) s’en félicite. Il est urgent de prendre conscience que nous sommes dans un processus « d’américanisation forcé » et que ce n’est pas l’espoir d’une « autre europe » qui nous sauvera la mise comme le propose le FdG ou le FN. En effet, les articles européens ne sont pas modifiables du fait de l’article 48 du TUE qui impose l’unanimité pour toute modification, cet article 48 n’a pas été écrit par hasard. En France il n’y a qu’un seul parti qui informe à ce niveau les Français en leur proposant de sortir conjointement de l’Union Européenne, l’euro et l’OTAN, il s’agit de l’UPR. Si nous n’apprenons pas à dire non aux américains nous seront bientôt soumis aux mêmes autoritarismes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès