Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Transition énergétique : Jean-Marc Ayrault annonce « investir pour la (...)

Transition énergétique : Jean-Marc Ayrault annonce « investir pour la France »

Avant même que le débat national sur la transition énergétique n’arrive à son terme, Jean-Marc Ayrault en tire déjà des conclusions. Le chef du gouvernement a ainsi déclaré qu’il y aura plus d’énergies renouvelables et moins de nucléaire.

Cette déclaration du Premier ministre a servi de préambule à la présentation du nouveau plan d’investissements d’avenir. Principal constat : sur les 12 milliards d’euros prévus, la moitié ira à la transition énergétique.

Pour y parvenir, le chef du gouvernement met l’accent sur la rénovation urbaine à laquelle 5 milliards d’euros seront dédiés, dont 1,5 milliards pour la seule rénovation thermique. Cet investissement devrait à la fois permettre d’améliorer l’efficacité énergétique du logement et réduire la précarité énergétique, diminuant le poids des factures pour les revenus les plus modestes.

Pour les énergies elles-mêmes, l’Ademe, qui se charge déjà de piloter les investissements d’avenir dans ce domaine, va recevoir 2,3 milliards d’euros supplémentaires. Ce sont effectivement des moyens de production encore peu exploités en France qui vont être les principales bénéficiaires : l’hydrogène et la biomasse.

De plus, le Premier ministre a annoncé le déploiement du nouveau compteur électrique Linky : 3 millions seront installés d’ici 2016 par ERDF, puis l’ensemble du territoire sera couvert d’ici 2020. Le compteur viendra renforcer les efforts pour la sobriété énergétique et « faciliter la vie des utilisateurs ».

S’ils ne sont pas aussi spectaculaires qu’une éolienne ou un panneau photovoltaïque, les nouveaux projets soutenus démontrent les prémices d’une vision gouvernementale de l’énergie. Après les pics de Delphine Batho sur le manque de sensibilité environnementale des chefs de l’exécutif, les annonces de Jean-Marc Ayrault marquent une contre-offensive sur ce terrain.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • lulupipistrelle 10 juillet 2013 10:09

    Dans les textes, le nucléaire avait déjà mis des sous de côté pour financer le démantèlement des vieilles centrales . Où est passé le fric ? Au fait on avait estimé ces coûts à combien ? Et le démantèlement de la centrale de Brennilis, on en est où ? On peut nous donner un bilan ? 


    Bref , que du concret pour démontrer que les investissements institutionnels sont complètement bidonnés... On veut nos sous, on ne nous donne pas de feuille de route sérieuse... et vous imaginez qu’on va marcher ? 

    • Daniel D. Daniel D. 10 juillet 2013 15:26

      Il n’y as jamais eu d’argent de coté pour le démantèlement, les textes étaient très clair.

      Le démantèlement étais provisionné sur les futures ventes d’énergies, il était prévu d’augmenter les prix de revente de l’électricité pour payer les démantèlements.

      Les coûts du démantèlement de la première et seule centrale que l’on as commencé a démanteler ont explosés, il as donc été mit en pause. Les contraintes techniques du démantèlement, le stockages des bétons et ferrailles contaminés coutent bien plus cher que prévus, a un tel point que la centrale n’est pas encore fini d’être démantelé.
      http://www.liberation.fr/terre/2013/06/25/encore-cinq-ans-pour-le-demantelement-partiel-de-la-centrale-de-brennilis_913616

      L’escroquerie nucléaire de la soit disant énergie moins chère est une absurdité de courte vue. Autant a la création des premières centrales, les gouvernements pouvaient ne pas savoir, autant a l’heure actuelle, ce n’est que par lâcheté politique et électoralisme que nos charlots politiques laissent AREVA s’engraisser et payer des salaires aberrants a des irresponsables, tout en sachant pertinemment que quand le démantèlement généralisé commenceras l’entreprise feras faillite et que ce seras aux peuple dans son ensemble a s’en charger.

      Ces parasites ne cherchent qu’a s’enrichir puis changent de pays quand ils ont fini de transformer des pays en champs de ruines.

      Linky généralisé, génial flicage des consommation, absolument pas sécurisé, vrai enjeu pour l’Europe et le bloc nord américain (étrange vous avez dit étrange ?) qui permet de connaitre votre consommation, mais aussi ce que vous regardez a la télé...
      http://h16free.com/2012/01/18/12231-linky-un-compteur-pas-cher-qui-peut-divulguer-gros

      On as droit a un plan d’enfumage massif, dans tout les domaines. Il vas falloir faire un vrai ménage, et faire payer la facture aux bons. Pas de pardon pour ce qui est un choix.


    • lulupipistrelle 10 juillet 2013 15:36

      Merci pour ce résumé... et pour vos commentaires très pertinents. 


    • bigglop bigglop 10 juillet 2013 18:06

      Le point sur le compteur Linky.
      Comme ’’d’habitude’’, une fausse bonne nouvelle.......
      En effet, les tests effectués notamment en Touraine n’ont pas atteint les objectifs fixés donc ce compteur ne peut être validé.
      La fable que vous ne paierez pas ce compteur et sa pose est un mensonge, car vous le paierez sans le savoir par le TURPE (taux d’utilisation du réseau public d’électricité)
      Les informations de consommation détaillées ne vous seront communiquées par l"entreprise privée qui va les gérer (partenariat public-privé) que moyennant un abonnement complémentaire payant. Seul ERDF sera bénéficiaire de ces informations.
      Ces informations de consommation ne sont que très faiblement ou pas du tout sécurisées.
      Pour les mauvais payeurs, les pauvres, il sera possible de couper la fourniture d’énergie à distance sans envoyer un technicien à domicile.

      En conclusion, si vous acceptez cette installation, vous acceptez l’installation d’un spyware à domicile.
      Bon sans être un PRISM, quand même en réfléchissant un peu.....


      • lulupipistrelle 10 juillet 2013 18:17

        A mon avis on peut combattre ce compteur parce que justement il permet d’établir un profil du foyer abonné et que c’est une atteinte à la vie privée.


        Au fond c’est en partant du principe que cet équipement fournit des informations qui vont au delà des objectifs revendiqués, que l’on doit pouvoir le refuser. 

        Je ne comprends d’ailleurs pas que le prélèvement d’ADN qui fournit aussi des informations génétiques qui ne concernent pas que la personne prélevée, ne soit pas combattu selon ce même principe. 

      • Rincevent Rincevent 10 juillet 2013 22:02

        Ça m’aurait étonné aussi que dans un article signé Enjeux Électriques on ne voit pas surgir systématiquement Linky...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès