Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Un débouché pour le lisier de porc

Un débouché pour le lisier de porc

Les déchets de l’agriculture porcine ennuient, dérangent, à tel point qu’aux Etats-Unis, un procès réclame 11 millions de dollars au producteur industriel de porcs Premium Standard Farms pour les dérangements occasionnés par son lisier de porc. Avec près de 200 000 têtes par ans, ce sont près de 314 millions de litres de lisier qui se sont accumulés en une décennie, dans des « lacs » dont la taille impressionne (Cleantechnica). Plus proche de chez nous, on sait qu’en Bretagne, les lisiers des grands élevages de porc causent également des nuisances.

Là où les cleantech pourraient faire des miracles, c’est en parvenant à convertir ces déchets organiques en biogaz, comme on arrive à le faire pour bien d’autres produits. Il existe des « digesteurs » de lisier qui sont capable de transformer les déchets des porcs en méthane et en fertilisant. Les acteurs de l’agro-alimentaire devraient donc logiquement investir dans cette technologie qui leur épargnerait des procès et une mauvaise image, tout en créant un nouveau débouché pour ce produit non désiré mais inévitable.


Aux Etats-Unis comme en France, les Etats ont longtemps favorisé l’agriculture intensive pour gagner toujours plus en productivité… au détriment de l’environnement, naturel ou voisinage « humain ». Il faut changer d’approche et penser l’ensemble de la production agricole, déchets compris, dans une optique de long terme, où chaque « produit » trouverait une place. Et ça paie. Pour exemple, une très grande ferme du Nevada a réussi à multiplier ses bénéfices par 5 après avoir investi dans ces digesteurs. Les avantages sont nombreux : génération d’énergie pour la ferme, vente de l’excédent à la collectivité, production de fertilisant, acquisition de crédit carbone, et, quand la technologie se développera, intégration d’autres types de déchets comme matière première.


TechnoPropres

Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • curieux curieux 7 avril 2010 10:40

    Oui, mais les prédateurs américains préfèrent élever leurs porcs au Mexique(à la Gloria) par exemple. On pollue à outrance, le sol, les nappes phréatiques, on rend les gens malades. Et le gvt mexicain, ami, ne dit rien. Pas de risque de procès.


    • mariner valley mariner valley 7 avril 2010 11:31

      Un autre déboucher pour la merde des cochons : Les permanences de nos partis politiques.....ils ont de la place et ils vont s’y vautrer dedans


      • COVADONGA722 COVADONGA722 7 avril 2010 11:38

        sans aller si loin nous avons quelques n auteurs prolixes ici ........


      • pilhaouer 7 avril 2010 11:35

        Un débouché pour le lisier de porc et pour les algues vertes ?
        L’idée qu’il vaut mieux ne pas en produire ne vous a pas effleuré l’esprit ?
        Pas possible ? On ne vous a pas dit que les cours du porc s’effondrent pour cause de surproduction et de mauvaise qualité ?L’élevage industriel et tout ce qui va avec serait une fatalité ?


        • MarcDS MarcDS 7 avril 2010 12:05

          Ha ! La technologie salvatrice des méfaits du productivisme ! C’est pas beau ça ? Quel monde merveilleux où les destructions et dégâts en tous genres servent à alimenter la sacro-sainte croissance.

          Et si on prenait le temps de réfléchir à au bien-fondé de notre modèle de développement ?


          • marie 7 avril 2010 13:52

            Mariner Valley écrit : «  »Un autre déboucher pour la merde des cochons : Les permanences de nos partis politiques.....ils ont de la place et ils vont s’y vautrer dedans"...
            pas mal, je rajoute à mon tour les parkings des centres commerciaux, le samedi lorsqu’ils sont bondés de pauvres gens allant claquer leur petites pièces pour des cacahuètes made in China....
            quoi d’autre ?

            what else ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès