Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Une idée pour les grandes surfaces ?

Une idée pour les grandes surfaces ?

SurfmedusesJe m’étais habitué à ne pas prendre de sac plastique dans les magasins, et j’observais avec plaisir que de plus en plus de grandes surfaces remplaçaient ces sacs jetables par des sacs plus costauds, recyclables, et vendus 1 euro. Malheureusement, j’apprends que des magasins, en France, font marche-arrière. D’un côté, je les comprends : le client est roi. Mais pourquoi ne pas faire, au niveau national, ce que certains départements ont fait : une charte engageant toutes les grandes surfaces ? Elles y ont toutes intérêt : moins de sacs, c’est non seulement beaucoup moins de pollution, mais aussi, pour elles, moins de charges. Il faut bien les payer, ces sacs... Le consommateur aussi y a intérêt : vu la guerre que se livrent les grandes surfaces, il serait étonnant que cette baisse de charges ne se traduise pas par une baisse de prix.
Alors peut-être faudrait-il que toutes ces grandes chaînes se groupent dans un effort commun de communication. Pour une fois, elles pourront aller main dans la main avec les groupes écolos, pour qui ces sacs plastiques sont un véritable enjeu. Pensez : en France, 17 milliards de sacs plastiques sont distribués chaque année, représentant 80 000 tonnes de déchets, et il leur faut entre 400 et 1200 ans pour se dégrader !
Mes amis de Surfrider ont publié, notamment dans Nautilus magazine, une très belle page pour alerter l’opinion. Mais ce genre de campagne manque évidemment de moyens. Je passe donc le message aux Leclerc (qui se pique d’environnementalisme), Géant, Casino, Intermarché, Magasins U et autres Carrefour : si vous mettez chacun quelques millions d’euros dans une campagne de communication, ce sont quelques dizaines de millions que vous pourrez économiser, et la planète que vous pourrez aider. On en parle ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.99/5   (87 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Jigmy Jigmy 21 avril 2006 11:09

    Je comprends pas qu’on puisse être à ce point attaché aux sacs plastiques ! perso, je me suis mise aux sacs achetés depuis deux ans, et ça ne m’a demandé aucun effort ! Il serait temps d’arreter de faire passer les petites soucis des Francais avant les considérations écologiques qui engagent l’humanité entière ! C’est un peu comme le polémique sur la clope dans les lieux publics : on s’inquiete de savoir si on doit l’interdire ou pas, a cause des fumeurs qui aiment bien fumer tout en prenant un café ! Non mais faut arreter les conneries là ! Quand l’enjeu est important, un minimum d’effort s’impose.


    • jako (---.---.216.102) 21 avril 2006 22:47

      oui madame d’autant plus que le probléme des sacs en plastique est un tout petit probléme comparé aux mines d’uranium en chine....


    • Scipion (---.---.244.31) 21 avril 2006 11:20

      Une autre idée à propos des grandes surfaces :

      faire autant que possible ses courses dans le commerce indépendant de détail !


      • Marsupilami (---.---.246.181) 21 avril 2006 14:31

        Ouaf !

        Scipion, il est rare que je sois d’accord avec toi, mais là, le te suis à 100 %. Je ne vais jamais dans les grandes surfaces. Je ne vais que dans les commerces de proximité ou sur le marché où je n’achète que les fruits et légumes de saison en refusant systématiquement les sacs en plastique, vu que j’ai un bon vieux panier en osier. Et je fais tout ça à pied.

        Pollution zéro.

        Houba houba !


      • nantor (---.---.131.113) 21 avril 2006 15:31

        Ah ouais, Marsu, j’me disais bien que j’tavais croisé au marché une fois ...


      • Antoine (---.---.194.64) 21 avril 2006 15:37

        c’est pas juste, pkoi les Marsupilamis ont ils un queue en ressort pour se déplacer plus vite que les humains, la nature est mal faite....


      • Marsupilami (---.---.182.181) 21 avril 2006 15:43

        Ouaf !

        Mais moi, quand je vais faire le marché, j’ai un panier en osier de luxe pour y mettre mes légumes de saison mais aussi des kils de rouge !

        Houba houba !


      • Marip (---.---.1.61) 21 avril 2006 22:05

        Il est vrai qu’« I went to the market mon p’tit panier sous mon bras* » est bien plus sympa qu’aller à l’hyper. Mais combien de kils de rouge ? parce que là, faut qu’on soit 2 ... *Gilles Vignaut mais je ne sais pas faire vos liens


      • jako (---.---.216.102) 21 avril 2006 22:49

        bin faut aussi avoir les moyens monsieur, au moins 30% de différence de prix et encore c’est plutot 50%


      • jako (---.---.216.102) 21 avril 2006 22:51

        toi té vraiment trop taupe ! mdr


      • jaimemonepicier (---.---.46.112) 23 avril 2006 20:08

        80 centimes d’euros pour un yaourt achete chez l’epicier en bas de chez moi (meme marque que le supermarche).

        => ca restera toujours du depanage, risque pas que je fasse le gros des courses chez lui .


      • jaimemonepicier (---.---.46.112) 23 avril 2006 20:08

        80 centimes d’euros pour un yaourt achete chez l’epicier en bas de chez moi (meme marque que le supermarche).

        => ca restera toujours du depanage, risque pas que je fasse le gros des courses chez lui .


      • dancer (---.---.140.250) 21 avril 2006 11:21

        Il y a quelque chose qui me choque... non, ce n’est pas l’article, mais la pub qui se trouve à côté, pour des fabricants... de sacs !

        Pour compléter l’article, je dirais qu’il est nécessaire aussi de prendre en compte l’aspect économique. Un sac plastique coute moins cher qu’un sac en papier, moins cher qu’un sac à base de maïs (vous avez bien lu, ça existe)... et moins cher que les fameux sacs à 1 euro, qui sont remplacés gratuitements. En revanche, il est possible que celà ne dure pas, si le cours du pétrole continue de grimper !


        • Agnès (---.---.235.206) 21 avril 2006 11:48

          C’est vrai ce n’est pas la première fois, un article qui dénonce des abus, problèmes, et à côté la pub qui va dans l’autre sens. C’est certainement un point à méditer.


        • christophe Agnus (---.---.242.185) 21 avril 2006 11:57

          Quelle pub ? Si c’est l’image, ce n’est pas une pub pour les sacs, mais une superbe pub de SurfRider pour, justement, demander qu’on arrête les sacs plastiques ! Cette image montre des sacs plastiques flottants en mer, comme des méduses. Une vraie pollution. Donc je ne vois pas quelle pub pour les sacs plastiques vous avez pu voir !


        • Agnès (---.---.235.206) 21 avril 2006 13:50

          Il s’agit des encarts publicitaires (pas de votre article ni de la photo) : actuellement ces annonces G..gle montrent : Injection plastique, Conditionnement emballage, sacs papiers et plastique, polypro classeurs, Industrie des plastiques. regardez aussi sous l’article vous avez aussi deux pubs.


        • Jigmy Jigmy 21 avril 2006 18:06

          A ce compte là c’est aussi une pub pour les fabriquants de caddy a roulettes !


        • christophe Agnus (---.---.242.185) 21 avril 2006 11:59

          Je donnais juste le prix auquel des magasins comme Leclerc vendaient leurs sacs « recyclables » : Leclerc change les sacs gratuitement quand ils sont trop abîmés (et Leclerc recycle le sac). je suppose que le prix de 1 euros est fait pour que les gens, justement, ne le jettent pas.


        • Nandayo (---.---.103.196) 21 avril 2006 12:58

          Juste quelques précisions sur le sujet :

          Tout d’abord les sacs à 1 euro ne sont pas recyclables, ils sont juste brulés et remplacés. La raison en est simple, tous les « jolis » marquages dessus ne peuvent être enlevés avant recyclage à un coût raisonnable (économiquement mais aussi d’un point de vue écologique), et ils sont nécessaires pour que Casino, par exemple ne remplace pas à titre gratuit un sac provenant d’un concurrent et aussi parce qu’ils servent de support publicitaire (sinon seul un code barre suffirait et permettrait alors un vrai recyclage).

          Les sacs biodégradables, hors papier, ça n’existe pas. Même les sacs à base de maïs ne contiennent en réalité que 30 à 40% d’amidon de maïs et le reste est du polyéthylène, comme n’importe quel sac plastique « standard ». D’ailleurs plus le taux de maïs est élevé, plus la résistance mécanique du sac est mauvaise.


          • Marip (---.---.1.61) 21 avril 2006 22:07

            Et puis le maïs a tellement besoin d’eau pour pousser que c’est une plante totalement « a-cologiste »


          • jako (---.---.216.102) 21 avril 2006 22:16

            exactement et il provient à 99% de monsanto


          • (---.---.43.78) 21 avril 2006 13:37

            Bonjour,

            Je vous invite à lire cet article pour en savoir plus : sacs en plastique.

            Je trouve pour ma part que le principal responsable de la pollution due aux sacs plastique est monsieur tout le monde. Il y a un manque d’éducation qui fait que de nombreux sacs se retrouvent dans la nature.

            Utiliser ces sacs pour stocker les ordures ménagères est tout à fait convenable car ils permettent d’augmenter la chaleur de combustion lorsqu’ils sont incinérés avec les ordures, limitant la création de dioxines.


            • Rocla (---.---.84.248) 21 avril 2006 13:54

              Très bon sujet,qui va bien plus loin que les sacs,c’ est en fait tout le packaging( ouf, j’ espère que je l’ ai bien écrit) des produits achetés dans la grande distribution qu’ il faudrait revoir,non seulement ça fait plein de papier,cartons,etc.. pour rien,le pendant de l’ histoire,c’ est qu’ avec 100 gr de produit ,le client n’ a aucune idée de la quantité se trouvant à l’ intérieur du paquet ,entre les photos,les paroles marketing,la couleur de l’ emballage,la pub à la télé,le fait de mettre ce produit dans le chariot et de le payer longtemps après,à la fin des courses,la relation réelle,poids/prix sur les 100 gr de départ et la dilution du prix total payé à la fin ,le rapport est lointain. Avez vous déjà observé le nombre de clients d’ un Hyper analysant leur ticket de caisse ? Méditons...

              ROCLA


              • boaf (---.---.197.30) 23 avril 2006 00:33

                « packaging » -> En français, on dit « conditionnement »


              • boaf (---.---.197.30) 23 avril 2006 00:54

                Je suis étonné de voir tant de personnes trouver positif d’envoyer des sacs plastiques (et même toutes autres formes de déchets) à l’incinérateur.

                Si je suis le raisonnement, on fabrique en masse (80000 tonnes par an, nous dit l’article) un produit que l’on destine à être détruit par le feu après usage, et on considère comme un gain le fait d’en retirer de l’énergie.

                A-t-on une idée du rapport entre la quantité d’énergie nécessaire à la production d’un sac, et celle obtenue par la combustion du même sac ? (j’ai l’intuition que la seconde est nettement inférieure à la première, mais je peux me tromper...)

                Il me semble également que les incinérateurs ne sont pas des modèles en matière d’écologie. (voir http://www.incineratort.com/)


              • Ncioe (---.---.35.66) 21 avril 2006 13:57

                Juste pour rebondir sur leclerc : Il avaient fait une campagne à la télé il y a quelques années.

                Le boss de Leclerc s’exprime beaucoup sur son blog : http://www.michel-edouard-leclerc.com/blog/m.e.l/archives/2005/07/sacs_plastiques_les_associatio .php

                Les efforts de Leclerc pour l’environnement sont loins d’être négligeables http://www.e-leclerc.com/c2k/portail/decouvrir/page_environnement.asp

                Personnelement, c’est la chaine de supermarché que je préfère.


                • decurion (---.---.61.230) 21 avril 2006 14:11

                  Perso j’utilises les sacs en plastique. Aprés usage, je les range dans le coffre, pour la fois suivante.


                  • faxtronic (---.---.127.73) 21 avril 2006 14:58

                    c’est clair que c’est bien les sacs non jetables. Moi j’utilise mon sac a dos, en velo, avec mes courses sur le dos, comme un escargot, hoho, c’est beau, toutes ces rimes en O. Quand au petit commerce.Il y en a avec une vraie plus value. Si c’est pour acheter la même chose dans un petit commerce que dans un supermarché, je choisis sans hésiter le supermarché. Un spermarché c’est pratique. Il y a une chose ou j’aime bien flaner, c’est les marchés. Mais j’achete rarement, car je dout souvent de la fraicheur des produits.


                    • nantor (---.---.131.113) 21 avril 2006 15:21

                      Ben oui, comme tout le monde (béé), utilisation de sacs non jetables depuis plus de 10 ans ...

                      Et puis les chaînes ont déjà pas mal communiqué sur ce sujet, de + en + de magasins le font (dernier en date Leroy Merlin) ; je suis très surpris qu’ils reviennent en arrière ...


                      • Blandine (---.---.11.114) 21 avril 2006 17:52

                        J’ai connu l’époque où il n’y avait aucun sac en plastique ni polypropylène ou autre.

                        J’allais faire mes courses - et j’y vais toujours - avec paniers, cabats, charriots à roulettes, filets à provision ou sac en plastique fort tressés comme aujourd’hui.

                        Les clients semblent oublier qu’ils payent ces sacs, même si on leur donne gratis, ils se retrouvent dans les prix des produits.

                        A la longue, ils seraient gagnants en ne les utilisant plus.

                        Il m’arrive d’en recevoir (si j’ai besoin d’acheter quelque chose sans être repassé chez moi) : je m’en sert ensuite comme sac-poubelle. Cela fait très longtemps que je n’ai plus jeté un sac en plastqiue vide, sauf s’il est crevé.

                        Sur ce plan là l’Allemagne est en avance sur nous : depuis au moins vingt ans les sacs tranlucides ne sont plus gratuits ; si quelqu’un arrive sans sac à la caisse, il peut en avoir, mais c’est payant.


                        • mimi (---.---.194.125) 21 avril 2006 21:12

                          Nos voisins européens doivent bien rire en regardant cet articles !A ces francais, un coup j’avance, un coup je recule et a la fin ? On fait du « sur place » et on est ridicule


                          • Hikaru (---.---.110.85) 22 avril 2006 07:43

                            C’est con les sacs plastiques, et c’est une habitude qui a la peau dure, mais il n’y a pas de quoi se prendre encore une fois pour la risée de l’Europe. Ca devient vraiment un réflexe.

                            Nos voisins européens se marrent alors ? Et les Népalais, eux aussi en ce moment ils se disent « Trop ridicules ces Français, ils n’arrivent pas à se débarasser de leurs sacs plastiques » ?

                            De mon côté, si je me sentais obligé d’imaginer ce que cet article inspire à nos voisins européens, je dirais plutôt qu’ils s’en tapent.

                            Au fond, qu’est-ce que vous voulez ? C’est vrai, ça se débat, on peut aller du laisser faire à la taxation à l’interdiction. L’idéal serait que les gens arrêtent spontanément d’en utiliser. C’est un peu ce qui se passe je crois, et ça bouge mais ça met du temps.

                            Personellement, à y réfléchir, vu le gâchis, je serais plutôt pour une régulation radicale par taxation réglementation. Par exemple le sac taxé à 50% et 1c minimum qui doit être réutilisable 100 fois. On pourrait utiliser l’argent pour ramasser ceux qui trainent partout. Ca créerait des emplois de ramasseurs de sacs plastiques.


                          • Marip (---.---.1.61) 21 avril 2006 22:01

                            Bonsoir, Votre article est (une fois de plus) très intéressant. J’y ferais cependant une objection : pour les poubelles, on est obligé d’utiliser des sacs plastiques... que l’on achète, qui ne sont pas plus recyclables que les autres. J’ai passé plus de 30 ans à ne jamais acheter de sacs plastiques car je « recyclais » ceux que j’avais « gratuitement » en poubelle. Depuis 2 mois, j’achète des sacs en plastique et je rage. Il aurait suffi d’un simple geste de bon sens pour ne pas laisser les sacs vides traîner. Il est vrai aussi que, dans l’opération Leclerc contre les sacs en plastique, il y avait au moins 2 objectifs : ne pas laisser apparaître le nom du magasin sur les sacs dans la nature, ne pas accroître les charges des magasins. Le côté écologiste n’étant qu’une façade.


                            • (---.---.108.61) 22 avril 2006 02:44

                              j’utilise mon sac à dos pour les courses la plupart du temps mais je prends aussi au moins un sac plastique une fois sur deux car il me sert de sac pour les déchets , je n’achete plus de sac poubelle depuis au moins deux ans .


                              • pm (---.---.65.93) 22 avril 2006 09:14

                                La suppression des sacs plastiques est en aucun cas un geste écologique des grandes surfaces il l’est pour la planete parce que les non citoyens les jette dans la nature et c’est tout . Croire que les prix vont baisser parce qu’il n’y a plus de sac gartuit est faire preuve d’une gentille innocence. les sacs plastiques lorsqu’ils sont re utilisés produisent de l’energie via l’incinération qui contrairement a ce que certains pensent est capital (les incinérateurs font désormais objet de controles d’émission tres strict en terme de pollution) Si l’on incinére pas il faut une autre énergie eolienne (desolé c’est moche )ou pétrole qu’il faut racheter pour compenser la perte liée a la suppression des plastiques Donc le probéme est beaucoup plus complexe Et je vous en prie ne croyez pas que le plastique normal se dégrade en 400 ans sinon vos chaises de jardin ne seraient pas cassées Concernant les sacs biodégradables le polyéthylene peut se bio dégrader si il est additivé www.degradable.net avec des pro dégradant qui ne sont autres que des oligo éléments donc pas toxiques. vive l’éducation citoyenne et le bon sens et ne croyez pas ce que l’on vous dit mais ce que l’on prouve


                                • (---.---.103.196) 22 avril 2006 16:54

                                  Pourquoi ne considérer la pollution due aux sacs plastiques que sous l’aspect visuel. Ce plastique (PE) en effet se dégrade sous l’effet de la lumière et autres. Ce phénomène est accéléré dans le cas des PE dits biodégradables par une modification chimique. Ensuite, il se rerouve sous forme de chaînes carbonées dans le sol. Celles-ci doivent ensuite être digérées par des bactéries pour considérer qu’ils sont réellement retournés à leur état initial. Cette étape est celle qui détermine la vitesse à laquelle le plastique sera réellement dégradé. C’est d’ailleurs à cause de cela que l’utilisation des PE biodégradables est si peu répandue car en réalité, on augmente la pollution du sol alors même que ce n’est plus visible, les bactéries ne pouvant dégrader tant de matériau à une vitesse suffisante.

                                  Cordialement


                                • yves talhouet (---.---.1.47) 22 avril 2006 10:18

                                  bonjour habitant le Morbihan nous n’avons plus de sac gratuit aux caisse et cela depuis le mois de février, les sacs gratuit servant de sac poubelle , notre stock a durée 15 jours , depuis j’achète des sacs poubelle du meme plastic que les sacs de caisse : moins de charge et plus de vente pour les grandes surfaces polutions identique pour ma part voici mon piont de vue

                                  cordiales salutations yves talhouet 56 860 SENE


                                  • christophe Agnus (---.---.242.185) 22 avril 2006 10:27

                                    Je ne pensais pas que ce petit article, publié initialement sur mon blog, et repris par Agoravox, susciterait tant de réactions... Ce ne sont pas les sacs plastiques en eux-mêmes qui me gênent, et je comprends que c’est difficile de faire autrement pour les sacs poubelles (d’après ce que j’ai compris en lisant les réactions, la présence de plastique serait même bonne pour les incinérateurs...). Ceux qui me gènent, ce sont les petits sacs distribués aux caisses car ce sont ceux-là que l’on retrouve dans la nature, dans la mer, par centaines de milliers. Demandez aux navigateurs : on en croise en plein Atlantique. Alors certes, le civisme serait suffisant. Mais je n’arrive pas à subitement faire confiance à l’esprit civique de la totalité de mes concitoyens... Certes, c’est un avantage pour les grande surfaces. Mais aussi pour nous, à terme : si les seuls sacs plastique que l’on doit acheter ou obtenir sont les sacs poubelles, au moins ceux-là terminent à coup presque sûr dans l’incinérateur. Et pas en mer. Maintenant, ils se dégradent peut-être plus rapidement que ce que l’on m’avait dit, mais à voir leur durée de vie en mer, ce n’est quand même pas très rapide : le temps de faire des dégats (les tortues, les phoques et les dauphins, notamment, les avalent en les prenant pour des méduses). Maintenant, je vois que le sujet passionne !


                                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 avril 2006 14:45

                                    Salut Christophe,

                                    Perso, je fais mes courses en général chez un discount et dans ces Ets, il n’y a pas de sacs plastiques, sauf…. pour emballer les fruits et le légumes. ( sacs plastiques très fins disposés sur des dévidoirs )

                                    Je fais quelques autres courses dans d’autres grandes enseignes.. qui délivrent eux des sacs plastique en caisse.

                                    Ben avec P@py, tout est recyclé, ( même les sacs très fins qui emballent les fruits et les légumes ) … comme sacs poubelles des déchets ménagers ,.. et ça part à l’incinérateur.

                                    D’ailleurs de temps en temps, sur les sacs plastiques délivrés aux caisses, il y a inscrit que la combustion de ce sac ,… permet l’éclairage d’une ampoule électrique pendant x minutes !

                                    Le fait de balancer dans la nature des sacs plastiques est révélateur sur la personnalité de certains de nos contemporains.

                                    Même si parmi eux il y en a qui sont bien sapés et roulent en belles et grosses voitures, ben finalement ils ne sont que des porcs !

                                    Amicalement P@py


                                    • Le vénérable du sommet (---.---.74.138) 22 avril 2006 19:06

                                      Ce qui me gène dans cette histoire de sacs plastiques, c’est que je ne me promène pas toujours avec un cabat sur moi et parfois, il faut passer au supermarché et que se n’était pas prévu et donc débourser 1€ de plus (en moyenne) à chaque fois et je me retrouve avec une collection impressionante de ces sacs et ils finissent à la poubelle comme les sacs platiques d’avant mais vides cette fois çi. J’ai l’impression de ne pas moins polluer qu’avant mais que c’est moins pratique et plus chère...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès