Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Var : après les inondations, le chikungunya ?

Var : après les inondations, le chikungunya ?

Après les dramatiques et meurtrières inondations... une invasion de moustiques est à redouter... et peut-être celle du « chikungunya » !

Le 17 juin, le département du Var ( plus particulièrement la région Dracénoise ) était victime d’une terrible et meurtrière inondation qui faisait près d’une trentaine de victimes humaines : source.

Au cours de cette inondation, plusieurs milliers d’hectares de terres situées en zones agricoles (dont 30.000 de vignes), ou urbaines, ont été submergés par les eaux. ( voir la carte ), voir le site : .

Les jours suivants la décrue s’est amorcée, néanmoins toutes les terres ne se sont pas encore complètement asséchées, et il reste des milliers d’endroits ( creux, excavations, cuvettes etc ) où de l’eau stagnante va encore persister avant le drainage complet de ces terres.

De très nombreux gîtes larvaires se sont ainsi formés !

Ce qui m’inquiète, ce sont ces endroits où l’eau stagne, car ces derniers sont pour les moustiques « d’idéaux gîtes larvaires » . Ces gîtes vont hélas permettre le développement aquatique : 1 - 2 d’un incommensurable nombre de moustiques adultes, dont plusieurs variétés sont vraiment de « sales bestioles piquantes ».

Parmi ces variétés de moustiques ( qui piquent c’est-à-dire les femelles ), nous pouvons citer les variétés : Culex : 12 et Aedes mariae ( à droite dans cadre général taper Aedes mariae ) . Concernant les moustiques, et pour la région méditerranéenne, il existe un service public pour la démoustication, c’est l’EID méditerranée. : et ici .

Depuis quelques années un nouveau venu est apparu dans la région l’Aedes albopictus , ce moustique c’est le fameux et non moins terrible « moustique Tigre », qui est le vecteur du chikungunya, voir sa fiche par l’EID, 12

Selon Wikipédia, en zone tropicale, il peut inoculer une trentaine de virus, propageant notamment le chikungunya, l’encéphalite de Saint Louis et la dengue. En Europe, en l’absence de virus pathogène transmissible, il était resté inoffensif jusqu’en 2007. En juillet 2007 et pour la première fois, il a été reconnu responsable de la transmission du chikungunya en Italie (plusieurs dizaines de cas dans la province de Ravenne) : source. Depuis, ce moustique on peut le rencontrer dans le Var, signalé à : Saint-Raphaël, Fréjus, Roquebrune-sur-Argens et Hyères

Alors avec cette inondation une épidémie de chikungunya peut très bien voir le jour !

Suite à l’épidémie de chikungunya à la Réunion,en février 2006, Agoravox publiait mon article : Le chikungunya peut-il arriver en France métropolitaine  ?

Je constate simplement que mon interrogation était fondée,... et 20 mois plus tard Naturavox, publiait mon article : Stop à la prolifération du moustique « chikungunya »,... imposons lui un « régime sec » !

Vous pouvez trouver dans Google des infos complémentaires qui évoquent la présence et des cas de chikungunya dans le département du Var : .

... alors devant ces milliers de gîtes larvaires potentiels qui se sont formés après cette terrible et meurtrière inondation, les éliminer et l’affaire de tous notamment des particuliers et organismes publics (mairies, conseil général, département ), ... reste à savoir si ce problème sera pris sérieusement en compte... l’avenir nous dira si les pouvoirs publics ont répondu à mon attende comme par exemple organiser la destruction et le traitement ( des traitements bio sont disponibles, voir dans mon premier article la rubrique : La lutte biologique : ( de loin la meilleure !).. et pour les particuliers les simples conseils que je préconise dans mon deuxième article, à savoir le « régime sec »

Soyons vigilants et opérationnels,...un immense travail nous attend, car avec les chaleurs un moustique peut se développer en une semaine !

.

Liens !

  • EID Atlantique( Entente Interdépartementale pour la Démoustication du littoral :
  • Chikungunya... le Var et le Sud-est sous surveillance :ici et :
  • Le bassin de l’Argens couvre près de la moitié (2 700 km2) de la surface du département du Var : .
  • Un article que P@py a écrits lorsque l’Argens était à sec ! :
  • Var-Matin diaporama des inondations : .

Gilbert Spagnolo dit P@py

P.S. Je demeure habituellement dans le Var à Saint-Aygulf commune qui a été également inondée, mais depuis le 1er juin je me trouve dans les Alpes de hautes Provence, ce qui fait que je n’ai aucune photo personnelle concernant cette terrible catastrophe et de la situation actuelle pour illustrer mon article.


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 25 juin 2010 11:36

    @papy

    l’an passé , le Var pleurait à cause de la sécheresse et les arbres crevaient , vouloir tout assécher n’est pas non plus le top ! surtout que tous les moustiques tigrés ne sont pas plus porteurs du chikungunya que tous les renards la rage !
    ce qu’il faut empêcher de proliférer , ce sont les villas dans les zones inondables et dans les forêts à cause des risques d’incendie !


    • zadig 25 juin 2010 11:49

      A l’auteur.

      Bonjour et merci pour cet article intéressant.
      Le monde animal m’intéresse beaucoup.
      Entomologiste amateur depuis toujours j’ai dévoré avec passion
      de nombreux ouvrages sur le sujet et ma bibliothèque est bien fournie

      Pour revenir à l’article :

       Plusieurs moyens de lutte contre les moustiques.
       .L’éducation. En apprenant à chacun à éliminer les nids à moustiques
                eau stagnante dans ; pneus abandonnés , récipients divers .
       .Le lâcher de mâles stérilisés.
      Et surtout le drainage.

      Cordialement
       
       


      • Fergus Fergus 25 juin 2010 20:19

        Bonjour, P@py, et merci pour ce très intéressant article.

        Le pire n’est jamais sûr, heureusement, mais il importe en effet de prendre des protections avec la prolifération du moustique Tigre, et le fait est que la situation causée dans le Var par les inondations doit être prise très au sérieux sans pour autant être d’ores et déjà alarmante.

        A cet égard, Zadig a raison ci-dessus en parlant des précautions qui doivent êtrre prises dans tous les lieux exposés à de fortes chaleurs et où existent des récipients divers emplis d’eau stagnante : casses auto, vestiges industriels, sans oublier les sous-pots de fleurs plus ou moins abandonnés, particulièrement propices à la prolifération.


      • joletaxi 25 juin 2010 11:51

        un petit coup de DDT... comme on l’avait fait en son temps dans les marais entourant ce qui est maintenant la Grande Motte et on en parle plus.


        Ah oui, ce n’est pas écolo compatible.


        • zadig 25 juin 2010 12:27

          Joletaxi,

          Le DDT est efficace oui mais c’est un poison redoutable dont les effets
          sur les animaux autres que le moustique ont été mis en évidence :
          par exemple :
          La quasi disparition des faucons pélerins
           (les coquilles des oeufs devenaient trop fines)
          Cette découverte jointe à bien d’autres a entrainée l’interdiction du DDT.

          Une autre découverte « sympa » le lait maternel était coupé au DDT.

          Cordialement


          • joletaxi 25 juin 2010 14:17

            Vous croyez encore à cette fable ??

            Fable propagée par certaines mouvances écolo bon teint et bonne conscience qui au final a fait quelques millions de morts en Afrique.
            Vous pouvez citer un seul cas de décès du à ce produit ?
            Il semblerait que les études sur le sujet avaient été largement surévaluées(cela ne vous rappelle rien ?le climat par exemple),et que la soi-disant influence du DDT sur les coquilles d’oeufs de certains rapaces étaient loin de faire l’unanimité,c’est peu de le dire,études mises en défaut par les études plus récentes.
            Evidemment,il serait impossible que les « verts » fassent marche arrière sur ce sujet,même si les faits sont contre leurs « errements » et certains pays d’Afrique brisent ce moratoire mortifère et recommencent à utiliser ce produit .
            Vous pouvez à loisir échanger vos vues sur le sujet sur un fil de discussion ici, vous serez le bienvenu, on en sait jamais assez


            Mais je ne doute pas que cela ne fasse pas vaciller vos convictions

          • eugène wermelinger eugène wermelinger 25 juin 2010 14:15

            Salut P@py,

            Puis-je rappeler que le cas échéant il existe un remède efficace contre le chikungunya : le chlorure de magnésium, sa version naturelle provenant de l’eau de mer est vendue en magasin diététique sous le nom de Nigari, et ceci bien moins cher qu’en pharmacie pour la version chimique pure. 
            Bonnes vacances à toi dans les Alpes et souviens-toi qu’il n’y a toujours pas de moustiques dans le Morvan ! (Même pas aux bordes des lacs). 

            • zadig 25 juin 2010 19:03

              a Joletaxi,

              Oui je crois à cette fable.
              mes références ? pour le faucon le numéro 45 de la Hulotte.(l’article le plus clair)

              Tout commence par la constatation suivante :
              Pour 168 aires visités 47 oeufs brisés (de 1952 à 1961) .Soit en moyenne 1 pour 35
              nids visités
              en consultant les archives de 1904 à 1950, il trouve pour 109 aires visités 3 oeufs brises pour
              1671 nids visités.
              Résumé :
              Après 1950 1oeuf brisé tous les 35 nids
              de 1904 à 1950 1 oeuf brisé tous les 1671 nids.
              Autre étude, l’épaisseur des coquilles
              Avant 1946 indice compris entre 2,10 et 1,60
              Après 1947 chute brutale au alentour de 1,20
              Ces dates correspondent :
              .Au début du déversement massif dans la nature du DDT
              .Au début de la raréfaction des faucons pélerin.

              Depuis l’interdiction du DDT les faucons sont de retour.

              Salutations


              • zadig 25 juin 2010 19:21

                A Joletaxi,

                J’ai oublié de citer le nom de l’auteur de cette découverte.
                Il s’agit de l’anglais Ratcliffe.

                Sur les conséquences de la présence de DDT dans le lait maternel.
                jJai beaucoup de résultats d’études et de recherches.
                Je sens que vais écrire un article.

                Salutation


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 juin 2010 12:01


                  Comme ou je demeure ma connection 3G+ ne fonctionne pas, je descends au village pour faire une courte réponse collective.

                  Il me semble avoir lu sur le web que l’OMS songeait a réutiliser le DTT. :  :



                  Contre le paludisme l’espoir c’est le vaccin :.


                  Contre les moustiques, a chacun de prendre ses propres responsabilités ( particuliers et pouvoirs publics ).... dans mes différents articles, j’ai suffisamment développé les gestes simples qu’il fallait faire pour éviter les gîtes larvaires !


                  Il fait bon respirer en montagne, ... au milieu de la semaine prochaine je redescend sur la cote pour garder mes petits enfants... je pense que l’air sera bien plus pénible.


                  Je vais profiter de ce séjour pour voir la question moustique in situ !


                  @+ P@py




                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 juillet 2010 11:22

                    Rajout du:07/07/2010



                    Le 02/07/ j’étais de retour sur les lieux des inondations dans la région de Frèjus, j’ai constaté la présence de nombreux gîtes larvaires .. les moustiques seront bien là,... quand à celui du chikungunya ..affaire à suivre.

                    Je vous joins deux vidéos que j’ai prise ce vendredi 2 juillet dans la région des Issambres sur la commune de Roquebrune sur Argens( Var )... que de nuits « douces » en perspectives !!



                    http://www.dailymotion.com/video/xdwhjj_gites-larvaires-moustiques-suite-in_webcam


                    http://www.dailymotion.com/video/xdwh8t_gites-larvaires-moustiques-suite-in_webcam


                    @+ P@py

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès