Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Y a pas de feu sans fumée

Y a pas de feu sans fumée

A Sumatra et un peu partout dans le monde pour pouvoir gaver les petits occidentaux de gâteaux à l’huile de palme, on s’est mis depuis quelques années à planter des palmiers à tire-larigot. On défriche, on déboise, on ratiboise les vieux arbres de mes ancêtres orangs-outans, les cocotiers, les medangs, les simpos, les merantis, les bengkus rien que des noms à coucher dehors vous me direz, mais l’avantage c’est qu’on pouvait aussi coucher dedans.

Mais comme ça n’allait encore pas assez vite avec les tronçonneuses, messieurs Belin et Lu, deux pyromanes notoires, ont proposé de foutre le feu à la forêt pour accélérer le processus. C’est une technique assez ancienne mais ces incendies à grande échelle dégagent une fumée puante et dense (un peu comme si on faisait bruler une école pleine de Petits Ecoliers). C’est pour ça que depuis quelque temps Zina et moi, on tousse un peu et on a les yeux rouges. Au début les zoologues ont même cru qu’on faisait partie d’une nouvelle espèce jusqu’alors inconnue mais non, c’était juste à cause de la fumée.

 La fumée est si polluante et nocive que les 5,millions d'habitants de la cité voisine, Singapour, qui sont plus habitués au Co2 qu’à la fumée d’incendie commencent à tousser aussi. Normal, ce qui gène c’est surtout la pollution des autres. Un peu comme l’odeur de ses propres déjections, la nôtre nous gène pas, on la trouve même agréable, vous avez remarqué ?

 L’indice PSI qui mesure la pollution atmosphérique affiche 401, quand on sait que 140 est déjà un seuil jugé insalubre, ils se disent que leurs poumons vont bientôt être plus goudronnés que l’Autoroute du Sud.

Notre seuil à nous, ça fait longtemps qu’il est dépassé mais je me demande si tout le monde s’en fout pas un petit peu…S’il reste un coin de banquise dans les futures années, on ira sans doute vivre là-bas avec Zina. Albert et Zina sur la banquise, ce serait pas mal comme titre non ?

 C’est un peu paradoxal que les pays émergents (prononcez : pauvres) en sortant la tête de l’eau (ça vient de là : émerger) s'arrangent pour que ça devienne encore plus irrespirable à l’air libre.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Kookaburra Kookaburra 24 juin 2013 11:18

    Il est établi que 98% des forêts tropicales d’Indonésie pourraient disparaître d’ici 2022

    Le problème des plantations de palmier à huile demeure préoccupant. Cette huile se retrouve dans notre alimentation, y compris dans la plupart des produits bio ou diététiques, et est également utilisée pour produire des biocarburants. L’Indonésie et la Malaisie fournissent 83% de la production mondiale de l’huile de palme, le reste provient de pays africains qui veulent également profiter de cette nouvelle manne économique. Ironiquement, la directive européenne sur les biocarburants risque de provoquer un désastre écologique, car les plantations de palmiers à huile remplacent peu à peu la forêt et sont d’ailleurs la cause des incendies qui ravagent régulièrement le pays. La colonisation économique a remplacé la colonisation politique, et nul semble s’en offusquer.


    • lulupipistrelle 24 juin 2013 12:59

      Non, le bio est en train d’éliminer l’huile de palme de sa filière... je le constate mois après mois ...


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 juin 2013 11:50

      Il faut arrêter avec la désinformation. Si l’extension des plantations a sa part dans ce désastre, plus des 4/5è des forêts défrichées en Indonésie le sont par les habitants eux-même pour étendre leurs cultures vivrières.


      Le premier responsable de l’incendie forestier, c’est la croissance de la population Indonésienne, pas Lu ou Cadbury !

      • al.terre.natif 24 juin 2013 13:48

        Une tite source pour ces chiffres ?


      • al.terre.natif 25 juin 2013 15:14

        je ne trouve pas ce chiffre de « plus de 4/5 des forêts défichées le sont pour la culture vivrière » ...

        en revanche, j’ai trouvé ceci :

        « Le couvert forestier, estimé à l’origine à 164 millions d’hectares [...] est actuellement évalué à 90-120 millions d’hectares [...] les forêts de protection représentent 30,5 millions d’hectares, les forêts de conservation 18,9 millions d’hectares, et les forêts de production 64,4 millions d’hectares (l’ensemble équivalant à une superficie totale de 113,8 millions d’hectares). »

        64,4 millions d’hectares de foret de production (palme et autres cultures) donc déjà autant de surface défrichée puis replantée, par l’industrie.

        ce qui laisse, en supposant que les cultures vivrières sont responsable du reste du défrichement (ce qui n’est absolument pas indiqué dans le doc), 164-113.8 = 50.2 millions d’hectares ...

        Donc même avec l’estimation qui va le plus dans votre sens, on arrive à un ratio de 43% pour les vivrières et 57 pour la production forestière ... bien loin des 80% / 20% que vous annoncez ...

        Alors peut être que j’ai raté quelques éléments dans votre source, mais la je ne comprend pas votre raisonnement ...


      • Diallo 9 juillet 2013 12:56

        Si ça peut aider à faire avancer le débat, nous nous sommes servi de ces mêmes sources (FAO etc.) pour produire une infographie du vrai et du faux sur l’huile de palme.

        En attente de publication sur AgoraVox, elle est aussi sur Pinterest : http://pinterest.com/pin/422282902530701430/


      • lulupipistrelle 24 juin 2013 12:57

        L’huile de palme est aussi une saloperie pour la santé... suffit de bien l’expliquer, les gens n’achèteront plus de produits qui en contiennent ... 
        Moi ce sont plutôt les savonniers qui nous vendent leur savon de Marseille à l’huile de palme qui m’énervent...

        Bref la sauvegarde des forêts indonésiennes est dans le boycott de l’huile de palme. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès