Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Y a-t-il un poète dans Lassalle ?

Y a-t-il un poète dans Lassalle ?

A l’occasion de la parution de son livre prévue pour le 24 janvier, Jean Lassalle revient sous les feux de l’actualité. Ce montagnard, ce géant à l’accent remarquable, ce fils de berger, est aussi un champion des coups médiatiques qui ont l’art d’énerver Sarkozy. Portrait d’un poète.

Humain, trop humain, Jean Lassalle ? Chanteur, provocateur, défenseur de la nature et de l’humanisme qui sait se faire radical face aux puissances d’argent, et avec son béret sur la tête, ce personnage haut en couleur et en caractère nous rappelle un autre personnage à béret disparu il y a un an : l’abbé Pierre !

Dans son autobiographie à paraître, La Parole donnée (Le Cherche Midi), le député béarnais Jean Lassalle revient sur sa grève de la faim du printemps 2006 à l’Assemblée nationale et révèle que Jacques Chirac avait un jour aussi envisagé une grève de la faim : "Il me parla avec chaleur et humanité, me confiant qu’il avait lui-même envisagé jadis de mener la même action quand il voyait l’état économique dans lequel se trouvait la circonscription de Corrèze dont il était l’élu".

Jean Lassalle évoque aussi cette journée de 2003 où, en pleine séance des questions au gouvernement, il entonne Se Canto, l’hymne des Pyrénées en langue béarnaise. Il proteste alors contre la suppression d’une gendarmerie près du tunnel du Somport, entre la France et l’Espagne. Sa voix forte de chanteur retentit dans l’hémicycle comme l’écho au milieu des montagnes de ses Pyrénées et agace prodigieusement Nicolas Sarkozy. Zoom arrière, dialogue :

- "Nicolas, il faut que nous parlions

- Oui, je sais, répond le ministre de l’Intérieur de l’époque.

- Tu ne veux pas m’écouter, Sarko ? Tu y seras pourtant obligé, je te le promets."

Il est 15 h 13. Nous sommes au Palais Bourbon en pleine séance de questions au gouvernement. Lassalle se tourne alors vers son collègue UDF Jean Dionis du Séjour et déclare tout à trac : "Dans quelques instants, Sarko va se lever, et moi je vais le flinguer grave." Puis il se lève et chante ! Par chance, c’est un excellent chanteur. Mais Sarkozy n’a pas apprécié du tout. Une fois la séance terminée, Jean Lassalle est pris d’assaut par les journalistes et regagne son bureau. Il croise alors "un Nicolas Sarkozy au comble de la rage". Nouveau dialogue :

- "Je vais m’occuper de toi, tu n’auras pas affaire à un ingrat. Crois-moi, je vais faire ce qu’il faut, dit Sarkozy, bien dans son style.

- T’inquiètes, j’attends. J’ai bien attendu jusqu’à maintenant. Je ne suis plus pressé", rétorque Lassalle sans se dégonfler.

Invité sur France 2 le 22 janvier, Jean Lassalle évoque sa grève de la faim et ses séquelles. Il ne mâche pas ses mots pour critiquer Nicolas Hulot qu’il juge partial dans son combat pour la préservation de l’environnement. Interview en vidéo ici. Du coup, l’émission Les 4 Vérités ne porta jamais si bien son nom !

En fin d’interview, il est invité à pousser la chansonnette. Il ne se fait pas prier davantage et entonne un chant d’amour en béarnais avec une conviction qui perturbe de quelques secondes le planning de la chaîne, mais devant un public conquis de présentateurs hilares de pur bonheur. Le présentateur du journal, facétieux, mime l’impatience en désignant sa montre. Un large sourire lui fend le visage jusqu’aux oreilles.

Il est devenu rare d’assister à de tels moments de joie aussi spontanée sur le petit écran surtout depuis que le sarkozisme est omniprésent. Un souffle de liberté, un bol d’oxygène des sommets des Pyrénées - là où l’air est libre - a envahi les studios et les petits écrans l’espace d’un instant. L’espace d’un trop court instant.


Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • morice morice 23 janvier 2008 10:02

    Si les mecs avec des bérets attaquent notre Moaï national, on a pas fini là... merci La taverne pour cet éclairage saisissant des pratiques de l’Assemblée... "le flinguer grave" en chantant seulement ?


    • tvargentine.com lerma 23 janvier 2008 10:15

      Comment un député de la République,peut il en arriver à ce stade de l’achevement social,alors qu’il dispose de pouvoir important.

      Voila l’exemple type du populisme à la MODEM d’un "député" qui s’est mis en grêve de la faim !

      Franchement,c’est vraiment le fond du fond de la politique et c’est le MODEM !

      A quand des députés démagos qui iront couchés sous les ponts à Paris pour protester contre la crise du logement  ?

      A quoi sert ce député MODEM à l’Assemblée Nationale ?

      EN écoutant le dirigeant de l’entreprise japonaise qui souhaitait développer son activité avec dans un environnement disposant d’infrastructure moderne,on comprend que notre ami député MODEM représente la France profonde,la vieille France conservatrice au relent du Maréchal Pétain

       


      • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 12:39

        Lerma n’aime pas la sauce béarnaise ou bien il ne connaît pas Gaston Phoebus.

         


      • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 10:26

        La légende dit que "Se canta" aurait été écrite par Gaston Phébus (1331-1391).

        La chanson  : http://www.whebdo-st-genies.com/Traditions/SeCanto/secanto.htm

         

         

         


        • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 12:23

          Seb59, briseur d’unanimité...

           


        • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 12:23

          Ceux qui ont regardé l’émission à la télé ou sur Internet (grâce au lien que j’ai indiqué), verront que j’ai omis de signaler que Jean Lassalle met en cause la société Total. Bref, il a "flingué" Total !

           


          • Djanel 23 janvier 2008 23:06

             

            Et moi, je flingue Chirac.

             

             

            Croyez-vous que Chirac aurait fait une grève de la faim pour attirer l’attention du public sur la Corrèze ?

            Ce qui est certain, c’est qu’il n’a rien fait pour la Corrèze puisque en 1975 la conquête de la mairie de Paris était beaucoup plus importante pour sa carrière et une fois devenu un leader de politique national une grève de la faim ne s’imposait plus pour attirer l’attention des décideurs sur la situation de la Corrèze étant lui-même un décideur. 

             

            Chirac a donc menti ce jour-là à Lassalle qui l’a cru. Pas vraiment lucide ce Pouette-pouette.

             

            Chirac est né à Paris et s’est fait élire en province sur un bastion de la droite. Parigaud tête de vaux. Il paraît qu’il aime la tête de veau.


          • Philippe VIGNEAU 23 janvier 2008 12:38

            triste article de quelqu’un qui ne connait pas du tout le personnage...

            petit rappel, notre castafiore est directement responsable de la construction du tunnel du somport, projet qu’il a soutenu de tout son frele etre... cette annee on a eu le quizieme accident de camion dans la vallee d’Aspe (10 kilometres du gave ont ete traitees a la lessive de potasse, tiens un petit lien sur les truites qui sautent sur les rives pour eviter de baigner dans de l’eau au pH de 12 : <a href="http://www.mediapeche.com/video.php?vid=b43e2741ca964&quot ;&gt ;ici&lt ;/a&gt ;).. ce qui est comique c’est le seizieme accident est arrive une semaine apres exactement sur les memes barrieres qui venaient d’etre refaites, mais la ce n’etait que du mais... notre girouette maintenant demande l’interdiction des camions dans la vallee...

            je ne parlerais pas non plus de sa gestion de l’<a href="www.iphb.org&quot ;&gt ;IPHB&lt ;/a&gt ;, organisme fortement subventionne cree pour sauver les derniers ours de la vallee : fiasco total malgre des enormes sommes depenses pour ses amis (il n’y a plus que deux ou trois ours dans la vallee...)

            on ne parlera pas de greve de la faim stupide qui prive la commune de Lacq d’un belle opportunite de pouvoir accueillir la zone seveso de l’usine Toyal : lassale prefere passer au bulldozer quelques hectares de la vallee pour y mettre cette zone seveso... Bref toyal, pas fou, ne fera jamais ca et cherche a partir au plus vite de la vallee...

            bref ce gars est le symbole de ce qu’il y a de plus repugnant dans la politique : du clientelisme, du populisme a outrance avec une gestion des plus calamiteuses... c’est pourtant un brave gars qui n’a absolument pas les facultes de tenir un tel poste...

            j’espere que quelqu’un pourra completer mieux que moi la tres longue liste de mefaits de ce guignol. (pas mal d’articles sur lui ici : <a href="http://www.buvettedesalpages.be/lassalle_jean/index.html&quot ;&gt ;la buvette des alpages</a>

             


            • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 12:58

              Casse ta fiore toi même ! Je préfère ce Vigneaux : http://felix.cyberscol.qc.ca/LQ/auteurV/vigneaul/vigneau.html

              Mais c’est bien d’avoir ouvert ce débat. Avis aux amateurs ! moi j’ai voulu traiter surtout le thème de la liberté de parole et de l’engagement au travers de cette question de l’environnement.

              Mais votre point de vue critique semble excessif, comme Jean Lassalle qui se donne ce défaut (voir ici son questionnaire de Proust : http://www.jeanlassalle.fr/questionnaire_proust.php).

               


            • Philippe VIGNEAU 23 janvier 2008 13:08

              c’est sur que quand on ne connait pas le personnage on peut trouver ce bilan excessif d’autant plus quand il est un des seuls deputes d’un parti que l’on s’acharne a defendre.

              pour moi, la poesie c’est plutot le contraire de la gesticulation mediatique


            • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 13:14

              "La gesticulation mediatique ?" Vous dites ça pour Sarko sans doute.

              Apprenez qu’un bilan ce n’est pas ce que vous faites. Un bilan tient compte du positif et du négatif. Un comptable le sait bien. 

               

               


            • Philippe VIGNEAU 23 janvier 2008 13:34

              c’est drole de trouver de la poesie dans la gesticulation mediatique des uns et de trouver de la betise dans celle des autres !... comme quoi la gesticulation mediatique a encore helas de beau jours devant elle...


            • claude claude 23 janvier 2008 17:22

              @ philippe vigneau,

               

              l’assemblée nationale est tout sauf un endroit calme : les noms d’oiseaux y fusent plus souvent qu’à leur tour.

              à toutes les époques, il y a eu des députés qui se sont exprimé de manière non conventionnelle : certains se sont même battus en duel : le dernier eu lieu en 1957 :

              jean lassalle est l’un des rares députés qui se batte vraiment pour ses convictions, et il n’est pas corruptible, même par un fauteuil ministeriel, comme bioen d’autres personnages.


            • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 13:16

              T’es un poète Calmos.

               


            • Papours 23 janvier 2008 14:26

              Jean Lassalle est l’un des députés les plus extrémistes contre la nature que compte un hémicycle pourtant peu reluisant en la matière. Mais Lassalle bat les records. Il ne recule même pas devant la violence pour "casser" (ou faire casser...) de l’écolo. La preuve dans le bouquin de Palacio :

              http://www.iphb.org/tunnel_du_somport/index.html

              Jean Lassalle est l’un des principaux fossoyeurs de l’ours brun des Pyrénées, cette page elle aussi peu reluisante de sa biographie (non officielle bien sûr) peut -être parcourue ici :

              www.iphb.org

              Il est aussi le grand destructeur de la vallée d’Aspe par le tunnel du Somport et ses voies d’accès. Voilà ce que pensent de lui les habitants de la vallée qui ne votent pas pour lui :

              www.comiteaspe.fr

              Jean Lassalle est aussi l’élu responsable de la perte du label européen du Parc National des Pyrénées (une première jamais égalée en Europe !) pour avoir autorisé la construction d’une station de ski enpleine zone centrale de ces espace protégé !

              Enfin, Jean Lassalle est aussi connu pour ses diatribes d’un autre âge contre les associations de protextion de la nature ou pour avoir dit à propos des subventions liées à l’ours : "on se sert d’abord, on verra après"...

              Tout un poème, effectivement...

              Que le MODEM choisisse de la choyer, c’est son affaire, mais de là à lire un panégyrique ici, c’est bien mal connaître le personnage qui déclara "ce sont tous des hommes d’honneur" davant le palais de justice de Pau à propos de lamilice qui mit le feu de nuit au gîte des écologistes qui luttaint contre le tunnel du Somport.

              Depuis, les camions passent et les nerfs ainsi que les poumons des habitants en ont pour leur compte...

              Quant au gave d’Aspe, il ya peu encore l’une des rivières les plus côtées en France (saumons), il a été empoisonné l’an dernier par un camion qui y a déversé son chargement de lessive de soude...

              Oui, tout un poème, vraiment...

               

               


              • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 15:01

                L’affaire Toyal a vu surtout le combat d’un homme, d’un député, luttant pour enrayer le déclin de la vallée d’Aspe en voie de désertification contre le géant Total qui cherchait par tous moyens un simulacre de reconversion à ce site après l’avoir abandonné complètement depuis la fin de l’exploitation gazière de Lacq.

                Ce combat qui semblait perdu d’avance défendait les hommes et les femmes de la vallée. Mais d’aucuns préfèreront toujours que les grands groupes comme Total continuent de régner en maître sur le monde en polluant la planète. "Pragmatisme" dit-on. Cynisme je dirai.

                 

                 


              • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 15:07

                J’ai toujours regardé d’un regard circonspect cette opération curieuse et démago-médiatique de réintroduction de l’ours dans les montagnes pour nuire aux troupeaux. Vous évoquez les partisans, mais il exsite aussi des lobbies de l’ours :

                Personne ne peut mieux décrire l’historique, que Jean Lassalle, enfant du pays, puis élu de la vallée. Des montagnes, des ours et des hommes, par Jean Lassalle : http://www.randophoto.com/Bearn-JeanLassalle.html

                On constate aussi, dans la composition de ce lobby de l’ours que certains recherchent leur intérêt particulier pour conserver leur fond de commerce ! 
                 

                Donc vous voyez la question se discute... 

                 


              • Philippe VIGNEAU 23 janvier 2008 15:26

                visiblement vous ne connaissez pas tres bien l’histoire de Toyal... enfin heureusement que Cassou (le maire de Lacq) n’a pas fait une greve de la faim pour avoir l’extension de Toyal sinon il y aurait eu de la poesie comme vous dites... je pense que vous n’avez pas souvent du mettre les pieds en vallee d’Aspe ou a Lacq...

                pour ce qui est de l’ours ce crois que vous connaissez encore moins...

                c’est vraiment loin les Pyrenees de Paris...

                bref moi j’aime bien le MODEM, mais vouloir en defendre ses membres en depit des evidences est une demarche vraiment contre productive et qui ne s’inscrit pas dans la demarche politique de Bayrou (enfin pour ce que j’en avais compris)...

                faites plutot des articles sur les sujets que vous maitrisez et pas des articles de propagande comme celui ci...


              • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 16:07

                Toyal non pas très bien et d’ailleurs ce n’est pas le but de cet article, mais Total si je connais ! en Bretagne hélas on connaît trop avec le naufrage de l’Erika...Il faut choisir son camp entre la mondialisation sauvage et le cynisme d’un côté et la défense de l’humain et de la planète de l’autre. Les entreprises qui polluent allègrement et laissent tomber leurs salariés sans reconversion voire qui perçoivent des aides avec nos impôts, ça suffit !

                Je salue le geste de Lassalle même si après cela ouvre la discussion qui est toujours utile en démocratie. Tandis que Sarkozy que vous semblez défendre ne donnait aucune chance au débat, d’où le coup de gueule en chanson du député.

                 


              • Philippe VIGNEAU 23 janvier 2008 16:24

                mort de rire : c’est bien Toyal l’entreprise de la vallee d’Aspe (et rien a voir avec Total)... bon je crois qu’il est inutile de discuter d’un sujet dont vous ne connaissez absolument rien... celle la elle est bien bonne !

                (sinon je ne suis pas sarkophile : je n’aime pas beaucoup les gesticulations mediatiques politiciennes...)


              • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 16:58

                Mais vous êtes con pour penser que je confonds Toyal et Total !

                 Mon pauvre ami, lisez au lieu de dire des conneries ! Je vous dis que je ne connais pas bien Toyal mais que je connais Total qui a déversé son putain de pétrole sur les côtes bretonnes.

                 


              • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 17:01

                J’en ai vu des gens de mauvaise foi qui s’efforcent par tous moyens malhonnêtes de faire passer son contradicteur pour plus bête qu’il n’est. Mais vous, à ce jeu-là, vous décrochez la timbale.

                 

                 


              • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 17:02

                "leurs contradicteurs", je rectifie avant que vous ne me fassiez la remarque de mon mauvais français en éclatant de rire ! 


              • Christoff_M Christoff_M 23 janvier 2008 14:33

                 tu sais qu’il a fait une grève de la faim bidon puisque les emplois étaient maintenus dans la région mais pas dans son fief à lui !! il est aussi crédible que Bayrou quant à l’honneteté de ses intentions....

                c’est bien le type roublard du sud ouest avec bcp de bagou !! quand à le comparer à l’abbé Pierre alors là c’est comique !! encore un moyen pour toi de le mettre sur un piedestal !! pour justifier une attaque en règle contre Sarkozy ton but premier.... ça devient vraiment obsessionnel !!


                • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 15:22

                  Cristoff M : Sa grève de la faim n’avait rien de bidon. Il en conserve des séquelles. Mettre sa vie en jeu, je n’appellerais pas ça "bidon", moi.

                  Mais sinon pourquoi intervenez-vous toujours en fanfare sous mes articles de la façon la plus voyante pour asséner des critiques péremptoires jamais étayées dans le seul but à chaque fois de dénigrer François Bayrou et le MoDem : cela vire à l’obsessionnel !

                   


                • Christoff_M Christoff_M 23 janvier 2008 16:01

                   Ma famille habite le Sudouest pour ta gouverne !! il me semble que l’on connait mieux les acteurs locaux que toi !! je fus marié à la mairie de PAU et j’ai vécu plus de dix ans entre cette région et Dax.....

                  qui brode ?? que vas tu me répondre maintenant !!


                • Christoff_M Christoff_M 23 janvier 2008 16:10

                   dois je te signaler que ce monsieur a perdu l’attribution d’aides pour son organisme d’introduction des ours en 2006 suite à des controles !! il t’en faut d’autres ou je continue....

                  j’ai la chance de n’etre ni militant ni partisan ni d’appartenir à une région de France !! cela m’évite l’aveuglement et de me focaliser sur quelqu’un qui attire les caméras sur lui en faisant une grève de la fin....

                  tu es sur qu’il voulait défendre les gens ou garder son mandat !! comme ton Bayrou qui est parti a l’assaut du chateau de PAU s’il gagne il aura vite fait d’oublier le modem en visant la présidence de région !! on en reparlera !! pour ma part je crois que le modem est une machine habile pour faire gagner la droite.....


                • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 16:12

                  Je vois surtout, à suivre régulièrement vos commentaires dans les forums, que vous poursuivez un homme (François Bayrou) d’une haine imbécile à la moindre occasion, et que rien chez lui ne semble trouver grâce à vos yeux. Je remarque aussi que vous nuisez systématiquement à mes articles très souvent sans rien apporter de constructif.

                   


                • Christoff_M Christoff_M 23 janvier 2008 20:11

                   tu peux prendre des grands airs !! je ne vois pas de haine dans mes propos, je te pète que j’ai de la famille sur place et que des habitants de Pau connaissant le personnage ont peut etre une vision moins idéaliste et édulcorée d’un homme qui n’est après tout qu’un homme politique !!

                  ce n’est pas un saint !! mais c’est certain ta vision du sud depuis quimper est un peu floue...


                • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 20:25

                  Ce n’est pas une question de grands air mais de respect tout simplement. Mais vous avez le tutoiement sarkoziste, vous..

                   


                • Christoff_M Christoff_M 23 janvier 2008 23:21

                   je vais vous dire mon cher monsieur que vous etes un grand prétentieux depuis que vous avez la couleur verte et que si plusieurs personnes ici vous montrent que vous avez tort vous devriez en tenir compte plutot que de rster sur vos hauteurs !! est ce que les bretons seraient bornés et butés...

                  il serait préférable que vous parliez de votre belle région ce que vous fites jadis plutot que de nous parler du Sud Ouest dans un article qui meuble mal vas lacunes !!

                  bien a vous écoutez plutot les locaux que des avis relayés par des parisiens !! je vous salues bien bas monsieur et je reste courtois !!


                • La Taverne des Poètes 23 janvier 2008 23:27

                  "Oh yes, I’m the great pretender / Pretending that I’m doing well..."

                   

                   


                • TSS 23 janvier 2008 14:50

                  Lassalle,defenseur de la nature,je ris,il n’y a pas plus anti-ours que lui !son frère est berger (anti-ours egalement) .

                  quand à sa grève de la faim ça n’a pas beaucoup perturbé les asiatiques proprietaires de l’usine, ils vont partir où ils avaient decidé de le faire !!

                  quand il parlait de la desertification de sa vallée ce n’etait pas vrai non plus puisque au moins 70% des gens qui travaillent dans cette usine n’habitent pas ou plus dans la vallée !


                  • Philippe VIGNEAU 23 janvier 2008 15:35

                    vous n’avez pas bien compris ses propos : bidon caracterisait le but de sa greve de la faim... les emplois partait dans la zone seveso de lacq (a 40 kilometres) et pas dans l’etroite vallee d’Aspe ou il va falloir creer une zone seveso 3 (ce qui est impossible vu les couts)... c’est en ca que cette action est bidon pour Christoff_M...

                    bon finallement personne n’aura ces nouveaux empois : c’est beau la poesie !...

                     

                     


                    • Mescalina Mescalina 23 janvier 2008 15:36

                      Bof bof bof TAVERNE, vous faites les fonds de tirire pour assurer la production quotidienne "Sarko est un méchant"... Cela devient triste !

                      J’ai lu votre article sans a priori, pensant en apprendre un peu sur Lassalle... Peine perdue j’ai vite déchanté. Article même pas digne d’un fait divers en corrèze.

                       


                      • tchoo 23 janvier 2008 15:52

                        Jean Lassalle est un joyeux luron, très engagé dans ses actions et capable de se mettre en danger pour défendre ses idées. Il a commencé jeune.

                        On ne peut le soupçonner de ne pas être sincère.

                        Sa grève de la faim était un appel au secours pour que les politiques retrouvent leur marges de manoeuvre.

                        Et le combat pour la survivance de la vie de sa chère vallée lui est chevillé au corps depuis sa prime jeunesse.

                        Depuis Paris, la différence entre la Vallée d’Aspe et Lacq peut paraitre minime, au vu d’une vallée pyrénéenne qui risque de mourir c’est énorme.

                        Et l’attitude des élus du bassin de Lacq n’est pas exempte de critique, même si eux aussi, cherchent à empecher le déclin de leur région.


                        • porat 23 janvier 2008 17:28

                          Lassalle vient de sortir un livre,et voilà un article pour lui faire de la pub.
                          Il vous fait penser à l’abbé Pierre ? Vous sortez d’ou vous ?
                          Lassalle il sait pas chanter,à croire qu’il ne comprend les paroles ou alors peut-être
                          qu’il s’y croit un peu trop et du coup il s’enflamme,il faudra lui expliquer que "montagnes

                          Pyrénées" c’est pas un chant guerrier. 
                          Nicolas Hulot lui a répondu et même,bien comme il faut,vous savez pas ?
                          Décidément il vous manque pas mal d’infos,et on pourrait aussi parler de l’Ours,de

                          Toyal,du tunel et de la route à camions dans la vallée.
                          Un Bayrou sans Lassalle,je pourrais au moins écouter ce qu’il a à dire,mais avec,non c’est vraiment pas la peine.

                           


                          • vivelecentre 23 janvier 2008 18:33

                            Euuh, poete......, sur ce coup là......

                            vous auriez mieux fait de vous abstenir....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès