Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > 2015 Conférence sur le climat en France : Caricature interdite

2015 Conférence sur le climat en France : Caricature interdite

En fait, c'est quoi la politique énergétique en France, qu'est-ce qui fait que la France réchauffe plus que la planète, si ce n'est pas le nucléaire lorsque 75% de l'énergie nucléaire primaire est rejetée dans la nature....(http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/conference-sur-le-climat-la-france-161586)

Mais en France, on peut tout caricaturer sauf... le Nucléaire (mais Charlie l'a fait : http://www.reporterre.net/Charlie-Hebdo-un-journal)

JPEG - 86 ko

- la France, c'est disons 65 millions d'habitants, c'est surtout 64 GW de puissance électrique nucléaire soit un "gégène nucléaire personnel (sans les déchets)" de 1kWh par habitant en fonctionnement permanent, c'est aussi une consommation en pointe de 1,5kWh/habitant,

- mais la France c'est aussi une consommation de 115 millions de m3 de pétrole soit environ 1800 l/habitant- correspondant à 18 000 kWh/an, donc une énergie fossile consommée moyenne de 2kWh à l'heure par habitant.

Chaque français consomme donc en moyenne une énergie de 3kWh à l'heure et produit, en plus, 3 kWh de déchets thermiques nucléaires car inutilisables en l'état, cela H24 et 365J/an

- au total, l'empreinte énergétique du français moyen, c'est 52 MWh/an, dont 60% de nucléaire utile (25%) et inutile, le reste !

Dans un pays civilisé et respectueux de l'avenir de ses enfants, on pourrait produire cette énergie électrique, pour la part strictement nécessaire, en cogénération et donc ne pas rejeter 100 % de l'énergie consommée en tant que déchet dans la nature, mais on nous a inculqué la "quasi gratuité" et le caractère "inépuisable" et "non polluant" du nucléaire.

Mais la France, c'est aussi 640 679 km2, ce qui représente 10 000 m2, 1ha environ par habitant.

Un hectare peut recevoir en moyenne, à partir du soleil, pour une puissance crête de l'ordre 1000 W/m2, environ 76 MWh par jour (et sur 280 ha=2,8 km2 c'est une centrale nucléaire H24), mais il les renvoie heureusement sans trop en stocker en 24 h dans l’espace, simplement par un rayonnement permanent de 316 W/m2, avec une température au sol de l'ordre de 0°C (pour un corps noir).

Il est vrai que c'est le cas le plus simple et prévisible. Que représentent les 24*6 kWh consommés par notre occupant : à peine 0,2 % de cette énergie solaire équilibrée, c'est-à-dire qu'il suffirait d'augmenter la température du sol de 0,12°K pour réémettre cette chaleur dans l'espace, ... sous réserve qu'il n'y ait pas de nuage mais c'est indépendant de la présence de CO2 ;

Pour réchauffer la surface du sol de 0,12°, sur la parcelle de l'habitant il suffirait de 10 jours de consommation si toute l'énergie était captée et stockée au sol. Le problème serait réglé dès que la température du sol aurait atteint 0,12°, cela par temps clair.

Maintenant si cette énergie entre dans l'atmosphère, 6 kWh/heure permettent de réchauffer l'atmosphère de la parcelle de l'habitant sur 1,8 m à l'heure ou les 10 tonnes d'air/m2 de l'atmosphère pourraient être réchauffés avec 25 MWh en 173 jours de 1° partout.

Dans la réalité, si on peut réchauffer l'atmosphère au niveau du sol, on ne peut évidemment la réchauffer du côté espace et on devrait obtenir un réchauffement dégressif de l'air de 1° au niveau du sol en seulement 86 jours...

Maintenant, pour obliger l'air à se refroidir naturellement au niveau sol, c'est moins évident : par exemple, ce matin malgré un vent de 15 km/h, il faisait 10° dehors et malgré tout le sol était bien gelé et la neige comme du béton et ça dure depuis des semaines !

Il n'y a donc pas de mécanisme "automatique" qui refroidit l'air (qui ne rayonne pas) et il faut attendre que le vent se lève pour espérer des échanges thermiques entre le sol et l'air !

Que se passe-t-il en réalité : lorsque l'on chauffe un volume d'air de quelque degrés, il va monter, se détendre de manière adiabatique pour se stabiliser en hauteur, l'air plus dense en bas prenant sa place, et la chaleur "anthropique" stockée dans l'atmosphère jusqu'à ce qu'un événement climatique assez puissant ramène tout ou partie de cette énergie au sol, une échappatoire possible étant peut-être de s'accrocher aux avions et autres corps en suspension pouvant rayonner vers l'espace.

C'est probablement pour ça que la France chauffe plus que ses voisins (surtout avec ses 50% de rejet nucléaires inutilisables), sans que se soit réellement irréversible si on arrête de tout gaspiller ainsi avant qu'il ne reste plus de ressource !.

 

Lectures "officielles" recommandées :

déjà en 2011 http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Rep_-_Chiffres_cles_du_climat.pdf

on peut y lire :

"La température moyenne globale a augmenté de 0,74°C sur un siècle.

Sur les vingt-cinq dernières années, le taux de croissance de la température a été le plus fort du siècle.

> En France métropolitaine, cette augmentation est de 0,7°C sur le siècle pour le nordest du pays. Elle est plus marquée pour le sud-ouest où elle atteint 1,1°C."

(on omet de parler du sud-est avec ses 14 réacteurs nucléaires sur le Rhône qui aurait chauffé de 2° "sans raison évidente").

On peut surtout noter le flou artistique qui entoure la courbe des températures françaises (en page 2) comparée à celle de la planète (déjà en moyenne "officielle" on est à + 0,9, mais si on regarde la courbe Française de plus près, on est largement au-dessus des 1,2°- mais il faut bien regarder :

JPEG - 124.9 ko

Il y a aussi : http://www.gouvernement.fr/conf-envi

"1. D'abord la stratégie énergétique. L’objectif est clair : diversifier notre bouquet électrique et diminuer nos consommations. Pour cela, nous devons développer massivement les énergies renouvelables et réduire la part des énergies fossiles. En la matière "la France a une chance : avoir un parc électronucléaire performant. (...) Il ne s’agit pas d’opposer les énergies renouvelables et le nucléaire."

car un rendement de 25 %, c'est de la performance à la Française


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Homme de Boutx Homme de Boutx 14 janvier 2015 12:19

    PS : vue l’altitude des deux avions qui sont passés sur mon toit, ça n’a pas plu en haut lieu !


    • doctorix doctorix 17 janvier 2015 00:22

      Nous (toute l’humanité) consommons en une année ce que le soleil nous envoie toutes les quatre heures.

      Vous ne pourriez pas l’engueuler, lui aussi ?
      A vue de nez, nous ne faisons pas le poids entant que pollueur thermique.

    • Homme de Boutx Homme de Boutx 17 janvier 2015 07:56

      Et heureusement que l’espace absorbe cette énergie car sinon ...

      Mais le problème réel n’est pas la température, c’est bien l’avenir de nos enfants qui doit avoir un sens différent que celui qu’on leur laisse !

      il ne s’agit pas d’aller consommer plus de nucléaire « inoffensif » mais bien de la survie de la planète !

      quant au mauvais esprit de serre du CO2 qui serait la pour des siècles et des siècles... coupez lui les centrales nucléaires sous les pieds et c’est la bronchite bien méritée !


    • vesjem vesjem 14 janvier 2015 12:36

      @boutx
      2kWh à l’heure par habitant.= 2kW.h / h = 2kW

      c’est-à-dire 2kW par habitant , à chaque instant , tout le temps ;
      ne pas mélanger W et W.h


      • Homme de Boutx Homme de Boutx 14 janvier 2015 12:41

        c’est comme c’est écrit, une certaine quantité d’énergie toutes les heures, c’est comme une puissance installée- un convecteur de 2 kW, sans l’interrupteur !

        Mais certains ne se sont pas trompés !


      • vesjem vesjem 14 janvier 2015 13:12

        @boutx
        « 52 MWh/an
         »

        non  : 520 GkWh / an soit 520 milliards de kWh par an

        6 kW par hab x 24 h x 30 j x 12 m x 65 000 000 h = 336 960 000 000 000 k W h

        soit approx  : 337 G kWh par an

        es-tu d’accord ?


        • Homme de Boutx Homme de Boutx 14 janvier 2015 13:27

          La multiplication, c’est le pouvoir, j’ai choisi la division exprès pour sensibiliser l’individu ou ermite vivant sur sa propriété de 1 ha et seul responsable de son réchauffement.

          mais si vous voulez reparler de la France, vous devez retomber sur les chiffres de base mais parlez à l’homme de la rue de TéraWattheures, il vous répondra avec raison : je suis CHARLIE

          Bonne journée


        • vesjem vesjem 14 janvier 2015 13:41


          mea-culpa
          erreur : 3,37 G k Wh par an


        • vesjem vesjem 14 janvier 2015 13:36

          Un hectare peut recevoir en moyenne, à partir du soleil, pour une puissance crête de l’ordre 1000 W/m2, environ 76 MWh par jour (et sur 280 ha=2,8 km2

          çà n’a pas l’air correct ;

          1 kW x 24 h x 2,800 000 m2 = 67 M k Wh par jour


          • Homme de Boutx Homme de Boutx 14 janvier 2015 13:51

            1kW (puissance), c’est à midi au soleil, le matin 0, toute la journée 7,6 kWh (énergie) et sur 2,8 km2, c’est ce qu’on pourrait récupérer en solaire sur la zone de sécurité d’une centrale nucléaire (sa propre production « utile »)


            • ETTORE ETTORE 14 janvier 2015 16:26

              Bah ! avec toutes les bougies déposées ces derniers jours......

              et tous ces illuminés en tous genre...
              Sans parler de nos grands lampions politiques.......
              Bientôt la fusion froide, à portée de main !

              Désolé, j’ai pas pu résister, mais c’est vrai que , je, tu, il, nous..... sommes de vrais gâchis
              à compter de quel point est ce le non retour ? va savoir ! nous sommes créations de cette terre
              ça va de soi ! mais où devons nous mettre le curseur ? vu que nous préférons attendre que la nature l’exige elle même ;
               Nous en sommes à pousser l’extase d’être balayés, juste le temps de twitter notre émotion, après, rien d’autre n’intéresse cette humanité.

              • Homme de Boutx Homme de Boutx 14 janvier 2015 17:32

                Il est vrai qu’aujourd’hui il semble que l’on ait oublié de penser à nos enfants vu l’avenir qu’on leur prépare avec ce retour à la barbarie et la régression systématique programmées en ce début de millénaire.


                • rotule 14 janvier 2015 21:14

                  Je suis trop paresseux pour corriger toutes ces erreurs de chiffres et calculs. A commencer par le soleil censé illuminer chaque mètre carré de façon uniforme 24h/24 et en toutes saisons. Retravaillez les unités, les données ... votre article n’en sera que plus crédible.


                  • Homme de Boutx Homme de Boutx 14 janvier 2015 21:31

                    stupide ou islamiste attardé ?

                    persiste et signe

                    CHARLIE


                    • Homme de Boutx Homme de Boutx 14 janvier 2015 22:08

                      @rotule

                      j’ai du mal à comprendre pourquoi vous êtes venu m’agresser sur cet article sans raison alors que vous semblez presque humain, sans pour autant avoir été capable d’écrire un seul article !

                      la compta énergétique du français est simple :

                      pétrole 2kw 24H/24 (dont 0 à 75 % de rejets thermiques suivant utilisation)

                      nucléaire 4kw 24H/24 (dont 75 % de rejets thermiques)

                       alors que la France chauffe deux fois plus que le reste de la planète nord alors que le nucléaire est « hallal » ou « casher » en CO2 selon les intégristes du climat.

                      Cordialement


                      • njama njama 15 janvier 2015 08:08

                        et la Chine investit massivement dans le solaire et l’éolien
                        cherchez l’erreur ...
                        ici en France pas touche au nucléaire, on installe quand même par-ci par-là quelques moulins à vent pour faire plaisir au verts ... si epu à côté de quelques-uns de nos voisins directs
                        vrai que les émissions de CO2 des centrales nucléaires, c’est peu par rapport aux énergies fossiles, mais puisque la vapeur d’eau est le principal effet de serre à + de 90 % elles participeraient donc très largement à l’hypothèse du réchauffement climatique par les activités anthropiques
                        Un excellent site sur le climat http://www.pensee-unique.fr/
                        Je parie que vous allez très vite le mettre dans vos « Favoris » ou « Marque-pages » si vous êtes sur Mozilla


                        • zygzornifle zygzornifle 15 janvier 2015 08:46

                          La conférence climatique permet aux spécialistes de passer un bon moment entre potes tous frais payé par les cons tribuables, hôtel de luxe, bouffe au top , les p’tites femmes de Pigalle , visite de la ville avec escorte etc ..... Ce qui en ressortira après tri tiendra sur une face d’un confetti. Ils se diront vivement la prochaine conférence ....


                          • Homme de Boutx Homme de Boutx 15 janvier 2015 08:48

                            le solaire, l’éolien, mais surtout l’isolation sont des solutions pour l’avenir mais il y a surtout l’optimisation des moyens de production et de consommation à développer.

                            Aujourd’hui on veut nous faire croire que c’est le CO2 dans l’atmosphère qui la réchauffe alors que c’est bien la chaleur comme on pourrait en conclure par le simple constat que la France avec son nucléaire à 75% de rejets thermiques se réchauffe deux fois plus que ses voisins, plus orientés pétrole et charbon, en consommant deux fois plus qu’eux, et il suffirait de couper lesdites centrales pour voir refroidir la France puis la planète en quelques semaines, le CO2 pouvant rester dans l’atmosphère sans gêner personne, et bien au contraire pour la végétation qui en redemande.

                            S’il n’y avait pas tout cet obscurantisme, on pourrait développer un nucléaire à l’échelle humaine, celle d’une petite ville de 50 à 100 000 habitants en lui fournissant électricité et chauffage en cogénération avec un rendement 4 fois supérieur (donc aussi avec 4 fois moins de déchets radioactifs à gérer), d’ailleurs certains ont pris de l’avance avec les russes et même bill gates qui semblait s’y intéresser).

                            On pourrait aussi associer le nucléaire à d’autres énergies pour augmenter le rendement global des installations. En passant de 25 à 33 % avec un « booster » au pétrole ou solaire, on fournirait 30% d’électricité en plus qu’avec le nucléaire (dont la température de fonctionnement est heureusement limité, en utilisant des turbines existantes, donc sans développement long et onéreux,....

                            Mais avant cela, il faut s’opposer au maintien des centrales existantes au delà de leur durée de vie prévue.

                            Vivement le troisième millénaire grâce à Charlie


                            • njama njama 15 janvier 2015 11:14

                              derrière les moulinets et effets de manche pour calmer les écolos, c’est le nucléaire en avant toute
                              ne nous faisons pas d’illusions
                              la très grande majorité des membres du Conseil Scientifique de l’organisation « Sauvons le Climat » soient issus du CEA, d’AREVA ou d’EDF...

                              question indépendance, c’est pour le moins assez douteux

                              Thème : CO2 et autres gaz à effet de serre

                              Oser le nucléaire pour trouver la solution au problème climatique !
                              [...]
                              "Un fort développement du nucléaire permet de maintenir la consommation d’énergie à un niveau raisonnable, de stabiliser la concentration de CO2 dès 2060, de réduire considérablement sinon de supprimer les besoins de stockage de CO2, de supprimer complètement le recours aux combustibles fossiles plusieurs décennies avant la fin du siècle.

                              http://www.sauvonsleclimat.org/clim...


                              • Homme de Boutx Homme de Boutx 15 janvier 2015 11:35

                                @ njama :

                                écouter « sauvons le climat.org » c’est considérer que les intégristes du spectre du CO2 ont gagné alors que je viens de démontrer que c’est la chaleur qui réchauffe la France et donc la planète !

                                en plus ils proposent de décupler le nombre des réacteurs nucléaires de 1GW, probablement nécessaires pour aller pomper le CO2 dans l’atmosphère !!!!!!!!!!!

                                C’est les Shadocks en vrai, pour nos enfants !

                                GRANDISSONS !


                                • njama njama 15 janvier 2015 12:31

                                  @ Homme de Boutx
                                  sur le spectre du CO2 nous sommes d’accord, c’est un épouvantail

                                  rien ne permet à mon idée de dire qu’il y a un réchauffement climatique, hors une modification négligeable, le climat n’a jamais été complétement stable
                                  Les conclusions du GIEC sont biaisées
                                  comme le conclut cet article très documenté  : « 17 Novembre 2014 : Climat : Où en est-on ? Y a-t-il des raisons de s’inquiéter ? » http://www.pensee-unique.fr/news.html#point

                                  « Tant que les modélisations informatiques n’auront pas résolu leurs (graves) problèmes de divergence avec les observations, il est, sans doute, pour le moins prématuré d’anticiper l’avenir de la planète dans l’état actuel de nos connaissances et de mettre en place des mesures contraignantes qui peuvent s’avérer lourdes de conséquences.

                                  Ainsi, dans l’état actuel des choses, nous ne voyons rien, ni dans les observations objectives ni dans les modèles manifestement pris en défaut qui puisse affecter le bien-être futur de nos enfants et de nos petits enfants (fréquemment invoqué dans les médias et jusques et y compris dans les déclarations politiques les plus officielles) qui, sans doute, dans quelques années, s’ils n’ont pas eux-mêmes sombré dans le pessimisme généralisé, s’interrogeront (ou s’amuseront), au sujet de l’étrange psychose collective qui s’est emparée d’une proportion notable des dirigeants et des communicants de notre planète en ce début du XXIe siècle. »

                                  Time will tell.

                                  Stay Tuned !

                                  ------------
                                  Allez donc faire un tour dans le bêtisier, dans les années 70 les mêmes scientifiques pour certains nous prédisaient pour le début du XXI° siècle avec autant d’aplomb un grand refroidissement de la planète voire même une prochaine ère glaciaire comme le moyen-âge en a connu une...

                                  La Tamise gelée (1677) - Abraham Hondius, Museum of London

                                  donc je reste climatosceptique
                                  bonne chance pour vous ...


                                  • Homme de Boutx Homme de Boutx 15 janvier 2015 15:35

                                    @njama

                                    « espritdeserre », j’étais déjà sceptique, mais grâce à la dernière courbe lisible de météofrance expliquant que l’année 2014 était la plus chaude depuis 1 siècle, j’ai acquis la certitude de l’escroquerie au nucléaire !

                                    En parlant du Giec, j’ai essayé d’en tirer quelques infos fiables :

                                    J’ai comptabilisé dans " Changements climatiques 2013 Les éléments scientifiques Résumé à l’intention des décideurs Rapport du Groupe de travail I du GIEC« 

                                    609 fois le terme »probable" donc 82 fois « improbable », 582 « confiance » pour 481 « degré de confiance », 440 « réchauffement », 243 « certitude » dont 239 « incertitude », sans compter le nombre de conditionnels, les modèles empiriques, semi-empiriques, et effectivement tous ces modèles qui divergent tous de leur coté,....et fini par abandonner la lecture tellement on est pris pour des girouettes..

                                    bonne soirée

                                     


                                    • izarn 16 janvier 2015 14:44

                                      Il faut se méfier des chiffres utilisés. Ils proviennent partiquement tous de zones habitées.
                                      Or remarquez le bien cette hausse suit la hausse exponentielle de la population.
                                      Que se passe t-il au dessus des océans qui sont la majorité sur la planète ? Seuls les satellites font des mesures valables, et ces grosses hausses n’existent pas ! Il s’agit d’une simple hausse, classique qui risque de s’inverser dans les années a venir...
                                      A bon entendeur, salut !


                                        • Homme de Boutx Homme de Boutx 16 janvier 2015 15:00

                                          merci à « Jean Martin » pour la mise en image (et autre sources d’inspiration) !

                                          J’espère qu’il n’est pas sur un couloir d’entraînement de la force de frappe !


                                        • Homme de Boutx Homme de Boutx 16 janvier 2015 14:55

                                          Vous avez raison, il est pas très intelligent de mettre un radiateur sous le thermomètre. de la station météo

                                          Mais si le radiateur est à 150 km pour éviter les retombées, (il n’y en a que 58 en France pour 60 % de l’énergie "brûlée en france) on ne peut pas trop remettre en cause les données de Météofrance.

                                          De toutes façons, on n’aura toujours besoin d’énergie : il faudrait réellement commencer à la partager au moins avec nos enfants...

                                          Mais comme le pétrole s’effondre en ce moment, il pourrait être temps d’investir dans la cogénération pour assurer la fermeture de quelques centrales

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès