Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Europe > 2015 en Grèce l’Europe fait voler les illusions ! l’Eurostérité (...)

2015 en Grèce l’Europe fait voler les illusions ! l’Eurostérité pour s’en sortir, il faut sortir de l’euro !

 Pour avancer, il faut tirer le bilan des événements et chacun peut constater qu’en 2015 en Grèce l’Europe fait voler les illusions. Tsipras, Syriza et le PGE avaient indiqué leurs choix, rester dans l’Euro et l’Union Européenne pour obtenir une réforme de l’Europe. Le résultat en a peine quelques mois après la victoire de Syriza c’est un troisième mémorandum d’eurostérité et l’écrasement totale de la Grèce. Confirmant la justesse des propositions des communistes du PRCF en France à ceux du KKE en Grèce, l’eurostérité pour s’en sortir, il faut sortir de l’euro et de l’union européenne du capital.

www.initiative-communiste.fr vous propose une restrospective des événements à travers les différents articles publiés tout au long de l’année 2015

Janvier 2015 : la campagne

www.initiative-communiste.fr prévient, entre l’Union Européenne, l’euro et la souveraineté populaire, les intérêts des travailleurs il faut choisir : aucune politique de gauche, démocratique, de sortie de l’eurostérité ne sera possible sans sortir de l’UE et de l’euro. L’Union Européenne et l’euro ne sont pas réformables, au contraire ce sont des armes d’exploitation massive pour mettre le couteau sous la gorges des peuples et les contraindre à une austérité sans fin !

25 janvier 2015 : la victoire de Syriza, la progression du KKE

Dès le mois de février 2015 la Banque Centrale Européenne lance ses attaques contre la Grèce

27 février Varoufakis, ministre des finances de Tsipras, annonce la poursuite de l’eurostérité.

Face aux attaques de la BCE, le gouvernement Tsipras annonce la poursuite de l’eurostérité. Le KKE appelle à l’action. En France, nombreux sont ceux qui expliquent que le gouvernement Tsipras cherchent simplement à gagner du temps… www.initiative-communiste.fr site web du PRCF explique que sans sortie de l’euro et de l’UE il n’y aura pas d’alternative populaire.

Juin : la Commission Européenne et la Banque Centrale Européenne lance l’offensive

Tsipras s’engage dans un nouveau cycle de négociation avec la Troika pour un troisième memorandum. Rapidement, la BCE coupe l’accès aux liquidités à la Grèce contraignant le gouvernement grec à plafonner les retraits. Dans le même temps, l’UE déverse des milliards d’euros pour financer l’offensive des milices fascistes en Ukraine. Comme cela était prévisible, la BCE organise de fait un véritable coup d’état financier à Athènes. Le PAME et le KKE appelle et organise la mobilisation populaire anti memorandum.

Les travaux de la commission d’audit de la dette confirme sont caractère illégitime et illégal. L’Islande prouve qu’il y a un chemin hors de l’eurostérité, mais il est hors de l’euro et de l’UE ! Des voix d’intellectuels s’élèvent de plus en plus nombreuses pour appeler à la sortie de l’euro, rejoignant celles du PRCF.

Un referendum pour dire NON

Sous la pression de la Commission Européenne, de la BCE et de l’Eurogroupe, Tsipras annonce la tenue d’un referendum. Immédiatement, le président de la Kommission Européenne ou Angela Merkel annonce qu’un non des grecs (OXI) voudra dire un oui à la sortie de la grèce de l’euro et de l’UE. La campagne pour le OXI se tient dans un contexte de chantage sur le peuple grec, alors que les banques grecques sont fermées. Le vrai visage dictatorial et totalitaire, de classe, de l’Union Européenne ne peut plus échapper à quiconque de bonne foi.

La Grèce fait défaut, sans que la terre n’arrête de tourner. Le NON est en tête dans les sondages, les travailleurs s’appretant à donner de la voix pour faire echo aux Français en 2005 ainsi que les néerlandais, mais également avant eux aux Danois ou aux Irlandais. Et précédent ainsi à nouveau les Danois fin 2015.

En France, les militants du PRCF redoublent la campagne de solidarité avec les travailleurs grecs, pour la sortie de l’UE et de l’euro. Dans la droite ligne du rassemblement unitaire national le 30 mai 2015 devant l’Assemblée National pour appeler à la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN pour les 10 ans du NON au TCE du 29 mai 2005.

Les masques tombent, la Confédération Européenne des Syndicats fait campagne pour le OUI à l’austérité

Referendum : le OXY gagne largement, les Grecs disent NON à l’Union Européenne et l’Euro, non au 3e memorandum

Malgré la campagne médiatique des chiens de garde du système annonçant des résultats serrés, agitant les peurs et alors que la BCE continue de resserrer le garot financier autour de la Grèce, les travailleurs grecs ne cèdent pas à l’euroterreur et courageusement vote NON à plus de 66%

Entre l’Euro et la fin de l’austérité, entre l’Union Européenne et le peuple, Tsipras et le Parti de la Gauche Européenne choisissent… l’euro

Violant immédiatement la décision du peuple grec, applaudit par Pierre Laurent du PCF-PGE président du PGE, Tsipras adopte pourtant le 3e memorandum eurostéritaire. Entre l’euro et l’UE armes d’exploitation massive de la classe capitaliste contre les peuples et les travailleurs, il faut choisir. Le PAME et le KKE mènent la résistance populaire en Grèce. Tsipras et SYRIZA lancent la répression pour imposer le 3e memorandum

La crise grecque prouve que la réforme sociale de l’UE et de l’euro est impossible. Les faits donnant raison au PRCF et à ses militants, faisant tomber les dernières dangereuses illusions quant à l’europe sociale. Oui M Laurent, l’UE protège… les patrons.

Grâce à SYRIZA et au PGE, à tous ceux qui se prétendent de gauche mais veulent à tous prix rester dans l’UE et l’euro,

Face à la contestation populaire, Tsipras joue le coup de force et les élections anticipées

Contesté au sein même de son parti SYRIZA et perdant sa majorité parlementaire, Tsipras joue le coup de force, lançant moins d’un an après son élection des élections anticipées, débarquant ses ministres critiques, ce afin de prendre de court l’opposition interne à SYRIZA mais surtout de couper l’herbe sous le pied du mouvement populaire avant que ne se fassent sentir les premiers effets du 3e memorandum eurostéritaire.

En France, le PRCF lance une lettre publique largement diffusée aux dirigeants du Front de Gauche :

En Grèce, KKE (le parti communiste grec) et PAME poursuivent l’amplification d’une impressionnante campagne de mobilisation populaire. Pendant ce temps, Pierre Laurent secrétaire national du PCF se déplace à Athènes pour faire la campagne de Tsipras !

Résultats des 2e élections 2015 en Grèce : rien n’est résolu

Dans les urnes, après une campagne expresse relevant plus de la stratégie du choc que de l’expression démocratique, les grecs sanctionnent durement Tsipras et sa majorité qui perdent 14% de leurs électeurs tandis qu l’abstention augmente de 7% favorisant l’extrème droite.

Hiver 2015 : l’euro resserre le garot de l’eurostérité

En dépit des promesses de Tsipras que ses courbettes devant la Troika lui permettrait « d’améliorer » l’eurostérité, l’eurogroupe contraint la Grèce à l’austérité la plus dure

www.initiative-communiste.fr a besoin de votre soutient : abonnez vous à Initiative Communiste !

Pour une alternative populaire, progressiste, démocratique, brisons les chaines de l’Union Européenne ! signez et faites signez la pétition pour un referendum sur l’euro et l’UE

visuel pétition bandeau fond IC referendum euro


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • sls0 sls0 9 janvier 22:14

    Merci pour le travail.


    • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 10 janvier 08:24

      Fallait pas voter pour Tsipras..un menteur comme Hollande qui ne pense qu’à l’argent pas au peuple...Un voyou de plus en politique.. !


      • Le421 Le421 10 janvier 16:25

        @Le p’tit Charles
        Faites plus simple...
        Dites qu’il est de gauche !!

        Et même si vous êtes de gauche, quand tout le monde est contre vous.
        Vous devriez être un homme heureux. C’est votre droite chérie qui commande à tout le monde.
        Hein ?? Ca suffit pas ?? Il vous faut plus...
        Ben mon cochon !! (expression)


      • Le421 Le421 10 janvier 16:28

        @Le p’tit Charles
        un menteur comme Hollande qui ne pense qu’à l’argent pas au peuple
        Remplacez Hollande par Le Pen et vous verrez que ça marche aussi bien...
        Hé oui, hé oui !!
        Pareil.
        Kif kif la bourrique !!
        Des fenêtres du château de Montretout, vous verrez que vous paraîtrez bien petit.
        Rappelez-vous de ça, dans quelques années.


      • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 10 janvier 16:38

        @Le421...désolé mais c’est le mafieux Hollande au pouvoir...vous savez le collabo ministre chez Pétain..pas le FN... !


      • Le421 Le421 10 janvier 16:50

        @Le p’tit Charles
        Ca change rien mon pauvre !!
        Vous savez parfaitement que je suis de gauche, en conclusion, je ne peux pas sacquer un escroc comme lui qui a entubé tous ceux qui y ont cru.
        Moi, Hollande ou Sarkozy, c’est la même boutique.
        Et sans l’extrême droite comme épouvantail, ils ne seraient jamais élus.
        Et comme Hollande, en fin salopard, sème une zizanie pas possible dans les rangs de la gauche pour éviter l’unité qu’il lui saurait fatale, on n’est pas prêt d’y arriver.
        Il est vrai qu’avec des gribiers comme Laurent ou même Duflot, qui changent d’avis comme de chemise et mouillent culotte à chaque élection, comment voulez-vous que ça gaze ?
        Ouais, je sais.
        Pour vous, la gauche c’est « caca-beurk »...  smiley
        C’est d’ailleurs réciproque.
        Vous savez ce que nous pensons des fascistes.
        Et je peux facilement prouver que le FN a des thèses d’inspiration fascistes.
        Facilement et quand vous voulez.
        A votre service !!


      • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 10 janvier 17:23

        @Le421...Mais c’est votre droit de soutenir des voleurs...un peu étrange mais venant d’un gauchiste pas surprenant...bonne soirée !
        Pour votre gouverne je ne suis pas du FN ni d’un autre parti d’ailleurs...Les pieds sur terre et surtout un sens de l’honneur qui bizarrement fait défaut chez vous qui, être de gauche est le saint Graal..
        Vous êtes dans le parti le plus pourri de France...


      • aimable 10 janvier 09:15

        que l ’U E soit une prison pour ses peuples , c’est une certitude , l’ Allemagne en est la gardienne , le tribunal et le juge d’ application des peines !


        • Le421 Le421 10 janvier 16:52

          @aimable
          D’ailleurs, j’appelle l’Europe couramment le IVème REICH !!
          Certains ne rigolent pas dans le fond, là !!
          Je vous ai à l’oeil !!  smiley


        • Le421 Le421 10 janvier 16:42

          La grande difficulté de la Grèce tient dans le fait qu’elle a toujours été considérée comme un ramassis de traîne-savates par l’Allemagne.
          Les dettes de guerre n’ont toujours pas été réglées, plus par principe que par manque d’argent. Merkel aurait d’abord du faire un point d’honneur de s’acquitter de cette ardoise frappée d’infamie avant d’ouvrir sa gu... Heu, non, bouche !! Précisons qu’il ne s’agit que d’une affaire privée entre l’Allemagne et la Grèce. L’Europe n’a rien à y voir sauf à assimiler la BCE et la BundesBank !!
          Ensuite, la sortie de l’Euro de la Grèce n’aurait pas fait trembler la BCE. L’exemple aurait été nul.
          Ce qui n’est pas du tout le cas de la France. Le poids n’est pas le même !!
          Mélenchon s’est égosillé à le répéter sous les sourires narquois des journalistes de plateaux télés. Et pourtant, c’est l’exacte vérité. D’autant plus exacte qu’avec la montée des nationalismes, l’Europe, si elle continue comme cela, va exploser de l’intérieur.
          Les grands dirigeants s’inquiètent d’ailleurs sérieusement de ce phénomène et cherchent des solutions pour tenir les moutons européens bien fermés dans la bergerie...

          Mais Mélenchon, c’est pas Hollande.
          Et puis il est de gauche, beurk, caca, pas bien !! Surtout en France, pays de « droite à fond », et tant pis si on est dans la merde...

          Post Scriptum (j’arrive plus à écrire PS !!) : Me jouez pas la sérénade débile qui place Hollande et son orchestre sur la gauche de l’échiquier politique. Ca fait longtemps, à part pour certains détraqués, qu’on a compris !!


          • mmbbb 11 janvier 11:40

            article a chrage contre l’europe ce qui est un peu facile La Grece avait signes des engagements lors de son adhesion C’est un pays de corrompu qui avait deja connu la faillite au XIX siecle et incapable d’avoir une comptabilite publique saine Il est toujours facile de reporte la responsabilte sur autrui comme c’est si bien le faire le PC mais de grace ce n’est pas la mere Merkel qui a donne l’ordre que Golman et Sachs viennent apporter leur aide au gouvernement d’alors Comme le dit Dahan la Grece on leur donner de l’argent mais eux est ce qui nous en file Pour nous enfiler ils sont tres fort c’est leur culture


            • zygzornifle zygzornifle 12 janvier 13:24

              Tsipras aussi faux cul et téteur de culs que Hollande.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès