Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > À Anvers, Bart De Wever perd sa virginité politique

À Anvers, Bart De Wever perd sa virginité politique

À la tête d’Anvers depuis moins d’un an, Bart De Wever s’y familiarise déjà avec les polémiques. De quoi parasiter une communication qui se veut pourtant savamment structurée.

En politique, jouer sur deux tableaux relève souvent de la gageure. Bart De Wever semble aujourd’hui l’apprendre à ses dépens. En raflant le mayorat d’Anvers au nez et à la barbe de Patrick Janssens, il entendait mettre la main sur une tribune de premier plan, à partir de laquelle il pourrait porter au pinacle sa parole incendiaire, voire – ironie de l’histoire – anti-système. Mais gérer la plus grande commune flamande n’a rien d’une sinécure. L’homme fort de la N-VA ne fait que s’y exposer et finit, en toute logique, par prêter le flanc à la critique. Difficile en effet, même pour un adepte du grand écart, de vouer aux gémonies un édifice politique dont on constitue l’une des pierres angulaires. Le costume d’opposant à tout et à tous s’avère bien trop étroit pour le bourgmestre d’une ville telle qu’Anvers. Plus embarrassant encore : désormais, les moindres faits et gestes de BDW polarisent les attentions et font, au besoin, couler l’encre. Un danger électoral non négligeable, alors même que chaque dérapage incontrôlé vient brouiller un peu plus une communication jusque-là soigneusement orchestrée.

De Wever peut-il tout acheter ?

Certains actes éveillent les soupçons. Le bourgmestre d’Anvers aurait-il une propension à résoudre ses problèmes avec l’argent du contribuable ? Si la question peut paraître déplacée, elle n’en reste pas moins pertinente. Car les faits corroborent volontiers cette grille de lecture. Alors que l’organisation d’une kermesse suscitait l’ire de certains habitants d’un quartier huppé, à savoir Zuiderdokken, Bart De Wever n’a pas hésité à acheter le silence des six riverains qui avaient entamé une procédure en justice. Un gaspillage financier alarmant, et d’autant plus déplorable qu’il profite exclusivement à une poignée de fins manœuvriers.

Notre homme n’est pas, pour autant, au bout de ses peines. Que penser en effet de cette parenthèse footballistique hautement controversée ? Pendant pas moins de quarante-huit heures, le chef de file de la N-VA a semblé faire la danse du ventre afin de convaincre Zulte Waregem de s’implanter à Anvers. Avec, toujours, ce même argument de poids : une injection considérable de liquidités. Comment, enfin, interpréter l’annulation par la nouvelle majorité communale de sept millions d’euros de subventions à destination d’associations progressistes ? Faut-il y voir le signe d’un pouvoir qui entend museler ceux qui vont à l’encontre de ses intérêts ?

Des employés « neutres » aux guichets

C’est peu dire que Bart De Wever n’a pas tardé à tirer à boulets rouges sur les symboles convictionnels. En effet, à peine élu, le nouveau bourgmestre fait le ménage et réclame avec véhémence des employés « neutres » aux guichets communaux. Pas question donc pour eux de manifester publiquement leurs orientations sexuelles, politiques ou philosophiques, ni même de porter des habits tendancieux. Si la démarche peut prêter à discussion, c’est surtout le zèle affiché qui soulève les inquiétudes. Une polémique à tout le moins dispensable, qui vient impacter l’image du patron de la N-VA à rebours de ses intentions.

Plus probant encore, la nouvelle majorité annonçait en février sa volonté de ne plus rembourser l’intégralité des soins médicaux des sans-papiers souffrant du sida ou des femmes enceintes en séjour illégal. Pis, l’équipe de Bart De Wever a en outre tenté de porter les frais d’inscription auprès de l’administration communale à 250 euros pour tous les ressortissants étrangers. Une décision entérinée avant d’être rapidement suspendue car « contraire à la Constitution, au droit européen et à la législation belge ». Mais Liesbeth Homans, la sulfureuse échevine N-VA, n’a pas tardé à revoir sa copie : début août, elle proposait d’instaurer rien de moins qu’un « Speedy Pass ». L’attente entourant l’inscription des étrangers deviendrait alors modulable à loisir et fluctuerait en fonction de la somme qu’ils seraient disposés à débourser. Il n’en fallait évidemment pas davantage pour que d’aucuns voient poindre, en filigrane, le spectre d’une société à deux vitesses. Une démarche en tout cas au mieux ambiguë, au pire suspecte, qui peut laisser croire au réveil de vieux démons

 

Lire aussi :

Belgique : le scénario du pire

Bart De Wever, la menace permanente

Flandre : un cordon sanitaire qui s’effiloche


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Mmarvinbear Mmarvinbear 29 août 2013 12:01

    Alors que l’organisation d’une kermesse suscitait l’ire de certains habitants d’un quartier huppé, à savoir Zuiderdokken, Bart De Wever n’a pas hésité à acheter le silence des six riverains qui avaient entamé une procédure en justice. 


    C’est cela, l’extrême-droite. Ils sont les premiers à dénoncer la corruption et une fois au pouvoir, ils n’hésitent pas une seconde à mettre la main dans le pot de confiture.

    Pareil au FN. Le Chevallier à Toulon s’est fait prendre la main dans le sac, sans parler des magouilles financières et des captations d’héritages des Le Pen.

    • Mmarvinbear Mmarvinbear 29 août 2013 23:00

      Quels droits avaient ils à se faire dédommager ? C’est à la Justice de dire si une nuisance temporaire mérite ou non une compensation.


      Est-ce que les riverains des tribunes de la Fête de la Musique intentent une action en justice pour se voir reconnaître le traumatisme d’un concert de six heures avec Cali, Calogéro et Delerm à la suite ?

      Ce que le maire d’ Anvers a fait, c’est de l’obstruction pure et simple. Additionnée d’un soupçon de favoritisme car je suis pas certain qu’il aurait fait la même chose si l’emplacement avait été cerné par des barres HLM plutôt que des petits manoirs.

    • Tall 29 août 2013 12:03

      bla bla bla ...

      Il est très efficace et cartonne dans les sondages tandis que tous ses concurrents dégringolent.

      Il approchera les 40% aux élections du printemps prochain, ce qui est du jamais vu en Flandre.

      Et du coup, avec le VB, les séparatistes flamands auront la majorité au parlement de Flandre.

      Résultat : il n’y aura plus de gouvernement fédéral possible, et c’est bye bye Belgium, comme on a dit ...

      • L'enfoiré L’enfoiré 29 août 2013 20:14

        Tall,

         Ne rêve pas trop haut smiley

      • asterix asterix 29 août 2013 20:42

        Mr l’enfoiré,
        Je partage les prévisions de Tall.
        Mais lorsqu’il dit que Bart est très efficace, là il déconne.
        Adolf allait aussi tout casser en Allemagne, on a vu ce que cela a donné.
        Si les Flamands lui donnent la majorité, franchement, je ne vois pas ce que je pourrais encore avoir de commun avec eux.
        Tall, si ! Naturellement...


      • L'enfoiré L’enfoiré 30 août 2013 07:58

        « Je partage les prévisions de Tall. »

        Peut-être dans septante ou nonante ans.
        Enfin, si les Français savent ce que cela veut dire. smiley

      • asterix asterix 29 août 2013 14:29

        De Wever, perdre sa virginité politique ? Enfin voyons ! Il n’en a jamais eue. Ami de le Pen, chef de file des mouvements d’extrême-droite très actifs en Flandre - on n’en dénombre pas moins de 57 ! fils de collabos notoires, historien négationniste qui a toujours vécu sur le compte des deniers publics, alors que son crédo est la défense du pire des patronnats flamingants ( la VOKA ) ce type ne mérite que le mépris et le grand prix de la fausseté absolue.
        N’eut été le titre, je suis d’accord avec le contenu. Nos amis Français ne savent pas, ou n’ont AUCUN intérêt pour ce qui se passe en Belgique, alors que plus de 50 % de la population flamande vote extrême-droite. A ce titre, ton aricle est donc utile, nécessaire.
        De là à dire qu’ils vont le lire, c’est autre chose ! Ils sont tellement nombrillistes...
        Je plusse et l’enfoiré va certainement faire de même.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès