Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > « Abus de pouvoir » : en France... et en Europe ?

« Abus de pouvoir » : en France... et en Europe ?

Le livre « abus de pouvoir » de Bayrou dénonce la politique Sarkozyste qui menace le modèle français. Bayrou, et les politiques d’autres bords, dénoncent-ils la même tendance inquiétante, néoconservatrice et libérale, que l’on retrouve dans la droite européenne PPE-DE qui oeuvre, avec l’approbation de la plupart des députés européens (cf vote du 26 mars 2009, etc), en faveur d’une Union Transatlantique inconnue des citoyens européens (dont les Irlandais) et américains, et ce depuis les années 1990...

Le livre « Abus de pouvoir » de François Bayrou se veut être un livre marquant comme jadis « le Coup d’Etat permanent » écrit en 1964 par Mitterand. Esquisser une telle comparaison est risqué. La motivation principale du centriste Bayrou est probablement celle d’un appel du pied aux militants socialistes à le rejoindre. D’autres, comme Royal ou Hollande, le font aussi. Mais cette dénonciation d’une politique personnelle met sur le même plan Sarkozy et De Gaulle. Au-delà du talent politique et de la puissance médiatique, sont-ils comparables ? L’un défendait le modèle français jusqu’à quitter l’OTAN, l’autre le démantèle pour un modèle néo-conservateur américain et réintègre l’OTAN.
 
Le Modem ayant des députés européens, Bayrou n’est pas sans savoir que Sarkozy n’est pas seulement pragmatique mais œuvre nationalement dans le même sens que la droite européenne PPE-DE : vers une Europe atlantiste, étape vers une intégration complète à une Union Transatlantique. L’OTAN en est le versant militaire ; le Conseil Economique Transatlantique – créé pendant la présidentielle française de 2007 – en est le versant économique, le Conseil Politique Transatlantique et l’Assemblée Transatlantique – approuvés par le Parlement européen le 26 mars 2009 par 503 voix pour, 51 voix contre et 10 abstentions, soit avec les votes du PS voire des centristes européens – en est le versant politique et judiciaire.
 
Pourquoi Bayrou – vice-président du jeune Parti Démocrate Européen (PDE), Parti centriste qui se dit dans le sillage de Schumann, n’a-t-il pas alerté l’opinion publique face à une Europe qui a changé, depuis Maastricht jusqu’à la Constitution Européenne devenue Traité de Lisbonne, de cap et d’objectif sans dire aux citoyens européens quels en sont les vrais et nouveaux enjeux libéraux et stratégiques de Globalisation, de choc recherché des civilisations ? Bayrou cautionne-t-il une telle Europe qui menacerait aussi le modèle français ?
 
L’Europe des parlementaires n’est pas celle des citoyens : quels députés européens, ou français, a évoqué ces nouveaux enjeux transatlantistes aux citoyens européens, aux Irlandais qui doivent voter par Référendum le Traité de Lisbonne ? Pourquoi voter pour des députés de tous bords qui n’informent pas les citoyens et votent pour eux des projets libéraux et déjà soumis à l’impérialisme américain ?
 
Des « projets concertés secrètement contre une institution » (définition du dictionnaire Robert), contre une souveraineté européenne transférée ou intégrée, ne sont-ils pas appelés « complots » ? Beaucoup nient l’existence de complots, de lobbies alors que plusieurs font avancer en coulisse les choses avec des « politiques » trop complaisants.
 
Yann

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • florent1968 florent1968 5 mai 2009 15:03

    Même si je n’ai pas lu le livre de M Bayrou, je ne pense pas que ce dernier mette sur le même plan Sarkozy et de Gaulle.

    Comme François Mitterand il dénonce un état de fait la possibilité pour un mégalomane d’avoir tous les pouvoirs, sans réel contre pouvoir. Ce que permet la 5 eme République.
    Le Présiendent veut faire voter une loi, il dit à son gouvernement de la présenter, voir à un député de l’amander à une heure avancée de la nuit , elle est votée à l’assemblée et la presse à sa botte (les grands dirigeants des médias sont tous des amis du président) saluera le visionnaire, la loi ne passe pas parce qu’une partie est en désaccord et que l’opposition est restée plus nombreuse, suffisament tard, au lieu de tirer un cout de chapeau à l’opposition il fera non seulement revoter la loi mais en plus fera le message qu’elle a pas été votée à cause de l’absence des députés...un comble pour celui qui pendant 10 ans a été plus qu’absent quand il était élu.
    Comparer Sarkozy à De Gaulle ? Pauvre De Gaulle ! Il doit se retourner dans sa tombe car vous avez raison , Sarkozy oeuvre pour une Europe Atlantiste alors que De Gaulle oeuvrait pour une Europe indépendante des Etats Unis.

    De Gaulle a même tente de faire l’Europe de la Défense...malheureusement , il n’y ai pas parvenu !

     Si l’Europe a changé depuis Maastricht ce n’est pas du fait de Bayrou.
    Le dernier changement important est surtout du fait de M Sarkozy Ministre d’Etat chargé des finances en 2005 qui a renégocier le montant du budget européen pour la période 2006-2013

    Sous son impulsion ce budget est resté à la même hauteur alors que l’Europe allait accueillir durant les deux années suivantes 10 puis 2 pays supplémentaires passant au total de 15 à 27 pays.
    Il est évident que nos agriculteurs , pecheurs mais aussi que les pays de l’Est allaient souffrir...mais M Sarkozy ne s’en ait jusqu’à present que très peu vanté ! 

    Quant aux choc de civilisations dois je vous rappeler qu’en Europe les musulmans ont été pendant de nombreux siècles présents au sud (Espagne) comme à l’Est (Bulgarie, Hongrie) et ce jusqu’à recemment ...
    Peut être M Sarkozy a til même du sang bysantin dans les veines... peut être ?
    Ce qui fait la beauté de l’Europe c’est la richesse de son histoire et de ses cultures.

    Que serait Nimes sans ses Arènes ?

     

    L’Europe des parlementaires EST celle des citoyens tout comme La France des parlementaires des celle des citoyens.

    Le problème de l’Europe est à plusieurs niveaux 
    1) la place trop importante jouée par les technocrates, utiles aux débuts, beaucoup moins aujourd’hui !
    2) à qui donne t-on le pouvoir ?
    Je n’ai pas la réponse mais c’est un choix qu’il faudra faire un jour où l’autre
    a) Soit les chefs d’Etat (présidents,1er ministres) et ministres se réunissent beaucoup plus régulièment pour décider de la politique en Europe à tous les niveaux (en tous cas des grands axes...)
    b) soit le parlement a plus de pouvoir non seulement en matière législative mais en plus il devra élire un président , voir un gouvernement (qui pourrait être proposé par les différents chefs d’etat)
    Toujours est il qu’il faudra que l’Europe ne parle que d’une seule voix !

    3) En finir avec les groupes de pression
    L’Europe doit se donner des visions à long terme sur son territoire et ne pas avoir peur pour cela de privilégier des Etablissements Publics Industriels et Commerciaux Européens
    Ce type d’établissement est pour résumer grossièrement un service public, mais qui est ne doit pas faire de perte, et s’il fait des bénéfices doit les réinvestir dans l’entreprise.

    De tels établissements seraient à privilégier pour développer le transport d’Est en Ouest sur l’Europe, l’accés à l’Energie (gaz, electricité) , l’accés à l’eau courante, aux soins, à l’instruction....

    Et ce d’ici à 10 ans !


    Mais je ne suis pas sur que certains groupe de pression seraient d’accord pour mettre en place une telle politique...


    • xray 5 mai 2009 18:47

       

      Les téléphones transformés en micros d’ambiances. 
      L’information sur les téléphones portables transformés en micros d’ambiances, même et surtout quand ceux-ci sont éteint, a eut le mérite de faire connaître cette pratique. 

      Dans les réunions importantes la règle est,  de non seulement éteindre son portable,  mais aussi de retirer la batterie. 

      Enfin, par la circonstance, beaucoup on découvert qu’un téléphone fixe peut lui aussi se transformer et micro d’ambiance et cela depuis toujours. Le mécanisme est dans l’appareil dès sa conception. 

      La première question est de savoir :  « Qui peut écouter dans ces conditions ? » 
      La réponse est :  « Pratiquement tout le monde et c’est gratuit. » 
      Il suffit de connaître le code d’accès et d’être dans les mansuétudes du pouvoir. 

      La deuxième question est de savoir : « Qui peut être écouté ? » 
      La réponse est : « Il n’y a pas de malins ». Chacun peut être écouté, Ce sont ceux qui écoutent qui décide de l’intérêt. 

      La dernière question est de savoir :  « Qui dispose du pouvoir ? » 
      Réponse : Ceux qui ont mains mises sur le capital de la Dette publique ! 

      Le capital de la Dette publique, cinq fois le budget net de l’Etat, est entre les mains de ceux qui bénéficient de la loi 1905. (La loi 1905 défiscalise les immenses revenus des curés.) 


      On assure la surveillance. 
      http://www.raidh.org/Telephones-portables-sur-ecoute.html 

      L’injustice est un métier. 
      http://echomonde2.wordpress.com/ 

      La démocratie ratatouille 
      http://echomonde2.wordpress.com/2008/09/21/la-democratie-ratatouille/ 



      • bob 5 mai 2009 21:42

        Bayrou a toujours ete un fervent supporter de l’Europe telle qu’elle est est actuellement. Cet ouvrage est une maniere pour lui de se presenter comme un candidat anti-systeme allant ainsi dans le sens d’une certaine mode et lui permettant de grapiller quelques voix au moment des elections europeennes. La realite du personnage est differente : A une epoque pas si lointaine ( avant l’accession de Sarkozy au trone... a la presidence pardon), il voulait davantage de liberalisme dans l’Europe et notemment dans la France.
        Les francais savent-ils que la constitution europeenne rejetee par eux mais validee par leurs elites fut elaboree par Valerie Giscard d’Estaing ( membre de l’UDF ou MODEM) ? Savent-ils que Bayrou voulait un OUI franc et massif a cette constitution ? Savent-ils que dans les rangs du MODEM se trouve notre glorieux Peyrelevade dont les agissements au Credit Lyonnais ont des consequences toujours d’actualite ?

        Comment alors croire dans les vaines gesticulations d’un homme qui a toujours soutenu et encourage les derives d’un pouvoir par trop despotique ?


        • Yves Loiseau Yves Loiseau 5 mai 2009 23:47

          Ne connaissant pas ce « Monsieur Yann » je me bornerai à constater que les nonistes sont de retour.... Compte tenu de leur incapacité à mettre en route le plan B dont ils nous avaient abreuvés, nous avions eu droit au silence ! Et bien la, c’est re-parti ! Rendre l’Europe responsable de la crise est tout de même un mensonge éhonté puisque chacun sait que ce sont les banques américaines et les systèmes de crédit en vigueur aux USA qui ont entrainé l’avalanche !
          Je mets pour ce qui me concerne Sarkozy et Bayrou dans le même sac : comment peut t on prétendre étre européen quand pon fait campagne pour renforcer son pouvoir national....
          Il faudrait qu’on m’explique !


          • TSS 6 mai 2009 11:53

            F.Bayrou,le rebelle de l’interieur qui vote toutes lois liberales en Europe... !!


            • TSS 6 mai 2009 12:00

              "Rendre l’Europe responsable de la crise est tout de même un mensonge éhonté puisque chacun sait que ce sont les banques américaines et les systèmes de crédit en vigueur aux USA qui ont entrainé l’avalanche !"

              quelle meconnaissance grave des arcanes financières mondiales !!


              • franc 6 mai 2009 17:55

                Il est vrai que dans son livre Bayrou parle de la France et de l’esprit français comme un gaulliste authentique -------------------------mais il y a comme une contradiction avec une europe libérale et supranationale qu’il a toujours soutenue ,ou alors a t-il changé et évolué ?---------------car il accuse Sarko de détrruire l’esprit français et sa culture millénaire ,mais on peut dire tout autant sinon plus de cette Europe libérale, supranationale , capitaliste et mondialiste

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès