Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Affaires troubles de la CIA en Bosnie

Affaires troubles de la CIA en Bosnie

Predrag Ceranic, ancien chef des services secrets serbo-bosniaques se met à table.

Predrag Ceranic était un agent du renseignement de la République Serbe de Bosnie. Ancien collaborateur de Radovan Karadzic, il a rompu avec ce dernier en 1997.

Le mois dernier, il a été démis de son poste par le haut représentant de l’ONU pour la Bosnie-Herzégovine, Miroslav Lajcak, parce que soupçonné d’être à l’origine de la fuite permettant au criminel de guerre Stojan Župljanin, recherché par le TPI, d’échapper à la police serbe. En désaccord avec cette décision et doutant des vraies raisons de son licenciement, l’ex-agent se livre au journal Slobodna Bosna (Bosnie Libre).

Il raconte qu’en 2000, alors qu’il était chef des opérations du renseignement serbo-bosniaque, la CIA s’adresse à lui pour retrouver deux véhicules volés à Tuzla que leurs jeunes agents auraient laissés dans la rue. Ils contenaient du matériel dernier cri dont les Américains craignaient qu’il ne tombe aux mains des Russes. Ceranic a mis ses meilleurs hommes sur le coup et les véhicules furent rapidement retrouvés à Novi Grad.

Mais les fonctionnaires ont aussi trouvé que les véhicules n’avaient pas du tout été volés à Tuzla, mais à Podgrad, près de Pale, ancien état-major de Radovan Karadzic, recherché par le TPI pour crimes contre l’humanité. Deux agents de la CIA auraient alors réussi à s’approcher de la maison du criminel de guerre, vite repérés par des gardes qui les prirent à revers, les désarmant avant de les abattre. Les armes furent récupérées, l’équipement et les effets personnels dissimulés et les véhicules vendus en Bulgarie.

Les renseignements serbo-bosniaques retrouvèrent l’équipement et en informèrent aussitôt les Américains. Mais ceux-ci ne montrèrent curieusement que peu d’enthousiasme pour récupérer ce matériel de pointe dont ils craignaient pourtant qu’il ne tombe en des mains des renseignements russes.

Du coup, Ceranic soupçonne les Américains de se livrer en Bosnie à un autre jeu que la simple traque des criminels de guerre. Ce jeu durerait encore aujourd’hui parce que, déclare-t-il, « les têtes tombent ». Il se dit prêt à réitérer sa déposition devant une commission du Sénat américain.

Pourquoi la CIA fait tout pour garder secret leur malheureux essai de capturer Karadzic, où ils perdirent deux agents, quand certains les soupçonnent justement de protéger ce criminel de guerre ? En effet, on parle beaucoup en ce moment du «  gentleman’s agreement » entre Karadzic et Richard Holbrooke, le négociateur américain lors des accords de Dayton en 1996. Ce dernier aurait promis à Karadzic la protection en échange de son retrait de la vie publique. Alors, quelles sont les « têtes qui tombent » ? Ceranic parle-t-il des dommages collatéraux d’une guerre intestine à la CIA, entre ceux qui ont une réelle volonté de capturer les criminels et ceux qui veulent honorer l’accord entre Holbrooke et Karadzic ?

Mais Ceranic nous livre en parallèle une autre histoire : celle de l’arme nucléaire que Karadzic voulait acheter aux Russes en 1995, pour en finir à sa manière avec la guerre en Bosnie. Il avait en effet acquis d’un marchand d’armes libérien et pour la somme de 6 millions de dollars, une valise contenant une « bombe à neutrons portative ». Restait à en verser 60 après vérification du contenu.

Toutefois, après avoir reçu le container à Pale, Karadzic découvre qu’il contient en fait une sorte de gel, alors qu’il s’attendait à voir quelque chose ressemblant à des balles de ping-pong. Il envoie ses aides à Moscou pour qu’ils y vérifient qu’il s’agit bien d’une bombe à neutrons, dont le principe actif serait un matériau appelé « mercure rouge ». A leur retour, il s’avère que Karadzic avait acheté une valise de... gomina pour 6 millions de dollars !

A l’appui de son histoire, Ceranic produit un document montrant que l’ancien ministre de la Défense des Serbes bosniaques, Milan Ninkovic, avait effectivement retiré 6 millions de dollars en 1995 à Banja Luka.

Ces révélations tombent dans le contexte orageux créé par l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite en Serbie et la radicalisation de la République serbe de Bosnie. Il devient en effet de plus en plus fréquent d’y croiser les portraits de Karadzic, de plus en plus considéré comme un héros par la population.

Rappelons tout de même que Karadzic, « grand poète » à ses heures, est recherché par le Tribunal pénal international pour (entre autres) crimes contre l’humanité, et pas seulement à cause de ses poèmes...

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • morice morice 9 juin 2008 12:02

    Merci Deneb, on peut aisément inclure votre histoire dans la série des Cargos...


    • Gazi BORAT 9 juin 2008 12:34

      @ Deneb

      Dobar dan !

      Je m’arrèterai au titre :

      • "Affaires troubles de la CIA"

      C’est un pléonasme...

      gAZi bORAt

       


      • Emmanuel Aguéra LeManu 9 juin 2008 12:43

        Y’a pas d’AgoraVox en Sauvagie ?


        • Olga Olga 9 juin 2008 12:44

          @Deneb

           

          On finirait presque par s’habituer aux révélations sur les activités troubles de la CIA... Mais quand on connaît la véritable signification de ses initiales, on est encore moins surpris(e) :

          Contrôle Impérial Américain


          • Deneb Deneb 9 juin 2008 12:52

            Olga, on s’en souciait quand même moins tant que les USA étaient encore une démocratie.


          • Gazi BORAT 9 juin 2008 13:00

            @ Deneb

            Vous faites du mauvais esprit..

            Les Etats Unis d’Amérique sont une démocratie et voici des photographies d’un camp de vacances gouvernemental dans une île paradisiaque :

            gAZi bORAt

             


          • Olga Olga 9 juin 2008 22:42

            @G. B.

            Il a l’air sympa ce petit camp de vacances. La bouffe est pas terrible à ce qu’il paraît. Mais bon, quand on s’amuse bien, on est moins regardant sur la nourriture.


          • Traroth Traroth 9 juin 2008 17:47

            Du mercure rouge ? Si Karadzic croyait vraiment à ce conte pour enfants, c’est qu’il est plus stupide que je n’imaginais. Ca n’existe pas, le mercure rouge !


            • Deneb Deneb 9 juin 2008 18:10

              Ceci dit, Karadzic était tout de même assez stupide de croire que l’on puisse resoudre la crise bosniaque avec des bombes à neutrons.


            • Traroth Traroth 9 juin 2008 18:32

              Pas faux...


            • appoline appoline 9 juin 2008 19:08

              La CIA est un vaste sac à merde qui échappe même au contrôle de son président. Il est connu que cette dernière a trempé dans les coups glauques, ce n’est pas d’hier, comme tous les services secrets, le nôtre ne vaut certainement pas mieux.


              • ZEN ZEN 9 juin 2008 19:20

                Bonjour , Deneb

                Il y a un an ,sur Agoravox, paraissait un matin un article sur le journaliste allemand J.Elsässer, qui avait enquêté sur le noyautage par la CIA de certains groupes extrêmistes djiadistes en Bosnie. Le livre de ce journaliste était préfacé par jP Chevénement qui incitait à le lire...

                L’article a été retiré au bout d’une heure. Demandant une explication à la rédaction, il me fut répondu que sa publication était seulement différée. On attend toujours...Il y a eu en Allemagne des pressions contre la parition de ce livre. En France, peu d’échos...Voici un lien :

                www.legrandsoir.info/article.php3

                Je m’interroge... Qu’en pensez-vous ?


                • Deneb Deneb 10 juin 2008 04:31

                  Zen, l’article que vous m’indiquez victimize les surtout les serbes. J’ai déjà remarqué ça chez Meyssan, qui, force d’être anti-américain, ce qui me derange pas, devient pro-russe, et là, je suis déjà bien moins d’accord. C’est en effet le point de vue des russes, ayant les gros intérets en jeu dans les Balkans, que de victimizer les serbes d’avantage que les autres, alors que leurs politiciens comme Milosevic, dans les années 80, préchaient la haine. Je ne dis pas que les autres étaient moins inhumains que les sérbes. Mais, en prechant la haine, Milosevic, ensemble avec les academiciens serbes, portent la responsabilité directe de l’aggravation de la situation et donc, du commencement de la guerre. Et les djihadistes, il y en a de partout où il y a les musulmans, y compris en France. La grande majorité des musulmans bosniaques (je na parle pas de la religion, mais de l’ethnie) est pourtant pro-européene. L’article est donc pure propagande milosevitchéene.


                • Jelena XCII 24 septembre 2013 21:30

                  >> La grande majorité des musulmans bosniaques est pourtant pro-européene.

                  Hilarant ! Ils sont autant pro-européens que les Irakiens ou les Thailandais.

                  Qu’est ce qu’on rigole en lisant tes articles. ^^


                • fonzibrain fonzibrain 10 juin 2008 00:37

                  que agaravox deconne


                  • chmoll chmoll 10 juin 2008 08:10

                    L’ONU pour ne prendre que le rwande et la bosnie,l’sang de millions d’hommes de femmes et d’enfants coule sur les murs de L’ONU

                    j’aurais bien voulu poser la quouestion aux casques bleus qui étaient sur place

                    qu’est s’keu ça vous faisaient quand vous avez vu des hommes femmes et enfants se faire massacrer devant vos yeux,et qu’ont vous a donnez l’ordre de ne rien faire ?

                    perso,à l’heure actuelle pas de ces soldats,doivent se sentir très mal dans leurs peau,d’avoir vécu cela

                    non pas qu’ils soient en cause, car c’était les ordres


                    • Deneb Deneb 10 juin 2008 08:57

                      Je pense qu’en 1991 , l’Europe s’est rendu compte que l’invention de la Yougoslavie à la fin de la 1ère guerre mondiale n’était finalement pas une si bonne chose. Ils ont donc decidé de laisser faire en essayant de ne pas perdre la face. Ils ne pouvaient se permettre de fustiger ouvertement les serbes, parce qu’ils savaient que la Russie prendrait immediatement la position contraire. En effet, Milosevic, très influent auprès des banques serbes comptait surtout sur les investisseurs russes, quitte à rendre son pays dependant du "grand frère" slave. L’ONU savait qu’elle marchait sur les oeufs, mais c’est vrai que le traumatisme de devoir rester immobiles lorsqu’on massacre des populations devant vous doit être très lourd à porter.


                    • Jelena XCII 24 septembre 2013 21:05

                      >> celle de l’arme nucléaire que Karadzic voulait acheter aux Russes en 1995

                      Pur délire du début jusqu’à la fin cet article.

                      >> l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite en Serbie

                      Ah bon ? C’était en quelle année ?

                      C’était un article de Deneb, le fils de nazi qui n’a toujours pas digérer la défaite.


                      • Jelena XCII 24 septembre 2013 22:02

                        >> lorsqu’on massacre des populations devant vous doit être très lourd à porter.

                        Tu en sais quelque chose fils de nazi, on peut trouver des milliers de photos de croates-slovénes tuant ou torturant des civils sur le web.

                        Tu peux me trouver une photo d’un serbe tuant un civil ?

                        Quand Deneb prend la défense des musulmans, c’est pour cracher sur les orthodoxes.
                        Quand Deneb prend la défense d’Israel, c’est pour cracher sur les musulmans.

                        Si lui c’est un humaniste, alors effectivement Obama mérite son prix nobel de la paix.


                        • Jelena XCII 24 septembre 2013 22:57

                          Je viens de prévenir les Serbes vivant à Nice, il y a un vieux ustasa avec une vilaine tête de junkie qui fait du révisionnisme sur le web.

                          Samo Sloga Srbina Spasava !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès