Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Après DSK, qui va porter l’Europe Unie ?

Après DSK, qui va porter l’Europe Unie ?

L'Europe menacée par le G2

On le sait, au cours du dernier G20, les européens, en ordre dispersé, n'ont pas compté dans les décisions qui ont été prises entre les Chinois et les Américains dans un G2 officieux.

A qui fait peur un vrai projet politique d'Europe Fédérale Unie ?

1/ Aux grandes multinationales (bien implantées aux EU)

2/ Aux Chinois qui exportent très cher en Europe en jouant sur la division 

Le G2 était bien entre ces deux là. 

Il faut également regarder la liste des PIB des pays de la planète. Voir ce LIEN qui montre que l'Europe (consolidée) aurait le premier PIB du monde.

Avec cette puissance on pourrait éviter certains excès des deux grands pays (G2). Mais on ne le fait pas car , en plus de ces géants (pas gentils du tout), on a notre propre peuple qui préfère mourrir divisé !

Au nom de quoi ? De vieilles lunes nationalistes, populistes, conservatrices. Quand le temps s'accélère ces gens regardent en arrière.....

Je le dis tout net, Ces deux géants n'ont pas besoin de notre aide pour nous anéantir. Donc réagissons dans l'autre sens et faisons une Europe puissante UNIE. Réfléchissez il n'y a pas d'autre solution. DSK nous manque pour cela !

Pour les nostalgiques, cela n'enlève rien à l'état France, le drapeau....l'histoire...

Les premiers avantages :

1/ Achats groupés : prix et règles imposés plutôt que subir l'arrogance des chinois.

2/ Délocalisations : règle commune qui permet d'échanger à parité. 

3/ Armement & diplomatie : partage des charges.

4/ Représentation dans la planète : très forte et donc imposition possible de règles humaines.

5/ Réguler les multinationales qui jouent sur nos divisions et nos faibllesses pour nous imposer des textes. (voir les scandales concernant la pharmacie et les produits chimiques par exemple). 

6/ L'écologie qui bien sûr ne peut-être gérer autrement que mondialement. L'Europe est le pas décisif pour contrer les multinationales (patrons non élus) qui prennent déjà largement le pouvoir.

Un dernier ratio : regardez la moyenne de : PIB / budget état. En France, 4 fois plus. Cela veut dire que le politique a 4 fois moins d'influence que le commerce, le fric. Alors ou est la démocratie ? elle est au rabais, 25%.

Les dernières informations du monde indiquent que des gens puissants manoeuvrent (revoir la scène d'assassinat de Ben Laden et surtout le grand secret qui l'entoure). Tout cela est joué. Les puissants s'affolent également de voir les peuples des pays arabes chercher la démocratie. L'affaire DSK...

Regardez ce qui se passe au Japon qui ont laissé plein pouvoir à un capitaliste pour gérer la sécurtié nucléaire...Là on voit bien que seul le fric compte...Cela fait beaucoup d'évènements que l'on doit analyser en les reliant.  

Les grands évènements sombres de l'histoire sont toujours précédés par des faits troublants.... Ils sont là.... oyons vigilant et faisons l'Europe dans les plus brefs délais.. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • HELIOS HELIOS 23 mai 2011 12:09

    ’xcusez moi, mais le sous entendu pro-europeen que vous nous proposez n’est pas incompatible avec une europe des peuples, plutôt que celui (je le reconnais pré-jugé) d’une europe du fric, des multinationales et des divisions ...

    - Avoir DES monnaies differentes ne change pas si elles sont associées a un panier, un serpent, que sais-je une unité de compte europeene pour nous defendre face au monde.
    - Avoir des regles sociales, economiques et politiques est aussi permis, si une conscience europeenne s’etabli pour ses habitants, mais cela suppose des institutions europeenes acceptées, accessibles et elles-mêmes protectrices pour les europeens.

    en bref, l’Europe peut etre puissante sans pour cela accepter monnaie, reglements et asservissements a des technocrates


    • dominise dominise 23 mai 2011 12:25

      C’est déjà très très difficile de s’unir ! Alors si on commence avec des arguments de division (la monnaie) alors on est foutu !

      Par exemple, ce qui est urgent c’est acheter ensemble (1 seul ministre du commerce) pour ne plus subir le dictat des chinois.

      L’Europe des peuples est mon souhait mais la prochaine étape (non utopique) sera en l’état (plutôt libéral). Je le déplore mais on ne pourra la changer qu’une fois construite et de l’intérieur, si on est convainquant.

      Attendre de faire l’Europe après que tous les européens soient devenus de gauche, c’est se condamner à l’inaction pendant des lustres et des lustres. Pendant ce temps les chinois nous mangent. C’est çà qui est urgent !
        


      • UMP_POUR_ RICHES_DE_FRANCE 23 mai 2011 14:38

        Cela fait des années que vous refusez de comprendre, et vous en payerez le prix. Et alors, vous serez réduits en esclaves de ces capitalistes, franc-maçons qui gouvernent vos Etats et ridiculisent vos élus, vos magistrats. Ils vont vous affamer, vous appauvrir et vous conditionner dans l’instinct de survie afin de vous faire accepter n’importe quel travail car l’essentiel pour vous sera de survivre.

        Et de  dire que Jean Marc Morandini dans ses émissions des semaines passées, une chronique humoristique qui faisait écho de l’existence d’un site internet qui annonçait la fin du monde pour le 21 MAI 2011 ! Décidément nous sommes des imbéciles, nous qui refusons de décrypter les signes que nos ennemis forces occultes franc-maçons et capitalistes essaient de nous envoyer tous les jours. Oui après  avoir fomenté le plus grand mensonge pour détruire un homme qui a le tord d’aimer les femmes et le sexe, on peut l’arrêter le 15 mai 2011, détruire son image, le mettre en prison et pronostiquer sur un relâchement sous caution vers le 20 ou 21 MAI . Oui c’est cool tout ça, c’est la preuve que ces franc-maçons capitalistes sont forts ; Le 21 MAI, c’est bel et bien la fin du monde oui, c’est la date où Dsk a été définitivement tué pour sa famille et pour la France qui voulait l’avoir comme président socialiste.

        Après quoi, pour effacer DSK et faire perdurer le mandat de l’inculte  de L’UMP qui tenaille les pauvres de France, on nous dit que sa barbie est enceinte , félicitation pour elle ! Mais on s’en moque, le jour où elle pondra de sa foufoune périmée  son rejeton de capitaliste, qu’elle le fasse hors de France car nous savons ce couple de Bling bling ne partage rien avec la France. DSK n’est plus là mais le parti socialiste sauvera la France.



        • Laratapinhata 23 mai 2011 16:09

          Angela Markel ?


          • BA 23 mai 2011 21:28
            Lundi 23 mai 2011 :

            Grèce : taux des obligations à 10 ans : 17,030 %.


            Grèce : taux des obligarions à 2 ans : 26,253 %.


            Les taux longs grecs sont passés au-dessus de 17 % lundi en séance, atteignant un nouveau record, la dégradation de la note du pays par Fitch et les désaccords entre les instances européennes sur les solutions à apporter au pays inquiétant de plus en plus le marché.

            « La cacophonie entre la Banque centrale européenne et les dirigeants de la zone euro sur une éventuelle restructuration de la dette hellénique continue à peser lourdement sur le marché », a souligné Jean-François Robin, stratégiste obligataire chez Natixis.

            La Banque centrale européenne (BCE) s’oppose fermement à cette idée, qui n’est désormais plus écartée par certains dirigeants comme le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker.

            Lors d’un entretien accordé à un journal dominical grec, M. Papandreou a catégoriquement écarté l’idée d’une restructuration.

            Le contexte est déjà très défavorable pour Athènes, alors que Fitch a abaissé vendredi de trois crans la note de la dette à long terme du pays vu « l’étendue du défi » qui attend la Grèce pour mettre en oeuvre le programme de réformes fiscales et structurelles nécessaire pour réduire sa dette et son déficit.

            Le gouvernement grec a peaufiné lundi un nouveau plan de redressement économique, combinant accélération des privatisations et sursaut de rigueur, dans l’espoir de satisfaire les bailleurs de fonds du pays.

            L’ensemble des pays jugés fragiles de la zone euro ont été pénalisés par une aversion au risque, les investisseurs s’inquiétant aussi de l’état de santé de l’économie mondiale alors que même la Chine montre des signes de faiblesses : la croissance de l’activité manufacturière chinoise a ralenti en mai à un plus bas depuis 10 mois.

            Les taux espagnols par exemple sont montés à 5,513 %, contre 5,471 % vendredi à la clôture, avoisinant leur plus haut historique.


            La quatrième économie de la zone euro a été traversée ce week-end par un mouvement de contestation inédit contre le chômage et la crise économique, alors que se tenaient dimanche des élections locales qui ont vu perdre les socialistes au pouvoir. Cette nette défaite pourrait rendre plus difficile la mise en place de réformes pour lutter contre un emballement de la dette, ont fait valoir plusieurs experts.


            • geronimo87 geronimo87 23 mai 2011 22:53

              @dominise.
              Depuis le début, l’Europe a été faite à partir du marché pour faire le lit des multinationales.
              L’Europe politique, nos oligarques s’en foutent complètement.
              Ile sont du côté des riches pas du peuple.


              • dominise dominise 24 mai 2011 11:32

                Oui mais nous ! On doit montrer que l’on veut vraiment.


              • geronimo87 geronimo87 23 mai 2011 23:06

                @dominise.
                En allant voir Jean Monnet dans wikipedia, j’ai trouve ce passage.

                «  »Une citation de Jean Monnet résume parfaitement sa vision politique et son état d’esprit : « Nous ne coalisons pas les états, nous rassemblons les hommes. » Clairement, aux yeux de Monnet, les états souverains doivent disparaître.«  »

                Ce n’est pas ce qui se passerait actuellement ??????????????????????????


                • dominise dominise 24 mai 2011 11:40

                  Moi je souhaite que les états demeurent mais que les nations se fondent en un seul pays capable de résister aux deux grands du G2 et surtout aux chinois qui nous dictent la conduite à suivre.

                  Dans ce cas, on résiste pas mais on prend le dessus avec nos valeurs européennes. Attention le partage, implique que ce ne soient pas les valeurs françaises mais un compromis (chose due) entre tous les européens.

                  Par étape, mon ami, par étape. Le capitalisme européen est moins pire que le capitalisme américain ou Chinois.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès