Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Attention : voter peut-être dangereux !

Attention : voter peut-être dangereux !

“Le Parlement européen investit youtube pour inciter les jeunes à aller voter. Alors que les pronostics annoncent une nouvelle abstention record aux élections de début juin, un spot a été mis en ligne... » . Telle est l’explication donnée par le parlement européen pour ce clip mis en ligne récemment sur le site You tube. Il est également largement diffusé depuis hier sur les ondes de télévision et de radio privées et publiques.

“Le Parlement européen investit youtube pour inciter les jeunes à aller voter. Alors que les pronostics annoncent une nouvelle abstention record aux élections de début juin, un spot a été mis en ligne... » voici ce que l’on peut lire sur le site de videos en ligne You tube en commentaire du spot en question.

Ce clip diffusé hier soir au JT du 20 h de France2 et ce matin sur France-Info aurait donc pour objectif, selon l’explication officielle, d’inciter les jeunes à aller voter...

Première remarque : ce clip est effcctivement rempli d’informations intéressantes sur les enjeux du prochain scrutin européen !

De qui se moque-t-on ?

Admettons que parler aux jeunes un langage empreinté à leur culture générationnelle puisse être un vecteur de citoyenneté... Mais pourquoi avoir choisi cette forme filmique calquée sur les scary movies ou films gore exhaltant les sensations fortes et les peurs les plus ancrées en nous(1) ?

Il est avéré qu’à l’instar de la publicité, les messages de communication audiovisuels comportent parfois un second degré derrière une première intention ; dans le cas précis de ce spot, l’intention affichée serait donc pédagogique ou civique... Il serait de réveiller le comportement citoyen.

Pourtant, même en publicté, on a rarement vu un spot (en tout cas en France) vous promettant une telle violence à la clé de l’acte qu’il est sensé vous amener à accomplir (acte d’achat). Imaginez que pour inciter une mère de famille à acheter des couches-culottes, on mette en scène une pareille séquence se déroulant dans le supermarché du coin et que la victime potentielle soit le bébé !

Des personnes affectées par ces images et ce cri strident d’une jeune femme en danger de mort poursuivie par un psychopathe jusque dans un bureau de vote ne préfèreront-elles pas s’abstenir de faire leur devoir de citoyen ? Evidemment, la raison devrait leur enseigner que tout n’est que fiction et que les psychopathes ne pénètrent pas aussi facilement dans un bureau de vote une hache à la main... Autre réaction possible : la société est violente, trop violente, je dois donc pour enrayer cette violence voter pour un parti sécuritaire...

Car le principal problème posé par ce spot soi-disant “civique” n’est-il pas justement qu’il ne fait pas appel à la raison et à la réflexion mais au sentiment de peur qui sommeille en chacun de nous ? Ce spot n’est-il pas en définitive le signe d’une tentative supplémentaire de manipulation des citoyens et d’une dérive dangereuse pour la démocratie ?

(1) Remarquons au passage que ces films ou documents sont eux-mêmes véhiculés auprès de la jeunesse depuis quelques années par des majors de la production médiatique qui trouvent dans leur diffusion une source de profits non négligeable. Ils véhiculent en outre auprès des jeunes une vision assez désespérante de la société.


 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • masuyer masuyer 14 mai 2009 12:32

    Bonjour Marianne,

    effectivement cette non-campagne européenne est impressionnante. Mais bon, les élites ne sont pas « eurosceptiques » elles. Ou comment se foutre de la gueule du monde.


    • LE CHAT LE CHAT 14 mai 2009 12:43

      le signe d’une tentative supplémentaire de manipulation des citoyens et d’une dérive dangereuse pour la démocratie

      C’est évident , la peur qu’on utilise à tour de bras pour une société de plus en plus sécuritaires au service des puissants !

      les jeunes , internautes pour la plus part , ne doivent pas oublier que l’UMP a dans sa grande majorité voté la loi liberticide Hadopi pour les fliquer un peu plus !

      il faut voter certes , mais pour tous les candidats hors système UMPSmodem ! ça sera le seul moyen pour être entendu !


      • cathy30 cathy30 14 mai 2009 12:54

        Le parlement européen cible par youtube une certaine partie de la jeunesse. Celle qui surf sur internet, qui consomme du gore et qui n’aime pas trop se poser des questions. Si je me mets à la place de la cible, et bien je ne suis pas vraiment convaincue..


        • eugène wermelinger eugène wermelinger 14 mai 2009 13:13

          Bonjour au Chat et à Cathy( d’Alès) à Marianne aussi : décidémment on se retrouve une unité de point de vue.

          Cordialement

          • LE CHAT LE CHAT 14 mai 2009 14:04

            Bonjour Eugène , toi qui est dans le jardinage , il faut aussi dire que l’UMP dans sa grande majorité fait corps pour ne pas discuter du cannabis aux textes repressifs obsolètes de 1970 , et pas appliqués car non applicables et celà dans la plus grande hypocrisie


          • Taranis21 14 mai 2009 14:59

            Je ne vois pas ce qui, dans ce clip pourrait inciter les jeunes à se rendre aux urnes, les vieux non plus, par ailleurs. Limiter leur psychologie à scary movies et autres trucs gores, c’est peut-être un peu les prendre pour des cons, des demeurés, des débiles dont l’activité principale consiste à s’abreuver de films douteux sur les écrans divers. Je pense que les têtes pensantes (?) qui ont accouché d’un tel projet obtiendront l’effet inverse. Ca va faire un flop, car c’est manifestement conçu par une équipe d’attardés souffrant d’Alzeimer qui oublie que la majorité des jeunes est angoissée par l’avenir que sarko leur promet et que certains occupent le pavé pour défendre leurs universités ou leur formation.


            • bernard29 bernard29 14 mai 2009 15:20

              Ce parlement européen , comme d’ailleurs le parlement européen des jeunes et sa campagne de communication tout aussi débile, voir article de Paul Villach :  « Parlement Européen : le leurre d’appel sexuel » http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/parlement-europeen-le-leurre-d-56026 , prennent les citoyens européens pour des cons, et avec leur argent en plus. 

              C’est une indécence démocratique de plus. 

              Il serait temps qu’ au minimum, un député européen se mette à contrôler eficacement les dépenses de communication de ce parlement. ça au moins , c’est une compétence que le parlement européen pourrait utiliser.


              • Marianne Marianne 14 mai 2009 15:35

                Oui, bon article de Paul Villach.

                Et il existe aussi des petits spots de la commission européenne sur les rapports entre patronat et salariés...

                http://www.rue89.com/crochet-gauche/2009/05/12/les-droits-sociaux-vus-de-l-europe-une-gamelle-a-votre-nom


                • xray 14 mai 2009 15:53

                   

                  La misère est le fondement de la société de l’argent. 

                  Le bourbier européen 


                  (
                  Faire courir les petites fourmis humaines le plus vite possible,  le plus dans tous les sens possible et le plus … inutilement possible.)
                   



                  L’Europe gagne à pourrir la vie du plus grand nombre. 
                  Cette Europe du fric, des banquiers, de la pègre, de la mafia,  des curés fascistes et des ânes, on n’en veut pas ! 

                  Dès l’instant où l’on a parlé de construire l’Europe, on pouvait observer que les plus acharnés à « construire l’Europe »  étaient les plus incompétents en tous domaines. On aurait dû se méfier. 


                  Des institutions fantômes (Que du papier !)  
                  Ponctuellement, les médias produisent un éclairage positif sur des institutions qui ne sont rien d’autres que des images d’Épinal. 
                  Ces images d’Épinal qui masquent des fonctionnaires payés à prix d’or pour ne rien faire et pour seulement obéir.  Obéir à qui ? 

                  Ces fonctionnaires qui n’ont pour activité que de répondre aux courriers des requérants pour leur expliquer, en des tournures de phrases recherchées, qu’ils ne sont pas compétents. 
                  Voire encore de mettre directement à la poubelle les courriers véritablement dérangeants. 

                  En dehors de cela, par nature, les fonctionnaires sont toujours à la recherche de quelque chose à voler. Pour eux, l’Europe est un terrain de chasse idéal. L’Europe, ils sont « POUR » ! 


                  Le pouvoir est entre les mains de ceux qui contrôlent le capital de la Dette publique. 
                  Pour la France, le capital de la Dette publique (cinq fois le budget net de l’
                  État) est contrôlé par ceux qui, en France,  bénéficient de la loi 1905. La loi 1905 défiscalise les immenses ressources des curés. 

                  Les curés qui, eux aussi, sont toujours à la recherche des quelque chose à voler. Qui de plus, n’ont pour préoccupation première que de pourrir la vie du plus grand nombre. 

                  (Faire courir les petites fourmis humaines le plus vite possible, le plus dans tous les sens possible et le plus … inutilement possible.)  


                  Face à cela, les Politiques ne sont que des porte-cravates. 
                  Les politiques ne sont que les marionnettes d’un Grand Guignol destinés à animer le spectacle pour les « Gogols ». 


                  Les politiques sont asservis au capital de la Dette publique. 
                  Si ce capital gagne à pourrir la vie du plus grand nombre, il gagne aussi à générer l’insécurité. 


                  Le bourbier européen 
                  http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2009/05/09/le-bourbier-europeen.html 

                  La dictature de l’image 
                  http://echofrance37.wordpress.com/ 

                  Drogue, SILENCE ! 
                  http://www.lepost.fr/article/2009/02/28/1440133_drogue-silence.html 

                  L’euro « justice » 
                  http://echofrance36.wordpress.com/2008/10/22/leuro-justice-un-immense-neant-dans-une-coquille-dillusion/ 



                  • Marianne Marianne 14 mai 2009 17:15

                    Pas d’accord avec vous xray, vous appelez à l’abstention et vous savez que ce n’est pas mon point de vue car si les politiques sont comme vous le dîtes des porte-cravates, il faut s’attacher à réhabiliter la politique en la démocratisant.

                    http://www.frontdegauche.eu/


                  • Paul Villach Paul Villach 14 mai 2009 16:46

                    @ Marianne

                    Je réponds bien volontiers à l’invitation que vous m’avez faite en commentaire de mon article sur l’affiche imbécile diffusée par l’association « Parlement Européen des Jeunes ».

                    On reste atterré à la vision de ce clip diffusé cette fois par le véritable Parlement européen pour encourager les électeurs à aller voter. Il capte sans doute l’attention mais à quel prix ! Il le fait à des fins autres que celles affichées.

                    1- Ce clip offre, en effet, le spectacle non d’un paradoxe mais d’une contradiction de nature entre l’opération électorale et la scène d’horreur qui se déroule.
                    - l’acte de voter est l’acte pacifique trouvé par la démocratie pour maîtriser et apaiser les conflits qui déchirent une société ;
                    - or, la scène de la traque d’une femme par son agresseur est une exhibition d’une des violences qui détruisent les relations sociales. Elle stimule, ce faisant, un réflexe de voyeurisme malsain chez le spectateur fasciné par le malheur d’autrui : les cris d’épouvante de la victime vrillent les oreilles, et personne n’intervient pour porter secours à la malheureuse.

                    2- Cette outrance est présentée évidemment comme l’indice d’un humour noir qui parle légèrement de ce qui est grave ou inversement. On ose, en effet, introduire la scène la plus invraisemblable qui soit dans un bureau de vote. Une victime poursuivie par son agresseur commence, en général, par se mettre en sécurité avant de songer à voter. Même le sanctuaire d’un bureau de vote n’est pas respecté par le prédateur. L’humour noir inviterait donc à une lecture distanciée et au sourire.

                    3- Mais pour cela, il faut encore que cet humour noir s’associe à une  intericonicité (ou la reconnaissance d’une image connue dans une image inconnue) qui n’est intelligible que des amateurs de ce type de films d’horreur imbéciles.

                    4- Il reste de toute façon que le message selon lequel « on a toujours le temps d’aller voter » est parasité sinon oblitéré par cette violence insoutenable qui pénètre dans le lieu même de la pacification sociale. Quelle incitation à aller voter peut bien en découler ?

                    5- Pis, et vous avez raison, l’exhibition d’une telle scène caricaturale d’insécurité rappelle par une autre interconicité le problème de l’insécurité qui empoisonne la vie quotidienne.
                    - Il est à noter que cette insécurité est strictement limitée ici à un comportement pathologique.
                    - Ce leurre de diversion détourne l’attention d’un autre type d’insécurité économique, celle des gangsters de la finance qui ont plongé le monde dans la récession, ou juridique, celle d’un appareil judiciaire qui viole le droit comme à Outreau et ailleurs.

                    6- On peut légitimement penser, comme vous le faites, qu’on est en présence d’un tract-vidéo appelant par sous-entendu à voter pour un camp qui milite en faveur de mesures de sécurité renforcée contre les agressions de rue, en oubliant la violence économique et judiciaire.
                    Oui, on peut considérer ce clip comme un instrument de propagande sécuritaire visant à stimuler le réflexe de peur approprié. C’est une manifestation de ce qu’on nomme le marketing de la peur. Paul Villach


                    • Marianne Marianne 14 mai 2009 17:23

                      Merci Paul pour cette analyse très précise du spot en question qui complète mon article écrit un peu à la va-vite tant j’ai été ulcérée par tant de bassesse et de mépris pour les électeurs (vous avez vu la tête de l’assesseur dans le clip, pas tibulaire, hein ? On dirait un agent de la securitat qui couvrirait les pires agissements...)

                      Et je suis bien d’accord avec vous lorsque vous écrivez :

                      « Ce leurre de diversion
                       détourne l’attention d’un autre type d’insécurité économique, celle des gangsters de la finance qui ont plongé le monde dans la récession, ou juridique, celle d’un appareil judiciaire qui viole le droit comme à Outreau et ailleurs. »


                    • Paul Villach Paul Villach 14 mai 2009 18:25

                      @ Marianne

                      Qu’il fait bon de partager des vues communes ! Car, pour un peu, on se prendrait à douter de sa pertinence. Quelle audace tout de même chez ces individus pour dévoyer à ce point l’acte de vote ! Paul Villach

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès