Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Barnier en charge du Brexit : l’autisme suicidaire de (...)

Barnier en charge du Brexit : l’autisme suicidaire de l’UE

Avec les 17 millions de non du moloch européen et la montée des partis qui la rejettent, l’UE aurait pu faire profil bas et être compréhensive au moment de choisir la personne en charge des négociations du Brexit. Mais non, elle a choisi Michel Barnier, l’archétype de tout ce que ceux qui ont soutenu le Brexit détestent. On pourrait décidément croire que Bruxelles veut hâter sa fin, inconsciemment

 
L’UE, décidément fâchée avec les peuples
 
Quel drôle de choix tout de même. Les hommes politiques qui finissent à Bruxelles le font souvent comme un plan B, alors qu’ils sont en situation d’échec, sans fief électoral, et sans perspective nationale forte. C’est le cas pour Michel Barnier, ministre d’Edouard Balladur, puis de Jean-Pierre Raffarin, emporté par le vote du 29 mai 2005. On peut penser plus récemment au choix oscillant entre humour involontaire et irresponsabilité crasse, de faire de Pierre Moscovici l’homme en charge de superviser les budgets nationaux, lui pour qui la France devait afficher un déficit budgétaire de 3% du PIB en 2013, lui qui a fini par admettre en 2013 qu’il faudrait deux ans de plus, et dont le successeur a repoussé l’échéance de deux ans de plus à son départ ! Michel Barnier est l’archétype du second couteau sans substance.
 
Comme commissaire, il s’est illustré par sa forte perméabilité aux intérêts des banques qu’il était sensées réguler, travaillant sur le dérisoire projet d’union bancaire, dont on voit aujourd’hui qu’il n’a rien réglé étant donnée la situation des banques Italiennes, entre autres. Mais sa foi inébranlable dans le machin européen fait que dans ce système aussi ubuesque que totalement coupé des citoyens des pays de l’UE, il est sans doute rassurant. On peut imaginer qu’il ne prendra pas d’initiatives et qu’il défendra mordicus les positions qu’on lui demandera de tenir. Bref, quand les peuples européens expriment leur mécontentement, l’UE se bouche le nez et ferme les yeux et ne dévie pas de sa trajectoire. Ainsi, elle affirme bien qu’elle continuera dans la même direction qu’elle que soit le souhait des peuples.
 

L’UE aurait pu choisir d’envoyer un signal aux électeurs britanniques par le choix d’un homme politique, qui, sans être un opposant radical, aurait été eurosceptique-compatible. En choisissant Michel Barnier, elle se montre telle qu’elle est  : fondamentalement fermée à la démocratie. Nul doute que tous les électeurs du continent finiront tôt ou tard par s’en souvenir, et la sanctionner.

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 1er août 09:41

    Un incendie ravageait la savane. 

    Les animaux traversaient le fleuve pour y échapper.
    Mais le scorpion ne savait pas nager.
    Il demanda à une grenouille de le prendre son dos :
    - tu te moques de moi, dit la grenouille, tu vas me piquer et je vais mourir.
    - réfléchis, dit le scorpion, si tu coules, je meurs aussi.
    Alors, la grenouille accepta d’aider le scorpion et le prit sur son dos.
    Au milieu du fleuve, elle ressentit une immense douleur dans son dos et comprit que le scorpion l’avait piquée.
    Avant de mourir, elle demanda au scorpion :
    - pourquoi as-tu fait ça ?
    - c’était plus fort que moi, répondit-il.

    • filo... 1er août 13:52

      @Jeussey de Sourcesûre
      Et quel rapport avec article ci-dessus.
      Pas compris ?


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 1er août 16:09

      @filo...

      On ne peut pas demander à un organisme (vivant ou fabriqué), de réagir autrement que la programmation ou la nature l’a prévu.

      Un scorpion ne peut pas s’empêcher de piquer, et l’UE, à travers ses acteurs, ne peut réagir qu’en pensant que ce sont les autres qui se trompent. La mode est d’ailleurs de déclarer, quand le peuple vote « mal » : nous n’avons pas fiat assez de pédagogie. Ce n’est pasleur politique qui est mauvaise, mais les électeurs qui se trompent<<<<<<<<<<<< ;

      Tels ce scorpion qui mourra lui aussi en tuant la grenouille qui était en train de le sauver, les technocrates européens continueront à foncer dans le mur, même si tous les peuples des pays membres refusent leurs choix. Certains technocrates servent les intérêts des oligarques par ambition personnelle, ce qui est compréhensible, même si leur calcul est à court terme (la soupe leur parait quand même bonne), mais les technocrates comme Barnier sont persuadés d’avoir raison, et là, c’est dangereux car ils maintiendront le cap envers et contre tout.

      Est-ce plus clair maintenant ?
      Ou faut-il d’autres explications ?



    • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 09:55

      Barnier, c’est aussi le gonze pour qui le réchauffement climatique est la cause des tremblements de Terre :
      http://www.youtube.com/watch?v=tXV-o5iI3rg&feature=related
      Remarquez, là il est en désaccord scientifique avec les mollahs iraniens, selon qui les tremblements de Terre proviennent de la violence des orgasmes des iraniennes.


      • Raymundo007 Raymundo007 2 août 04:30

        @JC_Lavau
        Oui, c’est vraiment un nul et l’a toujours été. Un gastéropode. C’est le concours du dirigeant le plus nul ce 3e millénaire.


      • Alren Alren 1er août 10:59

        Barnier est français, pas allemand, ceci explique cela !

        L’Allemagne qui dirige l’UE et à qui seule profite cette politique économique aberrante, utilise une homme de paille d’un pays étranger pour faire le sale boulot, tout comme les USA utilisent Merkel et Hollande pour maintenir leur empire chancelant que les peuples européens.


        • aimable 1er août 12:51

          @Alren
          en politique ( et pas que ) , un carnet d’ adresses est plus utile que la compétence


        • chantecler chantecler 2 août 06:04

          @Alren
          Vous pouvez rajouter N. S.


        • fred.foyn Le p’tit Charles 1er août 12:18
          Barnier en charge de son infamie..bof un trou du cul véreux en politique...un de plus.. !

          • Liber8 (---.---.181.162) 1er août 13:14

            Bruxelle, le repere des neo-nazis de l’apres seconde guerre mondiale.


            • redux (---.---.196.50) 1er août 13:44

              Article pas très complet, Barnier c’est surtout la bete noire des anglais , le regulateur de la finance qui a toujours été combattu par les voisins d outre manche . le fait que junker l’ait désigné pour ces négociations indique que la commission ne fera aucun cadeau a la city , qui souhaite conserver plus que tout son accès aux marchés financiers européens .


              • colza 1er août 18:36

                @redux
                En même temps, je suis persuadé que l’UE a plus besoin de la City que la City a besoin de l’UE.
                Les oligarques trouveront bien un terrain d’entente.


              • Raymundo007 Raymundo007 2 août 04:44

                @colza
                Pas sûr... pas sûr....


              • Wak (---.---.28.34) 4 août 21:58

                @redux Simplement bravo d’enrichir ce site de propos objectifs. Vous avez du courage. Les complotistes et autres incultes patentés qui s’expriment pour dénigrer l’UE sont justes trop nuls. Ils devraient vraiment aller voir n’importe quelle autre région du monde pour le réaliser : le paradis sur terre c’est ici, en Europe. Encore perfectible certes, mais c’est bien ici. Tout le reste est aboiement d’ados attardés. Bien sûr que la Commission est légitime (Comme tout gouvernement ou tout préfet non directement élu, voir un cours de base de droit européen) pour serrer la vis aux brits qui ont librement choisi de quitter l’UE. Et il faudrait viser fort aussi les Suisses (passagers clandestins qui ont les bénéfices de la libre circulation sans les Contraintes, trop facile).


              • NicolasA (---.---.219.36) 1er août 16:48

                y a 2 bourses de pays europeens installé en angleterre (la france et je sais plus qui) ils vont faire quoi d’apres vous ? ca m’intrigue ^^


                • Jac Chuinard (---.---.142.27) 1er août 17:18

                  Tout ce qui ce fait dans l’UE est décidé, proposé et/ou entériné par nos gouvernements respectifs que nous avons ėlus démocratiquement. C’est auprès de ses derniers qu’il faut fomuler, pour le moment, nos desiderata concernant l’Union. Si l’UE n’est pas assez démocratique ou sociale dites-le à vos dirigeants pour que ça change. En ce moment, comme cela se dit depuis plusieurs années dans nos ambassades nos avons à faire actuellement à des nains. Mais cela changera. Quant à M. Michel Barnier laissons-lui le temps au moins de prendre ses fonctions. Cet homme intègre est un des seuls à avoir une vision politique de l’Europe. Bravo ! Nous ne pouvons que le féliciter. Il est certain qu’il fera du bon travail.

                  I . .


                  • zygzornifle zygzornifle 1er août 18:59

                    l’EU c’est comme un clébard haineux qui aboie de long de son grillage, il fait des aller retour en gueulant et il en pisse de frustration .....


                    • zygzornifle zygzornifle 1er août 19:38

                      cette Europe consanguine a mis bas toute une portée de lapins crétins .......


                      • Jac Chuinard (---.---.142.27) 1er août 21:14

                        La France est mon pays, l’Europe est notre Avenir !


                        • Wak (---.---.28.34) 5 août 00:22

                          @Jac Chuinard La France est mon présent, l’Europe mon Avenir. Après le Brexit, il est désormais évident que nous devons porter haut les couleurs de l’Europe. Ils ne détruiront pas notre avenir. Comme les vieux Anglais tentent de détruire le futur des jeunes britanniques


                        • Jac Chuinard (---.---.142.27) 1er août 21:21

                          L’Europe est un magnifique projet. Il ne tient qu’à nous de le rendre merveilleux.


                          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 2 août 09:05

                            @Jac Chuinard

                            La ferme des mille vaches est un magnifique projet.
                            Il ne tient qu’aux vaches de le rendre merveilleux.

                          • Ar zen Ar zen 2 août 12:07

                            @Jac Chuinard

                            Je suis intéressé par votre commentaire. Quel est donc ce « magnifique » projet de « l’Europe » autrement dit de « l’Union européenne » ?

                            Pouvez vous m’éclairer sur ce projet ? Qu’avez vous à dire sur ce projet ? Je me réjouis de vous lire.


                          • Pakiko (---.---.58.77) 3 août 00:02

                            Nous rendre tous identique quel merveilleux programme...


                          • Avec un peu d’humour (---.---.142.27) 5 août 11:03

                            @Jeussey de Sourcesûre

                            Il suffirait peut-être d’être un peu courageux et de prendre le taureau par les cornes...


                          • Jac Chuinard (---.---.142.27) 5 août 11:20

                            @Ar zen, alias « le petit prince »

                            - S’il vous plaît... Dessine-moi l’Europe !

                            L’Europe est dans votre tête, mettez la dans votre coeur.

                            - C’est tout à fait comme ça que je la voulais ...


                          • Jac Chuinard (---.---.142.27) 5 août 11:31

                            @Pakiko Identique, parfaitement identique å la différence qui nous sėpare, cher(e) inconnu(e).


                          • chantecler chantecler 2 août 06:14

                            Vive J.M.D.Barroso !
                            Qui fut « à l’extrême gauche de l’échiquier politique portugais » en 1974 (« révolution des Oeillets ») et qui vient de rejoindre Goldman Sachs !
                            https://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Manuel_Dur%C3%A3o_Barroso
                            Avec ça si certains arrivent encore à coller des étiquettes et avoir des certitudes concernant les fonctionnaires nommés par la C.E , je leur tire mon chapeau :
                            https://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Manuel_Dur%C3%A3o_Barroso
                            Donc concernant M. Barnier et le sort du Brexit : wait and see
                            Surtout que :
                            https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Barnier


                            • chantecler chantecler 2 août 06:18


                              Désolé pour le « double lien ».


                            • Alainet Alainet 2 août 08:59

                              - Barnier dans le rôle de raccommodeur de porcelaines ; cela n’empêchera nullement la décomposition du moloch ! Après le GB, la suite viendra de l’Autriche prochainement. Je suis pour l’organisation d’1 référendum sur le Frexit et l’adhésion à l’AELE/EFTA : les Pays qui la composent comme la Suisse, la Norvège, l’Islande.., fonctionnent différemment avec moins de contraintes & se sont bien sortis de la Crise et ne sont aucunement dans le marasme économique, en comparaison de beaucoup de pays de la zone € dont la France ! L’UE a échoué de partout ! Les nouvelles adhésions programmées par la Maison-Blanche ne se feront pas : adieu Turquie & Ukraine, les Pays des Balkans hésitent... ils ont raison car cette UE est mortifère et condamnée à l’étiolement...
                              http://www.voltairenet.org/article166199.html
                              - "Loin d’être l’action de la « main invisible du marché », la crise de l’euro est le fruit d’une stratégie mûrement préparée par Christina Rohmer et le Comité des conseillers économiques de la Maison-Blanche. Il s’agit de sauver l’économie étatsunienne en contraignant les capitaux européens à se réfugier outre-atlantique, et en plaçant à terme l’économie des Etats de la zone euro sous contrôle US via le FMI et l’Union européenne. Cette offensive contre l’euro est d’abord une action destinée à ramener aux Etats-Unis les capitaux étrangers nécessaires à la couverture du déficit croissant de la balance financière des USA. C’est un signal d’avertissement à des pays comme la Chine qui avait commencé à rééquilibrer leurs réserves de devises en achetant de l’euro au détriment du dollar.
                              - L’Union européenne a été construite autour de l’Allemagne et structurée selon ses intérêts.
                              Les pays qui n’arriveront pas à ramener leur dette a moins de 60 % du PIB seront amendés par Bruxelles. Ce texte envisage la possibilité de sanctions même lorsque la limite actuelle de 3 % du PIB, fixée par le Pacte de stabilité, n’est pas encore dépassée.Le modèle allemand, faire inscrire, dans la Constitution, le principe de l’équilibre budgétaire, soutenu également par la France, est appelé à se généraliser. Cela supprimerait toute possibilité, déjà actuellement très faible, d’initiative budgétaire. Les Etats membres seraient, vis-à-vis de l’Union européenne, comme les Etats fédérés étasuniens vis à vis de leur Etat fédéral. Cependant, il ne faut pas se tromper, il ne s’agit pas là d’un renforcement de la construction européenne, mais, au contraire, de la dissolution de toute possibilité d’initiative politique afin de conforter la toute puissance des marchés." (sic)


                              • Gillesdd Gillesdd 2 août 10:21
                                Je me souviens d’une conférence auquel j’ai assisté à l’étranger ou.Michel Barnier parlait de délocalisation. Il disait en parlant des entreprises française qu’elle ne délocalisaient pas mais se localisaient auprès des lieux de production et de consommation.
                                Pour quelques une ce fut vrai, pour les autres, 80%, c’était bien une délocalisation dans les LCCC pour bénéficier de l’absences de règles environnementales, salariales et dans les conditions de travail.
                                Si il est aussi compétent pour gérer le Brexit, nous sommes sur de bons rails.

                                • diverna diverna 2 août 21:23

                                   « Nul doute que tous les électeurs du continent finiront tôt ou tard par s’en souvenir, et la sanctionner. »
                                  Cette dernière phrase paraît d’un optimisme béat en contradiction avec ce qui précède et auquel j’adhère, montrant l’imperméabilité d’un système qui s’autocongratule. Il manque à cet article une lecture de ce que le choix de Michel Barnier indique sur l’issue de la négociation. J’y vois un deal permettant au royaume uni d’avoir une position proche de la Norvège sans que le peuple anglais soit mis au pied du mur : payer encore. Il faudra permettre aux uns et aux autres de ne pas perdre la face et de faire semblant que le vote BREXIT ait été scrupuleusement respecté. La vérité est que c’est une Europe uniquement tournée vers les marchés qui en sortira. On a mis un français docile pour que Hollande ne puisse pas se plaindre mais le résultat sera en faveur de ceux qui prône le retrait de l’Europe en tant qu’union politique. Les anglais n’auront plus les aides européennes qui étaient si mal comprises et l’effet étant à long terme le peuple n’y verra aucun mal. Le point qui restera dans toutes les mémoires est que les polonais et autres travailleurs européens seront « out » et, ça devrait faire école. Pour faire court : Hollande a perdu, les anglais apparaîtront mieux avec le BREXIT qu’avant et les indices économiques iront dans ce sens.


                                  • smilodon smilodon 2 août 22:14

                                    @ l’auteur : Qui en parle encore du « BREXIT » ???.... Tout le monde s’en fout déjà !... Pour dire le niveau de cette « EUROPE » !!....... Tout le monde s’en fout.... Alors qu’au moment du vote çà semblait tellement VITAL !....... Qui s’en soucie maintenant ???... Elle a coulé l’Angleterre ???... Ils ont fuit les « capitaux » ??... Ben non !... Tout est exactement pareil qu’avant !...... Qu’un pays soit dedans ou qu’il soit « dehors », rien ne change, ni pour ceux qui partent ni pour ceux qui restent !....... J’ai raison ou pas ????Adishatz.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès