Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Berlin capitule

Berlin capitule

La Prussienne turriforme qui donne des leçons à l’Europe, elle est tout aussi conne et à courte vue que ses copains. La voilà qui s’oppose au protectionnisme au motif de protéger l’industrie allemande qui fait des affaires avec la Chine. Elle refuse le protectionnisme pour se protéger !

Tous les commentateurs économiques, de François Lenglet à son pâle successeur, vous l’ont expliqué : Merkel veut pas qu’on embête les Chinois qui sont ses premiers clients. Merkel, elle a pas lu Clausewitz. Ni Sun Tzi. Elle pense juste à garder une économie présentable jusqu’aux prochaines élections. Et après ? Après, elle s’en fout.

C’est que les choses bougent. Tiens, tu prends Schiess. C’est un gros fabricant de machines-outils germanique. Racheté par le chinois SYMG qui l’a apporté au consortium SMTCL Ce consortium, c’est l’œuvre du gouvernement chinois qui est en train de regrouper toute son industrie de la machine-outil.

Et Kiekert ? Leader allemand et mondial du verrouillage des autos. Racheté par Lingyun. Dame ! La Chine est en train de bâtir son industrie automobile. Kiekert va aider Geely et les autres à bien fermer les autos chinoises.

Et Putzmeister ? Premier fabricant mondial de pompes à béton, mais pas que… Ils font aussi des pompes pour l’eau, pour les boues, bref pour tout ce qui se pompe. Ils nous pompent pas encore l’air, mais ça va pas tarder. Racheté par le consortium chinois Sany Heavy Industries.

Les Chinois, ils sont pas chiens. Ils vont pas délocaliser les usines comme ça Elles vont encore tourner en Allemagne un certain temps, produire et exporter. Notamment vers la Chine. Merkel, elle préserve la croissance immédiate.

Et après ? Après, ça va dépendre. Tous ces rachetés, ils sont avoir besoin de capitaux pour se développer. Pas grave, les Chinois en ont. On va bien s’apercevoir que produire sur place (je veux dire en Chine), c’est plus rentable, ça économise les coûts de transport, surtout si on veut vendre au Japon (c’est des pompes Putzmeister qui refroidissent la centrale de Fukushima). On fera de nouvelles usines en Chine. Ça enlèvera pas de boulot aux Allemands. Ça en créera pas non plus, mais bon, c’est moindre mal. La recherche va partir du côté de Wuhan ou Shenzhen. Année après année, on a le temps, le tissu industriel germanique va être détricoté. Merkel sera à la retraite, elle s’en fout.

Croyant protéger ce qui existe, elle se couche. C’est une reddition en rase campagne. Dans dix ans, l’Allemagne sera à genoux, toute son industrie aura les yeux bridés. Et vu qu’elle n’a aucun espoir démographique et qu’elle a sacrifié la recherche fondamentale à la recherche technologique, elle sera complètement dépassée.

Dans le même temps, elle nous donne une leçon : elle dit merde à Bruxelles. Ce faisant, elle plombe tous les industriels européens en se croyant maligne. Et les autres gouvernements (le nôtre en tête) s’écrasent.

Les Chinois se marrent : c’est trop facile. En rachetant toutes ces boîtes, ils rattrapent leur retard technologique et, en plus, on leur dit merci. Merkel, elle fait le grand koutou. C’est le mot pour « prosternation ».

Pourtant, elle est pas seule concernée. On en a déjà parlé (http://rchabaud.blogspot.fr/2012/02/pourquoi-ghosn-se-plante.html). Quand Renault va développer ses futures voitures, faudra les fermer. Avec des serrures chinoises. Faudra des batteries. Chinoises aussi. Faudra des machines-outils. Encore chinoises. Toute notre industrie automobile va dépendre de Pékin.

Merci Angela. Quand je pense qu’il y a encore des jean-foutres pour admirer la politique allemande (http://rchabaud.blogspot.fr/2013/01/laval-rebatet-brasillach-paquis.html) je me dis qu’on est vraiment trop cons.


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • lulupipistrelle 19 juin 2013 10:34

    Evidemment, il n’ y a plus que deux banques qui ne soient pas gangrénées : 


    - HSBC ,siège social =Londres mais origine =Chine, d’où son nom : The Hongkong and Shanghai Banking Corporation Limited ...
    -La Banque de Chine... 

    Donc nos chers voisins, qui ne sont pas des manches, savent comment construire leur meilleur avenir possible.. Ils sont pragmatiques, les Germains.

    • Daniel Roux Daniel Roux 19 juin 2013 10:42

      Les chinois utilisent la même méthode que les étasuniens. Ils rachètent les pépites, les rapatrient et laisse la boue sur place.

      Ce qui est extraordinaire, c’est qu’ils le font avec de la monnaie de singe, celle qui sort de la planche à billets.

      Tout cela ne pourrait pas exister sans la complicité, c’est à dire la collaboration, de la classe dominante et de ses valets, les politiques.

      Merkel est intelligente et connait la musique. Comme tous les politiques, elle travaille pour la classe dominante, les ultra riches, et ne désire que sa ré-élection. Le peuple n’a aucune importance, il est là pour servir. Et s’il ne sert pas, alors il ne sert à rien.

      Pour cela, il faut donner des gages. C’est ce qu’elle fait.


      • mario mario 19 juin 2013 13:47

        de plus la chine paye en papier cul/dollard vous savez ? celui dont elle rachetée une certaine dette amerloc...

        tiens, demain je vais faire mes courses a carefour, va essayer de payer en papier cul moi aussi...il n’y a pas de raison !


        • vesjem vesjem 20 juin 2013 09:40

          démostène , tu serais plus efficace et convaincant avec un brin d’humilité et d’égard pour les commentaires d’autrui ; tu devais être de mauvaise humeur lors de la rédaction de ton commentaire ; merci quand même .


        • Peretz1 Peretz1 19 juin 2013 17:29

          Deux petites remarques : le camembert donne la totalité des US $ détenus par les autres pays mais pas, semble-t-il les dettes souveraines.
          Quand les européens ont vendus des avions et autres produits finis d’envergue, ils ont vendu la technologie avec. Ce qui revient à s’auto-concurrencer à terme. Mais à terme, rien ne prouve que le yuan sera resté au faible niveau actuel dû essentiellement au dumping social.Or les salaires ont tendance à augmenter dans certains secteurs.
          D’autre part il faut tenir compte que la part des produits industriels dans le PIB des principaux pays européens diminue chaque jour. Donc rien ne me semble joué.


          • Stof Stof 19 juin 2013 18:39

            Boaf, de toute façon la France ne sera bientôt plus qu’un lieu de villégiature pour les vieux de l’Euramérique.


            • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 20 juin 2013 06:46

              Cela prouve surtout que les Allemands, comme tous les pays européens, ont des intérêts stratégiques qui sont différents.

              On ne peut pas reprocher à un pays de défendre ses intérêts.

              Il est vrai que nous sommes tellement habitués à ce que notre classe politique ne défende ni nos industries, ni notre agriculture, ni nos emplois, que nous sommes tout surpris que d’autres s’en soucient...

              La seule question qui vaille est de savoir pourquoi on a mis ensemble 27 pays qui ont des économies différentes et des intérêts stratégiques différents ?

              L’Espagne et le Portugal sont tournés vers l’ Amérique du Sud, ils n’ont que faire des Allemands ou des Polonais.

              La France est tournée vers les pays de la Francophonie, vers les pays méditerranéens, qu’a-t-elle de commun avec les pays scandinaves ou la Lettonie ?
              Pareil pour tous les autres.

              L’UE est une construction artificielle de pays qui n’ont rien en commun, comment s’étonner que ça foire ?

              L’article 63 des Traités a supprimé les contrôles de capitaux, d’où les délocalisations, puisque l’argent doit circuler librement, et les achats d’entreprises par le monde entier.

              Pourquoi, avant Maastritch, les entreprises qui délocalisaient étaient l’exception ? Parce qu’il y avait un contrôle des capitaux.

              Comment s’étonner que le Qatar achète ce qui lui convient ? Que les Chinois achètent les industries allemandes ? que Les Chinois achètent Chevray Chambertin ? Que Mittal ait acheté Arcelor ?

              Pas étonnant, l’article 63 sur la libre circulation des capitaux est la base des Traités européens.

              Mais tous les autres pays du monde, moins cons que nous, ont conservé leur contrôle des capitaux, pas fous... !

              Essayez d’aller acheter un immeuble au Qatar ou au Japon, ou une entreprise aux USA. ou en Chine.. ?! Nada, ils protègent leur patrimoine et leurs entreprises....

              Les Traités européens nous imposent des accords de libre échange que les autres pays n’appliquent pas, cela s’appelle « des accords dissymétriques »

              En clair, il y a les pays qui se protègent, tous les autres.
              Et ceux qui se font piller... , les 27 nouilles européennes, elle est pas belle la vie ?

              Les Traités européens sont de nature « impériale », pour nous dominer et nous ruiner.

              Plus vite nous en sortirons, mieux ce sera.


              • chmoll chmoll 20 juin 2013 09:51

                l’europe d’angela se limite à ses copains avec qui elle fait affaire
                une europe mondiale koi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès