Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Bleu de Prusse : gouvernance et lobbying !

Bleu de Prusse : gouvernance et lobbying !

Depuis que la “ République de Berlin” se transforme peu à peu en authentique capitale politique européenne, le nombre des lobbyistes qui la fréquentent augmente en flux continu ! A tel point qu’on n’en finit pas de s’interroger sur les dangers qu’ils pourraient représenter pour la démocratie parlementaire.

Dans les labyrinthes du Parlement et des ministères - sous l’ombre de l’aigle fédéral, nombre de public Policy Manager ou de Leiter politische Kommunikation - comme on les appelle ici - se mêlent et démêlent à gain de cause le jeu de mikado politique des grandes réformes fédérales : santé, énergie, emploi, ou encore programmes de soutien à l’innovation technologique !

Casernés au sein d’un pré carré de quelques kilométres carrés entre le Reichstag et les restaurants chics de la Gendarmenmarkt, leurs activités ne cessent de se développer. Plus de 1700 fédérations ou groupements professionnels sont entre-temps enregistrés comme groupes d’intérêts auprès du Bundestag, sans compter les entreprises qui y ont également établi leur propre bureau de représentation !

Certes, ceci est monnaie courante à Bruxelles, mais - particularité d’outre-Rhin - la question que pose ici publiquement Gretchen est de savoir comment révéler les formes floues de cette nouvelle gouvernance et en poser enfin les limites !

Les politiques semblent en avoir assez ! Lobbyisten in die Produktion, conseillait ironiquement le nouveau ministre fédéral des finances, Peer Steinbruck, au début de 2006. C’était en fait la première fois qu’un dirigeant politique de cette envergure les attaquait aussi violemment. Et pourtant ! L’arroseur arrosé : un certain nombre de politiques allemands - élus du peuple - passent assez souvent, leur mandat terminé ou pas, dans le camp des conseilleurs lobbyistes ! Que faut-il en penser ? Ne faut-il pas changer rapidement les règles du jeu ? Autant de questions que se posent les auteurs avertis de l’ouvrage tout fraîchement publié - Die fünfte Gewalt, Lobbyismus in Deutschland - Le cinquième pouvoir / lobbyisme en Allemagne, dont la présentation eut lieu vendredi dernier - 24 février - dans la salle du protocole du Bundestag.

Notez également un autre ouvrage, publié en août 2005 - traitant de cette question - et qui est depuis devenu un bestseller politique ici ! Die Strippenzieher Manager, Minister, Medien - Wie Deutschland regiert wird de Gestin Gammelin, Götz Hamann / Egon - 09.2005

Quelques liens : www.transparency.de www.lobby-control.org www.degepol.de

et le site du congrés expert prévu à Berlin en automne - fin novembre 2006 :

http://www.politikkongress.de/

Die fünfte Gewalt, Lobbyismus in Deutschland
Le cinquième pouvoir / lobbyisme en Allemagne

(Thomas Leif/Rudolf Speth - 02.2006)


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • (---.---.115.51) 28 février 2006 13:29

    Un contre-example:L’ancien Chancellier Helmut Schmidt. Examples:L’ancien Chancellier Helmut Kohl(Union Banque Suisse), L’ancien Chancellier Gerd Schroeder(Gasprom/Russie & Canton Zug ), L’ancien Ministre de la Defense Rudolf Scharping( vetements & cravatte paye par un lobbyiste ).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès